Politiquemania

La base de données de la vie politique française

En Marche ! / La République en marche.

Partagez vos opinions sur l'actualité ou les évènements internes aux différents partis politiques français.

Re: En Marche ! / La République en marche.

Messagede alamo » Ven 31 Jan 2020 18:09

Dès lors que l'on annonce que la part des retraites dans le PIB et la dépense publique ne devra pas augmenter, voire devra baisser alors que la population vieillit, c'est qu'il y aura beaucoup plus de perdants que de gagnants.

Normal donc que nos ministres aient du mal à trouver des arguments probants.

Un peu comme Denormandie, en novembre à Dauphine, ramant poussivement pour essayer d'expliquer à un parterre de professionnels du logement pour étudiants que réduire la masse d'APL de 1,4 M€ (près de 10% de ce qui reste après les deux poncrions de 2017 et 2018) était fait pour réduire des inégalités et corriger des injustices...

Abeille89 a écrit:La perception d'Alamo n'est peut être pas représentative et ne se traduit peut être pas (encore ?) dans les sondages mais cela ne veut pas dire que les CSP+ qu'il décrit ne sont pas en train d'envisager le vote LePen pour la première fois, à force de voir une République en Marche d'autistes ... le sujet de la réforme des retraites dont ils feront nettement partie des nombreux perdants n'y est peut être pas pour rien.


Je parlais de gens ayant une conscience politique forte et ne votant pas forcément pour défendre leurs intérêts personnels.
Ce qui est mon cas, vu qu'a priori je ne fais quand même pas vraiment partie des grandes victimes du macronisme.
Pas des gagnants non plus certes, puisque je gagne ma vie en travaillant, et que les véritables gros revenus chouchoutés par le régime actuel ne viennent pas du travail ...
alamo
 
Messages: 2487
Inscription: Lun 16 Avr 2012 14:22

Re: En Marche ! / La République en marche.

Messagede Alambic » Ven 31 Jan 2020 18:59

Abeille89 a écrit:Tout d'abord merci Alambic de ce retour détaillé. Je fais essayer de faire court car je suis conscient que nos échanges ne sont pas dans le sujet.

Un sujet avait été ouvert sur la réforme (debats-f13/systeme-retraite-universelle-t8111.html). Peut-être qu'un gentil modérateur pourrait-il transférer nos messages dans ce fil et nous poursuivront la discussion là-bas ? :)

Abeille89 a écrit:Ce n'était pourtant pas très compliqué de fixer les règles claires et de faire ensuite tourner des ordinateurs pour avoir une simulation individualisée et comparative avant/après pour chaque individu (en fonction de ce qu'il a déjà cotisé et quitte à extrapoler la partie de carrière manquante avec justement une carrière linéaire établie sur la moyenne des 2 ou 3 dernières années connues).

Je n'irai pas jusqu'à dire que c'est facile mais c'est aucun doute faisable et clairement absolument nécessaire. C'est d'ailleurs un des points pour lesquels le Conseil d'Etat a rendu l'avis dont on a parlé. A minima, il aurait fallu le faire sur les trajectoires de salaires passées (pour vraiment comparer pour les générations déjà ou proches de la retraite) et, ensuite étendre en faisant quelques hypothèses raisonnables, pour le reste des salariés en faisant des études de sensibilité aux hypothèses.

Abeille89 a écrit:La réalité et c'est bien ce que confirment les propos d'Alambic, c'est bien ce que j'écrivais, on est dans une réforme "idéologique" (au sens symbolique) plutôt qu'autre chose (et en plus on lui adjoint un tour de vis paramétrique avec l'âge pivot).

C'est une des hypothèses possibles. Mais je pense qu'il y en a une autre qui a, pour ma part, ma préférence et qui tient à la manière dont Macron a conçu son programme. A l'époque, il s'agissait pour lui de se distinguer de Fillon : il cherchait donc à proposer autre chose qu'une réforme paramétrique. Des économistes (plutôt de gauche d'ailleurs) lui ont proposé de faire le grand soir des retraites en passant à ce régime universel par points. Sauf que, le problème, c'est que, comme toujours dans ce genre de cas, quand ils vendent ce genre d'idées, les économistes n'ont pensé les reformes en question que dans leur principe et pas dans les détails. Et que Macron n'a pas non plus fait étudier le sujet parce que la raison pour laquelle il a retenu ce système était pour des raisons de marketing politique. Viens ensuite le temps de la mettre en oeuvre et de régler les détails. Et là on se rend compte qu'évidemment, comme on ne part pas de zéro, il y a des gagnants et des perdants dans tous les sens et qu'au global, ça n'arrange rien, ça ne rend pas du tout les choses plus lisibles ni particulièrement plus justes. Si on rajoute à ça qu'il n'y a pas de demande sociale pour ce genre de choses et que c'est imposé d'en haut de manière technocratique, effectivement, on va au devant des difficultés (pour rester poli). Alors la chose logique à ce stade, c'est de renoncer en disant qui c'est effectivement sous-optimal. Mais comme Macron, c'est Macron, il préfère s'entêter que de renoncer à faire une réforme absurde. Mais, du coup, comme je pense qu'ils ont eu même conscience que ça ne veut rien dire, ils ne font pas d'effort particulier pour vendre leur réforme honnêtement et, par conséquent, ils sont conscients que ça va consommer du capital politique donc, tant qu'à faire, autant rajouter une couche de paramétrique...

Abeille89 a écrit:Pour eux aussi, cela va être un drôle de changement d'état d'esprit parce qu'effectivement si leurs pensions sont aussi faibles, c'est bien à cause de la faiblesse de leurs cotisations (une allergie culturelle ?)

Il y avait des raisons historiques mais on peut penser qu'il y avait aussi une préférence pour des régimes avec une plus forte dose de capitalisation - puisque, de fait, les agriculteurs et les indépendants autofinancent davantage leur retraite et c'est pour cela qu'ils ont des patrimoines moyens et médians importants par rapport aux autres CSP (voir ici par exemple si vous voulez des chiffres : https://www.insee.fr/fr/statistiques/29 ... re=2908186).
Alambic
 
Messages: 59
Inscription: Jeu 9 Mai 2019 09:05
Localisation: Paris

Re: En Marche ! / La République en marche.

Messagede Alambic » Ven 31 Jan 2020 19:01

alamo a écrit:Dès lors que l'on annonce que la part des retraites dans le PIB et la dépense publique ne devra pas augmenter, voire devra baisser alors que la population vieillit, c'est qu'il y aura beaucoup plus de perdants que de gagnants.

Certes mais je crains que ça ne soit nullement une novation de cette réforme... Et normalement, on juge une mesure de politique publique en différentiel.

alamo a écrit:Je parlais de gens ayant une conscience politique forte et ne votant pas forcément pour défendre leurs intérêts personnels.

C'est bien ce que je disais : je crains que cette catégorie-là ne soit pas du tout représentative de la société française. Ce n'est évidemment pas un jugement de valeur.
Alambic
 
Messages: 59
Inscription: Jeu 9 Mai 2019 09:05
Localisation: Paris

Re: En Marche ! / La République en marche.

Messagede alamo » Sam 1 Fév 2020 11:01

Bien sûr

Ce n'est pas représentatif de la majorité de la population, puisque l'on se situe dans les 5% de salaires les plus élevés du pays.
Parfois même des 2% (il n'y a pas besoin de monter bien haut pour ça).
Mais je l'entends de plus en plus.
Et justement ce n'est pas dans la catégorie des principales victimes de la politique de Macron.
Et même si tous ne vont pas jusqu'à voter MLP à un deuxième tour, ceux qui ont voté Macron au nom du "barrage" ne le feront plus.
Et je pense que le nombre de gens sur cette ligne va grimper.
alamo
 
Messages: 2487
Inscription: Lun 16 Avr 2012 14:22

Re: En Marche ! / La République en marche.

Messagede Xav » Lun 10 Fév 2020 18:54

Jean-Yves Le Drian et Olivier Dussopt, entre autres, fondent un nouveau groupe au sein de LaRem : "Territoires de progrès"

Leur objectif : « peser dans LaRem et faire un contrepoids à gauche », dans la perspective de l'élection présidentielle.
En font notamment partie les 3 députés du Doubs Eric Alauzet, Frédéric Barbier et Denis Sommer.

https://france3-regions.blog.francetvin ... auzet.html
Xav
 
Messages: 99
Inscription: Dim 16 Fév 2014 16:16
Localisation: Franche-Comté

Re: En Marche ! / La République en marche.

Messagede alamo » Lun 10 Fév 2020 20:56

Ils mènent la politique la plus à droite depuis la Guerre, sans équivalent en Europe (pour trouver l'équivalent il faut aller en Amérique latine, Bolsonaro peut-être?) mais ils ont une sensibilité "de gauche".
Ils avaient été bien décrits par Alex Métayer il y a longtemps :

https://www.dailymotion.com/video/x35jler

Comme il était dit dans un dessin du Canard Enchaîné la semaine dernière : "Avant de muscler sa jambe gauche [à Le Drian] il faudrait peut-être déjà lui en greffer une"...
alamo
 
Messages: 2487
Inscription: Lun 16 Avr 2012 14:22

Re: En Marche ! / La République en marche.

Messagede metre3 » Sam 22 Fév 2020 16:57

alamo a écrit:Ils mènent la politique la plus à droite depuis la Guerre, sans équivalent en Europe (pour trouver l'équivalent il faut aller en Amérique latine, Bolsonaro peut-être?) mais ils ont une sensibilité "de gauche".
Ils avaient été bien décrits par Alex Métayer il y a longtemps :

https://www.dailymotion.com/video/x35jler

Comme il était dit dans un dessin du Canard Enchaîné la semaine dernière : "Avant de muscler sa jambe gauche [à Le Drian] il faudrait peut-être déjà lui en greffer une"...


Si j'avais à conduire les affaires de ce pays avec une politique de droite, je peux vous garantir que la politique menée ne ressemblerait pas beaucoup à celle qui est conduite actuellement (même si une vision précise du cap suivi manque clairement).
Idem si direction était franchement de gauche.
Nous sommes quand même dans un ventre mou de politique socio-libérale depuis plusieurs décennies avec des inflexions à droite ou à gauche selon les gouvernements (certains yc celui-ci, ont fait les 2) sans cap radical ni à droite, ni à gauche, bien loin de se qui se fait au Brésil.
metre3
 
Messages: 123
Inscription: Dim 21 Mai 2017 09:16

Re: En Marche ! / La République en marche.

Messagede alamo » Sam 22 Fév 2020 20:15

Le programme économique et social de Bolsonaro (qu'il applique) c'est :
- priorité à la "réforme" des retraites (à la baisse, evidemment)
- forte réduction de l'indemnisation du chômage
- "assouplissement" du Code du travail
- privatisation de services et entreprises publics
- forte baisse de la fiscalité pour la petite part la plus aisée de la population

et pour la politique extérieure alignement sur les Etats-Unis trumpistes et soutien aux coups d'Etat dans les autres pays d'Amérique latine.

Cela fait peu de différence avec le Macronisme, à part, effectivement, sur la prolifération des armes dans la population...
alamo
 
Messages: 2487
Inscription: Lun 16 Avr 2012 14:22

Re: En Marche ! / La République en marche.

Messagede stephed » Dim 23 Fév 2020 19:21

La député de l'Herault Patricia Miralles quitte à son tour le mouvement dont elle dénonce le choix de ne pas soutenir Philippe Saurel, "marcheur de la première heure" aux municipales de Montpellier.

https://www.lexpress.fr/actualite/polit ... 19085.html
stephed
Animateur du site
Animateur du site
 
Messages: 2744
Inscription: Mar 21 Sep 2010 09:47

Re: En Marche ! / La République en marche.

Messagede Stéphane » Dim 23 Fév 2020 19:47

stephed a écrit:La député de l'Herault Patricia Miralles quitte à son tour le mouvement dont elle dénonce le choix de ne pas soutenir Philippe Saurel, "marcheur de la première heure" aux municipales de Montpellier.

https://www.lexpress.fr/actualite/polit ... 19085.html

Elle reste néanmoins dans le groupe parlementaire des "marcheurs".
Stéphane
 
Messages: 581
Inscription: Lun 15 Fév 2010 09:08
Localisation: Gard rhodanien

PrécédenteSuivante

Retourner vers Vie des partis

Vidéos

Découvrez notre sélection de vidéos en lien avec l'actualité.

Voir toutes les vidéos

Guide de l'élu délégué aux travaux

Jérôme Dupuis

Ce guide dresse une synthèse du cadre des politiques communales de travaux et explique comment agir, quelles relations développer avec les acteurs et opérateurs, quels outils méthodologiques privilégier, quels rapports et coopérations bâtir...

Découvrir l'ouvrage

Guide de l'élu délégué à l'économie et à l'emploi

Jérôme Dupuis

Ce guide dresse une synthèse des leviers d'action au service de l'économie et de l'emploi communaux, sans oublier les articulations avec l'intercommunalité, acteur désormais essentiel du domaine. Il s'attache aussi à répondre aux questions suivantes...

Découvrir l'ouvrage

Découvrez tous les ouvrages de

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 1 invité