Politiquemania

La base de données de la vie politique française

Pronostics

Forum de discussion dédié aux élections sénatoriales de septembre 2011 et au renouvellement pour la première fois d'une moitié du Sénat français.

Re: Pronostics

Messagede Relique » Ven 26 Aoû 2011 15:28

En ce qui concerne Chevènement, Larcher et le MRC62, c'est très compliqué. Alexandre (père je crois bien) gérait les parrainages 2007 et le mrc 62 et 59 est plutôt loin de la direction (malgré les tentatives pour renouer le contact par l'entremise du député Hutin qui, du fait de ses voyages pour l'Assemblée N., passe plus souvent à Paris que les autres nordistes... Ce serait une vraie stratégie d'échec que de voter Larcher pour voir le PS renforcer son hégémonie pour condamner les positions fortes du Pas-de-Calais avant de prendre sa retraite. Je ne vois pas le Che faire ça, personnellement, cela semble un peu trop "guerre intestine" pour lui qui est désormais "président d'honneur".

Après, qu'il ait aussi en apparté dit au PS qu'il devait l'écouter au niveau du projet sinon il se présenterait en 2012 et ne voterait pas pour un socialiste pour la présidence du sénat, c'est possible qu'il utilise le plus de moyen possible pour être écouté !! Je reste persuadé néanmoins qu'il espère secrètement un nouveau programme commun à gauche qui voudrait donner un sens plus populaire (adjectif de peuple) à l'Europe et une nouvelle donne économique avec l'utilisation de tous les moyens d'actions par l'Etat ! Enfin... Larcher a du entendre les bruits de couloir que Chevènement menaçait de ne pas voter socialo si on le méprisait, et s'en est gaussé plus tard...
Relique
Animateur du site
Animateur du site
 
Messages: 2706
Inscription: Jeu 20 Jan 2011 13:03

Re: Pronostics

Messagede vudeloin » Ven 26 Aoû 2011 15:32

Les messages précédents feraient mieux, pour l'appréhension de chacun, de nous mettre en CC le contenu des pronostics du Monde.

Pour ce qui concerne les Français de l'Etranger, c'est l'une des situations les plus simples qui soient.
Aucun renouvellement de l'AFE n'a eu lieu depuis 2008 qui ne remette en question les équilibres actuels et observés alors.
Donc, ce qui est immanquable et/ou inévitable, c'est que la gauche ait deux élus sur six, compte tenu des voix de 2008.
Ensuite, c'est combien de listes à droite et quelle ventilation des suffrages ?
Au jeu de la plus forte moyenne, une voix qui se décale ici ou là et c'est trois partout avec trois sièges de droite répartis entre plusieurs listes ou deux contre quatre.
vudeloin
 
Messages: 8288
Inscription: Mer 5 Jan 2011 11:39
Avertissements: 3

Re: Pronostics

Messagede pba » Ven 26 Aoû 2011 16:25

J'ai refait mes pointages;
les 178 sièges non renouvelables sont 96 à droite et 82 à gauche.
Sur les 170 renouvelables, j'attribue 154 sièges :70 à droite et 85 à gauche
A ce stade, égalité parfaite :166D-167G
Restent pour moi incertains:
37 (2 sièges entre UMP-PS-PCF) favoris : PS et ?
38 (entre UMP et PS)?
39(entre UMP et PS) favori PS
41 (entre UC et PS) favori ?
42 (entre UMP et PS) favori PS
49 (entre UMP et vert) favori vert
57Moselle (entre UMP et PS )?
59 Nord (entre UMP et PS)?
62(entre UMP et PS)?
64(entre UMP-Modem-PS)?
77(entre UMP et PCF)?
91(entre UMP et PS) UMP
Nlle calédonie ??
Sénateur étranger (entre UMP et vert) favori: EELV

Sur ces 15 sièges, j'en vois plutôt 3 PS et 2 EELV et 1 UMP, soit un sous-total de 167D et 172G avec 9 totalement incertains !

Pour moi, léger avantage à la gauche, avant dépôt des listes !je me mouille !!
pba
 
Messages: 948
Inscription: Lun 8 Aoû 2011 14:26

Re: Pronostics

Messagede Sergent Bauchat » Sam 27 Aoû 2011 07:16

Voici les pronostics du journal Le Monde du 26 août :

Selon ce journal, la gauche perdrait 3 sièges : Loiret, Manche, Morbihan.

Elle en gagnerait 23 : Isère, Jura, Loir-et-Cher, Loire, Loire-Atlantique, Maine-et-Loire, Nord, Oise, Puy-de-Dôme, Yvelines, Seine-St-Denis, Val-de-Marne, Réunion, Nlle-Calédonie, St-Pierre-et-Miquelon (1 siège chacun);

Paris, Guadeloupe, Mayotte, Français de l'étranger (2 sièges chacun).
Sergent Bauchat
 
Messages: 390
Inscription: Ven 15 Oct 2010 21:44
Localisation: Paris

Re: Pronostics

Messagede vudeloin » Sam 27 Aoû 2011 16:04

Merci, Sergent, d'avoir eu la bonne idée de nous remettre la synthèse des prévisions ou pronostics du Monde qui fixent donc la progression de la gauche à 20 sièges, lui permettant de compter, a priori, 172 sénateurs sur les 348 de la future assemblée du Palais du Luxembourg.

Je ne manquerais évidemment pas de vous raconter ce que pourrait donner un tel résultat, qui signifierait tout de même que, parmi les 176 élus de la majorité sénatoriale, nous aurions x sénateurs non inscrits, un certain nombre de centristes ( 20 à 22 peut être ) et un nombre réduit ( 3 au total peut être ) de sénateurs RDSE de droite...

Mais le résultat c'est que l'UMP, au mieux, aura quelque chose comme 140 à 145 élus, c'est à dire que la conjonction de l'ensemble de la gauche et des centristes empêchera de toute manière le parti présidentiel de disposer d'une ' majorité' de rechange en toute circonstance.

Ceci dit, allons à l'essentiel sur ces pronostics.

Sur les pertes de la gauche, pas trop de souci, si ce n'est que Le Monde oublie le cas du siège de Jean Pierre Masseret qui va devoir batailler ferme pour obtenir la reconduction de son poste en Moselle, la droite étant tout de même nettement moins divisée qu'elle ne le fut en 2001.

Pour mémoire, chers contributeurs et lecteurs, en 2001, la gauche avait obtenu 1 050 voix en Moselle, contre 1 708 voix pour les diverses listes de droite et du centre.
A l'époque, 853 voix avaient été gelées sur des listes de droite qui n'avaient pas obtenu d'élus.
Quand 30 % de l'électorat départemental et la moitié des voix de droite sont ainsi «  perdus «, le résultat des courses peut surprendre !

Sur une sorte de «  pendulum «  des sièges menacés, je mets en tête le siège de la Manche, suivi de celui du Loiret, puis des deux sièges du Morbihan et de la Moselle.

Ensuite, les gains potentiels.

Soyons clairs : je ne suis pas sûr que les électeurs sénatoriaux d'Indre et Loire, en moyenne plus à gauche que ceux du Jura, pour ne donner qu'un exemple précis, vont forcément décider de faire leur marché en élisant deux sénateurs de gauche et bien évidemment PS, et un sénateur de droite ( centriste ou UMP ).
L'Indre et Loire, ce sera au moins deux sénateurs de gauche et peut être trois.

Donc 0 ou + 1

Pour l'Isère, le troisième siège de gauche, malgré la liste concurrente des Verts, est également quasi inévitable et je me demande encore comment un journal aussi sérieux que Le Monde ne peut pas tenir compte de la possibilité, dans la configuration même de l'élection, d'un quatrième élu de gauche, fondé sur la division des voix de droite.

Donc + 1 ou 2

Pour le Jura, à mon avis, ce sera tout ou rien, malgré les atouts dont pourrait bénéficier Sylvie Vermeillet, maintenant qu'elle tente de se refaire une virginité en ayant quitté l'UMP...

Donc 0 ou + 2

Pour les Landes, no change and overall control for the SP, comme diraient les Anglais.

Pour le Loir et Cher, j'avoue de suite qu'une défaite de Maurice Leroy créerait une certaine forme de sensation, et qu'un ticket non dit «  Modem PS «  peut arriver.

Donc 0 ou + 1

Dans la Loire, l'hypothèse du Monde est séduisante, mais le plus probable, ce peut être le statu quo, même si la ventilation des votes sera sans doute moins défavorable à la droite qu'en 2001.

Donc 0 ou + 1.

En Haute Loire, on suivra, de loin, l'explication droite et centre.

En Loire Atlantique, le 3e siège à gauche semble plus que probable.

Pour plus, il faudrait que nombre d'élus sans étiquette ou présumés de droite votent pour la liste de gauche et je n'y crois guère.

Donc + 1, sur ce qui est tout de même l'un des pronostics les plus indubitables.

Le Loiret, nous avons vu.

Dans le Lot, no change et reconduction du tandem PS PRG sans difficultés.

Dans le Lot et Garonne, comme dans d'autres départements, on sera dans le tout ou rien.
Je sais que l'ami Salvat voit mal la gauche l'emporter dans ce département, mais on doit se situer dans un rapport de forces très proche de ce qui préexistait dans l'Aveyron ou en Ille et Vilaine en 2008.

Donc + 1 ou 2

En Lozère, département ignoré par Le Monde, c'est là encore un peu tout ou rien, et le choix entre la retraite forcée de Jacques Blanc et l'émergence d'Alain Bertrand, le maire de Mende en ses lieu et place.

Donc 0 ou + 1.

Dans le Maine et Loire, faudra tout de même que le score de la liste de gauche soit exactement celui qu'il faut, et je ne suis pas certain qu'elle arrive en tête vu qu'en 2001, nous en étions à 672 voix de gauche contre 1 147 au centre et à droite.

Donc 0 ou + 1, mais plutôt 0.

Dans la Manche, nous avons vu, et nous pouvons pareillement prévoir stabilité dans la Marne ( malgré Reims à gauche ), la Haute Marne ou la Mayenne.

En Meurthe et Moselle, la configuration de l'élection sera essentielle.
En 2001, la gauche était à 753 voix, la droite et le centre à 1 151.

Une estimation raisonnable met la gauche aux alentours de 950 à 960 voix cette année, c'est à dire très près de la majorité absolue...

La configuration de l'élection peut s'avérer déterminante sur l'attribution du 4e siège.

Donc 0 ou + 1.

Dans la Meuse, droite et centre devraient joyeusement s'étriper pour les deux sièges, avec une gauche qui, bien que renforcée, ne dispose pas encore assez de voix pour participer au partage.

On a vu pour le Morbihan et la Moselle, tandis que la Nièvre confirmera, peut être bien dès le premier tour, ses deux sénateurs PS.

Dans le Nord, la progression à gauche semble acquise, avec au moins un siège de plus, un second ce sera quand même compliqué malgré la configuration de l'élection qu'on suivra avec intérêt.

Même si un résultat 6 PS – Verts, 2 PCF, et trois élus de droite me semble possible.

Donc, + 1 ou + 2.

Dans l'Oise, attendons là encore la configuration pour savoir si Marini et Vasselle, les deux sénateurs UMP partent sur la même liste et sinon, si la gauche arrive en tête de l'élection.
Seule condition pour qu'elle obtienne un deuxième élu.

Donc 0 ou + 1.

On regardera ce qui se passe dans l'Orne, avec Nathalie Goulet, sénatrice originale dont la réélection, de mon point de vue, rendrait plus hypothétiques encore les majorités UMP sur certains textes...

Dans le Pas de Calais, la gauche peut se retrouver avec un siège de plus, mais il faudra voir, là encore, la configuration du scrutin.
Donc + 1.

Dans le Puy de Dôme, il est acquis que nous aurons trois élus de gauche, soit + 1.
Le tout est de savoir de quelle étiquette, n'est ce pas, Salvat et marquis 63 ?

Dans les Pyrénées Atlantiques, je constate que Le Monde ne prend pas en compte l'hypothèse de l'élection de plus d'un élu de gauche.

La gauche est plus forte dans ce département, sur les éléments que je possède, qu'elle ne l'est dans le Jura ou le Loir et Cher, donc...

Donc statu quo ( au pire en quelque sorte ), + 1, voire + 2.

No change dans les Hautes Pyrénées, où la cuisine radicale socialiste est encore fort appréciée...

Les Pyrénées Orientales ?
Le Monde n'en parle pas, et mesure fort bien que l'écart existant dans les communes importantes du département semble suffisant pour que la droite soit reconduite.
Mettons quand même que la gauche puisse peut être gagner un siège.
Donc 0 ou + 1

Passons à l'Ile de France.

Seine et Marne : statu quo ou – 1, la position du sénateur communiste sortant pouvant être menacée par le vote en faveur de la liste Jégo.
Dans le « pendulum «  des pertes possibles, nous sommes toutefois dans une situation plus favorable que celle de la Moselle.
Yvelines : le second siège de gauche dépend de la configuration des listes.
Une liste PCF autonome, faute d'accord à gauche, gèle les voix communistes et va sans doute empêcher la liste PS d'aller chercher deux élus.
Paris : + 1 ou + 2, le premier siège étant quasiment acquis pour cause de configuration, le deuxième n'étant pas à exclure, selon la ventilation des votes entre liste Jouanno, liste Charon et liste Pozzo di Borgo.
Essonne : là encore, statu quo minimal et peut être plus si affinités et à concurrence de la répartition des votes.
Hauts de Seine, Seine Saint Denis et Val de Marne : prenons en compte les pronostics du Monde, ce qui fait trois sièges de plus à gauche.
Le statu quo dans le Val d'Oise est possible, si tant est qu'aucune des deux listes de droite n'obtient un pourcentage dont la division par deux serait supérieure au tiers de la liste de gauche.

Exemple : la gauche fait 1 000 voix, les deux listes de droite 500 et 600 voix.
Le troisième siège de gauche est à 333, le second siège de l'une des listes de droite à 300.

Quand on résume donc la situation de la métropole, nous avons des gains possibles compris entre 10 et 26 sièges.

Ajoutons l'Outre Mer où me paraissent quasi inévitables l'élection de trois sénateurs de gauche en Guadeloupe (+2), à la Réunion (+2), la conquête du siège de Saint Pierre et Miquelon où un consensus local semble se dessiner sur la candidature de Karine Claireaux, maire PS de Saint Pierre (+1), et où paraissent possibles des gains sur Mayotte et la Nouvelle Calédonie.

Ajoutons le siège quasi automatique des Français de l'Etranger, et nous avons un socle de 16 gains à gauche pour 5 pertes potentielles, un socle de gains pouvant s'élargir jusqu'à 34 sièges, compte tenu de tous les éléments.

Soit un gain net de 29, suffisant pour inverser les rapports de forces.

Mais, si vous voulez mon avis, si le socle de gains et celui des pertes semble une sorte de base de calcul, il est fort probable que le mouvement global de ces élections conduise plutôt à constater que certaines victoires n'auront pas lieu et que certaines pertes seront évitées.

Un mouvement «  lame de fond «  au sein du collège sénatorial peut conduire la gauche à sauver ses positions dans 3 cas sur 5 et lui permettre d'envisager des succès y compris peu attendus.

Vous n'allez pas être aidés, mais disons que la gauche peut se trouver entre 163 et 181 sièges au soir du 25 septembre...
vudeloin
 
Messages: 8288
Inscription: Mer 5 Jan 2011 11:39
Avertissements: 3

Re: Pronostics

Messagede Nico » Sam 27 Aoû 2011 17:31

Toujours aussi intéressantes et précises tes analyses Vudeloin! ;)
Pour ma part, voici mon petit topo personnel au vu de la situation actuelle, même si rien ne devrait être trop différent de ce qui a déjà été évoqué. Je vais aller au plus simple.

Pour le scrutin proportionnel, l'Isère fait gagner à la gauche à coup sur le siège crée, mais face à plus de 3 listes importantes à droite, l'hypothèse de 4 sièges à gauche m'apparaît possible et ne me surprendrais pas vraiment. +2
*Dans la Loire, pas de changement, mais un siège supplémentaire pour la gauche en Loire-Atlantique. +1
*Dans le Maine-et-Loire, je vois le sénateur socialiste sortant réélu, mais ne pense pas à un second siège (pour le coup je serais surpris)
*En Meurthe-et-Moselle, pas de changement, 3 sièges à gauche me laisseraient vraiment sans voix! Tout comme la Moselle.
*Dans le Nord, la guerre intestine de la droite offre déjà un siège pour René VANDIERENDONCK, mais je crois bien que Delphine BATAILLE voit sa place au Sénat arriver doucement. +2
*Dans l'Oise, j'ai bien l'impression que Mme ROSSIGNOL va être élue. +1
*Dans le Pas-de-Calais, que je connais pourtant bien, l'hypothèse de la liste PRG me fait douter pour Mme DURIEZ. Même si elle ne semble n'être qu'une menace, le PS aurait tout à perdre de sa présence, mais pour l'instant +1
*A Paris, la droite fait déjà cadeau d'un siège à la gauche, peut-être 2. +1
*En Seine-et-Marne, statu-quo pour la gauche, toujours grâce à la droite (qui fait vraiment son maximum pour perdre le Sénat!), et dans les Yvelines, Philippe ESNOL devrait être élu +1
*Dans l'Essonne, pas de changement majeur à attendre, tout comme les Hauts-de-Seine, alors qu'en Seine-Saint-Denis, la droite devrait voir un sénateur disparaître, comme dans le Val-de-Marne +2
*Val-d'Oise, si la division à droite s'avère plus sévère que prévu, la gauche peut prendre un siège +1
*A la Réunion, la droite semble devoir d'évanouir comme par enchantement +2.
*L'absence d'informations quand aux Français de l'Etranger empêche quelconque pronostic.

La gauche s'en tire donc bien grâce à la proportionnelle et à la division de la droite qui lui offrirait 14 sièges.

Pour le scrutin majoritaire, je vais aller plus vite, le PS et la gauche en général devraient gagner des sièges dans le Jura (+2), le Loir-et-Cher (+1), en Lozère (+1), dans le Puy-de-Dôme (+1), dans les Pyrénées-Atlantiques (+1), dans les Pyrénées-Orientales (+1), en Guadeloupe (+2), à Mayotte (+1) et Saint-Pierre-et-Miquelon (+1), soit 11 sièges; et en perdre dans le Loiret (-1), la Manche (-1), le Morbihan (-1), soit 3 sièges.Néanmoins, parmi ces trois sièges, je ne les considère pas forcément automatiquement perdus, il se pourrait bien que l'on ait des surprises, et des bonnes pour la gauche dans ces 3 départements, mais bon, partons sur leur perte.

Les gains sont donc de 8 sièges pour les départements au scrutin majoritaire.

Ainsi, nous verrions la gauche progresser dans un mois de 22 sièges, ce qui est pour moi une hypothèse assez basse.
Nico
Animateur du site
Animateur du site
 
Messages: 3850
Inscription: Dim 3 Oct 2010 16:34
Localisation: Corrèze

Re: Pronostics

Messagede pba » Sam 27 Aoû 2011 17:37

je vous vois prudent, Vudeloin: à priori je suis pour une fourchette plus resserrée gauche 172 à 181: majorité sénatoriale:167-176
pba
 
Messages: 948
Inscription: Lun 8 Aoû 2011 14:26

Re: Pronostics

Messagede vudeloin » Sam 27 Aoû 2011 22:27

Disons qu'on est plus dans l'évaluation de la cible, si l'on peut dire, pba !
Et que la publication effective des listes le 16, notamment dans les départements votant à la proportionnelle, nous informera sur les configurations en jeu.
Pas de second tour à la proportionnelle, ne l'oublions pas.

Ah oui, un dernier détail : notre pays compte plus ou moins 520 000 élus municipaux dont 70 % au moins, pour le coup, ne font rien d'autre que faire preuve de bonne volonté pour gérer les affaires locales.
Retraités, salariés, femmes au foyer ou sans emploi, ces élus ont tout de même quelques liens avec les Français de ' base '.
Alors, nous verrons bien si certaines des questions qui préoccupent ces Français trouvent place aussi parmi les grands électeurs, malgré ou à cause du tri effectué le 17 juin.
vudeloin
 
Messages: 8288
Inscription: Mer 5 Jan 2011 11:39
Avertissements: 3

Re: Pronostics

Messagede ligerien » Lun 29 Aoû 2011 15:12

Pour mes pronostics en détail : (département:gauche-droite, évolution par rapport aux sortants)
37 : 2-1, statu quo, mais aucun résultat ne m'étonnera, de 3-0 à 0-3
38 : 3-2, +1 à gauche, mais une possibilité de 4-1
39 : 1-1, +1 à gauche, -1 à droite, là encore tout est ouvert pour des éventuels 2-0 ou 0-2
40 : 2-0, statu quo
41 : 0-2, statu quo, mais un 1-1 est possible
42 : 2-2, statu quo, mais un 3-1 est possible
43 : 0-2, statu quo
44 : 3-2, +1 à gauche, -1 à droite, un 2-3 possible
45 : 0-3, -1 à gauche, +1 à droite
46 : 2-0, statu quo
47 : 1-1, +1 à gauche, -1 à droite, mais 2-0 ou 0-2 sont plus probables !
48 : 0-1, statu quo, mais un 1-0 ne serait pas une grosse surprise
49 : 1-3, +1 à droite, un 2-2 est possible, vraiment en cas de claque pour la droite
50 : 0-3, -1 à gauche, +1 à gauche
51 : 0-3, statu quo
52 : 0-2, statu quo
53 : 0-2, statu quo
54 : 2-2, statu quo
55 : 0-2, statu quo
56 : 0-3, -1 à gauche, +1 à droite, la gauche pourrait hypothétiquement sauver un 1-2
57 : 3-2, statu quo, un 4-1 possible
58 : 2-0, statu quo
59 : 7-4, +1 à gauche, -1 à droite, un 8-3 est possible
60 : 2-2, +1 à gauche, un 1-3 ne serait pas surprenant
61 : 0-2, statu quo
62 : 5-2, +1 à gauche, -1 à droite, un 4-3 hypothétique
63 : 3-0, +1 à gauche, -1 à droite
64 : 2-1, +1 à gauche, -1 à droite, comme l'Indre et Loire, tout est possible
65 : 2-0, statu quo
66 : 1-1, +1 à gauche, -1 à droite, un 0-2 ne serait pas surprenant
75 : 8-4, +1 à gauche, -1 à droite
77 : 3-3, statu quo, 2-4 hypothétique
78 : 2-4, +1 à gauche, -1 à droite, 1-5 possible
91 : 3-2, statu quo, 4-1 possible
92 : 3-4, +1 à gauche, -1 à droite
93 : 5-1, +1 à gauche, -1 à droite, 4-2 possible
94 : 3-3, statu quo, un 4-2 est possible
95 : 3-2, statu quo, un 2-3 est possible
GUA : 3-0, +2 à gauche, -2 à droite
MAR : 2-0, statu quo
REU : 3-1, +2 à gauche, -1 à droite, un 2-2 hypothétique
MIQ : 1-0, +1 à gauche, -1 à droite
MAY : 1-1, +1 à gauche, -1 à droite, tout est possible...
NC : 1-1, +1 à gauche, mais là encore tout est possible
Etranger : +1 à gauche, -1 à droite, un 3-3 hypothétique

Soit un Sénat à 171-177.
Ensuite, pas besoin de miracle pour la gauche pour passer devant, Indre et Loire, Jura, Lot et Garonne et Pyrénées-Atlantiques sont très ouverts au scrutin majoritaire, d'autres sièges sont chauds.
La réalité devant se situer dans entre un 155-193 et un 188-170.
ligerien
Animateur du site
Animateur du site
 
Messages: 1495
Inscription: Mer 12 Jan 2011 16:54
Localisation: Loire
Messages : 2 (détails)

Re: Pronostics

Messagede vudeloin » Mar 30 Aoû 2011 00:53

Tu agrandis la fourchette, ligerien... :)
Mais le 4 - 1 en Moselle est positivement inconcevable ! Et tu oublies le cas possible du 9-3 sur Paris qui dépendra à la fois du rassemblement à gauche, de la déperdition à droite et du devenir du centre...
vudeloin
 
Messages: 8288
Inscription: Mer 5 Jan 2011 11:39
Avertissements: 3

PrécédenteSuivante

Retourner vers Élections sénatoriales de 2011

Vidéos

Découvrez notre sélection de vidéos en lien avec l'actualité.

Voir toutes les vidéos

Guide de l'élu délégué à l'enfance et à la jeunesse

Jérôme Dupuis

Ce guide dresse une synthèse du cadre des politiques en faveur de l'enfance et de la jeunesse : les acteurs et le contexte d'intervention, les enjeux, les champs d'intervention. Il développe aussi une démarche d'élaboration et de mise en oeuvre de cette...

Découvrir l'ouvrage

Découvrir l'ouvrage

Découvrez tous les ouvrages de

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 1 invité