Politiquemania

La base de données de la vie politique française

Etats-Unis : élections au Congrès et des états en 2020

Ce forum permet de réagir sur tous les évènements politiques qui ne concernent ni la France ni l'Europe. Exprimez-vous sur les élections, décisions ou nominations dans le reste du monde.

Re: Etats-Unis : élections au Congrès et des états en 2020

Messagede Corondar » Dim 15 Nov 2020 18:50

leverde a écrit:
lindet a écrit:A confirmer, mais selon Fabien Roussel je crois, parmi les démocrates siègeraient 28 démocrates socialistes, contre 12 dans la Chambre sortante (pour 37 candidats) ?


Pour le coup, je ne sais pas trop d'où sortent ces chiffres. Si on se réfère aux soutiens officiels, le Democratkc Socialists Of America soutenait 4 candidats pour la Chambre, 2 sortantes (AOC et Rashida Tlaib) qui ont été élues mais également Cori Bush qui a été élue dans le Missouri et Jamaal Bowman dans l'état de New York après avoir battu le sortant lors des primaires.
Ils ont donc doublé leur représentation.
https://electoral.dsausa.org/our-endorsements/

Reste que Fabien Roussel faisait peut-être allusion aux candidats soutenus par Our Revolution mais, dans ce cas, tous ne sont certainement pas démocrates socialistes et j'en compte 40 qui ont été élus dont 4 nouveaux : les deux nouveaux élus déjà soutenus par le DSA plus Marie Newman dans l'Illinois et Mondaire Jones dans l'état de New York.


nigdugg a écrit:Les Our révolutions enverront bien 40 représentants à la chambre ainsi que 2 sénateurs.


Petite précision qui a son importance : Our Revolution est un comité d'action politique (PAC) progressiste fondé par Sanders, dont les membres défendent un agenda politique de gauche. Les Socialistes démocrates d'Amérique (SDA en français, DSA en anglais) est en revanche un parti qui lui se revendique très à gauche, et revendique en effet l'appellation de "socialistes" pour ses membres.
Les membres de Our Revolution ne sont pas membres des Socialistes démocrates d'Amérique. Parmi les 40 noms de la liste actualisée par Nigdugg (merci à lui pour ce travail), peu revendiquent cette étiquette. Et si les DSA soutiennent certains candidats (AOC, Sanders...), ces derniers ne sont d'ailleurs pas membres de ce parti.
On notera d'ailleurs que dans la liste des 40 représentants de la Chambre membres de Our Revolution, il y a dans le lot quelques très proches de Biden et de Harris (c'est au moins le cas de Bass, Lee et Walters, certaines ayant fait partie de la short list des VP potentielles de Biden d'ailleurs).
Bref, tout ça pour dire que l'affirmation de Fabien Roussel selon laquelle siégeraient 28 représentants socialistes dans la nouvelle Chambre me parait être une extrapolation exagérée de sa part.
Corondar
Animateur du site
Animateur du site
 
Messages: 3846
Inscription: Mar 26 Jan 2010 01:57
Messages : 1 (détails)

Re: Etats-Unis : élections au Congrès et des états en 2020

Messagede nigdugg » Dim 15 Nov 2020 19:17

Corondar a écrit:
leverde a écrit:
lindet a écrit:A confirmer, mais selon Fabien Roussel je crois, parmi les démocrates siègeraient 28 démocrates socialistes, contre 12 dans la Chambre sortante (pour 37 candidats) ?


Pour le coup, je ne sais pas trop d'où sortent ces chiffres. Si on se réfère aux soutiens officiels, le Democratkc Socialists Of America soutenait 4 candidats pour la Chambre, 2 sortantes (AOC et Rashida Tlaib) qui ont été élues mais également Cori Bush qui a été élue dans le Missouri et Jamaal Bowman dans l'état de New York après avoir battu le sortant lors des primaires.
Ils ont donc doublé leur représentation.
https://electoral.dsausa.org/our-endorsements/

Reste que Fabien Roussel faisait peut-être allusion aux candidats soutenus par Our Revolution mais, dans ce cas, tous ne sont certainement pas démocrates socialistes et j'en compte 40 qui ont été élus dont 4 nouveaux : les deux nouveaux élus déjà soutenus par le DSA plus Marie Newman dans l'Illinois et Mondaire Jones dans l'état de New York.


nigdugg a écrit:Les Our révolutions enverront bien 40 représentants à la chambre ainsi que 2 sénateurs.


Petite précision qui a son importance : Our Revolution est un comité d'action politique (PAC) progressiste fondé par Sanders, dont les membres défendent un agenda politique de gauche. Les Socialistes démocrates d'Amérique (SDA en français, DSA en anglais) est en revanche un parti qui lui se revendique très à gauche, et revendique en effet l'appellation de "socialistes" pour ses membres.
Les membres de Our Revolution ne sont pas membres des Socialistes démocrates d'Amérique. Parmi les 40 noms de la liste actualisée par Nigdugg (merci à lui pour ce travail), peu revendiquent cette étiquette. Et si les DSA soutiennent certains candidats (AOC, Sanders...), ces derniers ne sont d'ailleurs pas membres de ce parti.
On notera d'ailleurs que dans la liste des 40 représentants de la Chambre membres de Our Revolution, il y a dans le lots quelques très proches de Biden et de Harris (c'est au moins le cas de Bass, Lee et Walters, certaines ayant fait partie de la short list des VP potentielles de Biden d'ailleurs).
Bref, tout ça pour dire que l'affirmation de Fabien Roussel selon laquelle siégeraient 28 représentants socialistes dans la nouvelle Chambre me parait être une extrapolation exagérée de sa part.


Il n'a pas totalement tord car certains sans avoir la carte se sont déjà prononcé comme n'étant pas hostile pour porter l'étiquette de socialiste et même étant partisan de l'idéologie socialiste.

Parmi eux qui se sont déjà prononcé sur le sujet
Wilson
Garcia
Davis
Tlaib
Omar
Bush
AOC
Bowman
DeFazio
Jayapal

Voilà les noms dont je suis sur. Il demeure par contre le cas de Richie Torres très marqué à gauche mais qui n'a pas reçu le soutien des Our revolution. Est ce que quelqu'un sait pourquoi ?

On serait à 10 avec Sanders 11. On serait effectivement loin après a t il des informations que nous n'avons pas.
Les noms cités sont certifiés en matière de socialisme j'en connais un rayon et je sais qui a dit quoi et à fait quoi.
nigdugg
 
Messages: 218
Inscription: Mer 4 Mar 2020 14:43

Re: Etats-Unis : élections au Congrès et des états en 2020

Messagede Corondar » Dim 15 Nov 2020 19:36

Déjà, le gros souci, c'est que selon les critères américains, le terme de "socialisme" ne recouvre pas du tout les mêmes acceptions ni les mêmes représentations mentales que chez nous.
Certains élus disent soutenir certains projets ou programmes du socialisme, mais précisent immédiatement derrière qu'ils ne valident pas tout l'agenda socialiste pour autant.
Pour beaucoup d'Américains, la frontière entre socialisme et communisme est très floue. Du côté de la droite dure américaine il y a aussi un mythe tenace qui a la vie dure et qui est complaisamment entretenu à tort : ils rappellent que l'appellation officielle du parti nazi allemand c'était le "national-socialisme". Certains membres très à droite du GOP se vautrent allègrement dans ce contre sens sémantique pour caractériser l'extrême gauche américaine comme l'avant garde du fascisme. Ce qui est toujours très drôle quand on connait les dérives de l'ultra droite américaine. On a encore eu un exemple très récent de ce courant de pensée avec le nouveau sénateur républicain élu d'Alabama :
https://www.alreporter.com/2020/11/02/t ... can-party/
https://edition.cnn.com/2020/11/14/poli ... index.html
Du coup, beaucoup d'élus démocrates, face à ces amalgames tenaces, sont très frileux à assumer l'étiquette de socialiste...
Corondar
Animateur du site
Animateur du site
 
Messages: 3846
Inscription: Mar 26 Jan 2010 01:57
Messages : 1 (détails)

Re: Etats-Unis : élections au Congrès et des états en 2020

Messagede nigdugg » Dim 15 Nov 2020 20:25

Corondar a écrit:Déjà, le gros souci, c'est que selon les critères américains, le terme de "socialisme" ne recouvre pas du tout les mêmes acceptions ni les mêmes représentations mentales que chez nous.
Certains élus disent soutenir certains projets ou programmes du socialisme, mais précisent immédiatement derrière qu'ils ne valident pas tout l'agenda socialiste pour autant.
Pour beaucoup d'Américains, la frontière entre socialisme et communisme est très floue. Du côté de la droite dure américaine il y a aussi un mythe tenace qui a la vie dure et qui est complaisamment entretenu à tort : ils rappellent que l'appellation officielle du parti nazi allemand c'était le "national-socialisme". Certains membres très à droite du GOP se vautrent allègrement dans ce contre sens sémantique pour caractériser l'extrême gauche américaine comme l'avant garde du fascisme. Ce qui est toujours très drôle quand on connait les dérives de l'ultra droite américaine. On a encore eu un exemple très récent de ce courant de pensée avec le nouveau sénateur républicain élu d'Alabama :
https://www.alreporter.com/2020/11/02/t ... can-party/
https://edition.cnn.com/2020/11/14/poli ... index.html
Du coup, beaucoup d'élus démocrates, face à ces amalgames tenaces, sont très frileux à assumer l'étiquette de socialiste...


Déjà je n'ai pas fait d'erreur, ces représentants ont déjà évoqué au moins une fois que porter l'étiquette socialiste ne les dérangerait pas ou être en accord avec l'idéologie socialiste.

Concernant le mythe tenace c'est surtout le socialiste comme communiste qui est tenace alors que l'idéologie socialiste et le régime communiste mis en place ne sont pas formellement liés.

Il y a différent courant dans le socialisme, et le national-socialisme malheureusement en fait parti. Ils n'ont pas forcément tort le national socialisme et le fascisme trouvent son essence dans la volonté de défense des classes sociales. Mais c'est le contenu qui est différent, ils sont pour une répartition sociale de la société en race ou ethnie sociale.
Et c'est là où j'ai envie de taquiner les anglo-saxons et notamment le système américain en disant qu'ils sont organisés sur certains points comme le national socialisme décrit pat Hitler et Himmler.
Le Trumpisme aussi dans son idéologie a une part de national socialisme.

Concernant maintenant la frilosité elle est surtout une volonté de ne pas être associé au communisme.
L'extrême gauche comme on l'appelle (je n'aime pas ce mot) a toujours lutté contre le fascisme.

Pour finir la frontière en France et dans le monde a toujours été difficile à capter entre le socialisme et le communisme et la meilleure preuve reste l’appellation en Europe de parti socialiste qui n'en sont plus ou n'ont jamais été. Le mot d'ailleurs a été social démocrate ou social libéral.

C'est comme la notion de libéral entre les USA et la France elle n'est pas du tout la même. Même si au cours du 19eme siècle celle-ci voulait dire autre chose qu'actuellement.
nigdugg
 
Messages: 218
Inscription: Mer 4 Mar 2020 14:43

Re: Etats-Unis : élections au Congrès et des états en 2020

Messagede Corondar » Dim 15 Nov 2020 20:50

nigdugg a écrit:
Corondar a écrit:Déjà, le gros souci, c'est que selon les critères américains, le terme de "socialisme" ne recouvre pas du tout les mêmes acceptions ni les mêmes représentations mentales que chez nous.
Certains élus disent soutenir certains projets ou programmes du socialisme, mais précisent immédiatement derrière qu'ils ne valident pas tout l'agenda socialiste pour autant.
Pour beaucoup d'Américains, la frontière entre socialisme et communisme est très floue. Du côté de la droite dure américaine il y a aussi un mythe tenace qui a la vie dure et qui est complaisamment entretenu à tort : ils rappellent que l'appellation officielle du parti nazi allemand c'était le "national-socialisme". Certains membres très à droite du GOP se vautrent allègrement dans ce contre sens sémantique pour caractériser l'extrême gauche américaine comme l'avant garde du fascisme. Ce qui est toujours très drôle quand on connait les dérives de l'ultra droite américaine. On a encore eu un exemple très récent de ce courant de pensée avec le nouveau sénateur républicain élu d'Alabama :
https://www.alreporter.com/2020/11/02/t ... can-party/
https://edition.cnn.com/2020/11/14/poli ... index.html
Du coup, beaucoup d'élus démocrates, face à ces amalgames tenaces, sont très frileux à assumer l'étiquette de socialiste...


Déjà je n'ai pas fait d'erreur, ces représentants ont déjà évoqué au moins une fois que porter l'étiquette socialiste ne les dérangerait pas ou être en accord avec l'idéologie socialiste.

Concernant le mythe tenace c'est surtout le socialiste comme communiste qui est tenace alors que l'idéologie socialiste et le régime communiste mis en place ne sont pas formellement liés.

Il y a différent courant dans le socialisme, et le national-socialisme malheureusement en fait parti. Ils n'ont pas forcément tort le national socialisme et le fascisme trouvent son essence dans la volonté de défense des classes sociales. Mais c'est le contenu qui est différent, ils sont pour une répartition sociale de la société en race ou ethnie sociale.
Et c'est là où j'ai envie de taquiner les anglo-saxons et notamment le système américain en disant qu'ils sont organisés sur certains points comme le national socialisme décrit pat Hitler et Himmler.
Le Trumpisme aussi dans son idéologie a une part de national socialisme.

Concernant maintenant la frilosité elle est surtout une volonté de ne pas être associé au communisme.
L'extrême gauche comme on l'appelle (je n'aime pas ce mot) a toujours lutté contre le fascisme.

Pour finir la frontière en France et dans le monde a toujours été difficile à capter entre le socialisme et le communisme et la meilleure preuve reste l’appellation en Europe de parti socialiste qui n'en sont plus ou n'ont jamais été. Le mot d'ailleurs a été social démocrate ou social libéral.

C'est comme la notion de libéral entre les USA et la France elle n'est pas du tout la même. Même si au cours du 19eme siècle celle-ci voulait dire autre chose qu'actuellement.


J'ai laissé passer ce message après avoir hésité à le supprimer, car on est complètement hors sujet. Si vous voulez parler de tout ça, je vous invite à créer un sujet sur la définition des idéologies politiques dans cette partie du forum :
debats-f13/
Je précise juste que dans le domaine de la recherche historique, le rattachement du courant fasciste allemand à l'idéologie socialiste est sujet à beaucoup de débats et de controverses, et que beaucoup de thèses historiques très sérieuses dénient toute appartenance du courant national-socialiste au socialisme.
Mais, encore une fois, le topic sur les élections au Congrès américain n'est pas le lieu pour ce genre de débats.
Corondar
Animateur du site
Animateur du site
 
Messages: 3846
Inscription: Mar 26 Jan 2010 01:57
Messages : 1 (détails)

Re: Etats-Unis : élections au Congrès et des états en 2020

Messagede nigdugg » Dim 15 Nov 2020 21:04

[Passage supprimé : hors sujet.]

Pour en revenir au Congrès je suis outré par la lenteur des networks, malgré vos explications, je demeure interloqué par leur manque de réactivité. J''ai annoncé l'élection d'un représentant et eux ne l'ont même pas fait, alors qu'il ne m'a pourtant pris que 2 minutes pour trouver dans la presse locale les informations.
nigdugg
 
Messages: 218
Inscription: Mer 4 Mar 2020 14:43

Re: Etats-Unis : élections au Congrès et des états en 2020

Messagede Corondar » Lun 16 Nov 2020 13:21

nigdugg a écrit:[Passage supprimé : hors sujet.]

Pour en revenir au Congrès je suis outré par la lenteur des networks, malgré vos explications, je demeure interloqué par leur manque de réactivité. J''ai annoncé l'élection d'un représentant et eux ne l'ont même pas fait, alors qu'il ne m'a pourtant pris que 2 minutes pour trouver dans la presse locale les informations.


Pour ceux qui cherchent un site plus à jour concernant la Chambre, il y a RealClearPolitics :
https://www.realclearpolitics.com/elect ... 020/house/
Chez eux, on est à 221 sièges démocrates et 209 sièges républicains, il reste 5 sièges à pourvoir :
1) le district 21 de Californie
Le sortant démocrate Cox est à 49.4% face à l'ex sortant républicain Valadao (battu par Cox en 2018 :) ) qui est à 50.6% (un peu plus de 2 000 voix d'avance).
Comme on est en Californie, il reste encore des bulletins à dépouiller. Certains annoncent la victoire du républicain, d'autres estiment qu'il reste encore potentiellement trop de bulletins à dépouiller pour être certain du résultat ?
2) le district 25 de Californie
Le sortant républicain Garcia avait récupéré ce district suite à une élection spéciale en 2020 face à la démocrate Smith (55%/45% sur la spéciale), dans un district qui avait basculé en 2018 aux mains d'une démocrate, Hill, démissionnaire un an et demi après suite à un scandale personnel. Sur le match retour, Garcia n'a pour l'heure que 104 voix d'avance sur la démocrate Smith, et, Californie toujours, il reste encore des bulletins à dépouiller. Là pour le coup, tout est possible et il va falloir attendre la fin des dépouillements (et des éventuels recours).
3) le district 02 d'Iowa
Siège détenu par les démocrates mais ouvert (le sortant ne se représentait pas). La candidate républicaine aurait 47 voix d'avance sur la démocrate, mais le résultat n'est pas officiel, il y a recompte et des recours pour d'éventuelles erreurs commises lors du dépouillement. Là aussi, il va falloir attendre que ça se décante.
4) le district 07 du New Jersey
La victoire du démocrate sortant Malinowski avait été annoncée, peut-être un peu trop précocement ? Pour l'heure il est 50.6% contre 49.4% pour son opposant républicain. Il a un peu moins de 5 000 voix d'avance, et il reste encore des bulletins à dépouiller (combien ? mystère)
5) le district 22 de New-York
En 2018, un peu à la surprise générale, ce district avait été emporté par le démocrate Brindisi. Dans ce district là le sortant démocrate est très loin derrière pour le moment (45% contre 53%), mais le district n'est toujours pas attribué car il reste encore beaucoup de bulletins à dépouiller (entre 15 et 20% du total ?).

A priori, le district 07 du NJ devrait tout de même rester aux mains des démocrates. Le district 22 de NY devrait revenir aux républicains (mais il faut attendre quand même, on ne peut pas totalement exclure que le démocrate soit très nettement en tête dans les bulletins par courriers restant à dépouiller).
Pour les 3 autres sièges, c'est plus incertain. Concernant les 2 sièges de Californie, il va falloir attendre le bout du bout des dépouillements (je dirais avantage républicain dans le 21 et toss-up dans le 25 ?). Pour le 02 de l'Iowa, on est pour l'heure dans un imbroglio juridique incertain.
Bilan : les démocrates devraient finir entre 222 et 224 sièges, les républicains entre 211 et 213 ?
Corondar
Animateur du site
Animateur du site
 
Messages: 3846
Inscription: Mar 26 Jan 2010 01:57
Messages : 1 (détails)

Re: Etats-Unis : élections au Congrès et des états en 2020

Messagede nigdugg » Lun 16 Nov 2020 15:53

C'est à peu près ce qui est projeté ici et là.
Concernant Malinowsky n'ayant pas de donnée fiable j'ai un peu cherché et ce site local nous tiens informés des avancées jour après jour.
https://newjerseyglobe.com/
Pour les sièges new yorkais realclear est le seul à les attribuer et est pour le coup très en avance car pour certains l'avance et l'issue étaient certaines. Par exemple Rose Malliotakis (il avait annoncé sa défaite depuis quelques jours déjà) et aussi Katko, Zeldin et Gabarino.
Une extrême prudence qui frôle parfois le ridicule ou même un amateurisme. Vous m'avez déjà expliqué pourquoi, mais là c'est tous sites confondus, y compris Fox news et ap.
Dernière édition par nigdugg le Lun 16 Nov 2020 20:02, édité 2 fois.
nigdugg
 
Messages: 218
Inscription: Mer 4 Mar 2020 14:43

Re: Etats-Unis : élections au Congrès et des états en 2020

Messagede Corondar » Lun 16 Nov 2020 19:53

nigdugg a écrit:C'est à peu près ce qui est projeté ici et là.
Concernant Malinowsky n'ayant pas de donnée fiable j'ai un peu cherché et ce site local nous tiens informé des avancées jour après jour.
https://newjerseyglobe.com/


Si on est à 15 000 bulletins restant à dépouiller, le démocrate ne devrait pas trop avoir de soucis à se faire ? Il faudrait que son adversaire empoche les 2/3 des bulletins restant. Si c'est 25 000 c'est plus faisable, mais cela laisserait quand même le démocrate pouvoir espérer conserver la tête ?
Corondar
Animateur du site
Animateur du site
 
Messages: 3846
Inscription: Mar 26 Jan 2010 01:57
Messages : 1 (détails)

Re: Etats-Unis : élections au Congrès et des états en 2020

Messagede nigdugg » Lun 16 Nov 2020 19:59

Corondar a écrit:
nigdugg a écrit:C'est à peu près ce qui est projeté ici et là.
Concernant Malinowsky n'ayant pas de donnée fiable j'ai un peu cherché et ce site local nous tiens informé des avancées jour après jour.
https://newjerseyglobe.com/


Si on est à 15 000 bulletins restant à dépouiller, le démocrate ne devrait pas trop avoir de soucis à se faire ? Il faudrait que son adversaire empoche les 2/3 des bulletins restant. Si c'est 25 000 c'est plus faisable, mais cela laisserait quand même le démocrate pouvoir espérer conserver la tête ?


Je pense que cela sera bon pour Malinowski d'après ce qui est dit dans le dernier article les bulletins seraient assez répartis dans le district et une bonne partie dans un territoire très bleu..

Mais bon on va attendre.
nigdugg
 
Messages: 218
Inscription: Mer 4 Mar 2020 14:43

PrécédenteSuivante

Retourner vers Politique dans le monde

Vidéos

Découvrez notre sélection de vidéos en lien avec l'actualité.

Voir toutes les vidéos

Petit guide du protocole local

Fabrice Jobard

Ce « Petit guide du protocole local » s'appuie sur les formations animées depuis plus de quinze ans par Fabrice Jobard, reconnu comme l'un des plus grands spécialistes français des questions protocolaires. Accessible et opérationnel, l'ouvrage a pour objectif...

Découvrir l'ouvrage

Mémento du président du bureau de vote

Joël Clérembaux

Ce Mémento du président de bureau de vote a été conçu pour permettre aux présidents des bureaux de vote de disposer d'outils pratiques à mettre en oeuvre avant, pendant et après le scrutin. Il expose les principales tâches qui leur incombent dans...

Découvrir l'ouvrage

Découvrez tous les ouvrages de

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 1 invité