Politiquemania

La base de données de la vie politique française

Élections fédérales et régionales belges de 2019

Forum dédié à la vie politique sur le "vieux continent". Réagissez sur les institutions européennes, les élections ou les décisions politiques de nos voisins européens.

Re: Élections fédérales et régionales belges de 2019

Messagede Républicain67 » Ven 22 Fév 2019 20:52

Les élections communales d'octobre 2018 ont vu une renaissance du Vlaams Belang en Flandre. Alors que le parti nationaliste flamand d'extrême droite a été rayé de la carte en Région bruxelloise (perte du dernier siège communal à Anderlecht), il a repris du poil de la bête au nord du pays (aux élections fédérales et régionales de 2014, il avait connu son pire score depuis 1991). Si le parti a fait des scores assez moyens dans les grandes villes (dont son ancien bastion d'Anvers, même s'il a fait des scores assez hauts dans certains quartiers comme Ekeren ou Merksem), il fait des scores au dessus de 20% dans certaines communes de la périphérie anversoise. Pourtant les meilleurs résultats du parti d'extrême droite se font en Flandre orientale. Le parti arrive ainsi en deuxième position derrière la N-VA dans des villes de plus de 50 000 habitants comme Alost et Saint-Nicolas. C'est dans la région du Denderstreek que le Vlaams Belang fait un vrai carton: premier à Ninove (40%) et Denderleeuw (26%), deuxième à Alost (17%), 3e à Buggenhout (18%)... Le Denderstreek, région marquée par des difficultés économiques et des évolutions démographiques récentes (périurbanisation depuis Bruxelles, immigration récente) semble devenir la nouvelle zone de force de l'extrême droite en Flandre.

Le Vlaams Belang est donné en progression en Flandre. Les élections fédérales et régionales de mai 2019 devraient logiquement voire le retour en force de l'extrême droite dans le nord du Royaume. Les scores de l'extrême droite flamande seront à scruter de très près. La N-VA devrait certainement rester de loin la première force politique flamande, mais devrait comme aux dernières communales perdre des voix sur sa droite au profit du Vlaams Belang (un électorat que la droite nationaliste avait conquis en 2010 et 2014).
Républicain67
 
Messages: 2335
Inscription: Jeu 17 Jan 2013 10:57
Avertissements: 1

Re: Élections fédérales et régionales belges de 2019

Messagede Républicain67 » Mer 13 Mar 2019 18:18

Elections législatives. On connaît les têtes de listes provinciales des différents partis représentés à la Chambre. Les têtes de liste des Listes Destexhe ne sont pas encore toutes connues. Je les rajouterai dès que les noms seront sortis.

Partis néerlandophones

N-VA

Anvers: Jan Jambon
Brabant flamand: Theo Francken
Bruxelles-Capitale: Elias Kartout
Flandre-Occidentale: Sander Loones
Flandre-Orientale: Anneleen Van Bossuyt
Limbourg: Zuhal Demir

CD&V

Anvers: Servais Verherstraeten
Brabant flamand: Koen Geens
Bruxelles-Capitale: Sabine de Bethune
Flandre-Occidentale: Hendrik Bogaert
Flandre-Orientale: Pieter De Crem
Limbourg: Wouter Beke

Open VLD

Anvers: Christian Leysen
Brabant flamand: Maggie De Block
Bruxelles-Capitale: Mimi Crahaij
Flandre-Occidentale: Vincent Van Quickenborne
Flandre-Orientale: Alexander De Croo
Limbourg: Patrick Dewael

Groen

Anvers: Kristof Calvo
Brabant flamand: Jessika Soors
Bruxelles-Capitale: liste commune avec Ecolo
Flandre-Occidentale: Wouter De Vriendt
Flandre-Orientale: Stefaan Van Hecke
Limbourg: Barbara Creemers

SP.A

Anvers: Yasmine Kherbache
Brabant flamand: Karin Jiroflée
Bruxelles-Capitale: liste commune avec le PS
Flandre-Occidentale: John Crombez
Flandre-Orientale: Joris Vandenbroucke
Limbourg: Meryame Kitir

Vlaams Belang

Anvers: Tom Van Grieken
Brabant flamand: Dries Van Langenhove
Bruxelles-Capitale: Alain Moyson (francophone)
Flandre-occidentale: Wouter Vermeersch
Flandre-Orientale: Barbara Pas
Limbourg: Annick Ponthier

PVDA

Anvers: Peter Mertens
Brabant flamand: Bea Knaepen
Bruxelles-Capitale: liste commune avec le PTB
Flandre-Occidentale: Ilona Vandenberghe
Flandre-Orientale: Steven De Vuyst
Limbourg: Ayse Yigit

Partis francophones

PS

Brabant wallon: André Flahaut
Bruxelles-Capitale: Ahmed Laaouej
Hainaut: Elio Di Rupo
Liège: Frédéric Daerden
Luxembourg: Mélissa Hanus
Namur: Eliane Tillieux


MR

Brabant wallon: Charles Michel
Bruxelles-Capitale: Didier Reynders
Hainaut: Denis Ducarme
Liège: Daniel Bacquelaine
Luxembourg: Benoît Piedboeuf
Namur: David Clarinval

Ecolo

Brabant wallon: Simon Moutquin
Bruxelles-Capitale: Zakia Khattabi
Hainaut: Jean-Marc Nollet
Liège: Sarah Schlitz
Luxembourg: Cécile Thibaut
Namur: Georges Gilkinet

CDH

Brabant wallon: Olivier Vanham
Bruxelles-Capitale: Joëlle Milquet
Hainaut: Catherine Fonck
Liège: Vanessa Matz
Luxembourg: René Collin
Namur: Maxime Prévot

PTB

Brabant wallon: Marc Boutet
Bruxelles-Capitale: Maria Vindevoghel (néerlandophone)
Hainaut: Marco Van Hees
Liège: Raoul Hedebouw
Luxembourg: Véronique Lebeau
Namur: Thierry Warmoes

DéFI

Brabant wallon: Olivier Vanham
Bruxelles-Capitale: François De Smet
Hainaut: Alexandra Dupire
Liège: Renaud Duquesne
Luxembourg: Daniel Schutz
Namur: Pierre-Yves Dupuis

Parti populaire

Brabant wallon: Michaël Debast
Bruxelles-Capitale: Pierre-Emmanuel Goffinet
Hainaut: Mischaël Modrikamen
Liège: Aldo Carcaci
Luxembourg: Maxime Grégoire
Namur: Murielle Paquet
Dernière édition par Républicain67 le Ven 29 Mar 2019 16:53, édité 3 fois.
Républicain67
 
Messages: 2335
Inscription: Jeu 17 Jan 2013 10:57
Avertissements: 1

Re: Élections fédérales et régionales belges de 2019

Messagede myckilem » Sam 16 Mar 2019 12:13

Le petit séisme politique en Belgique, c'est le départ d'Alain Destexhe, député bruxellois et sénateur, du MR pour créer un nouveau parti de droite (Une sorte de N-VA francophone sans le confédéralisme). On a actuellement aucun sondage pour arriver à mesurer ce qu'il pourrait représenter électoralement, mais il arrive à agglomérer une série de petits partis (BUB, UDD, Parti Libertarien...) qui lui fournit une base assez solide un peu partout pour constituer des listes.

Maintenant, il reste 1 semaine pour constituer les dites listes et il n'y a qu'une seule tête de liste annoncée jusqu'ici.
myckilem
 
Messages: 115
Inscription: Lun 3 Sep 2018 16:37

Re: Élections fédérales et régionales belges de 2019

Messagede myckilem » Lun 18 Mar 2019 20:32

Pour continuer dans ma lancée :

https://www.lalibre.be/actu/politique-b ... 710edbbcab

La majorité de centre droit en région wallonne perd sa majorité parlementaire à cause d'une défection des libéraux vers les listes Destexhe. Bon, c'est le seul pouvoir de nuisance de cette députée qui avait fait moins de 1.000 voix de préférence en 2014.
myckilem
 
Messages: 115
Inscription: Lun 3 Sep 2018 16:37

Re: Élections fédérales et régionales belges de 2019

Messagede Républicain67 » Mar 19 Mar 2019 15:35

Les Listes Destexhe n'ont jusqu'ici pas été testé dans les sondages. Il serait intéressant de voir à qui elles peuvent prendre des électeurs. Je pense qu'elle peuvent séduire des électeurs de l'aile droite du MR et être une concurrence au Parti populaire. Après les Listes Destexhe et le Parti populaire, s'ils partagent le même créneau populiste de droite, n'ont entièrement le même électorat. Alain Destexhe est surtout connu en région bruxelloise et c'est là, ainsi que dans le Brabant wallon qu'il devrait percer. Le Parti populaire lui fait surtout des voix en Province de Liège et dans le Hainaut. Après oui, une concurrence entre les deux partis (La Droite appelle à voter pour Destexhe à Bruxelles) peut couter des sièges. Je pense que les Listes Destexhe devrait avoir dans la Région de Bruxelles-Capitale un concurrent bien plus sérieux que le PP de Modrikamen, en la personne de la N-VA. Le parti nationaliste flamand, reprenant l'ancienne stratégie du Vlaams Belang, tente pour obtenir des sièges (les Flamands ne sont qu'entre 8 et 15% dans les dix-neuf communes) de rallier des électeurs francophones, qui pourraient être séduit par son message sécuritaire et anti-immigration. Les élections communales d'octobre dernier ont montré que cette stratégie a plutôt été un échec. La N-VA stagnait ou reculant dans la plupart des communales bruxelloises où elle se présentait (Anderlecht, Ville de Bruxelles, Molenbeek-Saint-Jean...), ne progressant que dans de rares communes telle qu'Ixelles ou Schaerbeek. Le vote N-VA à Bruxelles reste avant tout un vote flamand. C'est en effet dans les communes les plus néerlandophones que le parti a fait ses meilleurs scores: Berchem-Sainte-Agathe, Ganshoren, Jette, Evere... Après la N-VA peut, en captant des électeurs francophones de droite, être un obstacle aux Listes Destexhe. A l'extrême droite (je classe plutôt Destexhe et Modrikamen parmi la droite populiste), Nation et AGIR (issus de l'ancien FN belge) devrait continuer à faire des scores très faible. En Flandre, le Vlaams Belang devrait progresser dans le sillage des élections communales et provinciales et reprendre une partie des voix de la N-VA. Il peut faire des scores importants par endroits, dans l'agglomération anversoise, mais surtout dans le Denderstreek. Il est arrivé en tête en octobre dernier à Ninove et Denderleeuw et deuxième à Alost. Dans le reste de la Flandre, il était deuxième à Saint-Nicolas, Turnhout, Stabroek et Schoten (les deux dernières étant des banlieues d'Anvers). En tout, il est clair que le Vlaams Belang devrait regagner des sièges en mai.
Républicain67
 
Messages: 2335
Inscription: Jeu 17 Jan 2013 10:57
Avertissements: 1

Re: Élections fédérales et régionales belges de 2019

Messagede Républicain67 » Ven 29 Mar 2019 17:16

Concernant les petits partis (ceux qui ne forment pas de groupe parlementaire à la Chambre), il est fortement probable qu'ils enverront bien plus de députés rue de la Loi.

Le Vlaams Belang, qui avait connu un échec historique en 2014, devrait faire un retour en force. Des députés devraient être élus dans toutes les provinces flamandes. Cela devrait être suffisant pour l'extrême droite séparatiste flamande pour constituer un groupe parlementaire à la Chambre.

Le PTB-PVDA fera réélire ses deux députés sortants, Raoul Hedebouw (Liège) et Marco Van Hees (Hainaut) et devra pouvoir, notamment grâce à son implantation en Région wallonne former un groupe parlementaire (au moins cinq députés). Aux députés sortants devraient s'ajouter des députés liègeois et hennuyers, ainsi qu'au moins une députée bruxelloise. Vu le résultat des élections provinciales, il n'est pas encore certain que son Président Peter Mertens sera élu à Anvers, mais cela est toutefois probable. Un siège est également possible en Province de Namur, en cas de forte poussée. Pour les autres provinces flamandes, cela devrait être dur pour le PVDA de faire élire des députés, sauf peut être en cas de forte poussée en Flandre-Orientale.

Concernant DéFI, les régionalistes francophones bruxellois devrait faire réélire leur deux députés fédéraux en Région bruxelloise et peut être gagner un siège supplémentaire au dépend du MR. En Wallonie, il sera difficile pour le parti amarante de gagner des sièges. Le Brabant wallon est la principale zone de force de DéFI au sud du Royaume, mais la province ne compte qu'un nombres restreint de sièges à élire.

Le Parti populaire devrait faire réélire son député liègeois. Un siège est gagnable en Province de Hainaut. Les Listes Destexhe devraient concurrencer le parti de Modrikamen en Wallonie, mais peut être pas temps que cela, vu que ce nouveau parti est essentiellement implanté à Bruxelles et dans le Brabant wallon. Je doute que le parti d'Alain Destexhe fasse élire le moindre élu à la rue de la Loi.

Enfin, il faudra voir si les partis flamands réussiront cette fois-ci à faire des députés fédéraux en Région de Bruxelles-Capitale. La N-VA semble le plus à même de le faire. Une députée néerlandophone devrait toutefois être élue, Maria Vindevoghel, la tête de liste bruxelloise du PTB-PVDA. Elle devrait vraisemblablement faire partie du groupe linguistique néerlandophone de la chambre basse du Parlement belge. Ecolo a une candidate de Groen (écologistes flamands) sur sa liste bruxelloise. En cas de forte poussée écologiste dans la capitale, elle pourrait également être élue. Pour les autres partis flamands, cela devrait (vu la faible présence des néerlandophones à Bruxelles, nombre qu'on estime généralement à 8-15% de la population régionale) et le nombre restreint de sièges, à faire élire des députés fédéraux en Région bruxelloise. Le SP.A (socialistes flamands) forme une liste commune avec le PS, mais je ne connaît pas la position des candidats néerlandophones sur la liste.
Républicain67
 
Messages: 2335
Inscription: Jeu 17 Jan 2013 10:57
Avertissements: 1

Re: Élections fédérales et régionales belges de 2019

Messagede myckilem » Ven 29 Mar 2019 23:32

Pour le PTB, je suis pas convaincu par une large percée en Flandre. Il a fait 4,5 % en province d'Anvers. Alors peut-être que la personnalité de Peter Mertens fera le surplus pour dépasser le seuil légal de 5 %, mais cela va être compliqué d'autant plus que nous connaissons une forte poussée des écologistes en Belgique. Donc c'est vraiment pas gagné. Il va falloir voir en Wallonie comment le PTB va résister à la vague verte que nous connaissons et à l'implantation des partis politiques. Le seul poids lourd politique du PTB, c'est Raoul Hedebouw et il ne peut pas être candidat partout.

Pour le PP, il ne décolle pas des 5 % dans les sondages. Les résultats aux élections provinciales sont très décevant. Je crois qu'il ne faut pas négliger la concurrence des listes Destexhe. Quand on frôle les 5 %, il ne faut pas grand chose pour passer en dessous. Par contre, le réservoir de voix à droite à Bruxelles pourrait créer des surprises pour les listes Destexhe. Je ne les enterrerais pas aussi vite.
myckilem
 
Messages: 115
Inscription: Lun 3 Sep 2018 16:37

Re: Élections fédérales et régionales belges de 2019

Messagede Républicain67 » Sam 30 Mar 2019 08:52

Un cas suprenant à relever.

Le Vlaams Belang, parti nationaliste flamand d'extrême droite (prônant l'indépendance de la Flandre) présente des listes dans les cinq provinces wallonnes pour les élections législatives, afin, selon lui, de protester contre le fait que les francophones des six communes à facilités de la périphérie bruxelloise puissent toujours voter pour des listes francophones de Bruxelles-Capitale pour les élections législatives (malgré la scission de l'arrondissement BHV). Tom Van Grieken, le Président du VB, a toutefois annoncé que son parti ne fera pas campagne en Wallonie. Les listes ne comporteront symboliquement qu'un seul candidat.

https://www.7sur7.be/7s7/fr/18101/Elections-2019/article/detail/3524063/2019/03/29/Le-Vlaams-Belang-depose-des-listes-symboliques-pour-la-Chambre-en-Wallonie.dhtml
Républicain67
 
Messages: 2335
Inscription: Jeu 17 Jan 2013 10:57
Avertissements: 1

Re: Élections fédérales et régionales belges de 2019

Messagede myckilem » Sam 30 Mar 2019 09:12

En fait, cela n'a rien de vraiment surprenant. Cela a été le cas en 2003, 2007 et 2014 (sous le nom Faire place nette sur le coup). La grosse surprise, c'est que ce soit dans toutes les provinces de Wallonie.
myckilem
 
Messages: 115
Inscription: Lun 3 Sep 2018 16:37

Re: Élections fédérales et régionales belges de 2019

Messagede Républicain67 » Sam 30 Mar 2019 12:12

myckilem a écrit:En fait, cela n'a rien de vraiment surprenant. Cela a été le cas en 2003, 2007 et 2014 (sous le nom Faire place nette sur le coup). La grosse surprise, c'est que ce soit dans toutes les provinces de Wallonie.


Vous avez raison. D'ailleurs la liste "Faire Place Nette" avait été crée pour semer la confusion chez les électeurs, avec un logo proche de celui de l'ancien FN belge et liquider les restes des frontistes belges. La liste était soutenue par Jean-Marie Le Pen. Le Vlaams Belang soutient Marine Le Pen dans son choix d'abandonner le FN belge (interdiction du nom, du logo et du sigle pour son ancien homologue belge francophone). Le Hainaut et surtout les régions ouvrières du Pays de Charleroi et du Centre a été dans les années 1990 et 2000 le bastion du Front national belge.


Le Parti du travail de Belgique/Partij van de Arbeid van België (PTB-PVDA) est le premier parti à avoir dévoilé l'ensemble de ses têtes des listes fédérales et régionales. On remarque toutefois que le parti de Raoul Hedebouw ne se présente pas pour les élections au Parlement de la Communauté germanophone (tout comme dans le Collège germanophone aux européennes). Étrange pour un parti qui se veut le seul parti national belge. Après les électeurs germanophones pourront toujours voter pour le PTB aux élections fédérales en Province de Liège et aux régionales wallonnes dans la circonscription de Verviers.

Parlement fédéral
Province d’Anvers : Peter Mertens
Province du Brabant flamand : Bea Knaepen
Province du Brabant wallon : Marc Boutet
Région de Bruxelles-Capitale : Maria Vindevoghel
Province de Flandre-Occidentale : Ilona Vandenberghe
Province de Flandre-Orientale : Steven De Vuyst
Province de Hainaut : Marco Van Hees
Province de Liège : Raoul Hedebouw
Province de Limbourg : Ayse Yigit
Province de Luxembourg : Véronique Lebeau
Province de Namur : Thierry Warmoes

Parlement flamand
Province d’Anvers : Jos D’Haese
Province du Brabant flamand : Sander Vandecapelle
Région de Bruxelles-Capitale (Flamands de Bruxelles) : Nele Vandenbempt
Province de Flandre-Occidentale : Natalie Eggermont
Province de Flandre-Orientale : Tom De Meester
Province de Limbourg : Kim De Witte

Parlement wallon
Brabant wallon : André Van Deuren
Charleroi-Thuin : Germain Mugemangango
Dinant-Philippeville : Didier Lottin
Huy-Waremme : Maxime Tondeur
Liège : Alice Bernard
Luxembourg : Alain Nicolas
Mons : John Beugnies
Namur : Anouk Vandevoorde
Soignies-La Louvière : Antoine Hermant
Tournai-Ath-Mouscron : Jori Dupont
Verviers : Samuel Nemes


Parlement bruxellois
Groupe linguistique français : Françoise De Smedt
Groupe linguistique néerlandais : Jan Busselen

https://www.ptb.be/candidats
https://www.pvda.be/kandidaten
Dernière édition par Républicain67 le Lun 1 Avr 2019 15:43, édité 2 fois.
Républicain67
 
Messages: 2335
Inscription: Jeu 17 Jan 2013 10:57
Avertissements: 1

PrécédenteSuivante

Retourner vers Politique en Europe

Vidéos

Découvrez notre sélection de vidéos en lien avec l'actualité.

Voir toutes les vidéos

Guide du conseil municipal - Règles, pièges et astuces

Eric Landot

Comment un conseil municipal fonctionne-t-il ? Quel est le statut de l'élu ? Quels sont les droits des élus minoritaires ? Quels pièges juridiques éviter lors des séances du conseil ? Quelles astuces faut-il maîtriser ? Quelles sont les premières mesures à prendre...

Découvrir l'ouvrage

Guide de l'élu délégué à l'animation, à la vie associative et à la vie des quartiers

Jérôme Dupuis

Ce guide dresse une synthèse du cadre des politiques locales d'animation, de vie associative et de vie des quartiers : les acteurs et le contexte d'intervention, les enjeux, les champs d'intervention...

Découvrir l'ouvrage

Découvrez tous les ouvrages de

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 3 invités