Politiquemania

La base de données de la vie politique française

Élections fédérales et régionales belges de 2019

Forum dédié à la vie politique sur le "vieux continent". Réagissez sur les institutions européennes, les élections ou les décisions politiques de nos voisins européens.

Re: Élections fédérales et régionales belges de 2019

Messagede myckilem » Dim 31 Mar 2019 17:23

Petite précision sur les listes Vlaams Belang. La tête de liste dans le Hainaut est un francophone de Bruxelles ex-membre et ancien député bruxellois du FN.

Donc, même si ces listes sont là pour faire de la figuration, il est fort probable que certains candidats fassent un minimum campagne et affaiblissent par ce biais d'autres listes de droite extreme/extreme droite comme le PP ou Listes Destexhe.
myckilem
 
Messages: 101
Inscription: Lun 3 Sep 2018 16:37

Re: Élections fédérales et régionales belges de 2019

Messagede Républicain67 » Lun 1 Avr 2019 15:50

myckilem a écrit:Petite précision sur les listes Vlaams Belang. La tête de liste dans le Hainaut est un francophone de Bruxelles ex-membre et ancien député bruxellois du FN.

Donc, même si ces listes sont là pour faire de la figuration, il est fort probable que certains candidats fassent un minimum campagne et affaiblissent par ce biais d'autres listes de droite extreme/extreme droite comme le PP ou Listes Destexhe.


Vous avez raison. Le Hainaut reste la province wallonne la plus favorable pour l'extrême droite. Si on additionne les différentes listes d'extrême droite ou de droite populiste en 2014: Parti populaire, Debout les Belges (Laurent Louis), Faire Place Nette ça fait près de 8% des suffrages exprimés. Pareil à Charleroi aux communales de 2018: Parti populaire, La Droite, AGIR (ex-FN), Nation... L'extrême droite a toujours un certain potentiel électoral dans le Hainaut, même après la disparition de l'ancien FN belge, qui avait un député fédéral hennuyer jusqu'en 2010. Je n'ai jamais compris l'extrême division de l'extrême droite belge francophone, contrairement au Vlaams Belang.
Républicain67
 
Messages: 2299
Inscription: Jeu 17 Jan 2013 10:57
Avertissements: 1

Re: Élections fédérales et régionales belges de 2019

Messagede Républicain67 » Lun 1 Avr 2019 17:35

Les élections fédérales et régionales seront intéressantes à suivre dans la Région de Bruxelles-Capitale. Celle-ci forme depuis 2012 et la scission de la circonscription de Bruxelles-Hal-Vilvorde, une propre circonscription pour les élections législatives. Les électeurs des six communes à facilités de la périphérie bruxelloise (Drogenbos, Kraainem, Linkebeek, Rhode-Saint-Genèse, Wemmel, Wezembeek-Oppem, qui forme désormais le canton électoral de Rhode-Saint-Genèse) peuvent choisir de voter soit pour une liste de la circonscription de Bruxelles-Capitale ou pour une liste de la circonscription du Brabant flamand. Le canton spécial des Affaires étrangères de Bruxelles-Capitale (Belges de l’étranger) est également rattaché à la circonscription bruxelloise.

La Région de Bruxelles-Capitale comporte huit cantons électoraux:

Canton d’Anderlecht : Anderlecht, Berchem-Sainte-Agathe
Canton de Bruxelles : Bruxelles
Canton d’Ixelles : Auderghem, Ixelles, Watermael-Boitsfort
Canton de Molenbeek-Saint-Jean : Ganshoren, Jette, Koekelberg, Molenbeek-Saint-Jean
Canton de Saint-Gilles : Saint-Gilles
Canton de Saint-Josse-ten-Noode : Etterbeek, Saint-Josse-ten-Noode, Woluwe-Saint-Lambert, Woluwe-Saint-Pierre
Canton de Schaerbeek : Evere, Schaerbeek
Canton d’Uccle : Forest, Uccle

Il sera intéressant de voir qui l'emportera aux législatives et régionales en région bruxelloise. En 2014, le PS était arrivé en tête devant le MR. Cette fois-ci Ecolo est donné en tête dans les sondages. Si pour les élections régionales, il y a des listes séparées (groupes linguistiques) pour l'élection des députés francophones (72) et néerlandophone (17), il n'y a pas de listes séparées pour les élections régionales, sur l'ensemble de la région. Même s'il n'y a plus de recensements linguistiques en Belgique depuis 1961, on estime qu'il y aurait environ 85-92% de francophones à Bruxelles et 8-15% de néerlandophones. Il est donc mathématiquement très difficile, sauf appoint de votes francophones, qu'un parti flamand obtienne des députés fédéraux à Bruxelles (surtout depuis la scission de BHV, vu qu'il n'y a plus le vote flamand de Hal-Vivorde). C'est pourquoi Groen est sur la liste d'Ecolo aux législatives ) Bruxelles et le SP.A constitue une liste commune avec le PS. Le PTB-PVDA (parti national unitaire) présente une liste billingue. Après faire élire un député fédéral flamand à Bruxelles c'est l'objectif affiché de la N-VA (qui veut également arriver en tête du vote néerlandophone aux régionales pour entrer au gouvernement), qui veut pour cela (il faut dépasser la barre des 5%), faire un hold-up sur le vote flamand bruxellois et attirer une parti du vote conservateur francophone, en reprenant une vieille stratégie du Vlaams Blok/Belang a Bruxelles. Jusqu'ici cette stratégie a été un échec. Aux élections communales de 2018, la N-VA a fait des scores très médiocres, stagnant ou reculant, ne progressant que dans de rares communes comme Jette, Evere ou Schaerbeek. Jusqu'à présent, seul un siège de député fédéral néerlandophone semble possible à Bruxelles: celui de Maria Vindevoghel, la tête de liste (néerlandophone) du PTB-PVDA. Si Ecolo fait un carton aux législatives comme aux communales et emportent trois sièges de députés contrairement à un seul en 2014, alors la candidate de Groen (en 3e position sur la liste pour la Chambre) pourrait également être élue.

Une dernière question. Vu qu'il n'y a plus de recensements linguistiques en Belgique depuis près de soixante ans maintenant, on ignore le rapport exact de francophones et néerlandophones à Bruxelles. Une question hautement sensible en Belgique, comme la répartition linguistique dans la périphérie bruxelloise et les Fourons. J'ai regardé les résultats des élections législatives de 2014 dans la région de Bruxelles-Capitale. Les cantons électoraux d'Anderlecht, Bruxelles et Molenbeek-Saint-Jean ont un vote pour les partis flamands presque deux fois supérieurs aux autres cantons de la région. Ces chiffres concordent aussi les avec les votes pour la N-VA aux communales d'octobre 2018 (en dehors du Vlaams Belang, les autres partis flamands faisaient liste commune avec des partis francophones, sauf le SP.A qui avait sa propre liste à Bruxelles-Ville. Y a-t-il en effet une surreprésentation des Bruxellois flamands dans les communes de l'ouest (et surtout du nord-ouest) de la région? Berchem-Sainte-Agathe, Jette, Ganshoren... (+ Evere dans l'Est). Les néerlandophones ne semblent pas nombreux dans le reste de la région, notamment dans le sud et le sud-est bruxellois.

https://www.cairn.info/revue-courrier-hebdomadaire-du-crisp-2014-37-page-5.htm
https://www.cairn.info/revue-courrier-hebdomadaire-du-crisp-2014-37-page-5.htm

PS: Un vote francophone pour la N-VA semble d'autant plus improbable que les Listes Destexhe prônent désormais la position dure sur l'immigration. Le parti nationaliste flamand fait en outre des questions communautaires et du confédéralisme un de ces points phares lors des législatives. Difficile ainsi de convaincre d'éventuels francophones conservateurs. On n'a déjà vu que cette stratégie ne fonctionnait pas aux communales. L'électorat bruxellois de la N-VA semble rester essentiellement néerlandophone. Si la N-VA est un parti de droite, elle reste avant tout un parti nationaliste flamand.
Républicain67
 
Messages: 2299
Inscription: Jeu 17 Jan 2013 10:57
Avertissements: 1

Re: Élections fédérales et régionales belges de 2019

Messagede Républicain67 » Dim 7 Avr 2019 18:58

Il sera intéressant de voir si les Listes Destexhe arriveront à gagner des sièges à la Chambre. Elles subiront sur leur droite la concurrence du Parti populaire. Le Vlaams Belang (même si cela fait bizarre de le dire) peut avec ses listes wallonnes concurrencer les concurrencer. Après le PP et Les Listes Destexhe n'ont pas la même implantation. Le premier est surtout ancré en Wallonie, notamment en Province de Liège et dans le Hainaut et le deuxième en Région de Bruxelles-Capitale et dans le Brabant wallon. La région bruxelloise reste la plus favorable au parti d'Alain Destexhe (le Brabant wallon ne comptant qu'un nombre restreint de sièges à pourvoir).
Républicain67
 
Messages: 2299
Inscription: Jeu 17 Jan 2013 10:57
Avertissements: 1

Re: Élections fédérales et régionales belges de 2019

Messagede myckilem » Dim 7 Avr 2019 20:08

Mouais, il est vrai que les listes Destexhe ont une meilleure implantation de cadre à Bruxelles. Maintenant, il ne faut pas oublier une chose c'est que le PP a essentiellement récupéré l'ancrage de l'ex-FN en Belgique francophone et c'est en partie cet électorat là que les listes Destexhe visent. Bruxelles n'a jamais été un haut lieu du frontisme belge. Donc, je ne me lancerai pas dans des analyses hasardeuses sur le plan des futurs résultats électoraux.

Par contre, cela me semble très compliqué pour le PP et les listes Destexhes de pouvoir obtenir des sièges en Wallonie en se faisant concurrence sur le même électorat.
myckilem
 
Messages: 101
Inscription: Lun 3 Sep 2018 16:37

Re: Élections fédérales et régionales belges de 2019

Messagede Républicain67 » Lun 8 Avr 2019 19:11

myckilem a écrit:Mouais, il est vrai que les listes Destexhe ont une meilleure implantation de cadre à Bruxelles. Maintenant, il ne faut pas oublier une chose c'est que le PP a essentiellement récupéré l'ancrage de l'ex-FN en Belgique francophone et c'est en partie cet électorat là que les listes Destexhe visent. Bruxelles n'a jamais été un haut lieu du frontisme belge. Donc, je ne me lancerai pas dans des analyses hasardeuses sur le plan des futurs résultats électoraux.

Par contre, cela me semble très compliqué pour le PP et les listes Destexhes de pouvoir obtenir des sièges en Wallonie en se faisant concurrence sur le même électorat.


Vous avez raison concernant la division du vote à droite du MR. Après je suis en désaccord avec vous concernant le vote frontiste en Région de Bruxelles-Capitale. Le FN a fait des scores assez importants dans l'agglomération bruxelloise dans les années 1990. Il a fait élire en 1991 et 1995 des députés fédéraux dans la circonscription de Bruxelles-Hal-Vilvorde, Georges Matagne, puis Marguerite Bastien. Il a fait jusqu'à 8% des voix aux régionales aux élections régionales de 1995 (six députés), un score jamais atteint en Région wallonne. Enfin aux élections communales de 1994, le Front national fait une réelle percée en région bruxelloise, entrant dans la plupart des conseils communaux (le parti frontiste belge n'avait en 1988 élu qu'un conseiller à Molenbeek-Saint-Jean), dépassant la barre des 10% dans trois communes, Molenbeek-Saint-Jean (16%), Anderlecht (14%) et Koekelberg (12%), et frôlant cette barre dans la ville de Bruxelles, à Saint-Gilles, Schaerbeek, Jette, Berchem-Sainte-Agathe... A Molenbeek, le FN avait obtenu 16% des voix et le Vlaams Blok 5%, soit un total de 21%. Cette commune populaire bruxelloise avait obtenu le deuxième plus haut score de l'extrême droite de l'ensemble de la Belgique, après Anvers (28%). Il y a donc eu dans les années 1990, une vague FN en Région de Bruxelles-Capitale, qui est ensuite retombée avec la concurrence du Vlaams Blok/Belang (même parmi les Bruxellois francophones) et la scission du Front nouveau de Belgique autour de la députée fédérale Marguerite Bastien. Roger Nols, l'ancien bourgmestre controversé de Schaerbeek (FDF, puis PRL), a un temps rejoint le FN belge. A partir de 1995, le vote FN en Belgique francophone s'est progressivement transféré vers la Wallonie et plus particulièrement vers le Hainaut, une province fortement touchée par la crise industrielle et frappée par un haut taux de chômage (surtout dans le Pays de Charleroi et le Sillon industriel).
Républicain67
 
Messages: 2299
Inscription: Jeu 17 Jan 2013 10:57
Avertissements: 1

Re: Élections fédérales et régionales belges de 2019

Messagede myckilem » Mar 9 Avr 2019 14:35

La démographie de la région bruxelloise a beaucoup évolué dans les années 2000 avec la facilitation de l'acquisition de la nationalité. Le FN fait déjà de nettement moins bon résultat en 2004 que lors des années 90. Donc, l’électorat bruxellois d’extrême droite est bien moindre qu'avant.

Après, nous avons eu la publication des listes hier :

https://elections.fgov.be/informations- ... ns-de-vote

Force est de constater qu'à la droite du MR, nous avons quatre listes, Liste Destexhe, Vlaams Belang, N-VA et le PP. Tout cela pour un électorat qui représente 8,4 % des voix à Bruxelles en 2014. Faire plus de 5 % à quatre avec un électorat aussi restreint, cela va être très dure. A moins qu'il y ait un vrai décrochage de l’électorat du MR, O.VLD, DéFI, CD&V et cdH (qui est deja en dessous de 5 % selon les sondages), c'est quasi mission impossible.

A contrario, c'est peut-être plus réaliste au niveau de la région bruxelloise ou les francophones seront bloqués et ne pourront pas voter ni VB ni N-VA.
myckilem
 
Messages: 101
Inscription: Lun 3 Sep 2018 16:37

Re: Élections fédérales et régionales belges de 2019

Messagede Républicain67 » Mar 9 Avr 2019 20:27

myckilem a écrit:La démographie de la région bruxelloise a beaucoup évolué dans les années 2000 avec la facilitation de l'acquisition de la nationalité. Le FN fait déjà de nettement moins bon résultat en 2004 que lors des années 90. Donc, l’électorat bruxellois d’extrême droite est bien moindre qu'avant.

Après, nous avons eu la publication des listes hier :

https://elections.fgov.be/informations- ... ns-de-vote

Force est de constater qu'à la droite du MR, nous avons quatre listes, Liste Destexhe, Vlaams Belang, N-VA et le PP. Tout cela pour un électorat qui représente 8,4 % des voix à Bruxelles en 2014. Faire plus de 5 % à quatre avec un électorat aussi restreint, cela va être très dure. A moins qu'il y ait un vrai décrochage de l’électorat du MR, O.VLD, DéFI, CD&V et cdH (qui est deja en dessous de 5 % selon les sondages), c'est quasi mission impossible.

A contrario, c'est peut-être plus réaliste au niveau de la région bruxelloise ou les francophones seront bloqués et ne pourront pas voter ni VB ni N-VA.


Vous avez raison sur ce point. Je ne connaissais pas la question démographique à Bruxelles. Savez-vous pourquoi le PTB ne présente pas de liste pour les élections européennes dans le collège germanophone, ni pour le Parlement de la Communauté germanophone? Bizarre pour un parti qui se veut national.
Républicain67
 
Messages: 2299
Inscription: Jeu 17 Jan 2013 10:57
Avertissements: 1

Re: Élections fédérales et régionales belges de 2019

Messagede myckilem » Mer 10 Avr 2019 19:17

Républicain67 a écrit:Vous avez raison sur ce point. Je ne connaissais pas la question démographique à Bruxelles. Savez-vous pourquoi le PTB ne présente pas de liste pour les élections européennes dans le collège germanophone, ni pour le Parlement de la Communauté germanophone? Bizarre pour un parti qui se veut national.


La communauté germanophone n'est pas une priorité pour le PTB. C'est une zone très rurale. Il n'a pas d'aile germanophone structurée depuis les années 90. Donc, cela n'a rien de surprenant.
myckilem
 
Messages: 101
Inscription: Lun 3 Sep 2018 16:37

Re: Élections fédérales et régionales belges de 2019

Messagede Républicain67 » Mer 10 Avr 2019 20:02

myckilem a écrit:
Républicain67 a écrit:Vous avez raison sur ce point. Je ne connaissais pas la question démographique à Bruxelles. Savez-vous pourquoi le PTB ne présente pas de liste pour les élections européennes dans le collège germanophone, ni pour le Parlement de la Communauté germanophone? Bizarre pour un parti qui se veut national.


La communauté germanophone n'est pas une priorité pour le PTB. C'est une zone très rurale. Il n'a pas d'aile germanophone structurée depuis les années 90. Donc, cela n'a rien de surprenant.


Je vous remercie. Le PTB a pourtant présenté une liste aux élections provinciales de 2018 (Province de Liège) dans le district d'Eupen, qui correspond à la région de langue allemande. Une liste intitulé "PTB" d'ailleurs et pas "Partei der Arbeit Belgiens".

J'avais quelques questions à vous posez concernant les élections fédérales et régionales en Belgique. La clé Imperiali s'applique-t-elle dans ces scrutins? Apparemment c'est la méthode D'Hondt pour la distribution des sièges, mais il semble tout de même y avoir une prise en compte des voix de préférence. D'autres part, je voulais vous demander si les députés wallons germanophones siègent au Parlement de la Communauté germanophone? J'avais lu que tous les députés wallons étaient membre du Parlement de la Communauté française (Fédération Wallonie-Bruxelles). Mais apparemment cela ne peut pas concerner les quelques élus germanophones de la circonscription de Verviers. Je vous remercie d'avance.
Républicain67
 
Messages: 2299
Inscription: Jeu 17 Jan 2013 10:57
Avertissements: 1

PrécédenteSuivante

Retourner vers Politique en Europe

Vidéos

Découvrez notre sélection de vidéos en lien avec l'actualité.

Voir toutes les vidéos

Guide de l'élu délégué à l'action sociale et à la solidarité

Jérôme Dupuis

Ce guide dresse une synthèse du cadre des politiques sociales locales : les acteurs et contextes d'intervention, les enjeux, les champs d'intervention (l'enfance et la famille, les personnes âgées, les handicapés, la lutte contre l'exclusion, la santé...)...

Découvrir l'ouvrage

Comprendre le nouveau paysage intercommunal après la loi NOTRe

Anne Gardàre

L'ouvrage constitue une présentation globale du paysage intercommunal français et de son fonctionnement au lendemain de la loi n° 2015-991 du 7 août 2015 portant nouvelle organisation...

Découvrir l'ouvrage

Découvrez tous les ouvrages de

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 1 invité