Politiquemania

La base de données de la vie politique française

Etats-Unis : élections au Congrès et des états en 2020

Ce forum permet de réagir sur tous les évènements politiques qui ne concernent ni la France ni l'Europe. Exprimez-vous sur les élections, décisions ou nominations dans le reste du monde.

Re: Etats-Unis : élections au Congrès et des états en 2020

Messagede Corondar » Mer 6 Jan 2021 12:44

jean24 a écrit:Je ne nie pas leurs performances, je dis juste que les deux tiers de leurs gains sont dans des sièges qui doivent être remis en jeu en 2022. Ces deux élections n'étaient pas non plus des raz de marée (1% en Géorgie et 2.35 en Arizona) et seront sans doute des toss up en 2022 puisque les républicains n'auront pas un Trump impopulaire à la maison blanche et que Biden y sera avec un bilan et des actions à défendre. Gagner les sièges de Caroline et du Maine auraient été plus durable car ça aurait réduit les chances de se faire reprendre les sièges en 2022. C'est un fait !
En revanche oui Trump a bien pénaliser le GOP, qui aurait pu prédire, ne serait ce qu'en 2016, que les démocrates allaient gagner les quatre sièges de l'Arizona et de la Géorgie ?!


Je suis d'accord avec vous, mais Kelly en Arizona et Warnock en Géorgie aborderont les élections de 2022 en tant que sortants élus (contrairement aux candidates qu'ils ont battues, qui elles étaient des sortantes par nominations de gouverneurs). Le tout dans 2 états pourpres désormais. Leurs sièges seront-ils en toss-up en 2022 ? Le 06 janvier 2021 j'aurais plutôt tendance à les mettre en tilt (ou lean ?) démocrate :). Mais d'ici à 2022, beaucoup de choses se seront passée (ou pas), on verra à ce moment là...
Quant à Trump, il y a désormais tout un tas d'inconnues concernant son héritage au sein du GOP. Rien que ça, il va falloir déjà voir à quoi ressembleront les primaires républicaines dans les années à venir et qui les républicains nomineront comme candidats sénatoriaux dans les états en question.
Sachant que, pour la Géorgie, si vous voulez vraiment faire de la politique fiction, je suis pas loin de penser qu'à l'heure actuelle Stacey Abrams est une favorite raisonnable pour faire basculer le poste de gouverneur en 2022 ?

manudu83 a écrit:Situation paradoxale sur tout les network (y compris Fox), ça commente ce que la majorité démocrate au sénat va entrainer pour les deux premières années de Biden, mais ils maintiennent le "too close to call" pour l'élection Ossof-Perdue.


Honnêtement, il n'y a plus aucune raison objective de laisser le siège de Perdue (qui, théoriquement n'est déjà plus son siège depuis dimanche dernier, date d'expiration du mandat en question) en "too close to call". Les médias US font preuve d'une extrême prudence, mais les jeux sont faits. Comme vous je ne comprends pas trop ce qu'ils attendent pour annoncer officiellement la bascule ? Cela devrait se faire dans l'après-midi lorsque les comtés auront repris les dépouillements (je pense que l'annonce officielle sera faite avec la fin du dépouillement à Savannah ?).
Corondar
Animateur du site
Animateur du site
 
Messages: 3849
Inscription: Mar 26 Jan 2010 01:57
Messages : 1 (détails)

Re: Etats-Unis : élections au Congrès et des états en 2020

Messagede Eco92 » Mer 6 Jan 2021 13:05

Petite question, pourquoi parle-t-on de Manchin comme l'homme fort du Sénat ? Il a été élu par ses pairs ? Ou bien c'est le plus âgé ou doyen en élection ?
Eco92
Animateur du site
Animateur du site
 
Messages: 6608
Inscription: Dim 12 Juin 2011 18:43
Localisation: Mayenne

Re: Etats-Unis : élections au Congrès et des états en 2020

Messagede Alambic » Mer 6 Jan 2021 13:10

Eco92 a écrit:Petite question, pourquoi parle-t-on de Mancin comme l'homme fort du Sénat ? Il a été élu par ses pairs ? Ou bien c'est le plus âgé ou doyen en élection ?

Parce que, pour faire passer les lois, il faudra le vote de tous les sénateurs démocrates (les 50) et que Manchin est le sénateur démocrate le plus conservateur du caucus (élu d'ailleurs dans un Etat rouge vif, la Virginie-Occidentale). Ca sera donc lui qui détiendra très souvent le vote qui fera basculer la majorité, lui donnant donc un pouvoir déterminant.

EDIT : Pour une estimation du positionnement des sénateurs en fonction des votes qu'ils ont adoptés, vous pouvez vous reporter à ce site : https://voteview.com/congress/senate. Les élus sont positionnés sur deux axes (droite/gauche d'un point de vue économique en abscisse, droite/gauche sur les autres dimensions en ordonnée). Vous constaterez que, parmi les démocrates, Manchin est le plus conservateur sur les deux axes. (Pas très loin d'ailleurs de démocrates élus dans des Etats rouges également, ce qui n'est pas un hasard.) La méthode retenue pour obtenir ces graphiques est une variante de la méthode présentée ici : https://en.wikipedia.org/wiki/NOMINATE_(scaling_method)
Dernière édition par Alambic le Mer 6 Jan 2021 13:18, édité 4 fois.
Alambic
 
Messages: 145
Inscription: Jeu 9 Mai 2019 09:05
Localisation: Paris

Re: Etats-Unis : élections au Congrès et des états en 2020

Messagede Corondar » Mer 6 Jan 2021 13:11

Eco92 a écrit:Petite question, pourquoi parle-t-on de Mancin comme l'homme fort du Sénat ? Il a été élu par ses pairs ? Ou bien c'est le plus âgé ou doyen en élection ?


Non, c'est juste le membre le plus modéré du caucus démocrate. Avec une majorité à 50/50, il peut monnayer fort cher son vote. Sur les questions économiques et de santé, pas de souci, il votera les plans de relance et les plans de santé sans se faire prier (sur ces questions là il est même très à gauche). Pour d'éventuels projets écologiques ou nommer des juges ultra libéraux il ne faudra pas compter sur lui en revanche :).
Après, cette majorité de 50/50 ouvre aussi un champ des possibles pour les votes de certains sénateurs républicains modérés qui pourraient être tentés de voter certaines choses avec les démocrates (et de "remplacer" le vote de Manchin le cas échéant).
Corondar
Animateur du site
Animateur du site
 
Messages: 3849
Inscription: Mar 26 Jan 2010 01:57
Messages : 1 (détails)

Re: Etats-Unis : élections au Congrès et des états en 2020

Messagede jean24 » Mer 6 Jan 2021 15:15

Corondar a écrit:Sachant que, pour la Géorgie, si vous voulez vraiment faire de la politique fiction, je suis pas loin de penser qu'à l'heure actuelle Stacey Abrams est une favorite raisonnable pour faire basculer le poste de gouverneur en 2022 ?

Je suis bien d'accord, d'ailleurs le gouverneur Kemp risque de perdre que ce soit aux générales ou aux primaires.

Quand à l'Arizona, il faut regarder du coté de Doug Ducey, le gouverneur sortant, il reste populaire et si il se présente ça pourrait être une rude bataille, sachant qu'en 2022 il ne pourra plus se représenter au poste de gouverneur, ayant déjà atteint la limite des deux mandats imposés par l'Arizona. Mais laissons les choses faire, ça risque d'être encore passionnant.
jean24
 
Messages: 652
Inscription: Mar 26 Aoû 2014 12:05

Re: Etats-Unis : élections au Congrès et des états en 2020

Messagede Eco92 » Mer 6 Jan 2021 16:52

Merci pour vos réponses sur Manchin, je n'avais pas pensé à cela pourtant c'est évident. En effet cela pourrait aussi renforcer des républicains centristes s'il en reste.
Eco92
Animateur du site
Animateur du site
 
Messages: 6608
Inscription: Dim 12 Juin 2011 18:43
Localisation: Mayenne

Re: Etats-Unis : élections au Congrès et des états en 2020

Messagede Aurélien59 » Mer 6 Jan 2021 17:50

Petite question pour les contributeurs (j'avoue beaucoup apprécier vos analyses) : Pensez-vous qu'un switch partisan soit possible dans le prochain sénat ? En effet, je pensais que cette pratique n'était plus très courante en ces temps ultra-polarisés mais l'exemple récent du parlementaire du New Jersey Van Drew qui est devenu républicain début 2020 après avoir été élu comme démocrate fin 2018 montre que cela reste possible.
Personnellement, je me demande si Romney ou Collins ne pourraient pas quitter le caucus républicain (pour devenir indépendant), côté démocrates, Manchin ou Synema me semblent des possibilités mais je reste sceptique.
Un switch partisan aurait un impact fondamental pour moi avec la configuration actuelle de 50 Dems/50 GOP.
Aurélien59
 
Messages: 12
Inscription: Jeu 25 Juin 2020 17:54

Re: Etats-Unis : élections au Congrès et des états en 2020

Messagede Jean-Philippe » Mer 6 Jan 2021 18:53

Aurélien59 a écrit:Petite question pour les contributeurs (j'avoue beaucoup apprécier vos analyses) : Pensez-vous qu'un switch partisan soit possible dans le prochain sénat ? En effet, je pensais que cette pratique n'était plus très courante en ces temps ultra-polarisés mais l'exemple récent du parlementaire du New Jersey Van Drew qui est devenu républicain début 2020 après avoir été élu comme démocrate fin 2018 montre que cela reste possible.
Personnellement, je me demande si Romney ou Collins ne pourraient pas quitter le caucus républicain (pour devenir indépendant), côté démocrates, Manchin ou Synema me semblent des possibilités mais je reste sceptique.
Un switch partisan aurait un impact fondamental pour moi avec la configuration actuelle de 50 Dems/50 GOP.

Que Romney rejoigne les démocrates comme Angus King me paraît impossible. En revanche, je n'exclus pas cela pour Collins ou dans l'autre sens Manchin. Cela reste pour l'heure très hypothétique et dépendra grandement de la recomposition/décomposition du parti républicain.
Jean-Philippe
Animateur du site
Animateur du site
 
Messages: 9181
Inscription: Sam 26 Sep 2009 21:11
Localisation: Mayenne

Re: Etats-Unis : élections au Congrès et des états en 2020

Messagede Eco92 » Mer 6 Jan 2021 19:24

Nous avions eu une discussion sur Romney ici ou sur un autre fil, mais il est vraiment parfaitement conservateur, l'idée de le voir en libéral est une erreur d'interprétation, on l'a d'ailleurs remarqué dans sa capacité à voter sans mal pour des juges à l'agenda conservateur contre sa parole, tout en soutenant l'impeachment. La logique est simple, c'est un conservateur "moral" avant tout, opposé à Trump mais pas au gain majeurs de juges conservateurs.
Eco92
Animateur du site
Animateur du site
 
Messages: 6608
Inscription: Dim 12 Juin 2011 18:43
Localisation: Mayenne

Re: Etats-Unis : élections au Congrès et des états en 2020

Messagede VincentLP92 » Mer 6 Jan 2021 19:57

Le lien donné par Alambic (merci à lui) qlq posts plus haut est d'ailleurs éclairant. (rappel : https://voteview.com/congress/senate).
Romney apparait bien comme un sénateur républicain moyen selon ses prises de positions (comme d'autres l'ont déjà dit de nombreuses fois). Les plus atypiques sont bien connus des contributeurs de ce forum : Collins et Murkowski (+ le regretté Mc Cain). Mais c'est loin d'être le cas de tous les républicains élus dans des états bleus (par ex Toomey de Pennsylvanie).

Côté démocrate, ce sont aussi souvent les sénateurs issus d'états rouge qui se distinguent : Manchin est clairement à part, mais Doug Jones (qui n'est plus sénateur) et Sinema ne sont pas très loin.
Dans la session précédente, Donelly et Heitkamp était aussi parmi les plus conservateurs, ce qui n'a pas empêché leur défaite.

Selon moi, aucune d'entre elles* n'a d'intérêt politique au split. Sinema s'est vraiment faite élire comme démocrate.
A la rigueur Mancin pourrait, en cas de présidence Biden impopulaire, tenter le split en devenant indépendant pro-GOP, avec une petite chance d'emporter sa réélection voire même l'investiture républicaine. En cas de présidence Biden populaire, Collins voir Murkowski pourrait tenter de faire le chemin inverse.
Mais dans les deux cas, c'est très risqué et très dépendant de l'évolution politique (locale et nationale) des 4 années à venir (car les trois sont renouvelables en 2024).

Je parie donc sur une grande stabilité des appartenances politiques.

*puisque parmi les parlementaires évoqués il y a 3 femmes, je fais le choix d'appliquer la règle ancienne de l'accord majoritaire et de féminiser mon propos. Peut-être que la modération laissera passer ;-)
VincentLP92
 
Messages: 208
Inscription: Lun 12 Sep 2011 16:00
Localisation: Nanterre (Hauts-de-Seine)
Messages : 2 (détails)

PrécédenteSuivante

Retourner vers Politique dans le monde

Vidéos

Découvrez notre sélection de vidéos en lien avec l'actualité.

Voir toutes les vidéos

Découvrir l'ouvrage

Droits des élus d'opposition

Joël Clérembaux

Le mode de scrutin des élections municipales assure la représentation des minorités au sein de l'assemblée délibérante communale. Les minorités constituent l'opposition, c'est-à-dire les conseillers qui n'appartiennent pas à la majorité et bénéficient...

Découvrir l'ouvrage

Découvrez tous les ouvrages de

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 1 invité