Politiquemania

La base de données de la vie politique française

La vie politique américaine

Ce forum permet de réagir sur tous les évènements politiques qui ne concernent ni la France ni l'Europe. Exprimez-vous sur les élections, décisions ou nominations dans le reste du monde.

Re: La vie politique américaine

Messagede jean24 » Jeu 27 Jan 2022 18:33

Corondar a écrit:
jordan a écrit:S'il existe actuellement une majorité sénatoriale pour confirmer la nomination d'un juge 'progressiste' ou centriste, je ne comprendrais pas que le doyen Breyer (plutôt classé comme centriste, voire progressiste) rende sa démission effective à l'expiration du mandat des sénateurs actuels'; cela voudrait dire qu'il laisserait volontairement son siège à une majorité sénatoriale probablement plus conservatrice qu'aujourd’hui. Je penche plutôt pour un quiproquo.


Je pense en effet que si Breyer quitte son siège, ce sera forcément au cours de la législature actuelle, sinon je ne vois pas trop l'intérêt de la manœuvre, ni l'intérêt de l'annoncer si tôt (même si encore une fois, pour l'heure on parle là "d'indiscrétions" journalistiques). C'est pas comme si on parlait pas de cette éventualité depuis un an déjà.

Actuellement les fameuses rumeurs le donnent démissionnaires en juin, comme pour Kennedy, qui avait démissionné le 31 juillet 2018, cela devrait se faire à la fin de la session de la cour suprême. Kavanaugh, le successeur de Kennedy avait pris ses fonctions le 06 octobre (et le calendrier avait été retardé à cause des accusations d'harcèlement) soit pile un mois avant les élections du 06 novembre. Pour Biden cela lui laisse tout le temps qu'il souhaite pour nommer un remplaçant avant les élections du 08 novembre si Breyer démissionne bien en juin.
Dernière édition par Corondar le Jeu 27 Jan 2022 18:36, édité 1 fois.
Raison: Correction balises citation
jean24
 
Messages: 695
Inscription: Mar 26 Aoû 2014 12:05

Re: La vie politique américaine

Messagede Corondar » Jeu 27 Jan 2022 18:45

jean24 a écrit:Actuellement les fameuses rumeurs le donnent démissionnaires en juin, comme pour Kennedy, qui avait démissionné le 31 juillet 2018, cela devrait se faire à la fin de la session de la cour suprême. Kavanaugh, le successeur de Kennedy avait pris ses fonctions le 06 octobre (et le calendrier avait été retardé à cause des accusations d'harcèlement) soit pile un mois avant les élections du 06 novembre. Pour Biden cela lui laisse tout le temps qu'il souhaite pour nommer un remplaçant avant les élections du 08 novembre si Breyer démissionne bien en juin.


En effet, si Breyer confirme bien officiellement, on serait plutôt dans un calendrier de ce type là. Ce qui laisserait tout le temps nécessaire à Biden et à Schumer pour organiser la nomination du successeur (enfin de la successeur, il est acquis que ce sera une femme).
Simple précision en revanche : Kavanaugh n'était pas accusé de harcèlement, mais d'agression sexuelle et de tentative de viol.
https://fr.wikipedia.org/wiki/Christine_Blasey_Ford
Corondar
Animateur du site
Animateur du site
 
Messages: 4824
Inscription: Mar 26 Jan 2010 01:57
Messages : 1 (détails)

Re: La vie politique américaine

Messagede Corondar » Sam 29 Jan 2022 00:46

Breyer a confirmé officiellement la rumeur, puisqu'il a remis sa lettre de démission de la Cour Suprême à la Maison Blanche.
https://www.politico.com/news/2022/01/2 ... s-00002818
Il a précisé que son retrait serait bien effectif à la fin de la session en cours de la SCOTUS, soit juin ou juillet, sous réserve que d'ici là son successeur soit nominé.
https://www.supremecourt.gov/publicinfo ... 7-2022.pdf
De son côté, Biden a confirmé qu'il nommerait une femme afro-américaine, respectant là une de ses promesses de campagne.
https://edition.cnn.com/2022/01/27/poli ... index.html
Du coup, niveau calendrier, la Maison Blanche devrait annoncer officiellement le nom de l'heureuse élue courant février, et Schumer, leader de la majorité démocrate au Sénat, prévoit un vote pour la ratification vers fin mars ou avril, selon la durée des travaux de la commission devant évaluer la nominée. Ketanji Brown Jackson fait office de grandissime favorite. Rappelons qu'elle avait été nommée juge fédérale à la Cour d'appel des Etats-Unis pour le circuit du District de Columbia en mars 2021, ratifiée par un vote de 53 sénateurs en sa faveur à l'époque : les 50 sénateurs démocrates, plus 3 sénateurs républicains, Collins du Maine, Murkowski d'Alaska, et Graham de Caroline du Sud. A l'époque, le vote favorable de ce dernier avait beaucoup surpris (tout comme pour Sinema, j'ai arrêté d'essayer de comprendre les circonvolutions et revirements du personnage). Depuis, le sénateur républicain de Caroline du Sud a précisé qu'il ne voterait pas pour elle si c'était pour un poste à la SCOTUS, par contre pour Collins, et surtout Murkowski, cela reste toujours du domaine du possible. Joe Manchin a déjà précisé publiquement qu'il ne verrait pas d'objection à voter pour une juge plus libérale que lui.
https://www.politico.com/minutes/congre ... us-pledge/
Bref, sauf accident nucléaire majeur lors de ses auditions ou surprise de dernière minute de la part de Biden (qui peut toujours désigner quelqu'un d'autre), on voit mal comment Brown pourrait voir le poste lui échapper ?
Corondar
Animateur du site
Animateur du site
 
Messages: 4824
Inscription: Mar 26 Jan 2010 01:57
Messages : 1 (détails)

Re: La vie politique américaine

Messagede Eco92 » Sam 29 Jan 2022 10:46

Corondar a écrit:Joe Manchin a déjà précisé publiquement qu'il ne verrait pas d'objection à voter pour une juge plus libérale que lui.

J'ai l'impression que le vote à la Cour suprême devient LA ligne de fracture aux USA.

Ce qui n'est pas idiot d'ailleurs, il est régulièrement dit, à raison je pense, que le plus grand le de Trump reste ses trois juges.

Graham est en effet très curieux...
Eco92
Animateur du site
Animateur du site
 
Messages: 8015
Inscription: Dim 12 Juin 2011 18:43
Localisation: Mayenne

Re: La vie politique américaine

Messagede Corondar » Sam 29 Jan 2022 21:56

Je le précise pour l'information, bien que cela ne soit pas d'un impact majeur, mais avec le départ de Breyer de la SCOTUS, il ne restera plus aucun Suprême nommé par Bill Clinton parmi les 9.
Clarence Thomas ayant été nommé par Bush père, John Roberts et Samuel Alito par Bush fils, Sonia Sotomayor et Elena Kagan par Obama, et Neil Gorsuch, Brett Kavanaugh, et Amey Coney Barrett par Trump. Les deux suprêmes nommés par Clinton étant Ruth Ginsburg (décédée en 2020), et donc Breyer, qui prend sa retraite. Les deux juges nommés par Clinton auront tous les deux servis pendant un peu plus de 27 ans, ce qui reste fort respectable niveau durée (le juge ayant servi le plus longtemps reste pour l'heure William Orville Douglas, nommé par FDR, et ayant servi au sein de la SCOTUS pendant plus de 36 ans, entre 1939 et 1975, Douglas étant à ce jour et de très loin, le membre le plus libéral qu'ait jamais compté la SCOTUS parmi ses rangs, Douglas devenant très libéral au cours de ses décennies d'exercice).
Le doyen en âge de l'institution devient donc Clarence Thomas (il fêtera ses 74 ans cette année), qui était déjà le doyen en terme de durée de son mandat (il siège depuis plus de 30 ans, il lui faut tenir encore un peu plus de 6 ans si il veut battre le record de Douglas). Thomas étant lui sans conteste le membre le plus conservateur parmi les 9 à l'heure actuelle (même si il est encore un peu tôt pour statuer sur les 3 juges nommés sous Trump, les 3 n'ayant pas assez d'années de service pour évaluer précisément leurs positions sur le temps long).
Corondar
Animateur du site
Animateur du site
 
Messages: 4824
Inscription: Mar 26 Jan 2010 01:57
Messages : 1 (détails)

Re: La vie politique américaine

Messagede jean24 » Jeu 3 Fév 2022 17:43

Une information qui peut poser problème aux démocrates, le sénateur Ben Ray Lujan (49 ans), du Nouveau-Mexique, a eu un AVC. Le sénateur devrait reprendre le travail dans 4 à 6 semaines si il n'y a pas de complications médicales. La conséquence immédiate est que les démocrates perdent temporairement leur majorité durant cette vacance, en réduisant leur majorité à 49 face à 50 républicains. Cela risque de compliquer les votes pour le BBB ou les nominations de certains juges, et notamment le juge à la cour suprême si cette absence devait se prolonger. Si elle ne se prolonge pas, les démocrates ne devraient pas être inquiété, Lujan ne fait pas partie de la commission judiciaire et cela ne devrait pas gêner le bon déroulement de cette commission. Son absence ne serait gênante qu'en cas de vote contesté par les républicains et si elle se poursuit quelques mois de plus.

Si je ne me trompe, quand il y a une vacance d'un poste de sénateur au Nouveau-Mexique, le gouverneur nomme un remplaçant et une élection spéciale se déroule en même temps que les élections générales... si il y a au moins trente jours entre la vacance et les élections générales. Ce sénateur avait été élu par une marge étonnamment faible de 6,11% en 2020, quand Biden remportait l'Etat avec 10,79%. Cette marge était plus faible que celles de l'Iowa ou du Maine, deux Etats que de nombreux commentateurs politiques voyaient basculer à tort chez les démocrates. Si le siège est en jeu en 2022, la bascule est possible pour les républicains. En cas de démission de Lujan, la gouverneure démocrate nommera un remplaçant qui sera sans aucun doute lui aussi un démocrate, ce qui laissera le sénat aux démocrates ; sauf si la démission a lieu après l'élection d'un gouverneur républicain en novembre, c'est possible mais peu probable, la gouverneure Michelle Lujan Grisham a des marges correctes d'approbation (même si ce n'est pas extraordinaire) et part comme favorite pour sa réélection.

Actuellement c'est beaucoup de bruit pour pas grand chose. Même si le fait de subir un AVC n'est jamais anodin, Lujan reste jeune et a bien été pris en charge. Les nouvelles sont plutôt rassurantes et j'espère qu'il se remettra rapidement sur pied.
jean24
 
Messages: 695
Inscription: Mar 26 Aoû 2014 12:05

Re: La vie politique américaine

Messagede Corondar » Ven 4 Fév 2022 14:10

jean24 a écrit:Une information qui peut poser problème aux démocrates, le sénateur Ben Ray Lujan (49 ans), du Nouveau-Mexique, a eu un AVC. Le sénateur devrait reprendre le travail dans 4 à 6 semaines si il n'y a pas de complications médicales. La conséquence immédiate est que les démocrates perdent temporairement leur majorité durant cette vacance, en réduisant leur majorité à 49 face à 50 républicains. Cela risque de compliquer les votes pour le BBB ou les nominations de certains juges, et notamment le juge à la cour suprême si cette absence devait se prolonger. Si elle ne se prolonge pas, les démocrates ne devraient pas être inquiété, Lujan ne fait pas partie de la commission judiciaire et cela ne devrait pas gêner le bon déroulement de cette commission. Son absence ne serait gênante qu'en cas de vote contesté par les républicains et si elle se poursuit quelques mois de plus.

Si je ne me trompe, quand il y a une vacance d'un poste de sénateur au Nouveau-Mexique, le gouverneur nomme un remplaçant et une élection spéciale se déroule en même temps que les élections générales... si il y a au moins trente jours entre la vacance et les élections générales. Ce sénateur avait été élu par une marge étonnamment faible de 6,11% en 2020, quand Biden remportait l'Etat avec 10,79%. Cette marge était plus faible que celles de l'Iowa ou du Maine, deux Etats que de nombreux commentateurs politiques voyaient basculer à tort chez les démocrates. Si le siège est en jeu en 2022, la bascule est possible pour les républicains. En cas de démission de Lujan, la gouverneure démocrate nommera un remplaçant qui sera sans aucun doute lui aussi un démocrate, ce qui laissera le sénat aux démocrates ; sauf si la démission a lieu après l'élection d'un gouverneur républicain en novembre, c'est possible mais peu probable, la gouverneure Michelle Lujan Grisham a des marges correctes d'approbation (même si ce n'est pas extraordinaire) et part comme favorite pour sa réélection.

Actuellement c'est beaucoup de bruit pour pas grand chose. Même si le fait de subir un AVC n'est jamais anodin, Lujan reste jeune et a bien été pris en charge. Les nouvelles sont plutôt rassurantes et j'espère qu'il se remettra rapidement sur pied.


En effet, en cas de démission du sénateur, ce serait à la gouverneure (pour ceux qui s'interrogeraient sur la proximité du nom entre les deux, ils sont cousins) de nommer un remplaçant, qui devrait se représenter en novembre pour finir le mandat.
Et, tout comme vous, je pense que c'est beaucoup de bruit actuellement pour pas grand chose : les nouvelles du sénateur sont plutôt rassurantes, et même si il ne devait pas revenir avant 6 semaines, à priori cela ne serait pas un problème pour le vote de nomination à la SCOTUS, qui devrait normalement intervenir plus tard ?
Et quand bien même, on a déjà vu par le passé des sénateurs venir voter en fauteuil roulant et en pyjama, avant de repartir à l'hôpital. Ce fut notamment le cas de Pete Wilson, sénateur républicain de Californie dans les années 1980. Surtout, l'absence éventuelle de Lujàn lors du vote ne serait un véritable problème que si aucun sénateur républicain ne votait pour la candidate proposée par Biden.
Alors même si la polarisation politique est désormais très forte (je pense qu'on ne verra plus de juges à la SCOTUS ratifiés par plus de 80 ou 90 voix comme par le passé), je serais assez étonné qu'aucun sénateur républicain ne vote en faveur de la juge. Si il ne devait y en avoir qu'un, ce serait sans doute une, mais je suis pas loin de penser que ce renouvellement de siège à la SCOTUS est peut-être une bénédiction pour Murkowski. Pour cette dernière, vu son positionnement politique de républicaine modérée et les particularités du scrutin de novembre à venir en Alaska pour sa réélection, elle a beaucoup d'intérêts à ratifier la nomination de la juge, histoire d'envoyer un signal aux électeurs centristes et démocrates d'Alaska, qui pourraient être plus tentés de la choisir comme second choix lors du vote de préférence. On peut ajouter également le nom de Collins du Maine, qui elle aussi pourrait saisir l'occasion pour donner des gages de centrisme à son électorat du Maine ?
De même, c'est à noter même si c'est plus incertain, mais les 2 sénateurs républicains de Caroline du Sud, Graham et Scott, font plus ou moins savoir que leurs votes seraient éventuellement disponibles si Biden devait proposer Michelle Childs (une juge Afro-Américaine plutôt libérale mais originaire de l'état de Caroline du Sud) plutôt que Ketanji Brown.
https://www.politico.com/news/2022/02/0 ... s-00004388
Bon, comme disent les Américains, ce serait un longshot, mais c'est juste pour signaler que un ou plusieurs votes républicains en faveur de la candidate de Biden seraient loin d'être si fictionnels que ça. En tout cas, si les entretiens de la candidate se passent bien et qu'il n'y a pas de squelette dans le placard qui émerge, ce serait tout à fait possible.
Corondar
Animateur du site
Animateur du site
 
Messages: 4824
Inscription: Mar 26 Jan 2010 01:57
Messages : 1 (détails)

Re: La vie politique américaine

Messagede Corondar » Jeu 24 Fév 2022 15:13

Biden entre dans la dernière ligne droite, et devrait annoncer (dans les jours à venir, bien que la crise en Ukraine va probablement retarder un peu l'annonce ?) le nom de sa candidate à la SCOTUS pour remplacer le siège bientôt vacant du juge Breyer. La Maison-Blanche a confirmé avoir tenu des entretiens avec 4 candidates potentielles : Michelle Childs (55 ans), Ketanji Brown Jackson (51 ans), Leondra Kruger (45 ans) et une quatrième candidate dont l'identité est inconnue (que l'administration Biden ait pu maintenir le secret sur l'identité de cette quatrième candidate est assez étonnant).
Petit tour d'horizon des 3 candidates connues :
1) Jackson est une juge fédérale issue des plus prestigieuses universités de l'Ivy League, elle a été assistante de Breyer il y a quelques années, et elle est la plus libérale des trois. Au début du processus, elle faisait office de favorite.
2) Childs présente un profil différent, plus "populaire", puisqu'elle n'est pas issue de l'Ivy League (mais d'universités d'états). Originaire de Caroline du Sud, elle est ardemment soutenue par Jim Clyburn (élu démocrate de cet état, grand nom de la lutte pour les droits civiques, et personnalité qui a beaucoup contribué au rebond de Biden lors des primaires démocrates en Caroline du Sud). Si elle devait être la candidate retenue par Biden, les votes en sa faveur des sénateurs républicains de Caroline du Sud (Graham et Scott) seraient sans doute réellement une possibilité.
3) Kruger offre elle aussi un profil différent, bien qu'issue de l'Ivy League, elle siège à la Cour Suprême de Californie, et n'a jamais siégé dans les cours fédérales (ce serait une grosse différence par rapport aux habitudes de CV des membres de la SCOTUS). Mais son gros avantage à elle c'est surtout son âge je pense : à 45 ans, elle pourrait siéger plus longtemps que les deux autres et donc conserver le poste dans l'escarcelle des libéraux plus longtemps ?
4) pour la candidate inconnue, je dirais joker :). Blague à part, on notera que l'administration actuelle semble nettement moins soumise aux fuites internes que la précédente.
Je pense que la balance se fait surtout entre Jackson et Childs, chacune présentant des avantages propres. Réponse dans quelques jours ?
https://abcnews.go.com/Politics/biden-n ... d=83047608
Corondar
Animateur du site
Animateur du site
 
Messages: 4824
Inscription: Mar 26 Jan 2010 01:57
Messages : 1 (détails)

Re: La vie politique américaine

Messagede Eco92 » Ven 25 Fév 2022 19:29

C'est bien Ketanji Brown Jackson qui est nommée par Biden, elle était l'un des premiers choix cités. De ce que disait Corondar j'ai l'impression qu'elle devrait pouvoir réussir à passer le Sénat ?

https://www.lemonde.fr/international/ar ... _3210.html
Eco92
Animateur du site
Animateur du site
 
Messages: 8015
Inscription: Dim 12 Juin 2011 18:43
Localisation: Mayenne

Re: La vie politique américaine

Messagede Eco92 » Dim 27 Fév 2022 23:27

Sur ce sujet je découvre, chose anecdotique mais amusante, que Kentaji Brown Jackson est apparentée, par alliance, à l'ex-président du Congrès Paul Ryan, candidat à la vice-présidence pour les républicains en 2012. Ce dernier a d'ailleurs salué sa nomination et son intégrité.
Eco92
Animateur du site
Animateur du site
 
Messages: 8015
Inscription: Dim 12 Juin 2011 18:43
Localisation: Mayenne

PrécédenteSuivante

Retourner vers Politique dans le monde

Vidéos

Découvrez notre sélection de vidéos en lien avec l'actualité.

Voir toutes les vidéos

Petit guide du protocole local

Fabrice Jobard

Ce « Petit guide du protocole local » s'appuie sur les formations animées depuis plus de quinze ans par Fabrice Jobard, reconnu comme l'un des plus grands spécialistes français des questions protocolaires. Accessible et opérationnel, l'ouvrage a pour objectif...

Découvrir l'ouvrage

Découvrir l'ouvrage

Découvrez tous les ouvrages de

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 1 invité