Politiquemania

La base de données de la vie politique française

L'élection présidentielle de 2020 aux Etats-Unis

Ce forum permet de réagir sur tous les évènements politiques qui ne concernent ni la France ni l'Europe. Exprimez-vous sur les élections, décisions ou nominations dans le reste du monde.

L'élection présidentielle de 2020 aux Etats-Unis

Messagede Jean-Philippe » Lun 14 Jan 2019 14:48

Etant donné que les premiers candidats démocrates sortent du bois, à des stades divers, il est temps de lancer ce sujet. En effet, même si le scrutin final n'est que dans un peu moins de 2 ans, les primaires commenceront dès février 2020.
A ce stade, parmi les candidats les plus en vue, Elizabeth Warren a lancé fin décembre un comité exploratoire, Julian Castro a annoncé sa candidature en bon et due forme il y a deux jours.

Je vous propose d'utiliser ce premier message comme sommaire pour se repérer dans le temps (ex : page 20 : août 2019 et l'évènement majeur correspondant...) avec un lien vers les étapes clés.

Je laisse ceux qui le voudront poursuivre car les deux mois qui viennent vont voir la liste des candidats officiels s'allonger fortement, même si certains renonceront, faute d'argent et de soutiens.
Jean-Philippe
Animateur du site
Animateur du site
 
Messages: 9047
Inscription: Sam 26 Sep 2009 21:11
Localisation: Mayenne

Re: L'élection présidentielle de 2020 aux Etats-Unis

Messagede Corondar » Lun 14 Jan 2019 23:50

Rendons à César ce qui est à César : parmi les candidats officiellement déclarés, le premier chronologiquement est Donald Trump, qui a fait acte de candidature quasiment le jour de son investiture. Il a depuis amassé pas loin de 100 millions de dollars pour sa campagne, avec beaucoup de petits donateurs mais pas que (avec une enquête en cours sur de possibles pots de vins et détournements de fonds avec le comité d'organisation de son investiture justement...). On a déjà son slogan (lui aussi déposé depuis un moment) : Keep America great again (à priori l'Amérique est redevenue grande dès le 20 janvier 2017...). Et les instances du GOP ont fusionné avec celles de son comité de campagne (mouvement pas unique : d'autres anciens présidents en quête d'un second mandat l'avaient fait aussi). L'antenne républicaine de Caroline du Sud envisage sérieusement de supprimer ses primaires pour 2020 afin de se rallier d'ores et déjà au président-candidat (à moins que ce ne soit un candidat-président ?).
Tout cela fait soulever quelques sourcils républicains, mais personne ne bronche : Trump a réussi son OPA sur le GOP.
Peut-être qu'un républicain pas trop vieux prendra date pour l'avenir en se présentant contre le Donald lors des primaires, histoire de préempter un éventuel créneau anti-Trump lorsque l'heure d'inventaire sera venu ? Mais de là à représenter une menace pour le républicain qui pourrait réellement abattre quelqu'un en pleine rue face caméra sans perdre une voix auprès de sa base (dixit l'intéressé lui même), surement pas. En tout cas, si Dieu lui prête vie, il ne fait aucun doute que Trump sera le candidat du GOP en 2020 pour viser le fameux Four more years.

Côté démocrates, tout cela est beaucoup plus incertain et devrait ressembler assez au tableau des primaires républicaines de 2016 ; pléthore de candidats. Chronologiquement, de ce côté là de l'échiquier, le premier à s'être lancé c'est John Delaney, représentant du Maryland qui a lancé sa candidature en juillet 2017. Depuis il arpente ardemment l'Iowa et le New Hampshire, espérant créer la surprise en refaisant le coup de Carter en 1976. Hélas pour lui, les temps ont changé et je ne crois pas qu'un tel scénario puisse se reproduire de nos jours, mais qui sait...
Si Warren n'a pas encore officiellement lancé sa campagne, son comité exploratoire laisse peu de doutes sur le fait qu'elle va tenter l'aventure. Parmi les autres candidats officiels on a donc désormais Tulsi Gabbard (une ex vétéran issue de l"aile gauche et élue d'Hawaï : sa candidature peut mordre sur l'espace de Sanders) et Julian Castro (ancien maire de San Antonio et ancien de l'administration Obama, il fut sérieusement envisagé par Clinton comme VP potentiel en 2016 comme caution latino...).
Les sondages (qui ne veulent rien dire aussi tôt : pour l'heure c'est à celui qui est le plus connu...) indiquent que les 2 favoris pour la course démocrates seraient Joe Biden (ex VP d'Obama, un type très sympathique et centriste, qui en campagne s'est toujours révélé assez catastrophique :) ) avec environ 1/3 des voix et Bernie Sanders (sénateur du Vermont, ultra libéral) avec environ 20% (ce qui est très bas par rapport aux plus de 40% qu'il a engrangés lors des primaires de 2016). Suivent derrière plein d'outsiders, parmi lesquels Beto O Rourke semble avoir tiré son épingle du jeu avec les midterms (les sondages le créditent désormais de la 3e place, autour des 10%, avec une grosse marge de progression vu qu'il est peu connu du grand public). Mais on peut aussi citer Cory Booker (sénateur du New Jersey), Kamala Harris (sénatrice de Californie), Kirsten Gillibrand (sénatrice de New York), Sherrod Brown (sénateur de l'Ohio), Amy Klobuchar (sénatrice du Minnesota), et j'en oublie surement quelques uns (mais ce sont sans doute là les principaux).
Rappelons que le gagnant est assez souvent un type (ou une femme ?) à peine sur les radars 2 ans avant, et que les scrutins des primaires présidentielles de 2008 (Clinton ne pouvait perdre la nomination démocrate) et 2016 (Trump n'avait aucune chance) ont appris l'humilité quant aux pronostiques politiques... Je suis incapable de savoir qui sortira du chapeau démocrate.
Je me bornerai à constater que les deux "favoris" démocrates sont très âgés (face à un Trump également très âgé c'est peut-être pas si important ?), très mâle blanc (est ce que ça donnera envie à la base démocrate ?), et que les outsiders ont des profils fort différents. L'élément le plus important des primaires démocrates sera sans doute la ligne : recentrage ou à gauche toute ? Les évolutions des dernières années plaident plutôt pour un basculement à gauche. Au moins sur la protection sociale, l'environnement (face à Trump en même temps, il ne faut pas faire grand chose pour passer pour un écolo pur et dure :) ) et le salaire minimum. La hausse des impôts pour les plus riches semble aussi un élément incontournable. Là où c'est nettement plus sujet à débat c'est sur le protectionnisme économique et le contrôle des banques et des lobbies. Sur les questions de société je pense par contre que c'est désormais de l'histoire ancienne : le parti démocrate est désormais pro-choice, en faveur des droits des minorités de toute sorte (l'évolution sur les questions LGBT est à cet égard édifiante) , et en faveur d'un durcissement des législations sur les armes à feu.
Pour le fun, on a déjà un premier sondage par état concernant la générale, et oui, hélas...Je vous le mets quand même, même si ça a encore moins de valeur que ceux sur la primaire démocrate. Cela concerne la Caroline du Nord (un swing state désormais). Biden aurait 5 points d'avance sur Trump et Sanders en aurait 3. Warren et Harris seraient à égalité avec le président sortant, O Rourke serait battu d'un petit point.
Corondar
Animateur du site
Animateur du site
 
Messages: 2654
Inscription: Mar 26 Jan 2010 01:57
Messages : 1 (détails)

Re: L'élection présidentielle de 2020 aux Etats-Unis

Messagede Corondar » Mar 22 Jan 2019 03:36

La sénatrice de Californie, Kamala Harris, lance officiellement sa candidature pour les primaires démocrates.
https://edition.cnn.com/2019/01/21/poli ... index.html
Ce n'est pas une surprise. Elle coche beaucoup de cases pour le parti démocrate d'aujourd'hui : c'est une femme, elle est d'origine africaine et asiatique, et par rapport à d'autres elle est relativement jeune (c'est vraiment relatif, elle a tout de même 54 ans). Elle est très proche de Barack Obama.
Corondar
Animateur du site
Animateur du site
 
Messages: 2654
Inscription: Mar 26 Jan 2010 01:57
Messages : 1 (détails)

Re: L'élection présidentielle de 2020 aux Etats-Unis

Messagede jean24 » Mer 23 Jan 2019 14:12

Je remercie Jean-Philippe pour avoir créé ce sujet.

Le dernier venu chez les démocrates est Pete Buttigieg, le maire de South Bend de l'Indiana, qui vient d'annoncer qu'il lançait son comité exploratoire. C'est un vétéran d'Afghanistan et il est ouvertement LGBT.

Les démocrates ont cinq candidats déclarés et trois comités exploratoires pour réfléchir à une possible candidature. A ce train là ils vont battre le nombre des dix-sept candidats républicains de 2016. Mais ce qui va changer par rapport au GOP, c'est qu'en 2016, hormis un neurochirurgien très connu, une PDG et un milliardaire, tous les autres candidats étaient des gouverneurs ou des sénateurs, pour l'instant chez les démocrates il y a trois sénatrices, deux représentants, un maire, un ancien ministre et un élu local.
jean24
 
Messages: 603
Inscription: Mar 26 Aoû 2014 12:05

Re: L'élection présidentielle de 2020 aux Etats-Unis

Messagede Pullo » Jeu 24 Jan 2019 15:15

Si Joe Biden veut être le candidat démocrate en 2020 et gagner l'élection présidentielle, il va falloir qu'il tourne sa langue plusieurs fois dans sa bouche avant de parler. Traiter les Millennials comme des enfants gâtés qui ont une vie facile, c'est tout sauf une bonne idée...
https://www.newsweek.com/joe-biden-says ... ugh-780348
Pullo
 
Messages: 1566
Inscription: Ven 30 Mar 2012 20:25
Localisation: Paris
Avertissements: 2

Re: L'élection présidentielle de 2020 aux Etats-Unis

Messagede Jean-Philippe » Jeu 24 Jan 2019 17:22

Je pense que Biden et Sanders ne se présenteront pas au final, en raison de leur âge principalement. De plus, Sanders serait très concurrencé par Warren (et pas seulement) sur l'aile gauche. Pour tous les deux (Biden et Sanders), leur avantage de notoriété se réduira avec l'avancée de la campagne. Evidemment, je peux me tromper, mais à ce stade, je miserais bien sur Amy Klobuchar. Wait and see.
Jean-Philippe
Animateur du site
Animateur du site
 
Messages: 9047
Inscription: Sam 26 Sep 2009 21:11
Localisation: Mayenne

Re: L'élection présidentielle de 2020 aux Etats-Unis

Messagede Corondar » Ven 25 Jan 2019 00:53

Jean-Philippe a écrit:Je pense que Biden et Sanders ne se présenteront pas au final, en raison de leur âge principalement. De plus, Sanders serait très concurrencé par Warren (et pas seulement) sur l'aile gauche. Pour tous les deux (Biden et Sanders), leur avantage de notoriété se réduira avec l'avancée de la campagne. Evidemment, je peux me tromper, mais à ce stade, je miserais bien sur Amy Klobuchar. Wait and see.


Pour Sanders, je serais étonné qu'il ne retente pas sa chance, même si cette fois il ne sera pas le seul réceptacle possible au vote anti Clinton. Biden par contre, en effet, je serais plus étonné si il se lançait. Il ne fait pas vraiment ce qu'il devrait si il envisageait vraiment de se lancer. Si il ne l'a pas fait en 2016, je vois mal pourquoi il le ferait maintenant.
Mais quel que soit leur choix de se lancer ou non, je ne vois aucun des deux l'emporter : Biden est notoirement mauvais en campagne (et il est à mon avis trop centriste pour le parti démocrate d'aujourd'hui), quant à Sanders, si il n'a pas réussi à battre Clinton en duel lors des primaires il y a 4 ans, je ne le vois pas gagner cette fois, d'autant que le créneau libéral sera désormais très embouteillé...
Corondar
Animateur du site
Animateur du site
 
Messages: 2654
Inscription: Mar 26 Jan 2010 01:57
Messages : 1 (détails)

Re: L'élection présidentielle de 2020 aux Etats-Unis

Messagede Corondar » Sam 26 Jan 2019 23:21

Suffisamment rare pour le souligner, un candidat putatif qui jette l'éponge. Richard Ojeda, qui avait tenté de faire basculer le district 03 de Virginie Occidentale lors des midterms de novembre dernier (sans succès, malgré un très bon score étant donné le PVI du district), renonce : il ne sera pas candidat aux primaires démocrates pour la présidentielle.
https://thehill.com/homenews/campaign/4 ... ntial-race
Corondar
Animateur du site
Animateur du site
 
Messages: 2654
Inscription: Mar 26 Jan 2010 01:57
Messages : 1 (détails)

Re: L'élection présidentielle de 2020 aux Etats-Unis

Messagede Kerxizor » Mar 29 Jan 2019 14:29

Howard Schultz, ancien PDG de Starbucks se déclare intéressé par une candidature centriste indépendante à la présidentielle
Celui qui est identifié comme un démocrate prendrait le risque de diviser les voix de son camp à la générale. Très compliqué d'y parvenir avec son profil de milliardaire, alors que Michael Bloomberg lui même avait renoncé en son temps.

https://fr.news.yahoo.com/howard-schult ... 44623.html
Kerxizor
 
Messages: 341
Inscription: Mar 23 Aoû 2011 00:43

Re: L'élection présidentielle de 2020 aux Etats-Unis

Messagede Corondar » Mar 29 Jan 2019 19:14

Kamala Harris tenait un town hall hier en Iowa. On retiendra surtout qu'elle opte clairement pour un discours à gauche toute. Elle préconise un système étatique de couverture santé, des hausses d'impôts pour les plus riches et apporte son soutien à un projet de "New Deal écolo".
https://edition.cnn.com/2019/01/29/poli ... index.html
https://thehill.com/homenews/campaign/4 ... n-new-deal
Corondar
Animateur du site
Animateur du site
 
Messages: 2654
Inscription: Mar 26 Jan 2010 01:57
Messages : 1 (détails)

Suivante

Retourner vers Politique dans le monde

Vidéos

Découvrez notre sélection de vidéos en lien avec l'actualité.

Voir toutes les vidéos

Les compétences du conseil municipal, du maire et des adjoints

Joël Clérembaux

Les communes ont des compétences multiples, dont certaines seulement sont clairement identifiées par le Code général des collectivités territoriales ; les lois de décentralisation et la...

Découvrir l'ouvrage

Comprendre les finances locales

Joël Clérembaux

Les finances locales sont une matière trop sérieuse pour être confiée aux seuls experts ! Les élus locaux, qui ont la lourde responsabilité de prendre les décisions en matière budgétaire, ne doivent pas s'en tenir...

Découvrir l'ouvrage

Découvrez tous les ouvrages de

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 2 invités