Politiquemania

La base de données de la vie politique française

Les sénatoriales dans le Puy-de-Dôme

Forum de discussion dédié aux élections sénatoriales de septembre 2011 et au renouvellement pour la première fois d'une moitié du Sénat français.

Re: Les sénatoriales dans le Puy-de-Dôme

Messagede DARS63 » Lun 5 Sep 2011 15:30

@ bertrant
Il me parait tout de même un peu osé de présenter JYG comme le pauvre bougre accablé par les méchants apparatchiks du PS (tous issus , bien-sur, de la méchante OCI). Je te rappelle , pour mémoire, que c'est lui-même qui s'est absout des règles de vie commune du PS en ne respectant pas le vote des militants (personne ne l'obligeant par ailleurs a 1 rejoindre au PS, 2 se présenter en son nom car il est vrai que ses score son sous nom propre parle d'eux même CF cantonales à saint amant roche savine en 77); je te rappelle aussi que c'est lui qui a attaquer les décisions internes du PS au tribunal (judiciarisant ainsi la vie d'un parti politique) en demandant des dommages et intérêts.... on notera l'élégance.
Les électeurs ont tranché et le groupe socialiste et républicain est redevenu le premier groupe du conseil général, mais afin de savoir raison gardé, il a accepté de co-diriger le département avec ses anciens camarades qui n'avaient de cesse de réclamer "la fin de cette guerre pour pouvoir revenir dans leur maison de toujours le PS, car ils ont été, sont et seront toujours socialistes".
Paroles, paroles paroles.... car depuis le mois d'avril, point de retour à la maison. D'aucun, ayant une langue plus fourchue que la mienne, pourrait insinuer que cette danse de la réconciliation ne serait que poudre aux yeux des socialistes (bien naïfs il est vrai) pour dissimuler la résistible ascension de JYG : président du CG, sénateur, maire de clermont ? président de région ?
Plus sérieusement, cette volonté affiché par JYG et ses amis de division aux sénatoriales me désole quant on connait l'importance de ce scrutin pour l'avenir des français (possibilité de faire basculer le sénat pour un ou deux sièges).
DARS63
 
Messages: 2
Inscription: Lun 5 Sep 2011 15:05

Re: Les sénatoriales dans le Puy-de-Dôme

Messagede Jean-Philippe » Lun 5 Sep 2011 15:39

La gauche ne craignant rien dans ce département, elle peut se diviser à loisir (j'exagère à peine tant les positions de la droite sont réduites à la portion congrue).
Jean-Philippe
Animateur du site
Animateur du site
 
Messages: 9135
Inscription: Sam 26 Sep 2009 21:11
Localisation: Mayenne

Re: Les sénatoriales dans le Puy-de-Dôme

Messagede vudeloin » Lun 5 Sep 2011 17:28

DARS63 a écrit:@ bertrant
Il me parait tout de même un peu osé de présenter JYG comme le pauvre bougre accablé par les méchants apparatchiks du PS (tous issus , bien-sur, de la méchante OCI). Je te rappelle , pour mémoire, que c'est lui-même qui s'est absout des règles de vie commune du PS en ne respectant pas le vote des militants (personne ne l'obligeant par ailleurs a 1 rejoindre au PS, 2 se présenter en son nom car il est vrai que ses score son sous nom propre parle d'eux même CF cantonales à saint amant roche savine en 77); je te rappelle aussi que c'est lui qui a attaquer les décisions internes du PS au tribunal (judiciarisant ainsi la vie d'un parti politique) en demandant des dommages et intérêts.... on notera l'élégance.
Les électeurs ont tranché et le groupe socialiste et républicain est redevenu le premier groupe du conseil général, mais afin de savoir raison gardé, il a accepté de co-diriger le département avec ses anciens camarades qui n'avaient de cesse de réclamer "la fin de cette guerre pour pouvoir revenir dans leur maison de toujours le PS, car ils ont été, sont et seront toujours socialistes".
Paroles, paroles paroles.... car depuis le mois d'avril, point de retour à la maison. D'aucun, ayant une langue plus fourchue que la mienne, pourrait insinuer que cette danse de la réconciliation ne serait que poudre aux yeux des socialistes (bien naïfs il est vrai) pour dissimuler la résistible ascension de JYG : président du CG, sénateur, maire de clermont ? président de région ?
Plus sérieusement, cette volonté affiché par JYG et ses amis de division aux sénatoriales me désole quant on connait l'importance de ce scrutin pour l'avenir des français (possibilité de faire basculer le sénat pour un ou deux sièges).


Question à cent sous : un parti pesant 25 à 30 % des voix aux régionales a t il vocation à être le seul à représenter la gauche ?
Deuxième question : et notamment si le " peuple de gauche " n'a pas envie d'une nouvelle cure d'austérité, alors même que certains leaders PS n'excluent pas d'appliquer, dès 2012, la " règle d'or " qu'ils rejettent aujourd'hui ?
vudeloin
 
Messages: 8288
Inscription: Mer 5 Jan 2011 11:39
Avertissements: 3

Re: Les sénatoriales dans le Puy-de-Dôme

Messagede Jean-Philippe » Lun 5 Sep 2011 18:36

SALVAT a écrit:Merci à ceux qui ont trouvé, cette nuit.....des réponses à ma question.
Aux cantonales, cela pouvait se faire (j'ai des cas en 1958, en 1964) mais il me semble qu'en 1967 il me semble que ce n'était plus possible .


Juste pour vous dire que j'ai trouvé des candidatures de second tour jusqu'en 1976 (ex : le canton de Ballon dans la Sarthe, entre autres). En 1979, je n'ai rien trouvé.
Parenthèse terminée pour ce sujet pointu des candidatures uniquement de second tour.
Jean-Philippe
Animateur du site
Animateur du site
 
Messages: 9135
Inscription: Sam 26 Sep 2009 21:11
Localisation: Mayenne

Re: Les sénatoriales dans le Puy-de-Dôme

Messagede vudeloin » Lun 5 Sep 2011 19:02

Dans le même genre, si l'on peut dire, on rappellera qu'Alain Poher devint Président du Sénat en octobre 1968 par élection au troisième tour de scrutin, sans avoir été candidat aux deux premiers !
En gros, c'était cela ou l'élection du sénateur RI Pierre Garet et je crois que quelques uns n'en voulaient pas...
vudeloin
 
Messages: 8288
Inscription: Mer 5 Jan 2011 11:39
Avertissements: 3

Re: Les sénatoriales dans le Puy-de-Dôme

Messagede ubil » Mar 6 Sep 2011 06:36

Oui, ou encore plus cocasse, qu'à l'élection présidentielle de 1953 (président élu par le Parlement), René Coty ne fut candidat qu'à partir du 11e tour de scrutin et élu au 13e.
ubil
 
Messages: 141
Inscription: Dim 31 Oct 2010 10:02

Re: Les sénatoriales dans le Puy-de-Dôme

Messagede DARS63 » Mar 6 Sep 2011 09:42

vudeloin a écrit:Question à cent sous : un parti pesant 25 à 30 % des voix aux régionales a t il vocation à être le seul à représenter la gauche ?
Deuxième question : et notamment si le " peuple de gauche " n'a pas envie d'une nouvelle cure d'austérité, alors même que certains leaders PS n'excluent pas d'appliquer, dès 2012, la " règle d'or " qu'ils rejettent aujourd'hui ?

donc pour 200 sous :
le parti socialiste ne représente pas la gauche seul au conseil régional que je sache, la répartition des sièges est même plutôt favorable au FdG et à EELV. Pour les sénatoriales deux choses : premièrement, laissons le premier tour se dérouler et donner sont résultats avant de "répartir" ; deuxièmement, s'agissant d'élections à portées nationales, les accords se font au niveau national et sont souvent couplés avec d'autres élections.
j'adore le jeu de la droite qui consiste a réagir à l’actualité en votant une texte de loi (ici révision constitutionnelle) venant soit se sur-rajouté sur un texte existant soit sur le bon sens dont devrait faire preuve tout gestionnaire en l’espèce. Il est vrai que voter une loi permet d’apparaître comment actif dans l'actualité sans forcément agir vraiment...

Pour les 200 sous, faites-en don à la fondation Chirac pour Alzheimer...
DARS63
 
Messages: 2
Inscription: Lun 5 Sep 2011 15:05

Re: Les sénatoriales dans le Puy-de-Dôme

Messagede vudeloin » Mar 6 Sep 2011 10:12

Euh là, faut se calmer...
Je ne sais pas pourquoi mais je ne suis pas certain que le premier tour soit forcément si positif que cela dans le Puy de Dôme pour le PS version Solférino, si j'ose dire...
Alors, entre le Saint Nectaire et le clafoutis, on verra le 25 septembre mais je crains qu'il ne faille faire quelques sacrifices.
Quant aux accords nationaux, ils n'ont pas vocation, pour peu qu'ils soient passés, à être destinés au seul renforcement d'un seul parti.
Vous faites bien de parler des régionales, cher ami de l'appareil socialiste ( vous ne m'en voudrez pas de vous qualifier ainsi ), puisqu'en 2010, nous avions, dans le 63, les scores suivants

PS 27 %, Front de gauche 19,7 %, Verts 12,1 % et LCR 4,2 %.
Au premier tour, 58 484 voix PS ; au second tour, 148 938 voix pour Souchon et la gauche rassemblée !

Manque de chance, en 2004, cela donnait

PS 32,7 %, PCF et alliés 9,5 , Verts 5,3 plus 2,2 chez Constancias...
Et 87 802 voix pour PJ Bonte au premier tour et 157 162 au second pour la gauche unie...

La vie politique est ainsi faite que, parfois, il faut savoir accepter la différence...
vudeloin
 
Messages: 8288
Inscription: Mer 5 Jan 2011 11:39
Avertissements: 3

Re: Les sénatoriales dans le Puy-de-Dôme

Messagede SALVAT » Mer 7 Sep 2011 09:42

Danielle AUROI ancienne députée Verte européenne, se présente : je n'ai pas connaissance de ses colistiers ni de son/sa suppléant (e). Adjointe au maire de Clermont-Fd, Serge GODARD. Combien de voix ? autour d'une cinquantaine dont un tiers venant des élus clermontois. Davantage si cette candidature permet de geler des voix de gauche en vue d'un second tour selon l'hypothèse rendue publique par La Montagne.
Bertrand SALVAT
SALVAT
Animateur du site
Animateur du site
 
Messages: 4922
Inscription: Dim 8 Nov 2009 22:13
Messages : 1 (détails)

Re: Les sénatoriales dans le Puy-de-Dôme

Messagede vudeloin » Mer 7 Sep 2011 18:49

Auroi faiseuse de Roi ou caillou dans le soulier des candidats PS officiels ?
vudeloin
 
Messages: 8288
Inscription: Mer 5 Jan 2011 11:39
Avertissements: 3

PrécédenteSuivante

Retourner vers Élections sénatoriales de 2011

Vidéos

Découvrez notre sélection de vidéos en lien avec l'actualité.

Voir toutes les vidéos

Découvrir l'ouvrage

Découvrir l'ouvrage

Découvrez tous les ouvrages de

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 2 invités