Politiquemania

La base de données de la vie politique française

Vie interne de la France Insoumise

Partagez vos opinions sur l'actualité ou les évènements internes aux différents partis politiques français.

Re: Vie interne de la France Insoumise

Messagede SALVAT » Ven 1 Mar 2019 19:24

RUFFIN a créé son propre parti politique : première scission de L.F.I. ?

Le 12 février dernier, le député LFI de la Somme a créé son micro parti, "Picardie Debout", ainsi qu'une association de financement de ses futures activités politiques.

« Picardie Debout », dont la déclaration au Journal officiel stipule qu’ il a pour objet «de favoriser les réflexions philosophiques....etc...(ajoutant) "présenter des candidats à toutes les élections" (selon Libération qui déclare avoir consulté le texte du JO)
« L’épithète d’électron libre me paraît juste » déclare le député dans son dernier ouvrage (ce pays que tu ne connais pas".


la domiciliation de « Picardie Debout » située initialement à la permanence parlementaire du député a été déplacée au domicile de sa Présidente...".
source La Dépêche du Midi

La coupure est manifeste, même sur le plan physique...
Mélenchon peut légitimement s'inquiéter d'autant qu'il peut y avoir contagion.
Mais JLM peut-il redire à ce défi qui lui est lancé ? L'existence-même de son groupe serait en cause.

Bertrand SALVAT
SALVAT
Animateur du site
Animateur du site
 
Messages: 4591
Inscription: Dim 8 Nov 2009 22:13
Messages : 1 (détails)

Re: Vie interne de la France Insoumise

Messagede Fabien » Mar 5 Mar 2019 10:04

On parle là d'un micro-parti, destiné à donner un minimum d'autonomie à son fondateur. Cette démarche on ne peut plus classique (il existe des centaines de structures de ce type en France aujourd'hui) ne préfigure pas forcément une scission.
Fabien
 
Messages: 1662
Inscription: Lun 12 Oct 2009 07:49

Re: Vie interne de la France Insoumise

Messagede Marcy » Mar 5 Mar 2019 13:58

Fabien a écrit:On parle là d'un micro-parti, destiné à donner un minimum d'autonomie à son fondateur. Cette démarche on ne peut plus classique (il existe des centaines de structures de ce type en France aujourd'hui) ne préfigure pas forcément une scission.

Je partage ce point de vue, le nom même de l'organisation politique (avec une référence régionale) et son objet (encourager la réflexion politique) ne signalant pas une scission, contrairement - par exemple - au MDC en son temps, au MUP de Robert Hue, ou encore aux Progressistes d'Eric Besson.
Marcy
 
Messages: 170
Inscription: Mer 31 Aoû 2011 18:03

Re: Vie interne de la France Insoumise

Messagede Eco92 » Ven 8 Mar 2019 11:09

C'est relativement anecdotique mais Sylvie Heyvaeert, candidate aux législatives à Soisson (8,68%) et responsable locale de la FI, annonce qu'elle rejoint l'UPR.

http://www.lunion.fr/id47465/article/2019-03-07/soissons-sylvie-heyvaerts-quitte-la-france-insoumise-pour-lupr
Eco92
Animateur du site
Animateur du site
 
Messages: 5519
Inscription: Dim 12 Juin 2011 18:43
Localisation: Mayenne

Re: Vie interne de la France Insoumise

Messagede Eco92 » Jeu 18 Avr 2019 09:15

Moins anecdotique, Thomas Guénole (politologue et coresponsable de son école de formation politique), publie sur twitter une lettre titrée "Alerte : l'appareil de la @FranceInsoumise trahit nos valeurs et se rit des militants" dans laquelle il écrit que "la démocratie interne à la France insoumise est simulacre". Il indique aussi qu'au conseil central : "Les participants ne peuvent voter qu'en bloc sur des textes préparés par l'appareil central. Il y est interdit de proposer des amendements. Il n'y a jamais de vote pour départager deux lignes sur un point qui divise les militants."

Il désigne également nommément Manuel Bompard "homme de paille et paratonnerre" et Sophia Chikirou écrivant "de par sa proximité avec Jean-Luc Mélenchon en même temps qu'elle est prestataire de campagnes électorales passées et actuelles de la France insoumise via sa SASU "Mediascop", risque objectivement une condamnation judiciaire. La maintenir prestataire de compagnes électorales de la France insoumise, c'est donc faire peser sur le mouvement un risque judiciaire grave."

Il dénonce même directement Jean-Luc Mélenchon appelant à en tourner la page.

En conclusion il parle de rumeur lancées sur lui face à ses dénonciations internes, et annonce déposer une plainte judiciaire contre la FI. La FI a répondu par un très court communiqué que Guénolé avait été cible d'une plainte pour harcèlement sexuel et que ce message ne serait qu'une manière de se couvrir.

https://twitter.com/thomas_guenole/status/1118764068477833218
https://lafranceinsoumise.fr/2019/04/18/communique-du-comite-electoral/
https://www.lejdd.fr/Politique/france-insoumise-accuse-dharcelement-sexuel-thomas-guenole-se-defend-en-attaquant-melenchon-3893664
Eco92
Animateur du site
Animateur du site
 
Messages: 5519
Inscription: Dim 12 Juin 2011 18:43
Localisation: Mayenne

Re: Vie interne de la France Insoumise

Messagede Relique » Jeu 18 Avr 2019 09:51

Eco92 a écrit: La maintenir prestataire de compagnes électorales de la France insoumise, c'est donc faire peser sur le mouvement un risque judiciaire grave."


Attention aux lapsus !! ;)
Relique
Animateur du site
Animateur du site
 
Messages: 2179
Inscription: Jeu 20 Jan 2011 13:03

Re: Vie interne de la France Insoumise

Messagede daequin » Ven 19 Avr 2019 15:35

Ce qui est sûr c'est que les scandales sexistes (agression et harcèlement) exhumés par la presse et nombres victimes récemment dans des organisations comme les verts, l'unef, le mjs ou la FI ont pour conséquence que celles-ci réagissent beaucoup plus fortement quand des accusations d’agressions ou harcèlement sont lancées en interne.

Quand on regarde le communiqué de la LFI, il y a eu enquête interne et qu'au vu des conclusions rapides, il a été décidé d'écarter le supposé agresseur.

Après, le supposé agresseur place le conflit sur un terrain politique probablement par vengeance. Chacun jugera de la pertinence de l'accusation quant à la faiblesse de la démocratie au sein du mouvement gazeux qu'est la LFI.
Dernière édition par ploumploum le Sam 27 Avr 2019 15:14, édité 1 fois.
Raison: Corrections
daequin
 
Messages: 7
Inscription: Jeu 4 Mai 2017 21:25

Re: Vie interne de la France Insoumise

Messagede Eco92 » Mar 14 Mai 2019 19:22

Andrea Kotarac, conseiller régional d'Auvergne Rhône Alpes, membre de l'équipe de campagne de JLM, candidat aux législatives en 2017 dans la 7e circonscription du Rhône (13,34%), a annoncé son soutien à la liste du Rassemblement national.

Son exclusion de LFI semble évidente.

https://www.bfmtv.com/politique/un-elu-regional-de-la-france-insoumise-annonce-qu-il-votera-pour-le-rn-aux-europeennes-1691
Eco92
Animateur du site
Animateur du site
 
Messages: 5519
Inscription: Dim 12 Juin 2011 18:43
Localisation: Mayenne

Re: Vie interne de la France Insoumise

Messagede Nico » Mar 14 Mai 2019 19:53

Eco92 a écrit:Andrea Kotarac, conseiller régional d'Auvergne Rhône Alpes, membre de l'équipe de campagne de JLM, candidat aux législatives en 2017 dans la 7e circonscription du Rhône (13,34%), a annoncé son soutien à la liste du Rassemblement national.

Son exclusion de LFI semble évidente.

https://www.bfmtv.com/politique/un-elu-regional-de-la-france-insoumise-annonce-qu-il-votera-pour-le-rn-aux-europeennes-1691


Finalement, il n'aura pas besoin d'être exclu, Andrea Kotarac annonce qu'il quitte La France Insoumise.
https://twitter.com/AndreaKotarac/statu ... 6795289600
Nico
Animateur du site
Animateur du site
 
Messages: 3535
Inscription: Dim 3 Oct 2010 16:34
Localisation: Corrèze

Re: Vie interne de la France Insoumise

Messagede Eco92 » Jeu 6 Juin 2019 10:13

Alors que la délégation LFI s'installe à Bruxelles (sous la direction de Manuel Bompard, et non de Manon Aubry, pourtant tête de liste, ce qui a été souligné par des militantes féministes) une note interne nommée « Repenser le fonctionnement de La France insoumise » a été diffusée le 5 juin - et a vite fuitée. Contrairement à d'autres cas de critiques on ne peut pas parler d'élements isolés ou inconnus puisque parmi les 42 signataires on retrouve Manon Le Bretton, qui dirige l’école de formation,Hélène Franco, magistrate et coanimatrice du livret Justice de LFI. Elle est un réquisitoire en règle contre la gouvernance du mouvement populiste de gauche, et surtout Charlotte Girard, ex-responsable du programme et un temps co-leader aux européennes, très populaires chez les militants. Ces 42 militants étaient par ailleurs tous candidats aux européennes.

Sans surprise la lettre fustige le fonctionnement interne, l'absence d'organes officiels de décisions donnant un ensemble de choix très verticaux, le flou stratégique (plan A/Plan B, manque de lien avec les commissions thématiques et le programme annoncé, annonce surprise d'une "fédération populaire", etc.), et condamne l'absence de structure en écrivant "Cette prétention de construction d’un mouvement suffisamment “gazeux” pour être à l’abri des tensions entre “courants” ou “fractions”, et à l’abri des enjeux de pouvoir, est un leurre."

Si JL Mélenchon n'est jamais nommé la charge est très claire quand à sa légitimité abîmée « Le fonctionnement pouvait ne pas poser de problème majeur tant qu’il n’y avait pas de débats de fond à arbitrer (question européenne, relations avec le reste de la gauche…), tant que l’attitude et la stratégie des dirigeants semblaient incontestables et tant que la question de la nomination de candidats à une élection nationale ne se posait pas. Mais dès que ces conditions n’ont plus été réunies, suite notamment aux perquisitions et dans le cadre de la préparation des élections européennes, nous avons pu constater que les problèmes pouvaient surgir très rapidement. »

Trois demandes sont formulées :
- La possibilité de tenir de véritables débats contradictoires (une manière inquiétante d'admettre que ce n'est pas le cas depuis 2017) ;
- La possibilité pour les militants de proposer des textes au vote pour « trancher la ligne politique et les contre-pouvoirs internes permettant de la valider » ;
- Qu'une assemblée constituante du mouvement soit actée pour la rentrée.

Manuel Bompard a reçu l'info en expliquant que c'était un débat tout à fait normal, qu'il ne se sentait pas visé et que tout allait très bien.

https://www.lemonde.fr/politique/article/2019/06/06/une-note-interne-a-la-france-insoumise-denonce-un-fonctionnement-dangereux-pour-l-avenir-du-mouvement_5472180_823448.html
Eco92
Animateur du site
Animateur du site
 
Messages: 5519
Inscription: Dim 12 Juin 2011 18:43
Localisation: Mayenne

PrécédenteSuivante

Retourner vers Vie des partis

Vidéos

Découvrez notre sélection de vidéos en lien avec l'actualité.

Voir toutes les vidéos

Guide de l'élu délégué aux sports

Patrick Bayeux

Aucune obligation n'incombe aux communes en matière de politique sportive. En effet, le sport a cette particularité de n'avoir fait l'objet d'une répartition de compétences ni dans les lois de décentralisation, ni même dans la loi sur le sport...

Découvrir l'ouvrage

Guide des usages, du protocole et des relations publiques

Collectif

Les questions protocolaires sont généralement source d'un grand stress dans les collectivités locales. Comment composer une table d'honneur ? Comment aligner les drapeaux devant un bâtiment public ? Quel est l'ordre des discours lors d'une inauguration ?...

Découvrir l'ouvrage

Découvrez tous les ouvrages de

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 0 invités