Politiquemania

La base de données de la vie politique française

Élections fédérales et régionales belges de 2019

Forum dédié à la vie politique sur le "vieux continent". Réagissez sur les institutions européennes, les élections ou les décisions politiques de nos voisins européens.

Re: Élections fédérales et régionales belges de 2019

Messagede Républicain67 » Jeu 13 Juin 2019 08:59

Si je comprends bien pour pouvoir prêter serment en allemand au Parlement wallon, un député doit être domicilié dans une des neuf communes de la région de langue allemande (Communauté germanophone). Cela semble logique vu que les députés wallons ayant prêter serment en allemand à Namur siègeront à titre consultatif au Parlement de la Communauté germanophone. Ont-ils le droit de vote au Parlement d'Eupen? L'"effet Damseaux" a une conséquence assez inédite. Il crée de facto des députés communautaires francophones. Normalement les membres du Parlement de la Communauté française sont soit les 75 députés régionaux wallons (moins les députés germanophones) et une partie des députés bruxellois du groupe linguistique français. Toutefois les "députés Damseaux" constituent un cas à part, vu qu'il ne siègent qu'à la Fédération Wallonie-Bruxelles et pas au Parlement wallon. Pourtant, il n'existe pas de loi écrite qui règle ce cas particulier des suppléants francophones des députés wallons de langue allemande. L'"effet Damseaux" est parfois critiqué vu qu'il permet aux partis politiques de disposer d'élus supplémentaires. Les suppléants ne sont normalement pas des députés élus.
Républicain67
 
Messages: 3383
Inscription: Jeu 17 Jan 2013 10:57
Avertissements: 1

Re: Élections fédérales et régionales belges de 2019

Messagede myckilem » Jeu 13 Juin 2019 10:11

Ils n'ont pas le droit de vote au parlement de la communauté germanophone. Par contre, il doit y avoir une base légale pour justifier la manœuvre et je ne l'ai pas trouvée. Ceci dit, il y a une incompatibilité de cumul entre les parlements communautaires. Donc, il est possible que ce soit une base suffisante pour refuser à un parlementaire qui siège avec voix consultative au parlement germanophone le siège au parlement de la communauté française. Cela expliquerait pourquoi aussi les députés wallons qui vivent en communauté germanophone, mais prête serment en français peuvent siéger au parlement de la communauté française.
myckilem
 
Messages: 382
Inscription: Lun 3 Sep 2018 16:37

Re: Élections fédérales et régionales belges de 2019

Messagede Républicain67 » Jeu 13 Juin 2019 14:20

Samuel Nemes, le député wallon PTB de la circonscription de Verviers est dans ce cas particulier. Il habite à La Calamine (en Communauté germanophone), mais enseigne les mathématiques dans une école secondaire de Verviers (Communauté française), dont il est originaire. Je n'ai pas réussi à trouver s'il est francophone ou germanophone. Vu qu'il enseigne dans une ville francophone, on peut imaginer qu'il est de langue maternelle française. Il a après les élections annoncé vouloir prendre un temps de réflexion concernant l'éventualité de prêter serment en allemand à Namur (légalement il en a le droit vu qu'il habite dans une commune germanophone). Son suppléant, le conseiller communal verviétois Laszlo Schonbrodt aurait alors pu bénéficier de l'"effet Damseaux" et siéger au Parlement de la Communauté française. En réalité le PTB était un peu pris au dépourvu. Il n'imaginait pas obtenir un député régional wallon dans la circonscription de Verviers, plutôt rurale. Finalement le PTB a préféré renforcer son implantation locale à Verviers et a préféré voir Laszlo Schonbrodt se concentrer sur son travail au sein du groupe PTB du conseil communal verviétois. Samuel Nemes a prêté serment en français et siégera donc au Parlement de la Communauté française.

https://www.rtbf.be/info/regions/liege/detail_samuel-nemes-ptb-le-prof-de-math-devient-depute-wallon?id=10231594
https://www.rtbf.be/info/regions/liege/detail_pas-d-effet-damseaux-pour-le-ptb?id=10244097
Républicain67
 
Messages: 3383
Inscription: Jeu 17 Jan 2013 10:57
Avertissements: 1

Re: Élections fédérales et régionales belges de 2019

Messagede myckilem » Ven 14 Juin 2019 09:26

Républicain67 a écrit:Samuel Nemes, le député wallon PTB de la circonscription de Verviers est dans ce cas particulier. Il habite à La Calamine (en Communauté germanophone), mais enseigne les mathématiques dans une école secondaire de Verviers (Communauté française), dont il est originaire. Je n'ai pas réussi à trouver s'il est francophone ou germanophone. Vu qu'il enseigne dans une ville francophone, on peut imaginer qu'il est de langue maternelle française. Il a après les élections annoncé vouloir prendre un temps de réflexion concernant l'éventualité de prêter serment en allemand à Namur (légalement il en a le droit vu qu'il habite dans une commune germanophone). Son suppléant, le conseiller communal verviétois Laszlo Schonbrodt aurait alors pu bénéficier de l'"effet Damseaux" et siéger au Parlement de la Communauté française. En réalité le PTB était un peu pris au dépourvu. Il n'imaginait pas obtenir un député régional wallon dans la circonscription de Verviers, plutôt rurale. Finalement le PTB a préféré renforcer son implantation locale à Verviers et a préféré voir Laszlo Schonbrodt se concentrer sur son travail au sein du groupe PTB du conseil communal verviétois. Samuel Nemes a prêté serment en français et siégera donc au Parlement de la Communauté française.

https://www.rtbf.be/info/regions/liege/detail_samuel-nemes-ptb-le-prof-de-math-devient-depute-wallon?id=10231594
https://www.rtbf.be/info/regions/liege/detail_pas-d-effet-damseaux-pour-le-ptb?id=10244097


Je trouve la justification particulièrement faible. Les députés communautaires et wallons sièges une semaine sur deux (une semaine au PW et la semaine suivante suivante un PCF et ainsi de suite.). Donc, le gars serait payé pour bosser une semaine sur deux et il ne serait pas capable d'assumer sa charge de chef de groupe dans une ville de 50.000 habitants. Franchement, c'est très limite. Je ne crois pas non plus au soucis de casting. Le PTB a déposé les accords d'apparentement en province de Liège et il devait savoir d’expérience (il avait obtenu un siège à Huy-Waremme en 2014 à cause de cela) que c'est le genre de chose qui rend totalement aléatoire la distribution géographique de certains sièges. Donc, la probabilité d'obtenir un siège à Verviers existait réellement.
myckilem
 
Messages: 382
Inscription: Lun 3 Sep 2018 16:37

Re: Élections fédérales et régionales belges de 2019

Messagede Républicain67 » Ven 14 Juin 2019 11:55

myckilem a écrit:
Républicain67 a écrit:Samuel Nemes, le député wallon PTB de la circonscription de Verviers est dans ce cas particulier. Il habite à La Calamine (en Communauté germanophone), mais enseigne les mathématiques dans une école secondaire de Verviers (Communauté française), dont il est originaire. Je n'ai pas réussi à trouver s'il est francophone ou germanophone. Vu qu'il enseigne dans une ville francophone, on peut imaginer qu'il est de langue maternelle française. Il a après les élections annoncé vouloir prendre un temps de réflexion concernant l'éventualité de prêter serment en allemand à Namur (légalement il en a le droit vu qu'il habite dans une commune germanophone). Son suppléant, le conseiller communal verviétois Laszlo Schonbrodt aurait alors pu bénéficier de l'"effet Damseaux" et siéger au Parlement de la Communauté française. En réalité le PTB était un peu pris au dépourvu. Il n'imaginait pas obtenir un député régional wallon dans la circonscription de Verviers, plutôt rurale. Finalement le PTB a préféré renforcer son implantation locale à Verviers et a préféré voir Laszlo Schonbrodt se concentrer sur son travail au sein du groupe PTB du conseil communal verviétois. Samuel Nemes a prêté serment en français et siégera donc au Parlement de la Communauté française.

https://www.rtbf.be/info/regions/liege/detail_samuel-nemes-ptb-le-prof-de-math-devient-depute-wallon?id=10231594
https://www.rtbf.be/info/regions/liege/detail_pas-d-effet-damseaux-pour-le-ptb?id=10244097


Je trouve la justification particulièrement faible. Les députés communautaires et wallons sièges une semaine sur deux (une semaine au PW et la semaine suivante suivante un PCF et ainsi de suite.). Donc, le gars serait payé pour bosser une semaine sur deux et il ne serait pas capable d'assumer sa charge de chef de groupe dans une ville de 50.000 habitants. Franchement, c'est très limite. Je ne crois pas non plus au soucis de casting. Le PTB a déposé les accords d'apparentement en province de Liège et il devait savoir d’expérience (il avait obtenu un siège à Huy-Waremme en 2014 à cause de cela) que c'est le genre de chose qui rend totalement aléatoire la distribution géographique de certains sièges. Donc, la probabilité d'obtenir un siège à Verviers existait réellement.


Je suis assez d'accord avec vous. L'argument du PTB verviétoise est assez bancal et même plutôt bizzarre. Je n'ai pas réussi à trouver si Samuel Nemes était francophone ou germanophone. Il habite à La Calamine, en Communauté germanophone, mais rien ne dit qu'il est langue maternelle allemande. J'ai plutôt lu qu'il était originaire de Verviers, une ville francophone. S'il habite en région de langue allemande, il doit tout de même avoir des bases en allemand. Après peut être ne maîtrise-t-il peut être pas assez bien l'allemand pour siéger au Parlement de la Communauté germanophone et à donc choisi de prêter serment en français à Namur, afin de pouvoir rejoindre le Parlement de la Communauté française. C'est une pure spéculation de ma part. Enfin même si cela était le cas, pourquoi est-ce que le nouveau député a pris plus d'une semaine pour choisir sa langue de serment au Parlement wallon? Je trouve cette histoire assez étrange. Aussi qu'est-ce qui aurait empêché son suppléant Laszlo Schonbrodt de siéger à la fois au Parlement de la Fédération Wallonie-Bruxelles et au conseil communal de Verviers?


En Région de Bruxelles-Capitale, on se dirige vers une coalition PS-Ecolo-DéFI-Groen-Open VLD-SP.A. Rudi Vervoort (PS), le ministre-président sortant, est chargé de la formation du future gouvernement régional bruxellois. Laurette Onkelinx est, quant à elle, négociatrice pour les socialistes francophones. Le CDH et le CD&V quittent donc le gouvernement bruxellois, alors que les écologistes (Ecolo, Groen) y font leur rentrée. Le MR reste dans l'opposition, tout comme la N-VA et le Vlaams Belang. Comme lors de la précédente législature, les libéraux ne seront présents au gouvernement côté néerlandophone. Le CDH a décidé d'opter pour l'opposition, comme en Wallonie et au niveau fédéral. Le PTB a également choisi de ne pas rentrer au gouvernement régional, vu que côté néerlandophone son aile flamande, le PVDA (un député) n'a pas été convier à monter dans la majorité. Le négociateur du PTB, David Pestiaux avait d'ailleurs un point de vue assez cohérent. Etant un parti national et billingue, il aurait été bizzarre que le PTB soit dans la majorité régionale, alors que son pendant flamand le PVDA (il s'agit d'un et même parti) siégerait dans l'opposition.

https://www.rtbf.be/info/regions/detail_rudi-vervoort-est-charge-de-former-un-gouvernement-ps-ecolo-defi-a-bruxelles?id=10246117

On s'en va donc vers une situation assez complexe en Belgique francophone. Le MR sera dans l'opposition à Bruxelles et certainement dans la majorité en Wallonie. La constitution de la majorité au Parlement et au gouvernement de la Communauté française pourrait donc prendre du temps.
Républicain67
 
Messages: 3383
Inscription: Jeu 17 Jan 2013 10:57
Avertissements: 1

Re: Élections fédérales et régionales belges de 2019

Messagede myckilem » Ven 14 Juin 2019 19:59

Je suis assez d'accord avec vous. L'argument du PTB verviétoise est assez bancal et même plutôt bizarre. Je n'ai pas réussi à trouver si Samuel Nemes était francophone ou germanophone. Il habite à La Calamine, en Communauté germanophone, mais rien ne dit qu'il est langue maternelle allemande. J'ai plutôt lu qu'il était originaire de Verviers, une ville francophone. S'il habite en région de langue allemande, il doit tout de même avoir des bases en allemand. Après peut être ne maîtrise-t-il peut être pas assez bien l'allemand pour siéger au Parlement de la Communauté germanophone et à donc choisi de prêter serment en français à Namur, afin de pouvoir rejoindre le Parlement de la Communauté française. C'est une pure spéculation de ma part. Enfin même si cela était le cas, pourquoi est-ce que le nouveau député a pris plus d'une semaine pour choisir sa langue de serment au Parlement wallon? Je trouve cette histoire assez étrange. Aussi qu'est-ce qui aurait empêché son suppléant Laszlo Schonbrodt de siéger à la fois au Parlement de la Fédération Wallonie-Bruxelles et au conseil communal de Verviers?


En fait pour moi, cette histoire est bizarre à un triple titre. D'une part, la justification est vraiment légère. D'autre part, il y avait beaucoup d'autres justifications qui pouvaient entrer en compte. Cela allait du "Je suis francophone d'origine (Nemes n'a pas d'accent germanophone. Donc, cela me parait assez crédible)." au très populiste "Le PTB est un parti du peuple. Nous ne profitons pas du système." en passant par "Je suis enseignant. Donc j'ai envie de m'investir dans les questions d'enseignement qui sont traitées par la communauté française.". Bref,il y avait l'embarras du choix. Enfin, cela n'a jamais dérangé le PTB que ses parlementaires ne fassent rien. Ce sont des presses boutons (centralisme démocratique oblige). Donc, Nemes au parlement de la communauté germanophone même sans parler allemand, c'est pas le genre de truc qui doit vraiment les gêner.


En Région de Bruxelles-Capitale, on se dirige vers une coalition PS-Ecolo-DéFI-Groen-Open VLD-SP.A. Rudi Vervoort (PS), le ministre-président sortant, est chargé de la formation du future gouvernement régional bruxellois. Laurette Onkelinx est, quant à elle, négociatrice pour les socialistes francophones. Le CDH et le CD&V quittent donc le gouvernement bruxellois, alors que les écologistes (Ecolo, Groen) y font leur rentrée. Le MR reste dans l'opposition, tout comme la N-VA et le Vlaams Belang. Comme lors de la précédente législature, les libéraux ne seront présents au gouvernement côté néerlandophone. Le CDH a décidé d'opter pour l'opposition, comme en Wallonie et au niveau fédéral. Le PTB a également choisi de ne pas rentrer au gouvernement régional, vu que côté néerlandophone son aile flamande, le PVDA (un député) n'a pas été convier à monter dans la majorité. Le négociateur du PTB, David Pestiaux avait d'ailleurs un point de vue assez cohérent. Etant un parti national et billingue, il aurait été bizarre que le PTB soit dans la majorité régionale, alors que son pendant flamand le PVDA (il s'agit d'un et même parti) siégerait dans l'opposition.


On va voir si cette histoire va tenir. L'OVLD est pas content du tout que le MR ne soit pas à la table des négociations. L'O.VLD est incontournable au vu des exclusives. DéFI ne l'est pas. En plus, le MR (qui est devenu incontournable en Wallonie) va probablement exiger d'être partout dans les entités fédérées ou nul part. Donc, l'association avec DéFI risque de lâcher. Pour ce qui est du PTB, la décision est logique. Il n'y a aucune majorité qui peut intégrer le PTB du coté néerlandophone. Bref, ils ont à nouveau crier au scandale qu'il était exclu des négociations parce que le PS est méchant alors que la décision coule de source.
myckilem
 
Messages: 382
Inscription: Lun 3 Sep 2018 16:37

Re: Élections fédérales et régionales belges de 2019

Messagede myckilem » Dim 16 Juin 2019 14:47

Bon le PS tente le tout pour le tout pour convaincre le PTB de monter dans une majorité wallonne.

https://www.lalibre.be/actu/politique-b ... q8F_pVtLy0

Au niveau fédéral, il continue a plaider pour un gouverner avec l'ensemble des partis traditionnels. Possibilité rejetée par le cdH (qui veut aller dans l'opposition) et par l'O.VLD et le CD&V parce que cette option n'aurait pas la majorité du côté flamand. A mon avis, le PS tente de couvrir la possibilité de gouverner avec le N-VA le temps qu'il essaie de négocier avec le PTB en Wallonie.
myckilem
 
Messages: 382
Inscription: Lun 3 Sep 2018 16:37

Re: Élections fédérales et régionales belges de 2019

Messagede myckilem » Dim 16 Juin 2019 17:52

myckilem a écrit:Bon le PS tente le tout pour le tout pour convaincre le PTB de monter dans une majorité wallonne.

https://www.lalibre.be/actu/politique-b ... q8F_pVtLy0


https://www.lalibre.be/actu/politique-b ... -aHKtRQSuI

Le PTB refuse à nouveau l'invitation du PS.
myckilem
 
Messages: 382
Inscription: Lun 3 Sep 2018 16:37

Re: Élections fédérales et régionales belges de 2019

Messagede Républicain67 » Mer 19 Juin 2019 16:37

Suite à ces mauvaises scores aux élections du 26 mai, le Parti populaire annonce sa dissolution. Le Peuple, le site d'information du parti, continuera à rester en activité. Quid des derniers élus du PP? Sa poignée de conseillers communaux: à Dison, Verviers, Herstal, Charleroi, Mouscron.... https://www.rtbf.be/info/belgique/detail_elections-2019-lamine-dans-les-urnes-en-mai-dernier-le-parti-populaire-se-dissout?id=10250362
Républicain67
 
Messages: 3383
Inscription: Jeu 17 Jan 2013 10:57
Avertissements: 1

Re: Élections fédérales et régionales belges de 2019

Messagede Républicain67 » Jeu 20 Juin 2019 09:07

Aujourd'hui se tiendra la séance inaugurale de la nouvelle session à la Chambre des représentants. Les groupes politiques seront formés, ainsi que le deux groupes linguistiques, francophone et néerlandophone. La langue de serment pour les députés est le néerlandais pour les élus des circonscriptions flamandes, le français pour ceux des circonscriptions wallonnes et au choix le français ou le néerlandais pour les députés de la circonscription de Bruxelles-Capitale. La langue de serment correspond au groupe linguistique des députés. Pour cette mandature, on peut relever quatre cas particulier:

- les deux députées bruxelloises néerlandophones, qui devraient choisir le néerlandais comme langue de serment: Tinne Van Der Straeten (Groen, élue sur la liste d'Ecolo) et Maria Vindevoghel (PTB-PVDA), la tête de liste néerlandophone du parti marxiste à Bruxelles. Étant de langue maternelle néerlandaise, il serait logique qu'elles prêtent serment en néerlandais et rejoignent le groupe linguistique néerlandais de la Chambre.

- Kattrin Jadin (MR-PFF) sera de nouveau la seule députée fédérale germanophone. Étant élue en Région wallonne, et en absence d'un groupe linguistique germanophone à la Chambre (l'allemand est pourtant la troisième langue nationale de Belgique!), elle devrait siéger dans le groupe linguistique francophone. Pourra-t-elle prêter serment en allemand?

- Enfin un cas très particulier. Gaby Colebunders (PTB-PVDA) est néerlandophone, du Limbourg (conseiller communal à Genk), mais a été élu sur la liste PTB en Province de Liège. Il est de langue maternelle néerlandaise et maîtrise peu le français. Normalement les élus de Wallonie doivent prêter serment en français et siéger dans le groupe linguistique francophone. Pourrait-il y avoir une exception à la règle? Il serait bien plus logique que M. Colebunders prête serment en néerlandais et rejoigne le groupe linguistique néerlandais. Il aussi très rare qu'un député se fasse élire dans l'autre région linguistique.
Républicain67
 
Messages: 3383
Inscription: Jeu 17 Jan 2013 10:57
Avertissements: 1

PrécédenteSuivante

Retourner vers Politique en Europe

Vidéos

Découvrez notre sélection de vidéos en lien avec l'actualité.

Voir toutes les vidéos

Guide de l'élu délégué à l'action sociale et à la solidarité

Jérôme Dupuis

Dédié à l'élu novice tout autant qu'à l'élu confirmé, ce guide permet d'appréhender les enjeux contemporains de la délégation d'action sociale locale. Replacées dans leur environnement historique et sociétal, les politiques publiques relatives à l'insertion...

Découvrir l'ouvrage

Le maire président de séance du conseil municipal

Joël Clérembaux

Le maire, en sa qualité d'exécutif du conseil municipal, se voit attribuer des compétences relatives aux réunions de l'assemblée délibérante. Administrer la séance du conseil municipal en assurant sa publicité et en tenant la présidence, diriger les débats...

Découvrir l'ouvrage

Découvrez tous les ouvrages de

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 3 invités