Politiquemania

La base de données de la vie politique française

Élections fédérales et régionales belges de 2019

Forum dédié à la vie politique sur le "vieux continent". Réagissez sur les institutions européennes, les élections ou les décisions politiques de nos voisins européens.

Re: Élections fédérales et régionales belges de 2019

Messagede Républicain67 » Jeu 23 Mai 2019 08:17

Pour revenir sur la pratique du regroupement de liste en région bruxelloise, cela pourrait être très utile aux Listes Destexhe et au Parti populaire pour atteindre les 5% à eux deux et obtenir des élus dans le groupe linguistique français. Concernant le regroupe du PTB avec les animalistes de DierAnimal et le petit parti Plan B cela me semble assez inutile; Le PTB aura des élus, même sans regroupement de listes côté francophone. Dans le groupe linguistique néerlandais, le regroupement avec DierAnimal pourrait par contre permettre au PVDA de dépasser les 5% et obtenir son premier élu néerlandophone bruxellois. Il sera intéressant de voir le poids du PTB-PVDA chez les Bruxellois flamands. Il doit être plus bas que côté francophone. Les néerlandophones étant en général plus conservateurs. C'est la première fois que le parti marxiste présente une liste purement néerlandophone aux régionales à Bruxelles.
Républicain67
 
Messages: 2318
Inscription: Jeu 17 Jan 2013 10:57
Avertissements: 1

Re: Élections fédérales et régionales belges de 2019

Messagede myckilem » Jeu 23 Mai 2019 09:27

Républicain67 a écrit:
myckilem a écrit:Vis-à-vis des fiefs du PSC/cdH, faites attention que souvent les gens votent PSC/cdH pour la commune parce que ce sont des bons gestionnaires, mais votent pour d'autres aux autres scrutins.


Vous avez tout à fait raison. Les communes du nord-ouest de Bruxelles sont certes des fiefs démocrates-chrétiens au niveau local, mai peuvent très bien voter PS ou MR au niveau fédéral. Je me demande d'ailleurs si la présence flamande plus forte qu'ailleurs à Berchem, Jette ou Ganshoren (en plus d'Evere, au nord-est, où le PS est bien implanté) ne joue pas dans l'ancrage local du PSC, puis du cdH. Cela ne doit pas être le cas dans une commune comme Woluwe-Saint-Pierre. Le bourgmestre y est certes cdH, mais les néerlandophones doivent y être très peu nombreux, comme dans l'ensemble du sud et de l'est de la région bruxelloise. Woluwe-Saint-Pierre vote d'ailleurs fortement pour le MR ou le FDF/DéFI pour les élections fédérales et régionales.


Woluwe Saint Pierre est une prise récente du cdH qui date de 2012. Donc, l'implantation du parti est encore relativement limitée par rapport au MR qui a dominé la commune pendant des décennies.
myckilem
 
Messages: 115
Inscription: Lun 3 Sep 2018 16:37

Re: Élections fédérales et régionales belges de 2019

Messagede Républicain67 » Ven 24 Mai 2019 13:47

Les élections régionales bruxelloises seront intéressantes à suivre, aussi bien côte francophone, que néerlandophone. Les médias belges parlent depuis quelques jours d'un risque de blocage des institutions régionales, si la N-VA et le Vlaams Belang obtenaient à eux deux une majorité des voix et des sièges dans le groupe linguistique néerlandais (17 députés à élire, contre 72 pour le groupe linguistique français). Certes ce scénario paraît assez improbable, notamment en vue du résultat en mi-teinte de la N-VA aux élections communales en région bruxelloise, mais n'est pas tout à fait exclure non plus. Le dernier sondage donne la N-VA à 5,7% à Bruxelles et le Vlaams Belang à 2,7%. Le CD&V et l'Open VLD sont donnés à moins de 1% chacun. Il faut toutefois être prudent avec ses chiffres. Le sondage ne prend pas en compte les scores de Groen et du SP.A qui pour les élections à la Chambre se présente à Bruxelles avec Ecolo et le PS. Le PVDA (branche flamande du PTB) n'est pas non plus prise en compte par ce sondage. Pour les élections fédérales, le parti marxiste présente une liste bilingue PTB-PVDA, dirigée par une néerlandophone, Maria Vindevoghel. Au niveau région, il présente toutefois deux listes, une PTB dans le groupe linguistique francophone et une PVDA dans le collège néerlandophone.

La N-VA et le Vlaams Belang draguent ouvertement les Bruxellois francophones de droite, avec une campagne bilingue français-néerlandais pour espérer arriver en tête des partis flamands dans la capitale belge. Le scénario catastrophe pour les partis francophones seraient une N-VA forte dans le groupe linguistique néerlandais, notamment grâce à l'appui de voix francophone. Ce qui pourrait la rendre incontournable côté flamand quant à la formation du gouvernement régional. Le Vlaams Belang pourrait alors soutenir l'entrée de ministres N-VA au gouvernement régional. Pour former le gouvernement régional bruxellois, il faut une majorité du parlement régionale et une majorité dans les deux groupes linguistiques. Je vois mal le PS et Ecolo et encore moins DéFI diriger la région avec la N-VA, qui prône ouvertement le confédéralisme. Toutefois, la N-VA a fait un score médiocre aux dernières élections communales en région bruxelloise et pourrait ne pas être aussi incontournable que cela. Elle devrait subir la concurrence du Vlaams Belang, en pleine remontée. Groen devrait aussi obtenir un bon score chez les Bruxellois flamands ce dimanche. Affaire à suivre de très près. Je suis près à parier que la formation du gouvernement régional bruxellois sera beaucoup plus difficile que celle de ces homologues wallon, flamand et germanophone.
Républicain67
 
Messages: 2318
Inscription: Jeu 17 Jan 2013 10:57
Avertissements: 1

Re: Élections fédérales et régionales belges de 2019

Messagede Républicain67 » Dim 26 Mai 2019 21:50

J'attends les résultats complets pour faire une analyse détaillée. Déjà on peut dire que le Vlaams Belang, les écologistes et le PTB-PVDA sont les grands vainqueurs du triple scrutin.
Républicain67
 
Messages: 2318
Inscription: Jeu 17 Jan 2013 10:57
Avertissements: 1

Re: Élections fédérales et régionales belges de 2019

Messagede Républicain67 » Lun 27 Mai 2019 12:54

Résultats des élections législatives fédérales de 2019

Royaume

Les résultats sont à mettre en parallèle avec les élections de 2014.

N-VA: 16,03% (-4,23%): 25 sièges (-8)
Vlaams Belang: 11,95% (+8,28%): 18 sièges (+15)
PS: 9,46% (-2,21%): 20 sièges (-3)
CD&V: 8,89% (-2,72%): 12 sièges (-6)
PTB-PVDA*: 8,62% (+4,90%): 12 sièges (+10)
Open VLD: 8,54% (-1,24%): 12 sièges (-2)
MR: 7,56% (-2,08%): 14 sièges (-6)
SP.A: 6,71% (-2,12%): 9 sièges (-4)
Ecolo: 6,14% (+2,84%): 13 sièges (+7)
Groen: 6,10% (+0,78%): 8 sièges (+2)
CDH: 3,70% (-1,28%): 5 sièges (-4)
DéFI**: 2,22% (+0,42%): 2 (=)
PP: 1,11% (-0,41%): 0 (-1)
DierAnimal: 0,70% (+0,70%): 0
Listes Destexhe: 0,63% (+0,63%): 0

Résultats par circonscriptions

Je ne donne ici, sauf à Bruxelles, que les partis ayant dépassé 2% des suffrages exprimés. Dans la capitale, je donne les résultats de l'ensemble des principaux partis francophones et flamands.

Circonscription d'Anvers

N-VA: 31,23%: 8 sièges
Vlaams Belang: 18,80%: 5 sièges
CD&V: 11,07%: 3 sièges
Groen: 11,00%: 2 sièges
Open VLD: 9,64%: 2 sièges
SP.A: 8,05%: 2 sièges
PVDA: 7,65%: 2 sièges

Circonscription du Brabant flamand

N-VA: 28,08%: 5 sièges
Open VLD: 15,39%: 3 sièges
CD&V: 13,73%: 2 sièges
Vlaams Belang: 13,46%: 2 sièges
Groen: 11,83%: 2 sièges
SP.A: 9,47%: 1 siège
PVDA: 4,78%: 0 siège
DéFI: 2,04%: 0 siège

Circonscription du Brabant wallon

MR: 34,97%: 3 sièges
Ecolo: 19,77%: 1 siège
PS: 15,26%: 1 siège
CDH: 7,61%: 0 siège
PTB: 7,39%: 0 siège
DéFI: 6,11%: 0 siège
Listes Destexhe: 2,55%: 0 siège
PP: 2,46%: 0 siège

Circonscription de Bruxelles-Capitale

Ecolo: 21,57%: 4 sièges
PS: 19,98%: 3 sièges
MR: 17,47%: 3 sièges
PTB-PVDA: 12,28%: 2 sièges
DéFI: 10,28%: 2 sièges
CDH: 5,82%: 1 siège
N-VA: 3,19%: 0 siège
Listes Destexhe: 2,57%: 0 siège
Open VLD: 2,30%: 0 siège
PP: 1,69%: 0 siège
Vlaams belang: 1,56%: 0 siège
CD&V: 1,31%: 0 siège

Circonscription de Flandre-Occidentale

N-VA: 21,42%: 4 sièges
Vlaams belang: 20,39%: 4 sièges
CD&V: 17,67%: 3 sièges
SP.A: 14,70%: 2 sièges
Open VLD: 13,04%: 2 sièges
Groen: 7,92%: 1 siège
PVDA: 3,62%: 0 siège

Circonscription de Flandre-Orientale

N-VA: 21,83%: 5 sièges
Vlaams Belang: 20,04%: 4 sièges
Open VLD: 17,85%: 4 sièges
CD&V: 12,72%: 2 sièges
Groen: 10,32%: 2 sièges
SP.A: 10,16%: 2 sièges
PVDA: 5,53%: 1 siège

Circonscription de Hainaut

PS: 34,24%: 8 sièges
MR: 15,95%: 3 sièges
PTB: 15,64%: 3 sièges
Ecolo: 12,30%: 3 sièges
CDH: 8,03%: 1 siège
DéFI: 3,76%: 0 siège
PP: 3,38%: 0 siège

Circonscription de Liège

PS: 24,91%: 5 sièges
MR: 19,66%: 3 sièges
PTB: 16,45%: 3 sièges
Ecolo: 15,48%: 3 sièges
CDH: 8,43%: 1 siège
DéFI: 3,60%: 0 siège
PP: 3,55%: 0 siège

Circonscription de Limbourg

N-VA: 22,58%: 3 sièges
Vlaams Belang: 19,74%: 3 sièges
CD&V: 18,68%: 2 sièges
SP.A: 13,81%: 2 sièges
Open VLD: 12,00%: 1 siège
Groen: 6,88%: 1 siège
PVDA: 5,59%: 0 siège

Circonscription de Luxembourg

MR: 23,56%: 1 siège
CDH: 23,45%: 1 siège
PS: 18,67%: 1 siège
Ecolo: 16,00%: 1 siège
PTB: 9,03%: 0 siège
DéFI: 2,98%: 0 siège
PP: 2,89%: 0 siège

Circonscription de Namur

PS: 22,11%: 2 sièges
MR: 19,77%: 1 siège
CDH: 17,05%: 1 siège
Ecolo: 15,19%: 1 siège
PTB: 11,92%: 1 siège
DéFI: 4,86%: 0 siège
PP: 2,92%: 0 siège

* En 2014: listes PTB-GO! côté francophone et PVDA côté flamand.
** En 2014: Fédéralistes démocrates francophones (FDF)

https://elections2019.belgium.be/fr/election?el=CK
Républicain67
 
Messages: 2318
Inscription: Jeu 17 Jan 2013 10:57
Avertissements: 1

Re: Élections fédérales et régionales belges de 2019

Messagede myckilem » Mar 28 Mai 2019 19:17

Le choc est assez dure en Belgique. La montée du VB choque beaucoup de gens et cela va longtemps perturbé la vie politique belge. Il n'est pas impossible que les belges revotent dans quelques temps.

L'autre choc est la défaite très large de la démocratie chrétienne dans tous les pays. Cette défaite est comparable à 1999. Cela pourrait conduire à compliquer l'équation pour la composition du gouvernement fédéral puisque le cdH a plus ou moins fait comprendre qu'il considérait avoir perdu les élections et donc, qu'il n'est pas en mesure de gouverner. Le CD&V qui est 3ème parti flamand n'a pas fait ce genre de déclaration, mais à mon avis la tentation est grande chez eux aussi.
myckilem
 
Messages: 115
Inscription: Lun 3 Sep 2018 16:37

Re: Élections fédérales et régionales belges de 2019

Messagede ploumploum » Mer 29 Mai 2019 20:59

Le fait du jour en Belgique, c'est l'historique audience royale accordée au président du Vlaams Belang après la forte poussée du parti au scrutin de dimanche, et ce dans le cadre des préparatifs pour la mission d'information (la 1ère étape du processus de formation d'un Gouvernement). Le Roi Philippe a en quelque sorte mis fin à la doctrine du cordon sanitaire strict en vigueur depuis des décennies. Comme le souligne Le Monde, le chef de l’État faisait face à un énorme dilemme :
Ne pas recevoir le VB, c’était laisser croire qu’il ne reconnaissait pas la légitimité des 810 000 Flamands qui ont apporté leur vote à ce parti. Et cela permettait aussi à M. Van Grieken de se présenter comme une victime du « système belge », présumé hostile à la cause flamande.

Le recevoir pouvait, en revanche, donner l’impression de rompre le « cordon sanitaire », un accord politique conclu dans les années 1990 pour isoler l’extrême droite et interdire toute coopération avec elle.


A noter que De Weber, le leader de la NV-A (qui a souffert de la poussée du VB) ressort la carte de la surenchère pour obtenir la direction du Gouvernement fédéral.
https://www.lemonde.fr/international/ar ... _3210.html

https://www.lalibre.be/actu/politique-b ... 583fcb590c

https://www.lalibre.be/actu/politique-b ... 3a5cae5d4d
ploumploum
Animateur du site
Animateur du site
 
Messages: 15238
Inscription: Ven 11 Mar 2011 18:24
Localisation: Séquano-Dionysien

Re: Élections fédérales et régionales belges de 2019

Messagede myckilem » Mer 29 Mai 2019 21:45

Il y a un malentendu sur la notion de cordon sanitaire. Le cordon sanitaire, c'est le refus de gouverner avec un parti d’extrême droite. Cette rencontre ne viole pas le cordon sanitaire.

Après, c'est effectivement une première historique. Maintenant, il fait aussi savoir que le Vlaams Block (donc avant 2003) avait toujours annoncé refuser toute invitation du roi pour les consultations. Donc, tout le monde s'en contentait jusqu'à présent.
myckilem
 
Messages: 115
Inscription: Lun 3 Sep 2018 16:37

Re: Élections fédérales et régionales belges de 2019

Messagede ploumploum » Jeu 30 Mai 2019 10:28

myckilem a écrit:Il y a un malentendu sur la notion de cordon sanitaire. Le cordon sanitaire, c'est le refus de gouverner avec un parti d’extrême droite. Cette rencontre ne viole pas le cordon sanitaire.


C'est pour cela que j'ai écrit "cordon sanitaire strict "qui de mon point de vue englobe la doctrine du palais royal appliquée jusqu'ici ( à savoir ne pas les recevoir)
ploumploum
Animateur du site
Animateur du site
 
Messages: 15238
Inscription: Ven 11 Mar 2011 18:24
Localisation: Séquano-Dionysien

Re: Élections fédérales et régionales belges de 2019

Messagede myckilem » Jeu 30 Mai 2019 17:08

Le roi vient de nommer deux co-informateurs à savoir Didier Reynders, libéral francophone et ministre des affaires étrangères et de la défense et Johan vande lanotte, socialiste flamand et ancien ministre. On ne sait pas très bien ce qu'ils vont réussir à faire, mais ils doivent rendre rapport le 6 juin.

Il y a trois possibilités :

1) Suite au concertation, il y a une majorité qui se dégage et après le 6 juin, le roi nomme un formateur.
2) Il y a de l'espoir de dégager une coalition, mais ce n'est pas encore assez chaud que pour que cela fonctionne, le roi prolonge la mission d'information.
3) Ou alors, c'est le bordel total et le roi essaye de trouver un autre volontaire-kamikaze pour vaguement occuper la scène le temps que cela se décante un peu.
myckilem
 
Messages: 115
Inscription: Lun 3 Sep 2018 16:37

PrécédenteSuivante

Retourner vers Politique en Europe

Vidéos

Découvrez notre sélection de vidéos en lien avec l'actualité.

Voir toutes les vidéos

Guide de l'élu délégué à l'animation, à la vie associative et à la vie des quartiers

Jérôme Dupuis

Ce guide dresse une synthèse du cadre des politiques locales d'animation, de vie associative et de vie des quartiers : les acteurs et le contexte d'intervention, les enjeux, les champs d'intervention...

Découvrir l'ouvrage

Conseil communautaire : mode d'emploi

Joël Clérembaux

Elaboré par un ancien directeur général des services, ce classeur est le fruit d'une double expérience : expérience de dirigeant à l'origine de la création d'une communauté de communes, expériences de DGS acquises au sein de communes intégrées...

Découvrir l'ouvrage

Découvrez tous les ouvrages de

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 3 invités