Politiquemania

La base de données de la vie politique française

Élections fédérales et régionales belges de 2019

Forum dédié à la vie politique sur le "vieux continent". Réagissez sur les institutions européennes, les élections ou les décisions politiques de nos voisins européens.

Re: Élections fédérales et régionales belges de 2019

Messagede myckilem » Mer 10 Avr 2019 22:29

Oui, le PTB a présenté une liste dans le district d'Eupen en 2018 et en 2012 toujours sous le nom PTB. La seule justification qui a été donnée, c'est l’accessibilité aux médias télévises locaux. L'accès était réservé aux partis présents dans tous les districts de la province.

Alors, c'est la clef d'hondt qui s'applique pour la répartition des sièges entre les listes avec un seuil légal de 5 % des voix. Les voix de préférence interviennent dans l'attribution des sièges dans la liste.

Les députés wallons germanophones ne siègent pas au parlement de la communauté française. En fait, ils ont la possibilité de prêter serment en allemand et en français. Si un député wallon domicilié en communauté germanophone prête serment d'abord en allemand, il ne siège pas au parlement communautaire francophone. Par ailleurs, le député peut siéger au parlement de la communauté germanophone avec voix consultative. Ils ont aussi la possibilité de se faire élire au parlement de la communauté germanophone directement.

EDIT : Les députés wallons germanophones sont remplacés directement par le premier suppléant francophone au parlement de la communauté française.
myckilem
 
Messages: 115
Inscription: Lun 3 Sep 2018 16:37

Re: Élections fédérales et régionales belges de 2019

Messagede Républicain67 » Jeu 11 Avr 2019 08:35

myckilem a écrit:Oui, le PTB a présenté une liste dans le district d'Eupen en 2018 et en 2012 toujours sous le nom PTB. La seule justification qui a été donnée, c'est l’accessibilité aux médias télévises locaux. L'accès était réservé aux partis présents dans tous les districts de la province.

Alors, c'est la clef d'hondt qui s'applique pour la répartition des sièges entre les listes avec un seuil légal de 5 % des voix. Les voix de préférence interviennent dans l'attribution des sièges dans la liste.

Les députés wallons germanophones ne siègent pas au parlement de la communauté française. En fait, ils ont la possibilité de prêter serment en allemand et en français. Si un député wallon domicilié en communauté germanophone prête serment d'abord en allemand, il ne siège pas au parlement communautaire francophone. Par ailleurs, le député peut siéger au parlement de la communauté germanophone avec voix consultative. Ils ont aussi la possibilité de se faire élire au parlement de la communauté germanophone directement.

EDIT : Les députés wallons germanophones sont remplacés directement par le premier suppléant francophone au parlement de la communauté française.


Je vous remercie pour vos réponse. En fait, je voulais savoir que sont les "voix de préférence" (un système qui n'existe pas chez nous en France). L'électeur belge peut-il à la voix voter pour une liste et pour des candidats (panachage)? Merci. D'autre part je me posais une question concernant les groupes linguistiques de la Chambre des représentants. J'ai l'impression que les rares députés germanophones ( comme actuellement Kattrin Jadin, MR-PFF, la seule députée fédérale germanophone) siègent dans le groupe linguistique français. Y at-il la possibilité de prêter serment en allemand à la Chambre, comme au Parlement wallon ou Mme Jadin a-t-elle dû prêter serment en français. Concernant les députés fédéraux bruxellois ont-ils la possibilité de choisir leur groupe linguistique? De toute façon (j'ai regardé les listes que vous avez publié et est fait quelques recherches), il ne devrait quasiment y avoir que des Bruxellois francophones élus à la Chambre en mai (il n'en avait eu aucun en 2014). La seule néerlandophone étant a priori sûr d'être élu est Maria Vindevoghel, tête de liste du PTB-PVDA. Cela me semble difficile pour Elias Kartout, tête de liste de la N-VA à Bruxelles, tout comme pour Tinne Van der Straeten (Groen, 3e sur la liste d'Ecolo) d'accèder à la Chambre, sauf en cas de grosse poussée de leur listes respectives dans la capitale. Les autres partis flamands (CD&V, Open VLD, Vlaams Belang) n'ont quasiment aucune chance d'envoyer de députés bruxellois à la Chambre.
Républicain67
 
Messages: 2334
Inscription: Jeu 17 Jan 2013 10:57
Avertissements: 1

Re: Élections fédérales et régionales belges de 2019

Messagede myckilem » Jeu 11 Avr 2019 22:19

Les voix de préférence est un manière de changer l'ordre de la liste. On va en fait faire un classement des candidats d'une liste par ordre de voix de préférence pour définir qui sera député ou non. Chaque électeur peut distribuer autant de voix de préférence que ce qu'il y a de candidat sur la liste pour laquelle il vote. Chaque électeur ne peut voter que pour une liste. Donc si un électeur vote pour la liste A, mais coche des noms sur la liste B, son vote sera nul. Le panachage est actuellement interdit.

Tous les députés fédéraux élus dans une circonscription wallonne est de facto attaché au groupe linguistique francophone. Je pense (sans être sûr là) qu'ils ont l'obligation de prêter serment en français. Maintenant, ils peuvent tout à fait prêter aussi serment en allemand ou en néerlandais et ils peuvent prêter serment d'abord en allemand ou en néerlandais avant de prêter serment en français. Les habitants de la communauté germanophone qui prêtent d'abord serment en allemand, peuvent avec voix consultative au parlement de la communauté germanophone. Après, cela me parait assez logique que les députés de la province de Liège prêtent serment en allemand et en français tous car ils sont élus par des électeurs des deux communautés. Il est regrettable à ce propos que beaucoup de députés francophones liégeois n'aient pas la politesse de prêter serment dans une autre langue que le français.

Pour Bruxelles, c'est plus compliqué que cela. Il y a deux situations.

1) Vous avez ceux qui ont déjà été candidat au parlement régional bruxellois. Ils ont du se présenter dans un collège électoral linguistique. Ils sont à vie attaché à un groupe linguistique. (Donc par ex, quelqu'un qui se présente une fois du côté francophone ne pourra jamais se présenter du côté néerlandophone.).

2) Sinon, leur groupe linguistique est défini selon la langue dans laquelle ils ont prêté serment en premier.
myckilem
 
Messages: 115
Inscription: Lun 3 Sep 2018 16:37

Re: Élections fédérales et régionales belges de 2019

Messagede Républicain67 » Ven 12 Avr 2019 09:14

Je vous remercie pour vos réponses. Il sera intéressant de voir si en mai le PTB-PVDA arrive à former un groupe bilingue, se qui serait une première depuis la division des partis selon les clivages linguistiques/communautaires. Raoul Hedebouw (Liège) et Marco Van Hees (Hainaut) devraient très probablement être réélus. D'autres députés pourraient également être élus dans ces provinces. Si la tête de liste bruxelloise du parti, Maria Vindevoghel (une néerlandophone de Molenbeek) est élue, il serait assez logique qu'elle rejoint le groupe linguistique néerlandophone. Un député peut potentiellement être élu en Province de Namur, tout comme Peter Mertens à Anvers, mais cela semble plus difficile. Ailleurs, cela va être très difficile pour le PTB de gagner des sièges.

Concernant la droite de la droite, j'ai l'impression que la division entre Listes Destexhe et Parti populaire (+ La Droite) semble improductive sur le plan électoral. Les formations vont se faire une forte concurrence auprès d'un même électorat déjà assez restreint (l'ancien électorat frontiste, + plus la droite des libéraux). S'y ajoute clairement à l'extrême droite le mouvement solidariste-identitaire Nation de Hervé Van Laethem et AGIR de Salvatore Nicotra, le principal successeur de feu le FN belge, en plus du Vlaams Belang présent dans toutes les provinces wallonnes. Cela risque d'être bouché à droite du MR, surtout dans les circonscriptions a priori les plus favorables à la droite de la droite, le Hainaut et la province de Liège. Elle pourrait très bien finir sans aucun député fédéral ou régional. Le siège du PP à la Chambre pourrait être perdu.
Républicain67
 
Messages: 2334
Inscription: Jeu 17 Jan 2013 10:57
Avertissements: 1

Re: Élections fédérales et régionales belges de 2019

Messagede myckilem » Ven 12 Avr 2019 15:34

Le scenario qui pourrait être possible est un transfert de voix entre le PTB et les listes Destexhe. Maintenant, c'est assez compliqué d'évaluer cela avant l'élection sans sondage. Et il ne faut pas oublier qu'il y a de grosse marche climat en Belgique et que le PTB subit de plein fouet la concurrence d'ECOLO et de Groen maintenant.
myckilem
 
Messages: 115
Inscription: Lun 3 Sep 2018 16:37

Re: Élections fédérales et régionales belges de 2019

Messagede myckilem » Sam 13 Avr 2019 09:58

Information importante pour la région bruxelloise.

Le PP et les listes Destexhe font un groupement technique de liste dans le rôle linguistique francophone. Le PTB en a fait de même avec DierAnimal dans les deux rôle linguistique et avec la liste Plan B en plus dans le rôle francophone. Le cdH qui est lui aussi menacé de passer en dessous du seuil de 5 % n'en a pas fait lui.

https://bx1.be/dossiers/elections-2019/ ... lnmGFnrZCs

EDIT : L'ironie de l'histoire vaudra que le B.U.B. qui fait liste commune avec les listes Destexhe du côté francophone du pays se retrouve dans un accord de groupement de liste avec un parti ouvertement confédéraliste.
myckilem
 
Messages: 115
Inscription: Lun 3 Sep 2018 16:37

Re: Élections fédérales et régionales belges de 2019

Messagede Républicain67 » Mar 16 Avr 2019 14:58

myckilem a écrit:Information importante pour la région bruxelloise.

Le PP et les listes Destexhe font un groupement technique de liste dans le rôle linguistique francophone. Le PTB en a fait de même avec DierAnimal dans les deux rôle linguistique et avec la liste Plan B en plus dans le rôle francophone. Le cdH qui est lui aussi menacé de passer en dessous du seuil de 5 % n'en a pas fait lui.

https://bx1.be/dossiers/elections-2019/ ... lnmGFnrZCs

EDIT : L'ironie de l'histoire vaudra que le B.U.B. qui fait liste commune avec les listes Destexhe du côté francophone du pays se retrouve dans un accord de groupement de liste avec un parti ouvertement confédéraliste.


Intéressant. Pensez-vous que le Parti populaire et les Listes Destexhe arrivent à obtenir le moindre élu le 26 mai? A la Chambre, au Parlement wallon ou au Parlement bruxellois. J'ai l'impression que la division des votes à droite du MR pourrait conduire à l'élection d'aucun député et même la perte du siège de député fédéral du PP.
Républicain67
 
Messages: 2334
Inscription: Jeu 17 Jan 2013 10:57
Avertissements: 1

Re: Élections fédérales et régionales belges de 2019

Messagede Républicain67 » Mer 17 Avr 2019 11:51

Il sera intéressant de voir si DéFI pourra progresser aux élections fédérales et régionales de mai. En 2014, le FDF (qui avait repris son indépendance du MR après la scission de Bruxelles-Hal-Vilvorde) avait fait élire deux députés fédéraux dans la Région de Bruxelles-Capitale, ainsi que douze députés régionaux bruxellois. Les élections communales et provinciales ont été en demi-teinte pour DéFI. Le parti social-libéral a progressé partout aux provinciales (obtenant des élus en Brabant wallon et en Province de Namur), mais sans faire des scores extraordinaires non plus. Si Olivier Maingain a pu faire progresser sa majorité à Woluwe-Saint-Lambert, Didier Gosuin a vu sa liste reculer à Auderghem et Bernard Clerfayt la sienne stagner à Schaerbeek. A la ville de Bruxelles, DéFI a stagné, alors qu'il a chuté à Ixelles. A Watermael-Boitsfort le maïorat n'a pas été reconquis. En fait les régionalistes bruxellois n'ont progressé que dans un nombre restreint de communes de la région, comme à Ganshoren. En Wallonie, DéFI progresse légèrement, obtenant des élus à Namur, Sambreville, Waterloo, Fleurus..., mais ce n'est pas la percée attendue.

Je doute que DéFI va progresser de manière notable aux élections fédérales et régionales. Le parti d'Olivier Maingain devrait garder ses deux députés fédéraux bruxellois. Je ne vois pas le parti amarante progresser énormément ailleurs. Il ne devrait pas gagner de sièges en Wallonie. En Brabant wallon et dans le Namurois, les libéraux sociaux devraient dépasser le seuil électoral, mais le nombre de sièges est très réduit dans ces provinces. Aucun député de DéFI ne devrait y être élu. Au niveau régional, DéFI va sans doute garder ses élus au Parlement bruxellois (et au Parlement de la Communauté française), mais ne devrait que peu progresser. Pour l'instant, je ne vois pas de députés DéFI élus au Parlement wallon.
Républicain67
 
Messages: 2334
Inscription: Jeu 17 Jan 2013 10:57
Avertissements: 1

Re: Élections fédérales et régionales belges de 2019

Messagede myckilem » Mer 17 Avr 2019 16:47

Le groupement de liste du PP et des Listes Destexhe à la région bruxelloise change la donne. Ils vont pouvoir cumuler leur score et peut-être dépassé le seuil des 5 %. En Wallonie, cela va être nettement plus difficile. Ils n'ont pas de personnalités vraiment connues. Le PP a Mischaël Modrikamen dans le Hainaut, mais sa notoriété ne lui a pas suffit pour devenir député. Les Listes Destexhe ont pris un peu partout des élus ou ex-élus locaux du MR sans beaucoup plus. Bref, je pense qu'ils peuvent faire un bon score. De là à dépasser le seuil des 5 %, c'est compliqué. Après, on a pas de sondage depuis plusieurs semaines et donc évalué la puissance électoral des uns et des autres est impossible en ce moment T.

Pour Défi, je serais méfiant. Ils peuvent réussir à décrocher un sièges au parlement wallon dans le Brabant Wallon. Si on regard les élections provinciales, ils en sont pas si loin que cela. Bon après, le cdH a sorti l'artillerie lourde dans le BW pour esperer limiter la casse et cela va pas faire du bien à Défi. Qui plus est, la liste Destexhe pourrait aussi mordre l’électorat de Défi vu que l’électorat de DéFI a une composante forte de centre droit qui ne veut pas voter MR parce qu'il a déçu et qui ne veut pas voter cdH ou ECOLO parce ce que juger trop à gauche.

A Bruxelles, la situation de DéFI et compliquée aussi. Les élections communales d'octobre dernier ont été pas bonne du tout. On pourrait quasiment dire qu'elles ont été pire que celle du cdH ce qui n'est pas peu dire. En plus, pour les élections fédérales dans la circonscription de Bruxelles, ils ont pas fait le choix de 2 personnes très connues pour mener la liste. SI DeFI fait moins e 9 % des voix, ils perdront le 2ème siège. Donc, la situation pourrait être compliqué pour eux.
myckilem
 
Messages: 115
Inscription: Lun 3 Sep 2018 16:37

Re: Élections fédérales et régionales belges de 2019

Messagede Républicain67 » Mer 17 Avr 2019 17:25

myckilem a écrit:Le groupement de liste du PP et des Listes Destexhe à la région bruxelloise change la donne. Ils vont pouvoir cumuler leur score et peut-être dépassé le seuil des 5 %. En Wallonie, cela va être nettement plus difficile. Ils n'ont pas de personnalités vraiment connues. Le PP a Mischaël Modrikamen dans le Hainaut, mais sa notoriété ne lui a pas suffit pour devenir député. Les Listes Destexhe ont pris un peu partout des élus ou ex-élus locaux du MR sans beaucoup plus. Bref, je pense qu'ils peuvent faire un bon score. De là à dépasser le seuil des 5 %, c'est compliqué. Après, on a pas de sondage depuis plusieurs semaines et donc évalué la puissance électoral des uns et des autres est impossible en ce moment T.

Pour Défi, je serais méfiant. Ils peuvent réussir à décrocher un sièges au parlement wallon dans le Brabant Wallon. Si on regard les élections provinciales, ils en sont pas si loin que cela. Bon après, le cdH a sorti l'artillerie lourde dans le BW pour esperer limiter la casse et cela va pas faire du bien à Défi. Qui plus est, la liste Destexhe pourrait aussi mordre l’électorat de Défi vu que l’électorat de DéFI a une composante forte de centre droit qui ne veut pas voter MR parce qu'il a déçu et qui ne veut pas voter cdH ou ECOLO parce ce que juger trop à gauche.

A Bruxelles, la situation de DéFI et compliquée aussi. Les élections communales d'octobre dernier ont été pas bonne du tout. On pourrait quasiment dire qu'elles ont été pire que celle du cdH ce qui n'est pas peu dire. En plus, pour les élections fédérales dans la circonscription de Bruxelles, ils ont pas fait le choix de 2 personnes très connues pour mener la liste. SI DeFI fait moins e 9 % des voix, ils perdront le 2ème siège. Donc, la situation pourrait être compliqué pour eux.


Je vous remercie pour vos réponses. C'est vrai qu'aucun sondage n'est sorti depuis février. Au fait existe-il des sondages par province/sondage pour les élections fédérales?
Républicain67
 
Messages: 2334
Inscription: Jeu 17 Jan 2013 10:57
Avertissements: 1

PrécédenteSuivante

Retourner vers Politique en Europe

Vidéos

Découvrez notre sélection de vidéos en lien avec l'actualité.

Voir toutes les vidéos

Guide de l'élu délégué aux sports

Patrick Bayeux

Aucune obligation n'incombe aux communes en matière de politique sportive. En effet, le sport a cette particularité de n'avoir fait l'objet d'une répartition de compétences ni dans les lois de décentralisation, ni même dans la loi sur le sport...

Découvrir l'ouvrage

Les discours de l'élu local

Pascale Pietta

Avec ce classeur, vous disposez d'un outil pratique et réactif face aux situations locales, des plus courantes aux plus exceptionnelles, et face à une actualité nationale de plus en plus mouvante. Pratique, car vous y trouverez des modèles de discours pour...

Découvrir l'ouvrage

Découvrez tous les ouvrages de

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 1 invité