Politiquemania

La base de données de la vie politique française

Etats-Unis : élections au Congrès et des états en 2020

Ce forum permet de réagir sur tous les évènements politiques qui ne concernent ni la France ni l'Europe. Exprimez-vous sur les élections, décisions ou nominations dans le reste du monde.

Re: Etats-Unis : élections au Congrès et des états en 2020

Messagede manudu83 » Mer 6 Jan 2021 03:21

Pour le moment les deux démocrates font la course en tête mais avec une marge très faible (65% des bulletins dépouillés).
Dans le comté de Rockdale, le dépouillement est terminé et les démocrates font environ +4 par rapport au 3 novembre.

Enfin comme prévu Warnock fait mieux que Ossof (ou perdue fait mieux que loeffler) d'environ 12000 voix pour le moment.

Edit : les républicains viennent de repasser devant mais les démocrates sont de plus en plus optimistes car les bulletins du nord-ouest sont moins défavorables que prévu.
manudu83
 
Messages: 4698
Inscription: Mer 8 Fév 2012 20:53
Localisation: le long de la grande bleu

Re: Etats-Unis : élections au Congrès et des états en 2020

Messagede Corondar » Mer 6 Jan 2021 03:43

manudu83 a écrit:Pour le moment les deux démocrates font la course en tête mais avec une marge très faible (65% des bulletins dépouillés).
Dans le comté de Rockdale, le dépouillement est terminé et les démocrates font environ +4 par rapport au 3 novembre.

Enfin comme prévu Warnock fait mieux que Ossof (ou perdue fait mieux que loeffler) d'environ 12000 voix pour le moment.

Edit : les républicains viennent de repasser devant mais les démocrates sont de plus en plus optimistes car les bulletins du nord-ouest sont moins défavorables que prévu.


Personnellement je vais opter pour la prudence et attendre qu'on soit à 100% des votes dépouillés :).
C'est d'autant plus compliqué que certains comtés dépouillent d'abord les votes anticipés et d'autres d'abord les votes à l'urne du jour J. Deux constats pour l'heure :
1) la participation totale devrait osciller entre 4.4 et 4.5 millions de suffrages, soit plus que la participation de la présidentielle 2016 ! Au final, on devrait être à seulement 500 ou 600 000 voix de moins par rapport à la participation du 03 novembre. Le précédent record pour un run-off c'était 2.1 millions de voix, autant dire qu'au niveau participation on reste sur de l'inédit...
2) comme attendu, Warnock fait un peu mieux que Ossoff et Perdue fait un peu mieux que Loeffler...
Pour ce que ça vaut, chez FiveThirtyEight ils ont l'air d'anticiper qu'il manquerait plus de voix côté démocrates que côté républicains. Assez pour permettre aux démocrates de l'emporter au final ? A suivre...
Corondar
Animateur du site
Animateur du site
 
Messages: 3849
Inscription: Mar 26 Jan 2010 01:57
Messages : 1 (détails)

Re: Etats-Unis : élections au Congrès et des états en 2020

Messagede manudu83 » Mer 6 Jan 2021 03:57

Les républicains sont maintenant nettement en tête mais il ne reste quasiment plus de comté rouge à dépouiller et dekalb county (Atlanta) est à la moitié de son dépouillement.

Une estimation est que le différenciel sur dekalb va permettre aux démocrates de remonter 150000 votes d'écart or perdue n'a que 65000 voix d'avance actuellement.
manudu83
 
Messages: 4698
Inscription: Mer 8 Fév 2012 20:53
Localisation: le long de la grande bleu

Re: Etats-Unis : élections au Congrès et des états en 2020

Messagede Corondar » Mer 6 Jan 2021 04:01

manudu83 a écrit:Les républicains sont maintenant nettement en tête mais il ne reste quasiment plus de comté rouge à dépouiller et dekalb county (Atlanta) est à la moitié de son dépouillement.

Une estimation est que le différenciel sur dekalb va permettre aux démocrates de remonter 150000 votes d'écart or perdue n'a que 65000 voix d'avance actuellement.


Pour l'heure je suis en train de regarder dans les comtés dont on est à quasiment 100% du dépouillement (les plus ruraux, les moins peuplés et donc les plus républicains), j'ai quand même le sentiment qu'au niveau des écarts les candidats républicains sous-performent un peu par rapport au 03 novembre.
J'avoue que pour le moment je suis pas trop allé voir ce que ça donnait dans les comtés les plus peuplés et où il manque donc encore pas mal de bulletins à dépouiller (et qui sont donc les plus démocrates).
Corondar
Animateur du site
Animateur du site
 
Messages: 3849
Inscription: Mar 26 Jan 2010 01:57
Messages : 1 (détails)

Re: Etats-Unis : élections au Congrès et des états en 2020

Messagede Corondar » Mer 6 Jan 2021 05:25

A 5 heures du matin heure française (minuit en Géorgie), Warnock repasse devant Loeffler (20 000 voix d'avance pour le démocrate) et Ossoff et Perdue sont quasiment à égalité (5 000 voix d'avance pour le républicain), à 95% du dépouillement.
Le comté de Savannah (qui penche démocrate) a annoncé qu'il restait 20 000 bulletins à dépouiller mais que les opérations y reprendraient demain. il manque encore quelques bulletins à dépouiller dans les comtés de la métropole d'Atlanta. On estime qu'il reste environ entre 250 et 300 000 bulletins à dépouiller au niveau de l'état, très majoritairement dans des comtés démocrates.
Je pense que les carottes sont cuites pour Loeffler, pour Perdue c'est un peu moins certain, mais ça ne sent pas très bon quand même pour lui non plus. Sachant que dans la plupart des comtés, les démocrates obtiennent des marges plus favorables que celles de Biden le 03 novembre, y compris Ossoff. Sauf énorme surprise dans la dernière ligne droite, les 2 sièges devraient basculer aux mains des démocrates, et le Sénat avec. Je vais me coucher :).
Corondar
Animateur du site
Animateur du site
 
Messages: 3849
Inscription: Mar 26 Jan 2010 01:57
Messages : 1 (détails)

Re: Etats-Unis : élections au Congrès et des états en 2020

Messagede jean24 » Mer 6 Jan 2021 08:21

Bon bah je termine par deux mauvaises prédictions, je suis assez suprirs par le score de Warnock je le voyais pas aussi haut.

Eco92 a écrit:
jean24 a écrit:- en 2024, les élections se dérouleront pour des Etats où les démocrates ont de nombreux sortants mais dans des Etats très rouges et Biden sera le président sortant, il sera donc fragilisé, les sièges de Virginie-Occidentale, de l'Ohio et du Michigan seront des cibles de choix pour les républicains.
Mais c'est de la politique fiction et peut être que beaucoup d'eau coulera sous les ponts.

En effet totale politique fiction mais a minima une chose va contre votre scénario : Biden a toujours dit qu'il ne ferait qu'un mandat, donc il ne sera pas sortant en 2024. Dans ce scénario, le démocrate sera certes appuyé sur le bilan mais il y aura deux challengers.
Une possibilité : que Biden ne finisse pas le mandat (je ne lui souhaite pas mais c'est dans le champ de l'imaginable, que ce soit une démission ou un décès), Harris serait alors très probablement sortante, changeant la physionomie de l'élection.
Mais bon, quelqu'un qui aurait prédit l'élection présidentielle à venir quand Nixon a été élu n’envisageait sans doute pas que Ford serait sortant en 1976.

Oui c'est vrai mais si ce n'est toi c'est donc ton frère, ce que je voulais dire c'est qu'en 2024 le GOP n'aura pas la maison blanche et part avec cet avantage de n'avoir pas de bilans à défendre.

Le sénat en 2022 sera une rude bataille :
- les démocrates défendront : l'Arizona, le Colorado (peut être mais c'est moins sur pour un tel Etat, tout dépend de la popularité du sortant et du président), la Géorgie, le Nevada et le New-Hampshire (pour ces deux derniers c'est le même constat que pour le Colorado)
- les républicains défendront : la Floride, l'Iowa, la Caroline du Nord, la Pennsylvanie et le Wisconsin
- plus quelques Etats qui en fonction du contexte et des candidats pourraient être en jeu (je dis bien "pourraient") : l'Ohio, l'Alaska, l'Illinois, le Connecticut (?)

Bref, comme je l'avais dit, cette élection en Géorgie d'Ossoff est la meilleure nouvelle des démocrates au sénat en 2020, c'est la seule vraie victoire durable qu'ils obtiennent : le Colorado la bascule était presque assurée, ils ont perdu dans des Etats comme la Caroline du Nord ou le Maine et les sièges gagnés en Arizona et en Géorgie sont à remettre en jeu dans deux ans.
Les
jean24
 
Messages: 652
Inscription: Mar 26 Aoû 2014 12:05

Re: Etats-Unis : élections au Congrès et des états en 2020

Messagede manudu83 » Mer 6 Jan 2021 10:29

Les mid-terms sont en général compliquées pour le parti au pouvoir, donc forcément ça sera compliqué pour les démocrates mais la série 2022 c'est la série avec quelques swing states ou les démocrates ont repris des couleurs : pennsylvanie / wisconsin.
Pour le moment je dirais une évolution entre +2/-2 avec un léger avantage républicain.
manudu83
 
Messages: 4698
Inscription: Mer 8 Fév 2012 20:53
Localisation: le long de la grande bleu

Re: Etats-Unis : élections au Congrès et des états en 2020

Messagede manudu83 » Mer 6 Jan 2021 11:55

Situation paradoxale sur tout les network (y compris Fox), ça commente ce que la majorité démocrate au sénat va entrainer pour les deux premières années de Biden, mais ils maintiennent le "too close to call" pour l'élection Ossof-Perdue.
manudu83
 
Messages: 4698
Inscription: Mer 8 Fév 2012 20:53
Localisation: le long de la grande bleu

Re: Etats-Unis : élections au Congrès et des états en 2020

Messagede Corondar » Mer 6 Jan 2021 12:06

jean24 a écrit:Bref, comme je l'avais dit, cette élection en Géorgie d'Ossoff est la meilleure nouvelle des démocrates au sénat en 2020, c'est la seule vraie victoire durable qu'ils obtiennent : le Colorado la bascule était presque assurée, ils ont perdu dans des Etats comme la Caroline du Nord ou le Maine et les sièges gagnés en Arizona et en Géorgie sont à remettre en jeu dans deux ans.
Les


Je ne suis pas certain que prendre comme prisme d'analyse des résultats de la séquence électorale les élections futures de 2022 soit la démarche d'analyse la plus éclairante sur ces résultats ?
Certes, Warnock (et Kelly en Arizona) sont élus pour des mandats de "seulement" 2 ans, mais j'ai du mal à dire que voir la Géorgie et l'Arizona envoyer 4 sénateurs démocrates au Congrès ne serait pas une victoire "durable" pour les démocrates.
L'Arizona n'a pas élu 2 sénateurs démocrates depuis les années 1960, la Géorgie n'a pas élu 2 sénateurs démocrates depuis la présidence Truman.
Avant de me projeter sur 2022, j'en suis encore à analyser les résultats de 2020-2021, et, aussi bien en Arizona qu'en Géorgie, c'est franchement inquiétant pour les républicains. Ces 2 états sont désormais très pourpres, et, étant donné leur composition sociologique et leurs évolutions démographiques, je crains que dans la décennie à venir ils ne ressemblent plus à la Virginie et au Colorado (là aussi, voir que le Colorado, la Virginie et le Nevada ont désormais 6 sénateurs démocrates pour les représenter consacre des évolutions préoccupantes dans ces 3 états pour les républicains sur la dernière décennie).
Le fait est là : les démocrates enregistrent un gain net de 3 sièges au Sénat, et basculent le Sénat. Certes, ils auront des majorités courtes dans les 2 assemblées, mais des majorités tout de même. Un trifecta au niveau fédéral, c'est mieux que pas de trifecta.
Pour en revenir aux résultats de la nuit, il y a des résultats réellement terrifiants pour les républicains. On parle beaucoup de DeKalb et Fulton, qui sont des comtés très urbains et très afro-américains (et très libéraux), mais ce ne sont pas ces comtés là qui font le plus mal aux républicains. Le drame pour les républicains se joue dans les comtés de Cobb et Gwinnett, 2 comtés de banlieues nettement plus blancs et moins libéraux, enfin, en théorie. En 2012, Romney avait 12 points d'avance sur Obama à Cobb, et 9 points d'avance à Gwinnett. 8 ans plus tard, les candidats démocrates sont à +12 ou 13 à Cobb et à +20 à Gwinnett (des swings respectifs à D+20 et D+30, en 8 ans, si ça ça ne ressemble pas déjà à une victoire "durable" pour les démocrates, je ne sais pas ce que c'est...). Et on peut faire le même genre de constats sur l'Arizona.
Bien sur que les démocrates peuvent perdre le Sénat en 2022, mais ils peuvent aussi le conserver (déjà parce qu'ils auront sur cette série là peu de sièges en danger, et que les républicains auront eux beaucoup de sièges ouverts dans des états tangents). Mais je pense qu'il est un peu tôt pour de la politique fiction, je vais continuer à parler de 2020-2021 personnellement.

Déjà, quelques constats historiques :
1) c'est la première fois que la Géorgie élit un sénateur noir et un sénateur juif.
2) c'est la première fois depuis 1994 qu'un état voit ses 2 sièges sénatoriaux changer de parti simultanément (à l'époque le Tennessee était passé de 2 sénateurs démocrates à 2 sénateurs républicains le même jour)
3) Ossoff est le plus jeune sénateur élu depuis...Joe Biden en 1973 (si Ossoff suit la trajectoire de Biden, il peut espérer devenir Président des USA dans la décennie 2060 :) )
4) les 2 nouveaux sénateurs élus gagnent là leur premier mandat électif (dans le cas de Warnock, c'est même la première élection à laquelle il participait, Ossoff en est à sa deuxième, après une courte défaite sur un run-off pour un district de la Chambre en 2017)*
5) c'est la première fois que les démocrates font élire un sénateur noir dans le Sud (les républicains l'avaient déjà fait)
Et petite analyse politique :
1) les résultats ne sont pas encore définitifs, mais il fait peu de doute que l'avance des démocrates sera supérieure à l'écart nécessaire pour que les républicains puissent demander un recompte (il faut que l'écart entre les candidats soit inférieur à 0.5 points, ce ne sera le cas dans aucune des 2 élections à priori)
2) les démocrates améliorent les écarts par rapport à Biden dans quasiment tous les comtés de Géorgie, aussi bien les bleus que les rouges
3) rappelons qu'après les résultats du 03 novembre, les candidats républicains faisaient office de favoris pour empocher les 2 sièges (le total des voix républicaines était supérieur aux voix démocrates, et le principe d'un run-off avec une participation inférieure avantage presque toujours les républicains)
A mon sens, 2 personnes sont grandement responsables de ce résultat : Donald Trump (qui depuis le 03 novembre a méthodiquement fait n'importe quoi et savonné la planche des candidats républicains) et Stacy Abrams (qui désormais marche sur l'eau au sein du parti démocrate :) ).
D'ailleurs, là aussi, sur le long terme, une remarque : traditionnellement, depuis une trentaine d'années les démocrates avaient établi comme postulat que seuls des candidats blancs modérés et relativement âgés avaient une chance de l'emporter dans des états du Sud. Si cet adage est loin d'être totalement périmé (il suffit d'aller voir le profil des gouverneurs démocrates en Louisiane et au Kentucky et du sénateur démocrate de Virginie Occidentale), la Géorgie a prouvé au cours des 2 dernières années (j'inclus la courte défaite de Abrams pour le poste de gouverneur en 2018 dans la série) que ce postulat était peut-être un peu passé d'âge ? En tout cas, cela ouvre de nouvelles perspectives de prospection électorale pour les démocrates dans ces états là.

Je me permets aussi une remarque sur une conséquence de ces résultats dont on a peu parlé (et qui aurait plus sa place dans le topic sur la politique américaine au sens large), mais il est désormais acquis que Stephen Breyer, juge libéral à la Cour Suprême va donner dans les mois à venir sa démission. Agé de 82 ans (il fut nommé en 1994 par Clinton), il ne faisait pas mystère de son intention de quitter son siège si les démocrates remportaient la Maison-Blanche et le Sénat, afin d"éviter un scénario à la RBG dans le futur.
Corondar
Animateur du site
Animateur du site
 
Messages: 3849
Inscription: Mar 26 Jan 2010 01:57
Messages : 1 (détails)

Re: Etats-Unis : élections au Congrès et des états en 2020

Messagede jean24 » Mer 6 Jan 2021 12:34

Corondar a écrit:
jean24 a écrit:Bref, comme je l'avais dit, cette élection en Géorgie d'Ossoff est la meilleure nouvelle des démocrates au sénat en 2020, c'est la seule vraie victoire durable qu'ils obtiennent : le Colorado la bascule était presque assurée, ils ont perdu dans des Etats comme la Caroline du Nord ou le Maine et les sièges gagnés en Arizona et en Géorgie sont à remettre en jeu dans deux ans.
Les


Je ne suis pas certain que prendre comme prisme d'analyse des résultats de la séquence électorale les élections futures de 2022 soit la démarche d'analyse la plus éclairante sur ces résultats ?
Certes, Warnock (et Kelly en Arizona) sont élus pour des mandats de "seulement" 2 ans, mais j'ai du mal à dire que voir la Géorgie et l'Arizona envoyer 4 sénateurs démocrates au Congrès ne serait pas une victoire "durable" pour les démocrates.
L'Arizona n'a pas élu 2 sénateurs démocrates depuis les années 1960, la Géorgie n'a pas élu 2 sénateurs démocrates depuis la présidence Truman.
Avant de me projeter sur 2022, j'en suis encore à analyser les résultats de 2020-2021, et, aussi bien en Arizona qu'en Géorgie, c'est franchement inquiétant pour les républicains. Ces 2 états sont désormais très pourpres, et, étant donné leur composition sociologique et leurs évolutions démographiques, je crains que dans la décennie à venir ils ne ressemblent plus à la Virginie et au Colorado (là aussi, voir que le Colorado, la Virginie et le Nevada ont désormais 6 sénateurs démocrates pour les représenter consacre des évolutions préoccupantes dans ces 3 états pour les républicains sur la dernière décennie).
Le fait est là : les démocrates enregistrent un gain net de 3 sièges au Sénat, et basculent le Sénat. Certes, ils auront des majorités courtes dans les 2 assemblées, mais des majorités tout de même. Un trifecta au niveau fédéral, c'est mieux que pas de trifecta.

Je ne nie pas leurs performances, je dis juste que les deux tiers de leurs gains sont dans des sièges qui doivent être remis en jeu en 2022. Ces deux élections n'étaient pas non plus des raz de marée (1% en Géorgie et 2.35 en Arizona) et seront sans doute des toss up en 2022 puisque les républicains n'auront pas un Trump impopulaire à la maison blanche et que Biden y sera avec un bilan et des actions à défendre. Gagner les sièges de Caroline et du Maine auraient été plus durable car ça aurait réduit les chances de se faire reprendre les sièges en 2022. C'est un fait !
En revanche oui Trump a bien pénaliser le GOP, qui aurait pu prédire, ne serait ce qu'en 2016, que les démocrates allaient gagner les quatre sièges de l'Arizona et de la Géorgie ?!

Je pense que Stephen Breyer aurait quand même pu démissionner sans ces victoires, il y aurait toujours eu parmi les sénateurs républicains les moins radicaux, des voix pour voter pour un candidat bipartite (Murkowski, Collins ou Romney) et je crois que Schummer avait déclaré lors de la nomination de Gorsuch qu'il voulait remettre la règle des soixante sénateurs pour confirmer un juge à la cour suprême, tiendra t'il parole ? Mais enfin bon c'est encore de la politique fiction, c'est vrai que les démocrates peuvent le faire sereinement, mais il faut choisir quelqu'un qui plaise autant à Manchin qu'à Sanders ! Si ils n'arrivent pas à prendre de voix républicaines et que Harris doit séparer les votes, ce sera la première fois qu'un juge à la cour suprême sera élu de cette façon (ce qui a failli arriver à Kavanaugh, mais Murkowski s'était abstenu).

D'ailleurs Manchin deviendra sans doute le sénateur le plus important du congrès !
jean24
 
Messages: 652
Inscription: Mar 26 Aoû 2014 12:05

PrécédenteSuivante

Retourner vers Politique dans le monde

Vidéos

Découvrez notre sélection de vidéos en lien avec l'actualité.

Voir toutes les vidéos

Guide des usages, du protocole et des relations publiques

Collectif

Les questions protocolaires sont généralement source d'un grand stress dans les collectivités locales. Comment composer une table d'honneur ? Comment aligner les drapeaux devant un bâtiment public ? Quel est l'ordre des discours lors d'une inauguration ?...

Découvrir l'ouvrage

Conseil communautaire : mode d'emploi

Joël Clérembaux

Elaboré par un ancien directeur général des services, ce classeur est le fruit d'une double expérience : expérience de dirigeant à l'origine de la création d'une communauté de communes, expériences de DGS acquises au sein de communes intégrées...

Découvrir l'ouvrage

Découvrez tous les ouvrages de

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 3 invités