Politiquemania

La base de données de la vie politique française

Pronostics

Forum de discussion dédié aux élections sénatoriales de septembre 2011 et au renouvellement pour la première fois d'une moitié du Sénat français.

Re: Pronostics

Messagede Jean-Philippe » Lun 19 Sep 2011 16:19

L'article mis en ligne par Stéphane est sérieux (pas d'affirmations péremptoires avec un usage fréquent du conditionnel) et bien fait :
il pronostique notamment la perte par le PS des 3 sièges déjà évoqués, et le gain de 23 sièges.
Pour l'Oise comme pour le Maine-et-Loire, le Monde mise (comme moi) sur le gain par la gauche du nouveau siège. Pour le Jura, le journal coupe la poire en deux avec un siège pour la gauche.
Pour Paris, le gain serait de 2 sièges, d'un dans le Val-de-Marne et la Seine-Saint-Denis, tout comme dans le Nord.
Dans les Hauts-de-Seine, le Monde mise sur une stabilité (sans exclure bien-sûr un gain par la gauche), alors que nous sommes nombreux à miser sur ce gain.
Pour le Lot-et-Garonne, le Monde mise sur le statu quo favorable à la droite, alors que je pense que la gauche gagnera au moins un siège. Pareil dans les Pyrénées-Orientales (un gain pour moi contre 0 pour le Monde).
Outre-Mer, le Monde mise sur 2 gains à Moyotte suite à l'accord MDM-PS sur le partage des sièges (réaliste), et sur un gain en Nouvelle-Calédonie. Par contre, il ne voit que le gain d'un siège à la Réunion alors que nous sommes nombreux à penser que le PS gagnera comme le PCR un siège, mais voit 2 gains chez les Français de l'étranger.

Là où c'est le plus discutable, c'est que l'infographie donne le 2e siège du Loir-et-Cher gagnable pour la gauche, ce dont je doute ainsi qu'un 3e siège dans la Loire (possible, mais très difficile). De même, il juge que la réélection de Blanc en Lozère se ferait sans difficultés, or certains membres ont montré que cela serait très difficile.
En tout cas, le solde net de 20 sièges est une hypothèse sérieuse et je ne pense pas que le résultat final en soit éloigné de plus de 5 sièges (plutôt un peu plus que moins).

Ajout à 17h33 : Pour conclure, cela donnerait (si les pronostics du Monde sont parfaits) à une opposition de gauche à 173 sièges contre 175 pour la majorité sortante (qui perdrait 15 sièges).
Jean-Philippe
Animateur du site
Animateur du site
 
Messages: 9181
Inscription: Sam 26 Sep 2009 21:11
Localisation: Mayenne

Re: Pronostics

Messagede vudeloin » Lun 19 Sep 2011 18:56

J’aime bien le jeu de pile ou face et du p’têt ben qu’oui, p’têt ben qu’non, mais l’article du Monde est passablement dépassé sous certains aspects…

Un, parce qu’il évoque des situations qui n’ont pas lieu d’être ( je crois bien que la gauche n’est pas unie dans les Yvelines et que cela constitue tout de même un problème pour gagner le moindre siège ) ou qu’il fait des commentaires sur des situations tout de même fort évolutives ( notamment dans le Val d’Oise où l’existence de trois listes du centre et de la droite règle la question du statu quo ).

Sur les trois sièges perdus par la gauche, on peut l’envisager mais je m’étonne tout de même que l’article n’évoque pas le cas de la Moselle, où le risque de perte est sérieux et nécessite tout de même que la liste d’Union PS – PCF obtienne à elle seule trois fois plus de voix que la première des listes de droite ( Grosdidier, Leroy et Masson ).

J’ai laissé le décompte des votes dans les grandes villes de Moselle et le rapport de forces est de 638 voix de gauche et divers gauche contre 665 à droite et au centre…

Problème : ensuite, il reste la masse de l’essentiel des 730 communes mosellanes et je crains que les choses deviennent difficiles alors pour la gauche.

Sur les pertes potentielles, notons quand même que, dans nos décomptes d’apothicaire, nous avons calculé que, dans le Morbihan, 481 des 923 grands électeurs des communes de plus de 3 500 habitants étaient orientés à gauche, face à 40 centristes, 37 divers et 365 élus UMP et divers droite.

Comme le département a connu quelques évolutions ( il compterait, selon la fédération PS, une centaine de mairies de sensibilité de gauche ), rien n’est effectivement impossible pour Odette Herviaux, mais pas seulement pour elle.

Sa situation est en tout cas moins défavorable que celle de Jean Pierre Godefroy ( je n’ai pas le calcul des communes de plus de 3 500 dans la Manche mais malgré l’agglomération cherbourgeoise, je crains que l’écart soit déjà là ) ou celle de Jean Pierre Sueur dans le Loiret.

Sur les communes de plus de 9 000 habitants de ce département, la gauche disposerait de 202 voix ( notamment grâce à la force des majorités communistes de Saran et Châlette sur Loing ) face à 264 voix de droite, portées singulièrement par Orléans.

Dans les communes de 3 500 à 9 000 habitants, la gauche dispose de 108 voix, on compte 12 DVG ( mais dans une ville dont le conseiller général, ex PS, s’est rapproché de la majorité départementale ) et 135 de droite.

C'est-à-dire qu’avant de faire le tour des campagnes du Gâtinais et de l’Orléanais, Sueur a déjà un handicap de 85 voix sur le total du centre et de la droite.

Il est par exemple bien moins placé que les candidats de gauche dans l’Indre et Loire, qui peuvent compter sur un talon de 476 voix dans les communes de plus de 3 500 habitants ( tendant même vers 480 à 490 d’après les éléments recueillis sur place ) face aux 272 du centre et de la droite, UMP comprise.

Maintenant les gains estimés par Le Monde.

Pour Paris, un, c’est comme si c’était fait, deux, c’est possible.
Je pense plus à une conquête de siège sur le Val de Marne que sur la Seine Saint Denis mais les deux situations ne sont aucunement à exclure.

Pour le Nord, le gain d’un siège est un minimum.
Si la liste PCF, malgré la concurrence de la liste Ivan Renar ( qui me semble se préparer une mauvaise fin de vie politique ) parvient à arracher la seconde place du scrutin à la première liste de droite, elle peut escompter renforcer encore la position.
Pour s’assurer un second élu et mettre en balance le sixième élu PS contre le second élu de ladite liste de droite.

La conquête des sièges des Yvelines ( de par la désunion de la gauche ) et de l’Oise ( où cela se jouera à très très peu ) me semble plus hypothétique.

Pour la Loire Atlantique, le troisième siège de gauche semble acquis, mais la surprise voudra peut être que ce ne soit pas la liste Vaugrenard qui le récupère.

En Loir et Cher, je sens depuis assez longtemps le coup du partage entre Gourault ( Modem ) et PS sur le dos de Momo que je ne peux que confirmer la tendance.
En plus, je vous renvoie au calcul des votes sur les communes importantes – il n’y a pas 700 communes dans le Loir et Cher comme en Moselle – qui donnait 173 voix à gauche, 14 au Modem et 88 à droite et à l’extrême droite, en passant par l’Union pour le Loir et Cher.

Dans la Loire, nous avons vu de quoi il retournait et les électeurs vont avoir le choix entre match nul et 3/1 pour la gauche.

Dans l’Isère, la mécanique de l’union de la gauche, malgré les Verts et le PRG, risque fort de s’imposer face à une droite explosée en quatre listes principales, dont la première, si elle surnage aux alentours des 20 %, risque fort d’ouvrir la porte à une gauche disposant de 4 des 5 sièges futurs.

Et donc, non pas d’un seul gain…

Le siège de droite du Puy de Dôme est perdu, nous l’avons assez dit, mais nous ne savons pas encore qui va tirer les marrons du feu…

Le Jura pourquoi pas, comme on dit, surtout que la droite part en ordre assez dispersé ( il faudra panser les blessures des divisions vite fait bien fait entre les deux tours et ce ne sera pas évident ) et le Maine et Loire est quand même soumis à plusieurs conditions.
Un, la liste Bodard, dissident du PS, fait un flop.
Deux, la liste Raoul arrive en tête de l’élection.
Trois, avec suffisamment de voix pour avoir deux fois plus de voix que la troisième liste de droite ou du centre.

Je rappelle avoir indiqué que la gauche disposait de 396 voix dans les communes de plus de 3 500 habitants en incluant les DVG et la droite et le centre de 394…

Le problème c’est qu’ensuite il y a 1 011 électeurs dans les communes de moins de 3 500 habitants.

Quelques oublis toutefois dans cet article.

Oubli sur la situation du Pas de Calais, où le 4/3 peut faire place à un 5/2, avec une liste Sergent arrivant à un niveau suffisamment élevé pour cela.
Oubli sur l’Indre et Loire, où le grand chelem de la gauche n’est pas tout à fait inconcevable.
Mais aussi sur le Lot et Garonne et les Pyrénées Orientales, comme le pointe Jean Philippe, avec, peut être au bout, deux ou trois sièges…

A suivre de près la Lozère où, sur le papier, Jacques Blanc a assez d’avance ( 60 voix environ ) mais où il lui faudra sans doute se méfier de ses propres amis…

Oubli sur l’Essonne où la foire d’empoigne à droite risque de laisser des traces.
Je vois bien la liste Dassault arriver en tête de la droite mais ensuite…
Et si Berson devance la seconde liste de droite, ce peut être un résultat désastreux pour l’UMP et le centre…
Au demeurant, s’il se « plante «, il peut aussi pousser vers le haut le score de la liste d’Union et offrir à Maud Olivier, la maire PS des Ulis, une chance d’être élue.
Vous imaginez le dilemme des élus PS essonniens : voter Berson sans l’assurance qu’il soit élu fait courir le risque de ne pas voir élue Maud Olivier, alors que voter pour la liste Placé permet d’ouvrir la porte à cette éventualité ?

Et surtout, oubli des Pyrénées Atlantiques où les effets des élections de 2008 et, peut être, certaines opportunités peuvent conduire, par exemple, à l’élection de deux élus PS et d’un élu Modem…

Reste l’Outre Mer.

Il faudra peut être bien veiller tard, chers amis lecteurs et contributeurs, ce dimanche à venir.

Parce que, voyez vous, peut être bien que la majorité du Sénat va se jouer entre Antilles, Océan Indien et Pacifique.

Je mets de côté les Français de l’Etranger ( faudrait voir les listes en présence pour cela, même si l’élection d’un second sénateur de gauche est acquise par le jeu de la plus forte moyenne) et je me dis, comme une bonne partie d’entre vous, que si les deux sièges de droite de la Guadeloupe, celui de Saint Pierre et Miquelon, un des deux sièges mahorais et un siège néo calédonien passent à gauche, accompagnés par deux sièges réunionnais, cela fait une bonne partie du chemin vers la majorité accompli.

Suspense total donc, qui pourrait faire de l’Outre Mer, avec 7 sièges en bascule, l’arme du coup fatal à la majorité UMP du Sénat.

Parce que là, avec ce que j’ai écrit au fil de ce message, la majorité change de camp.
vudeloin
 
Messages: 8288
Inscription: Mer 5 Jan 2011 11:39
Avertissements: 3

Re: Pronostics

Messagede pba » Lun 19 Sep 2011 19:12

Départements de la métropole avec RP
En faisant là encore une synthèse des apports de chacun et en reliany avec les résultats de 2001 et les évolutions.



38-Isère(5 sièges)
FN 15
UMP officielle 580 -siège 3
DVD-Langenieux-Villard 150
DVD-Savin 350
DVD-Vitte 370-siège 5
Modem 30
EELV 130
PS-PCF 1350-siège 1-siège 2-siège 4
5ème siège très disputé (savin:370-Vitte:350) Pour le 5ème siège, le PS-PC devrait faire 1480 voix!

42-Loire (4 sièges)

PS 900-sièges 1-siège 3-
UMP 590-siège 2
NC 150
EE 40
DLR 30
FN 20
Ext 5

Le 4ème siège est impossible à prévoir : moyenne 300 pour le PS et 295 pour l'UMP

44-Loire Atlantique (5 sièges)
NC 500-siège 4
FN 20
PS/PC/EE 1200-siège 1-siège 3
Alternatifs 80
UMP 760-siège 2

le 5ème siège est en balance : PS (moyenne 400) et UMP (moyenne 380)

49-Maine et Loire (passage de 3 à 4 sièges )
Raoul-Ps/EE 635-sièges 1et 4
Béchu-UMP 515-siège 2
Gillet-NC 480-siège 3
Leroy-DVD 190
Bodard 70

54-Meurthe et Moselle (4 sièges )

Ps-PC 860-sièges 1 et 4
UMP-Nachbar440-siège 3
UMP-Husson 545-siège 2
EE 40
FN 15

Pas de suspens
pba
 
Messages: 952
Inscription: Lun 8 Aoû 2011 14:26

Re: Pronostics

Messagede vudeloin » Lun 19 Sep 2011 19:17

500 voix pour les centristes en Loire Atlantique ?
Qui a pondu une hypothèse pareille ?
Le talon est entre 200 et 215, alors passer à 400, ce serait déjà un exploit ;)
vudeloin
 
Messages: 8288
Inscription: Mer 5 Jan 2011 11:39
Avertissements: 3

Re: Pronostics

Messagede vudeloin » Lun 19 Sep 2011 19:27

C'est comme pour l'Isère...
Vallini va peut être bien faire entre 45 et 48 %, les Verts entre 3 et 5 % et le PRG entre 1 et 2 %.
Ce qui nous met une gauche à 52 % environ, en moyen terme.

A droite, Saugey peut faire 20, soutenu par l'essentiel de la droite iséroise ( Grenoble et Vienne entre autres ).
Poussons même jusqu'à 22, allez...

Ensuite, il reste quoi ?
26 points entre VItte, Savin, Langenieux Villard, avec la décote FN au milieu ( 1 % ).
Imaginons qu'aucune de ces trois listes ne fasse mieux que 11 %, c'est à dire un truc genre 11 %, 8 % et 6 %.

Vous pouvez avoir le quatrième à gauche entre 11,25 et 12 %, juste un poil devant la moyenne de l'une des listes de droite pour 2 ou le premier élu.

Permettez moi de vous le dire comme je le pense : quels c... ces Verts !
vudeloin
 
Messages: 8288
Inscription: Mer 5 Jan 2011 11:39
Avertissements: 3

Re: Pronostics

Messagede Jean-Philippe » Lun 19 Sep 2011 19:34

130 voix pour la liste EELV iséroise, je te trouve bien généreux Pba. Je pense qu'on peut en retirer au moins un quart au profit du PS.
Je partage aussi la remarque de Vudeloin sur la liste centriste de Loire-Atlantique, mais je mise aussi sur un siège pour cette liste.
Enfin, pour le reste, c'est tout à fait crédible.
Jean-Philippe
Animateur du site
Animateur du site
 
Messages: 9181
Inscription: Sam 26 Sep 2009 21:11
Localisation: Mayenne

Re: Pronostics

Messagede vudeloin » Lun 19 Sep 2011 20:04

Ouaip, à la nuance près que je pense que la gauche peut aller au delà de 900 voix en Meurthe et Moselle...
vudeloin
 
Messages: 8288
Inscription: Mer 5 Jan 2011 11:39
Avertissements: 3

Re: Pronostics

Messagede R.V. » Lun 19 Sep 2011 20:33

pba a écrit:Départements de la métropole avec RP
En faisant là encore une synthèse des apports de chacun et en reliany avec les résultats de 2001 et les évolutions.



38-Isère(5 sièges)
FN 15
UMP officielle 580 -siège 3
DVD-Langenieux-Villard 150
DVD-Savin 350
DVD-Vitte 370-siège 5
Modem 30
EELV 130
PS-PCF 1350-siège 1-siège 2-siège 4
5ème siège très disputé (savin:370-Vitte:350) Pour le 5ème siège, le PS-PC devrait faire 1480 voix!

42-Loire (4 sièges)

PS 900-sièges 1-siège 3-
UMP 590-siège 2
NC 150
EE 40
DLR 30
FN 20
Ext 5

Le 4ème siège est impossible à prévoir : moyenne 300 pour le PS et 295 pour l'UMP

44-Loire Atlantique (5 sièges)
NC 500-siège 4
FN 20
PS/PC/EE 1200-siège 1-siège 3
Alternatifs 80
UMP 760-siège 2

le 5ème siège est en balance : PS (moyenne 400) et UMP (moyenne 380)

49-Maine et Loire (passage de 3 à 4 sièges )
Raoul-Ps/EE 635-sièges 1et 4
Béchu-UMP 515-siège 2
Gillet-NC 480-siège 3
Leroy-DVD 190
Bodard 70

54-Meurthe et Moselle (4 sièges )

Ps-PC 860-sièges 1 et 4
UMP-Nachbar440-siège 3
UMP-Husson 545-siège 2
EE 40
FN 15

Pas de suspens


Concernant la Meurthe-et-Moselle, il faut signaler qu'il n'y a que 4 listes. EELV n'a finalement pas déposé de liste. Pour le reste, ok avec l'évaluation PS. En revanche, le score de Husson me semble surestimé. Nachbar devrait arrivé en tête 600, suivi de Husson, 350.
R.V.
 
Messages: 24
Inscription: Mar 4 Jan 2011 19:02

Re: Pronostics

Messagede vudeloin » Lun 19 Sep 2011 21:06

Je ne sens pas Philippe Nachbar en situation de devancer nettement la liste Husson...
Parce qu'Husson est un peu porté ( et pas qu'un peu ) par la droite nancéienne ) et qu'en face, Nachbar n'a qu'une partie du Pays Haut, la droite touloise ( pas forcément beaucoup ) et Lunéville pour faire la différence...
Le problème c'est que le foyer de la droite en Meurthe et Moselle est plutôt sur Nancy avec le Grand Nancy.
vudeloin
 
Messages: 8288
Inscription: Mer 5 Jan 2011 11:39
Avertissements: 3

Re: Pronostics

Messagede pba » Mar 20 Sep 2011 09:32

Merci d'abord pour les commentaires et apports des uns et des autres, qui m'amènent à peaufiner mes "projections ".

Moselle (5 sièges )
En %, on a
gauche 39%
UMP1 25%
UMP2 20%
UMP3 15%
Très forte probabilité d'un 3Droite et 2 Gauche (une gauche > à40% et la 3ème liste <à 13% sont forts improbables)

Nord (11 sièges)
PS-EE-PRG 2155 à 2335_5 ou 6 sièges
PCF off 720 à900-1 ou 2 sièges
Renar 120
Lecerf/Létard 900-2 sièges
Turk 650-1 siège
Legendre 495-1 siège
Willmotte 80
FN 50

le scénario 7G/ 4D est très probable (= pour qu'il n'en soit pas ainsi, il faudrait un scénario très différent dans les "masses "concernées)

Oise (4 sièges)

gauche 860
Droite 1270
divers 110
2D-1 gauche et une grande indécision

typiquement, 4ème siège imprévisible (moyenne G 430-droite 423)

62-pas de calais (7 sièges)

je me lance !
Sergent 500-siège 6
PS 1380-siège 1-siège 3-siège 7
Modem-UMP 1080-siège 2-siège 5
PCF 600-siège 4
ARES 200
EELV 80
Divers 40
sans garantie: 3PS-1PS diss-2 droite-1PCF
pba
 
Messages: 952
Inscription: Lun 8 Aoû 2011 14:26

PrécédenteSuivante

Retourner vers Élections sénatoriales de 2011

Vidéos

Découvrez notre sélection de vidéos en lien avec l'actualité.

Voir toutes les vidéos

Découvrir l'ouvrage

Guide de l'élu délégué à l'urbanisme

Eric Becet

Ce Dossier d'experts présente la réforme initiée par les dispositions de la loi n° 2010-788 portant engagement national pour l'environnement, votée le 12 juillet 2010, dite loi « Grenelle II ». Il ne s'agit pas d'une réforme complète du Code de l'urbanisme...

Découvrir l'ouvrage

Découvrez tous les ouvrages de

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 0 invités