Politiquemania

La base de données de la vie politique française

La vie politique au Canada

Ce forum permet de réagir sur tous les évènements politiques qui ne concernent ni la France ni l'Europe. Exprimez-vous sur les élections, décisions ou nominations dans le reste du monde.

Re: La vie politique au Canada

Messagede Eco92 » Dim 14 Mar 2021 17:23

Corondar a écrit:
Eco92 a écrit:La Constitution indique qu'elle doit être remplacée par le juge en chef du Canada (qui préside la Cour suprême), il s'agit du juge québécois Richard Wagner (!).
https://ici.radio-canada.ca/nouvelle/1764840/gg-julie-payette-rapport-relations-travail-harcelement

Réellement ? Il compose aussi des opéras ?
Blague à part, je découvre que le représentant de la Couronne est nommé sur proposition du gouvernement canadien. Sans doute imprégné par le centralisme à la française, je pensais naïvement que le choix relevait uniquement de Londres...


Richard Wagner assure bien l'intérim, un comité a été mis en place, présidé par Dominic Leblanc, ministre acadien en charge des des Affaires intergouvernementales et président du Conseil privé de la Reine pour le Canada (l'instance faisant le lien, justement, avec la monarchie). Pour l'anecdote, il est le fils de Roméo Leblanc, gouverneur général sous Trudeau père. Le comité est composé de quatre autres personnalités (non-élues) et n'a pas de date de rendus de ses propositions mais il est acté que cela est assez urgent et ne devrait trop s'étaler dans le temps.

J'imagine qu'en l’absence de gouverneur général officiel, le rôle de l'intérimaire est limité mais il doit quand même signer des documents, gérer des affaires courante, tout en restant président de la Cour suprême, ça doit être assez compliqué quand même ce cumul si ça dure plusieurs mois.
https://www.lelezard.com/communique-19697600.html


Pour ce qui est des élections, il y en a deux en ce moment au Canada !

Élections générales à Terre-Neuve-et-Labrador
Je vous avoue en avoir peu parler car je n'y comprenais pas grand chose. Dans cette province très endettée gouverné par les libéraux depuis 2015, ces derniers étaient minoritaires depuis les élections de 2019. Après la démission de la chefferie du parti de Dwight Ball, premier ministre sortant, c'est Andrew Furrey, médecin de 45 ans sans carrière politique jusqu'alors, qui l'a remplacé à la direction du parti et donc de la province en août. En octobre il a été élu député et est entré à la chambre, élu sur le siège de Ball, qui a démissionné. En janvier, Furrey a annoncé des élections pour le 13 février et... on en attend encore la conclusion.

Il y a en effet eu une très grande confusion sur cette élection, dont l'organisation a visiblement été très mal préparée par le directeur général des élections, face à la recrudescence de la pandémie. Il y a d'abord eu l'annonce que les élections n'auraient pas lieu dans les circonscription les plus touchées, laissant donc une partie des élus en place - ce qui était très étrange - ou alors uniquement en postal (ce n'était franchement pas clair), puis que le vote pourrait se faire en physique mais uniquement en drive et que l'on ne pourrait pas le faire à pied, enfin tout a été converti en vote postal mais très rapidement, les électeurs devaient répondre vite, les bulletins n'étaient pas traduits en langues autochtones et ça a beaucoup râlé sur la complexité, d'autant que le DGE a répondu de manière assez méprisante. Il a finalement repoussé les élections d'un mois, les gens ayant jusqu'au 12 mars pour voter. Bon en tous cas l"élection semble bien avoir eu lieu il y a un mois mais il n'y a toujours aucun résultat, le dépouillement étant sans doute en cours. Difficile de penser que cela puisse ne pas faire débat et ue les résultats soient facilement acceptés.
https://ici.radio-canada.ca/nouvelle/1773308/contestation-possible-resultat-elections-terre-neuve-labrador
https://ici.radio-canada.ca/nouvelle/1772775/elections-terre-neuve-labrador-taux-participation-vote
https://lactualite.com/actualites/elections-chaotiques-a-terre-neuve-et-labrador-le-decompte-des-voix-a-debute/

Yukon
Le Yukon, comme le Nunavut et les Territoires-du-Nord-Ouest, n'est pas une province. Je vous copie-colle la différence selon le site du test de citoyenneté canadien "La plus grande différence entre une province canadienne et un territoire canadien est que les provinces sont des territoires de compétence qui tiennent leur pouvoir et autorité directement de la Loi constitutionnelle de 1867. Les territoires communiquent avec le gouvernement fédéral. "
Dans les deux autres territoires, il n'y a pas de partis, tous les candidats sont indépendants, mais dans le Yukon le système de partis est classique. Le territoire est dirigé par les libéraux de Sandy Silver, qui a mis fin à 15 ans de règne du Parti du Yukon (sortes de conservateurs) en 2016, en obtenant 11 sièges (+10) contre 6 au parti du Yukon (-6) et 2 au NPD (-4).
Je ne connais guère la situation locale, j'imagine que ce sera une lutte entre les deux partis classiques qui alternent le pouvoir depuis plusieurs décennies. Le NPD a sans doute un enjeu à redevenir un parti officiel (4 sièges à l'assemblée).
Socio-démographiquement le Yukon est un très grand territoire fort peu dense, créé lors des ruées vers l'or à la fin du XIXe. On y retrouve 38 630 habitants (une ville moyenne française donc) sur 482 443 km2, ce qui en fait le deuxième territoire le moins peuplé au Canada. Un peu plus de 25000 habitants sont centrés sur la capitale, Whitehorse, soit 70 % de la population.
Dans ce territoire, on trouve une forte proportion d'autochtones (premières nations, métis et inuits représentent 22 % de la population) et, si 81,8 % de la population est anglophone, la deuxième plus grosse proportion de francophones hors Québec : 4,42 %. Bien sur, vu la taille de la population c'est un relatif effet d'optique mais cela a une impact dans les débats (proportionnellement ils sont légèrement plus nombreux qu'en Ontario). Pour l'anecdote on trouve ensuite 2,26 % de locuteurs du tagalol (langue philippine) et 2,15 % de germanophones (environ 800 et 765 âmes, tout de même).
Dans les dossiers mis en avant par le premier ministre : l’amélioration des relations avec les Premières Nations, la construction de l’école secondaire francophone à Whitehorse, qui a été un gros sujet du mandat quand ailleurs on parle d'université, des investissements en infrastructure et dans le secteur public et évidemment sa gestion de la pandémie.
https://ici.radio-canada.ca/nouvelle/1776656/yukon-elections-territoriales-generales-2021
Eco92
Animateur du site
Animateur du site
 
Messages: 6827
Inscription: Dim 12 Juin 2011 18:43
Localisation: Mayenne

Re: La vie politique au Canada

Messagede MiniM » Dim 14 Mar 2021 23:12

A Terre-Neuve, pas de nouvelles car la date limite pour recevoir les votes postaux a encore été changée, c'est maintenant le 25 mars.
MiniM
Animateur du site
Animateur du site
 
Messages: 1264
Inscription: Ven 21 Jan 2011 23:16

Re: La vie politique au Canada

Messagede Eco92 » Lun 15 Mar 2021 09:04

Je m'étonne de voir un tel bazar à Terre-Neuve-et-Labrador, est-ce justifié par autre chose que la pandémie ? Certes la grande distance et la faible densité, mais ce n'est pas la seule province de ce type. Y-a-t-il eu des problèmes d'ordres climatiques comme en Saskatchewan ? Je suis assez sidéré quand même il y a eu des élections dans de nombreuses provinces "sans soucis".*
Heureusement que le vote a été prolongé, quand on voit ce qu'avait dit le Directeur général des élections (je ne retrouve plus l'article mais en gros un truc très virulent sur les gens qui n'ont pas demandé leurs trousse de vote dans les temps, excessivement courts) c'était mal parti...
Cela donne une chose assez étrange, avec une campagne terminée mais un vote durant un mois.
Eco92
Animateur du site
Animateur du site
 
Messages: 6827
Inscription: Dim 12 Juin 2011 18:43
Localisation: Mayenne

Re: La vie politique au Canada

Messagede Eco92 » Lun 29 Mar 2021 07:10

Le vote ayant enfin pris fin à Terre Neuve et Labrador, les libéraux du premier ministre sortant (élu en cours de mandat) ont gagné leur pari en obtenant 22 sièges sur 40 (contre 20 dans la législature sortante).

Comme toujours l'excellente carte de Radio Canada par circo https://ici.radio-canada.ca/elections-terre-neuve-et-labrador-2021/resultats

Les progressistes-conservateurs, dirigés par Ches Crosbie, ont perdu deux sièges, tombant à 13, et le NPD d'Alison Coffin, détiendra un siège, tombant à 2. Les deux chefs d'oppositions ont été battu dans leurs circonscription, alors qu'ils étaient sortants et que le siège de Coffin était considéré comme LE fief du NPD (elle n'y a cependant perdu que de 53 voix et dépose un recours). C'est donc assez humiliants car s'ils perdent peu de sièges ce sont ceux des chefs.

En 2019 deux députés devenus indépendant, Dale Kirby et Eddie Joyce (ex-libéraux accusé de harcèlement), avaient été réélus. Ils ont a nouveau remportés leurs sièges en indépendants, tout comme Perry Trimper, lui aussi ex-libéral qui a du quitter le parti après ses propos sur les innus. On a donc 3 indépendants ex-libéraux ce qui n'arrange pas forcément les affaires des conservateurs.

Pour ce qui est est des scores reçus, contrairement à 2019 où, malgré un score quasi identique libéraux et conservateurs avaient 5 sièges d'écarts, cette année l'écart en voix est relativement net et la baisse logique, sauf pour le NPD, qui gagne en % tout en chutant en siège (sauf efficacité du recourt), tout en ayant seulement 33 candidats sur 40 (le score n'est donc pas honteux mais le résultat reste un échec).

Libéraux : 48,22 % (+,422)
Progressistes-Conservateurs : 38,82 % (-3,75)
Nouveau parti démocratique : 8,02 % (+1,71)
Alliance Terre Neuve : 0,31 % (-2,08 %, le parti a seulement présenté 8 candidat, mais ce n'est qu'un de moins qu'en 2019)

Les indépendants représentant 4,74 %


https://www.ledroit.com/actualites/politique/les-liberaux-remportent-une-majorite-a-terre-neuve-et-labrador-6c0d2e1850a07d77338366c9ff6a667b
https://www.cbc.ca/news/canada/newfoundland-labrador/ches-crosbie-loss-general-election-1.5966962
https://www.cbc.ca/news/canada/newfoundland-labrador/independent-mhas-re-elected-1.5966925
https://ici.radio-canada.ca/nouvelle/1780542/election-tnl-contestation-resultats-tribunaux
Eco92
Animateur du site
Animateur du site
 
Messages: 6827
Inscription: Dim 12 Juin 2011 18:43
Localisation: Mayenne

Re: La vie politique au Canada

Messagede Eco92 » Jeu 15 Avr 2021 17:37

Décidément, les élections sont compliquées au Canada en ce moment, et cette fois rien à voir avec l'épidémie !

Eco92 a écrit:Yukon
Le Yukon, comme le Nunavut et les Territoires-du-Nord-Ouest, n'est pas une province. Je vous copie-colle la différence selon le site du test de citoyenneté canadien "La plus grande différence entre une province canadienne et un territoire canadien est que les provinces sont des territoires de compétence qui tiennent leur pouvoir et autorité directement de la Loi constitutionnelle de 1867. Les territoires communiquent avec le gouvernement fédéral. "
Dans les deux autres territoires, il n'y a pas de partis, tous les candidats sont indépendants, mais dans le Yukon le système de partis est classique. Le territoire est dirigé par les libéraux de Sandy Silver, qui a mis fin à 15 ans de règne du Parti du Yukon (sortes de conservateurs) en 2016, en obtenant 11 sièges (+10) contre 6 au parti du Yukon (-6) et 2 au NPD (-4).
Je ne connais guère la situation locale, j'imagine que ce sera une lutte entre les deux partis classiques qui alternent le pouvoir depuis plusieurs décennies. Le NPD a sans doute un enjeu à redevenir un parti officiel (4 sièges à l'assemblée).
Socio-démographiquement le Yukon est un très grand territoire fort peu dense, créé lors des ruées vers l'or à la fin du XIXe. On y retrouve 38 630 habitants (une ville moyenne française donc) sur 482 443 km2, ce qui en fait le deuxième territoire le moins peuplé au Canada. Un peu plus de 25000 habitants sont centrés sur la capitale, Whitehorse, soit 70 % de la population.
Dans ce territoire, on trouve une forte proportion d'autochtones (premières nations, métis et inuits représentent 22 % de la population) et, si 81,8 % de la population est anglophone, la deuxième plus grosse proportion de francophones hors Québec : 4,42 %. Bien sur, vu la taille de la population c'est un relatif effet d'optique mais cela a une impact dans les débats (proportionnellement ils sont légèrement plus nombreux qu'en Ontario). Pour l'anecdote on trouve ensuite 2,26 % de locuteurs du tagalol (langue philippine) et 2,15 % de germanophones (environ 800 et 765 âmes, tout de même).
Dans les dossiers mis en avant par le premier ministre : l’amélioration des relations avec les Premières Nations, la construction de l’école secondaire francophone à Whitehorse, qui a été un gros sujet du mandat quand ailleurs on parle d'université, des investissements en infrastructure et dans le secteur public et évidemment sa gestion de la pandémie.
https://ici.radio-canada.ca/nouvelle/1776656/yukon-elections-territoriales-generales-2021


L'élection a eu lieu le 12 avril et les résultats ont été serré, la participation très bonne et en hausse (80,6 %), cependant dans ce territoire très peu peuplé c'est allé assez vite : le gouvernement à venir sera minoritaire. Mais qui le gouvernera est une vraie question.

Voici les résultats :
Libéraux : 32.32 % et 8 sièges (-3)
Parti du Yukon : 39.35 % et 8 sièges (+2)
NPD : 28,19 % et 2 sièges (=)

Le parti du Yukon a nettement augmenté (+6pt) depuis l'élection de 2016, cependant en sièges ils arrivent à égalité avec les libéraux, qui chutent de 7pt, une baisse qui ne peut s'expliquer juste par une campagne dynamique du NPD et une division de la gauche car ils n'augmentent que d'à peine 2 %. La loi canadienne veut que le parti avec le plus de sièges gouverne, en cas d'égalité le parti sortant a la main pour tenter de former un gouvernement, il y aurai une certaine logique à voir les libéraux s'associer au NPD plutôt que de voir les conservateurs s'appuyer sur le NPD.

Cependant, il reste un certain suspens. Dans la circonscription de Vuntut Gwitchin, circonscription du Nord extrêmement peu peuplée (200 électeurs à peine) a donné un résultat de stricte égalité entre les libéraux et le NPD, les deux candidats obtenant 78 voix chacun. Ce jeudi, un recomptage va avoir lieu, s'il confirme l'égalité entre la ministre libérale Pauline Frost et la néodémocrate Annie Black il y aura alors un dépouillement judiciaire, obligatoire en cas d'écart de moins de dix vois (ce qui, entre nous soit dit, peut arriver facilement dans une circo avec si peu d'électeurs) et si l'égalité est confirmée ce sera alors un tirage au sort qui sera aussitôt organisé et qui attribuera le siège.
La règle veut donc désormais qu'un tirage au sort ait lieu. La forme fait débat (une boite ? Un chapeau ?), les textes n"étant pas excessivement précis, mais un juge en décidera.

Si celui-ci a lieu et que la libérale est réélue il n'y aura plus débat sur le gagnant, les libéraux auront neuf sièges et, quoique minoritaires, auront les coudées libres pour une année de gouvernement. Si le NPD gagne le siège il faudra que libéraux et NPD, renforcés d'un gain, collabore de manière plus forte encore.

https://ici.radio-canada.ca/nouvelle/1784609/yukon-election-egalite-territoire
Eco92
Animateur du site
Animateur du site
 
Messages: 6827
Inscription: Dim 12 Juin 2011 18:43
Localisation: Mayenne

Re: La vie politique au Canada

Messagede Eco92 » Ven 23 Avr 2021 07:35

Eco92 a écrit:Si celui-ci a lieu et que la libérale est réélue il n'y aura plus débat sur le gagnant, les libéraux auront neuf sièges et, quoique minoritaires, auront les coudées libres pour une année de gouvernement. Si le NPD gagne le siège il faudra que libéraux et NPD, renforcés d'un gain, collabore de manière plus forte encore.

https://ici.radio-canada.ca/nouvelle/1784609/yukon-election-egalite-territoire


L'égalité étant confirmée, le tirage au sort a eu lieu et c'est Annie Blake, la candidate du NPD, qui devient député et bas la député et ministre sortante.

Le parti libéral et le parti du Yukon on donc une égalité de siège (8 chacun), le NPD a donc la balance du pouvoir avec 3 sièges (un gain d'un siège par rapport à la mandature précédente). Le parti libéral a annoncé vouloir installer un gouvernement minoritaire.

https://www.cbc.ca/news/canada/north/silver-governnment-vuntut-gwitchin-recount-result-1.5993478

Physiquement le départage a eu lieu ainsi (dans une boite en plastique secouée donc) : https://twitter.com/SteveCSilva/status/1384290114273087489
Eco92
Animateur du site
Animateur du site
 
Messages: 6827
Inscription: Dim 12 Juin 2011 18:43
Localisation: Mayenne

Re: La vie politique au Canada

Messagede Eco92 » Jeu 10 Juin 2021 22:10

Mauvaise nouvelle pour les verts canadiens : Jenica Atwin, députée de Fredericton, et seule députée verte élue à l'Est (hors de Colombie Britannique d'ailleurs), ce qui était un fort gain symbolique aux dernières élections, rejoint les libéraux.

C'est sur fond de conflit israélo palestinien, refusant les positions trop molles de sa cheffe et le trop lent congédiement d'un stratège soutenant le gouvernement israëlien, qu'elle démissionne. Je m'étonne dans ce cas qu'elle aille au PLC plutôt qu'au NPD mais c'est en tous cas son choix.

https://www.acadienouvelle.com/actualites/2021/06/10/la-deputee-jenica-atwin-quittent-les-verts-pour-les-liberaux/
Eco92
Animateur du site
Animateur du site
 
Messages: 6827
Inscription: Dim 12 Juin 2011 18:43
Localisation: Mayenne

Précédente

Retourner vers Politique dans le monde

Vidéos

Découvrez notre sélection de vidéos en lien avec l'actualité.

Voir toutes les vidéos

Guide de l'élu délégué aux affaires scolaires et à l'action éducative

Jérôme Dupuis

Ce guide dresse une synthèse du cadre des politiques éducatives locales et de leurs champs d'intervention (construction, entretien et fonctionnement des écoles maternelles et élémentaires...

Découvrir l'ouvrage

Découvrir l'ouvrage

Découvrez tous les ouvrages de

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 1 invité