Politiquemania

La base de données de la vie politique française

La vie politique américaine

Ce forum permet de réagir sur tous les évènements politiques qui ne concernent ni la France ni l'Europe. Exprimez-vous sur les élections, décisions ou nominations dans le reste du monde.

Re: La vie politique américaine

Messagede Eco92 » Jeu 9 Juil 2020 18:41

La Cour suprême s'est prononcée aujourd'hui sur deux cas différents sur le fait que Trump refuse de présenter ses documents fiscaux et à un tribunal et au Congrès. L'avocat du président tentait de faire passer une immunité totale. "Aucun citoyen, pas même le président, ne peut éviter d'avoir à produire des documents en cas d'enquête pénale [...] Le président ne jouit pas d'une immunité absolue face aux injonctions des procureurs de la justice des États", a écrit le chef de la Cour John Roberts au nom de la majorité. Les deux jugements ont été endossés par les juges libéraux, Roberts mais aussi Gorsuch & Kavanaugh, les deux juges nommés par Trump.

La Cour a infligé un camouflet au président tout en lui accordant une victoire à court terme : elle a bien indiqué que les tribunaux avaient le droit de demander le document au président, pour le Congrès elle ne l'a pas interdit tout en le subordonnant aux appels légaux, il faudra donc attendre leur fin pour que le Congrès puisse obtenir les documents fiscaux de Trump, et cela risque d'être après la présidentielle. Quel que soit son résultat Trump ne pourra plus être directement menacé électoralement.

L'information majeure de tout ça est que la Cour suprême veut garder une indépendance.

https://ici.radio-canada.ca/nouvelle/1718393/donald-trump-declaration-revenus-cour-supreme-etats-unis?fromApp=appInfoIos&partageApp=appInfoiOS&accesVia=partage
Eco92
Animateur du site
Animateur du site
 
Messages: 6195
Inscription: Dim 12 Juin 2011 18:43
Localisation: Mayenne

Re: La vie politique américaine

Messagede Jean-Philippe » Jeu 9 Juil 2020 22:32

Un petit point ici sur les chambres locales dans les différents Etats :
Lors du prochain scrutin de novembre, plusieurs sont à suivre (on en a déjà parlé il y a quelques mois), mais je m'appuie cette fois sur le site Ballopedia.
Ce dernier met en valeur 22 (chambres ou sénats), mais je vais me concentrer sur quelques unes (celles qui ont le plus de chances de basculer) :
- la chambre des représentants de l'Arizona, dominée par les républicains depuis 1966, mais où ces derniers n'ont que 2 sièges d'avance (les 60 sièges sont en jeu)
- celle de l'Alaska où les démocrates minoritaires sont alliés depuis 2016 à quelques (4 actuellement) républicains et 2 indépendants (dont le speaker, ex démocrate depuis février 2019). Les 40 sièges sont en jeu.
- celle de l'Iowa dominée par les républicains depuis 2016, mais leur avance n'est que de 6 sièges sur 100
- celle du Michigan dominée par les républicains depuis 2010, mais leur avance n'est que de 6 sièges sur 110
- celle du Michigan dominée par les républicains depuis 2010, mais leur avance n'est que de 6 sièges sur 110
- le sénat du Minnesota, dominé par les républicains depuis 2016, mais leur avance n'est que de 3 sièges sur 67
- celui de Caroline du Nord, dominé par les républicains depuis 2010, mais leur avance n'est que de 8 sièges sur 50
- la chambre de Caroline du Nord, dominée par les républicains depuis 2010, mais leur avance n'est que de 10 sièges sur 120
- la chambre de Pennsylvanie, dominée par les républicains depuis 2010, mais leur avance n'est que de 17 sièges sur 203

Dans l'autre sens, les vrais espoirs de reconquête pour les républicains sont faibles (Sénat du Colorado, avec 3 sièges d'avance mais seuls 18 des 35 sièges en jeu, ou la chambre du Minnesota avec 16 sièges d'avance sur 134).

Pour rappel, avant les élections de 2010, les démocrates contrôlaient 60 chambres sur 99 (contre 37 pour les républicains et 2 chambres partagées). En 2016, le rapport était totalement inversé avec 31 chambres contre 68. Aujourd'hui on est à 39/59, l'Alaska étant un cas à part.

On a eu quelques basculements en 2020 : 1 en faveur des républicains (chambre du Kentucky), contre 5 en faveur des démocrates (3 au Massachussetts dont 2 au Sénat, 1 au sénat du Kentucky et 1 dans la chambre du New-Hampshire).
Jean-Philippe
Animateur du site
Animateur du site
 
Messages: 9127
Inscription: Sam 26 Sep 2009 21:11
Localisation: Mayenne

Re: La vie politique américaine

Messagede Tirnam » Ven 10 Juil 2020 07:46

Rappelons que cette année est une année de recensement, ce qui veut dire que, dans une grande majorité d'Etats, les législatures qui vont être élues en novembre vont s'occuper l'an prochain du redécoupage électoral.

Alors même si les démocrates (qui ont toujours utilisé eux aussi le gerrymandering) se positionnent désormais vers un non-abus de cette procédure, et que les décisions de justices condamnent de plus en plus les redécoupages extrêmement partisans (Pennsylvanie, Caroline du Nord, ...), une vague démocrate dans ces législatures devrait permettre au moins de rééquilibrer les choses.
Tirnam
 
Messages: 384
Inscription: Mer 18 Jan 2017 12:52

Re: La vie politique américaine

Messagede Corondar » Ven 10 Juil 2020 19:29

Eco92 a écrit:La Cour suprême s'est prononcée aujourd'hui sur deux cas différents sur le fait que Trump refuse de présenter ses documents fiscaux et à un tribunal et au Congrès. L'avocat du président tentait de faire passer une immunité totale. "Aucun citoyen, pas même le président, ne peut éviter d'avoir à produire des documents en cas d'enquête pénale [...] Le président ne jouit pas d'une immunité absolue face aux injonctions des procureurs de la justice des États", a écrit le chef de la Cour John Roberts au nom de la majorité. Les deux jugements ont été endossés par les juges libéraux, Roberts mais aussi Gorsuch & Kavanaugh, les deux juges nommés par Trump.

La Cour a infligé un camouflet au président tout en lui accordant une victoire à court terme : elle a bien indiqué que les tribunaux avaient le droit de demander le document au président, pour le Congrès elle ne l'a pas interdit tout en le subordonnant aux appels légaux, il faudra donc attendre leur fin pour que le Congrès puisse obtenir les documents fiscaux de Trump, et cela risque d'être après la présidentielle. Quel que soit son résultat Trump ne pourra plus être directement menacé électoralement.

L'information majeure de tout ça est que la Cour suprême veut garder une indépendance.

https://ici.radio-canada.ca/nouvelle/1718393/donald-trump-declaration-revenus-cour-supreme-etats-unis?fromApp=appInfoIos&partageApp=appInfoiOS&accesVia=partage


Sur le fond et le long terme, c'est une défaite pour Trump et ses avocats : la Cour Suprême réaffirme que le président n'est pas un monarque au dessus des lois, et qu'il peut donc tout à fait être le sujet d'investigations, et que dans le cadre légal de ces investigations il ne jouit pas d'une immunité particulière.
Sur le court terme, la SCOTUS renvoie les dossiers auprès des cours inférieures, ce qui donne à Trump un délai précieux : à priori, sa situation fiscale et financière ne verra pas la lumière du jour avant l'élection de novembre. Cela fait un nuage en moins, mais, en ce moment, Trump n'a besoin de personne ni d'investigations extérieures pour se tirer tout seul des balles dans le pied, et il pénalise sa campagne de réélection très bien tout seul. Et l'énergie qu'il déploie pour garder secrète sa situation fiscale et financière (contrairement à tous ses prédécesseurs depuis 40 ans, et contrairement même à sa promesse de campagne antérieure, voulant qu'il livre sa situation fiscale une fois l'audit fiscal supposément en cours terminé, on dira que 5 ans pour un contrôle fiscal ça commence à faire long :) ) ne fait à mon avis qu'entretenir le doute et lui coûte certainement autant en terme d'image qu'une révélation.
Mais qu'il soit réélu ou non en novembre, il ne fait plus aucun doute que l'attorney general de New-York finira bien par mettre la main sur les dossiers fiscaux de Trump dans le cadre de son enquête sur des détournements de fonds et des fraudes fiscales.
Corondar
Animateur du site
Animateur du site
 
Messages: 3246
Inscription: Mar 26 Jan 2010 01:57
Messages : 1 (détails)

Re: La vie politique américaine

Messagede Corondar » Ven 17 Juil 2020 16:29

L'épidémie de Covid fait toujours rage aux USA (la Floride est en train de devenir le nouvel épicentre, mais des états comme le Texas, l'Arizona et la Californie voient aussi une explosion du nombre de cas, sachant que plus de 35 états voient désormais leurs courbes de contamination repartir à la hausse). La plupart des modèles prédisent désormais que la barre des 200 000 morts à l'automne sera nettement dépassée. Hier, le pays a enregistré pour la première fois un pic à plus de 70 000 nouveaux cas confirmés en 24 heures.
https://www.reuters.com/article/us-heal ... SKCN24G1S9
Et, clairement, du côté des gouverneurs, ceux qui n'ont pas pris la mesure du problème à sa juste valeur, sont en train d'en payer le prix au niveau de leur côte de popularité.
https://fivethirtyeight.com/features/am ... -outbreak/
Du côté du gouvernement central, puisqu'on s'obstine à nier la réalité du problème, on innove : plutôt que de résoudre la crise, on tente (maladroitement et sans succès) de la faire disparaître des écrans radar. Ce mercredi, l'administration avait repris la main sur la centralisation des chiffres : les hôpitaux avaient désormais pour consigne de ne plus répercuter leurs chiffres au CDC (un organisme totalement indépendant), mais au ministère de la santé.
https://edition.cnn.com/2020/07/14/poli ... index.html
Le lendemain (jeudi, hier donc), l'administration centrale a décidé de retirer les chiffres du site du CDC.
https://www.washingtonpost.com/gdpr-con ... -outcry%2f
Mais, comme c'était assez prévisible, ces tentatives de faire disparaître les chiffres sont en train d'échouer assez lamentablement. Face à la pression, les chiffres sont de nouveau de retour sur le site du CDC
https://www.propublica.org/article/out- ... te-for-now
Et toujours pas le moindre début de plan ou de projet à l'horizon de la part de l'administration centrale pour essayer de combattre la propagation ou de traiter les malades. Au contraire, suite aux efforts consciencieusement déployés par l'administration Trump depuis plusieurs mois, on estime à plus de 5 millions de personnes le nombre d'Américains ayant perdu leur assurance santé au cours des deux derniers mois. C'est vrai que le moment semble idéal pour limiter l'accès à l'assurance maladie, n'est-ce pas ?
https://slate.com/news-and-politics/202 ... demic.html
Du coup, les gouverneurs RINO du nord-est commencent à lâcher officiellement Trump sur le sujet du Covid et de l'obamacare.
https://www.washingtonpost.com/gdpr-con ... navirus%2f
Corondar
Animateur du site
Animateur du site
 
Messages: 3246
Inscription: Mar 26 Jan 2010 01:57
Messages : 1 (détails)

Re: La vie politique américaine

Messagede Eco92 » Sam 18 Juil 2020 09:48

John Lewis, représentant démocrate du 5e district de Géorgie depuis 1986, militant du mouvement des droits civiques aux côtés de Luther-King (il était le plus jeune intervenant), souvent appelé la "Conscience du Congrès", est décédé à 80 ans d'un cancer du pancréas.
https://www.nbcnews.com/politics/congress/rep-john-lewis-lion-civil-rights-movement-dies-80-n1109176

EDIT : plus que son décès, important, je me disais déjà que l'hommage que rendra Trump sera particulièrement intéressant. Et il l'est puis qu’alors que tout ce que le pays a d'homme politique lui rend un hommage appuyé Trump n'a... toujours rien dit, plusieurs longues heures après l'annonce. Le drapeau de la maison blanche est en berne, tout ça, mais pas d'expression officielle. ça viendra sans doute mais la différence et la longueur du silence sont éloquents.
Eco92
Animateur du site
Animateur du site
 
Messages: 6195
Inscription: Dim 12 Juin 2011 18:43
Localisation: Mayenne

Re: La vie politique américaine

Messagede Eco92 » Lun 27 Juil 2020 19:37

Pendant ce temps le compte twitter de la Pat Patrouille (ce dessin animé très populaire avec des chiens pompiers, policiers, etc.) doit démentir officiellement des propos de la Maison blanche affirmant que dans un mouvement anti-policier le programme avait été stoppé et déprogrammé.

https://www.francetvinfo.fr/monde/usa/mort-de-george-floyd/etats-unis-le-dessin-anime-pat-patrouille-ne-disparait-pas-contrairement-a-ce-qu-avait-annonce-la-maison-blanche_4055847.html
Eco92 a écrit:John Lewis, représentant démocrate du 5e district de Géorgie depuis 1986, militant du mouvement des droits civiques aux côtés de Luther-King (il était le plus jeune intervenant), souvent appelé la "Conscience du Congrès", est décédé à 80 ans d'un cancer du pancréas.
https://www.nbcnews.com/politics/congress/rep-john-lewis-lion-civil-rights-movement-dies-80-n1109176

EDIT : plus que son décès, important, je me disais déjà que l'hommage que rendra Trump sera particulièrement intéressant. Et il l'est puis qu’alors que tout ce que le pays a d'homme politique lui rend un hommage appuyé Trump n'a... toujours rien dit, plusieurs longues heures après l'annonce. Le drapeau de la maison blanche est en berne, tout ça, mais pas d'expression officielle. ça viendra sans doute mais la différence et la longueur du silence sont éloquents.


Et bien ma foi, pas d'hommage, et Trump a indiqué qu'il n'irait pas rendre hommage à la dépouille du congressman, exposée durant deux jours au Capitole.

A vrai dire c'est normal sur le fond, Trump aurait été accusé d’hypocrisie totale, mais ça montre bien une gouvernance de faction et combien il a abimé le pays, déjà certes pas mal désuni.

Pence ira représenter la présidence.
Eco92
Animateur du site
Animateur du site
 
Messages: 6195
Inscription: Dim 12 Juin 2011 18:43
Localisation: Mayenne

Re: La vie politique américaine

Messagede Corondar » Mer 29 Juil 2020 14:01

Le 180 degrés de Trump sur le coronavirus n'aura pas duré très longtemps : il est déjà revenu sur ses bonnes vieilles habitudes (mise en avant de remèdes miracles, relativisme des dangers du virus et remise en cause de l'avis des médecins, diffusion de théories complotistes fantaisistes...).
Trump et son fils Junior ont ainsi retweeté une conférences de presse "d'experts médicaux". Parmi ces joyeux drills, on trouve par exemple une médecin qui pense que l'endométriose serait due à des rapports sexuels avec des démons dans les rêves des patientes concernées, que les compagnies pharmaceutiques mélangent de l'ADN alien (oui, oui, elle parle bien de l'ADN d'ET) dans les médicaments, que ces mêmes compagnies seraient en train d'élaborer un vaccin immunisant les gens contre la religion (j'aurais presque envie d'y croire à celle là :) )...
En conséquence, twitter a suspendu le compte de Junior et a supprimé le tweet de Trump en question (pour être précis, Twitter a fait de même avec tous les tweets reprenant la conférence de presse en question, en mettant en avant des raisons de protection sanitaire du public).
https://gizmodo.com/who-are-americas-fr ... 1844528900
https://www.washingtonpost.com/gdpr-con ... twitter%2f
Du coup, les conférences de presse sur le virus que Trump vient tout juste de reprendre ressemblent déjà furieusement au pire de celles qu'il donnait en mars-avril : discours incohérent (le virus est à la fois grave et bénin, c'est à la fois un problème majeur mais qui ne concerne que très peu de gens, le masque est à la fois utile et dangereux), empilement de mensonges médicaux et de chiffres erronés.
https://edition.cnn.com/2020/07/29/poli ... index.html
Dans cette conférence sur le virus, Trump s'est surtout beaucoup lamenté sur le fait qu'il ne comprenait pas pourquoi ses chiffres de popularité sont si bas, mettant en avant le fait que "personne ne l'aime", contrairement au docteur Fauci.
https://edition.cnn.com/2020/07/28/poli ... index.html
Et, pendant ce temps, un membre du parti républicain du Minnesota a été contraint à la démission après avoir posté sur son compte facebook une image comparant l'obligation du port du masque à celle imposée par les nazis aux juifs de porter une étoile jaune dans les années 1930.
https://edition.cnn.com/2020/07/28/poli ... index.html
La reprise des conférences de presse et un ajustement du discours étaient supposés améliorer les chiffres de Trump sur la crise et sa popularité. Etant donné le bilan des derniers jours je ne suis pas certain que cela atteigne l'objectif affiché...
Plus grave, le nombre de morts quotidien dépasse de nouveau les 1 000 morts, et le nombre de nouveaux cas quotidien oscille désormais entre 60 et 70 000, avec un bilan total de plus de 152 000 personnes décédées désormais.
https://www.worldometers.info/coronavirus/country/us/
Corondar
Animateur du site
Animateur du site
 
Messages: 3246
Inscription: Mar 26 Jan 2010 01:57
Messages : 1 (détails)

Re: La vie politique américaine

Messagede Eco92 » Jeu 30 Juil 2020 17:51

Herman Cain, ancien PDG puis possesseur de Godfather's Pizza, vice-président puis président de la FED de Kansas City, très candidat aux primaires républicaines de 2000, puis très sérieux en 2012, est décédé. Défendant une économie très libérale mais un agenda sociétal et social très conservateur, il était largement soutenu par le Tea Party et a dépassé Romney dans les sondages, jusqu'à son retrait pour cause d'accusation d'agressions sexuelles.

Fervent soutient de Trump, qui avait évoqué son nom pour prendre la direction de la FED, il était présent - sans masque - au meeting de Tulsa en juin dernier. Hospitalisé peu après, il est décédé du Covid19. Un raccourcis dit qu'il l'a attrapé là-bas, dur à savoir exactement, mais il semblait hostiles aux gestes barrières de toute façon. C'est assez mineur dans la politique américaine mais forcément une certaine ironie de la chose lui donne de l'ampleur.

https://www.nytimes.com/2020/07/30/us/politics/herman-cain-dead.html
Eco92
Animateur du site
Animateur du site
 
Messages: 6195
Inscription: Dim 12 Juin 2011 18:43
Localisation: Mayenne

Re: La vie politique américaine

Messagede PhB » Sam 8 Aoû 2020 07:27

Fin juillet les États-Unis ont dépassé la France sur le critère du nombre de morts "Covid" par habitant et aussi intégré le club des dix pays où ce critère est le plus élevé, :
https://coronavirus.politologue.com/million-habitants/
https://www.realclearpolitics.com/coronavirus/
Une nette différence avec la France est que notre pays a connu, au début de la pandémie, une grosse vague de mortalité qui est maintenant maîtrisée, tandis que les États-Unis font la course avec les pays d'Amérique latine (le Pérou, le Chili et le Brésil ont également "doublé" la France et le Mexique ne va pas tarder à les rejoindre) pour battre le record actuellement détenu par Saint-Marin ou la Belgique selon les recenseurs.
Il faut noter cependant que ces chiffres peuvent donner des ordres de grandeur mais qu'ils ne sont pas directement comparables entre pays car les modalités (lieux des décès recensés avec ou sans EHPAD, attribution ou non au Covid d'un décès...) et la qualité des statistiques sont très variables. Ainsi la Belgique est connue pour avoir choisi une définition très large des morts attribués à la Covid, ce qui explique pour une grande part son taux de mortalité très élevé.
On constate d'ailleurs que les chiffres varient sensiblement selon les sources (cf liens ci-dessus).
PhB
 
Messages: 1302
Inscription: Ven 26 Aoû 2011 22:32
Localisation: Planète Terre

Précédente

Retourner vers Politique dans le monde

Vidéos

Découvrez notre sélection de vidéos en lien avec l'actualité.

Voir toutes les vidéos

Guide de l'élu délégué à l'urbanisme

Eric Becet

Ce Dossier d'experts présente la réforme initiée par les dispositions de la loi n° 2010-788 portant engagement national pour l'environnement, votée le 12 juillet 2010, dite loi « Grenelle II ». Il ne s'agit pas d'une réforme complète du Code de l'urbanisme...

Découvrir l'ouvrage

Découvrir l'ouvrage

Découvrez tous les ouvrages de

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 2 invités