Politiquemania

La base de données de la vie politique française

Nombre d'adhérents des partis

Partagez vos opinions sur l'actualité ou les évènements internes aux différents partis politiques français.

Re: Nombre d'adhérents des partis

Messagede metre3 » Dim 10 Fév 2019 16:24

Bonjour et chapeau bas pour cet important travail d'analyse et d'explications.

Malgré les imprécisions (liés à insincérité des chiffres publiés directement par les partis, ce qui est un comble pour des structures qui veulent obtenir la confiance des électeurs), l'analyse des chiffres et de leur évolution est assez instructive.
Je trouve 455 000 adhérents pour les partis à plus de 5000 et à la louche 50 000 pour les autres soit environ 500 000 adhérents représentant +/- 1% du corps électoral. Ce chiffre que je trouve famélique (mais cela mérite débat) illustre bien le désintérêt des français pour la classe politique.

D'autres part est-ce que pour mesurer la force militante d'un parti, un ratio du type Cotisations+dons/budget global serait-il opportun ? Sachant que le financement public doit diluer fortement les apports militants et que les années électorales peuvent aider à plus mobiliser les citoyens.

Au plaisir de lire vos avis sur ces remarques et questions?

Philippe
metre3
 
Messages: 157
Inscription: Dim 21 Mai 2017 09:16

Re: Nombre d'adhérents des partis

Messagede Marcy » Lun 11 Fév 2019 10:50

metre3 a écrit:Bonjour et chapeau bas pour cet important travail d'analyse et d'explications.

Malgré les imprécisions (liés à insincérité des chiffres publiés directement par les partis, ce qui est un comble pour des structures qui veulent obtenir la confiance des électeurs), l'analyse des chiffres et de leur évolution est assez instructive.
Je trouve 455 000 adhérents pour les partis à plus de 5000 et à la louche 50 000 pour les autres soit environ 500 000 adhérents représentant +/- 1% du corps électoral. Ce chiffre que je trouve famélique (mais cela mérite débat) illustre bien le désintérêt des français pour la classe politique.

D'autres part est-ce que pour mesurer la force militante d'un parti, un ratio du type Cotisations+dons/budget global serait-il opportun ? Sachant que le financement public doit diluer fortement les apports militants et que les années électorales peuvent aider à plus mobiliser les citoyens.

Au plaisir de lire vos avis sur ces remarques et questions?

Philippe


Que 1% seulement des citoyens adhèrent à un parti politique en France est aussi particulièrement bas comparé aux autres pays (et encore faudrait-il retrancher du chiffre de Metre la part - certes mineure - des membres des partis qui sont des étrangers résidant en France sans droit de vote, pour que le ratio avec les citoyens inscrits soit pertinent) : en France, ceux qui sont membres d'un parti politique sont essentiellement des élus (ou aspirant à l'être), des collaborateurs d'élus (ou souhaitant le devenir), les amis et proches de ces derniers (cf. l'adhésion couple, fréquente à droite et au centre). Une étude complémentaire sur un regain d'adhésions à la veille des élections municipales - qui mettent en jeu le plus grand nombre de sièges d'élus - confirmerait ou infirmerait cette impression première. A l'étranger, les liens entre les syndicats et des partis de gauche ont aussi contribué à faire de formations de gauche des partis dits de masse, mais le taux d'appartenance syndicale est faible en France, tout comme d'ailleurs la pratique religieuse qui peut être un facteur de puissance militante des formations d'inspiration démocrate-chrétienne ou Europe ou islamiste dans le monde arabo-musulman. Quoi qu'il en soit, il faut évidemment voir dans cette faible proportion de citoyens membres d'un parti le signe d'une défiance d'une grande partie de l'opinion publique en France vis-à-vis des partis politiques.

Sinon, retenir la part des cotisations et des dons constituerait à mon principalement un indicateur d'indépendance financière par rapport au financement public et aux ressources provenant des versements des élus, c'est-à-dire par rapport à deux facteurs très liés aux aléas des scrutins.
Marcy
 
Messages: 574
Inscription: Mer 31 Aoû 2011 18:03

Re: Nombre d'adhérents des partis

Messagede Eco92 » Ven 15 Mar 2019 16:56

Comme souvent, EELV est très transparent sur son nombre d'adhérents (à chaque vote le nombre d'inscrits, donc d'adhérents à jour de cotisation, est toujours donné à tous les adhérents, donc quasiment public).

Un vote a eu lieu la semaine dernière et indique 3111 inscrits. On peut y ajouter les adhérents de moins de trois mois et les adhérents non-renouvelés qui le feront plus tard, ça ne représente sans doute pas grand chose. EELV a probablement 3200 adhérents.

Je ne suis pas surpris outre mesure, on était à 4000 à l'époque de la présidentielle, et outre que la France n'est pas un pays de parti, les écologistes ont toujours été un très petit parti en terme d'adhérents (pour pleins de raisons, je pense que la culture libertaire de certains sympathisants n'y est pas étrangère mais ce n'est pas que ça), ce qui fait que la plupart des adhérents sont souvent soit élu en interne ou externe. Mais c'est un autre sujet.

Cela reste un étiage bas, à la "grande époque" de 2010 EELV pointait à 15000 adhérents. La chute est quand même bien violente, même si cohérente avec les pertes diverses et les nombreux élus passant dans d'autres partis.

Par contre, on peut toujours noter que les verts auront toujours une niche, un socle électoral (enfin je dis toujours, tout peut changer mais jusqu'ici) qui se situe autour de 3% aux législatives, autour de 6/7 % aux régionales (en moyenne, selon les régions il y a du plus et du moins) et aux européennes les variations sont plus grandes mais au dessus de 5. La marque est efficace malgré tout, et permet un ratio voix par adhérents assez élevé !
Eco92
Animateur du site
Animateur du site
 
Messages: 6382
Inscription: Dim 12 Juin 2011 18:43
Localisation: Mayenne

Re: Nombre d'adhérents des partis

Messagede Démocratie & Opinion » Lun 24 Juin 2019 20:26

Le parti politique Chasse, pêche, nature et traditions revendique 8 000 adhérents en mars 2019.
http://www.lefigaro.fr/elections/europeennes/europeennes-chasse-peche-nature-et-traditions-eclipse-de-la-liste-lr-20190311

Le parti politique Europe Écologie les Verts revendique 6 000 adhérents en juin 2019.
https://www.nouvelobs.com/politique/20190607.AFP8089/eelv-veut-consolider-l-ecologie-politique-pas-le-parti-assure-cormand.html
Démocratie & Opinion
 
Messages: 3
Inscription: Ven 22 Fév 2019 13:59

Re: Nombre d'adhérents des partis

Messagede Marcy » Mar 25 Juin 2019 13:00

Démocratie & Opinion a écrit:Le parti politique Chasse, pêche, nature et traditions revendique 8 000 adhérents en mars 2019.
http://www.lefigaro.fr/elections/europeennes/europeennes-chasse-peche-nature-et-traditions-eclipse-de-la-liste-lr-20190311

Le parti politique Europe Écologie les Verts revendique 6 000 adhérents en juin 2019.
https://www.nouvelobs.com/politique/20190607.AFP8089/eelv-veut-consolider-l-ecologie-politique-pas-le-parti-assure-cormand.html


Pour Chasse, pêche, nature et traditions (CPNT), la réalité est bien moins rose : selon les comptes des partis publiés par la Commission nationale des comptes de campagne et des financements politiques, en 2017 CPNT avait enregistré 29 497 euros de cotisations, soit 1 470 adhérents compte tenu d'un montant moyen de cotisation de 20 euros. Et ces chiffres n'étaient pas orientés à la hausse : ils étaient même en baisse de 130 adhérents sur un an.
Vu par ailleurs la faible activité politique de CPNT, il est hautement improbable que le nombre d'adhérents ait pu rebondir à 8 000, ou même à 2 000, depuis 2017. Ils ont dû multiplier les chiffres par 7, ou compter des adhésions des années 2000, à l'époque où CPNT pesait plus sensiblement dans le paysage politique (et non sur des places strapontins d'une liste LR à 8,5 %, comme aux dernières européennes).
Marcy
 
Messages: 574
Inscription: Mer 31 Aoû 2011 18:03

Re: Nombre d'adhérents des partis

Messagede Eco92 » Mar 25 Juin 2019 14:22

Je lis dans l'article du Figaro "Alexandre Vergnes, devait initialement être présenté en 13e position, puis en 15e, des places qui pouvaient assurer à CPNT l’élection d’un député européen en cas de bon score de LR en mai prochain" bon, qu'il soit rassuré de toute façon LR n'a eu que 8 élus.

Pour EELV 6000 me semble crédible, il y a en effet un petit afflux d'adhésion, que je constate y compris dans mon (petit) groupe départemental. On aura de toute façon vers octobre des chiffres vérifiés à l'adhérent prêt puisque la base électorale des Congrès est toujours communiquée de manière transparente (même si des adhérents de l'an passé peuvent réadhérer jusqu'au jour du congrès mais ça reste marginal).
Eco92
Animateur du site
Animateur du site
 
Messages: 6382
Inscription: Dim 12 Juin 2011 18:43
Localisation: Mayenne

Re: Nombre d'adhérents des partis

Messagede Marcy » Jeu 30 Jan 2020 09:13

Je recopie ici le message de pop03 publié dans la rubrique sur la vie interne de l'UMP/Les Républicains :

La baisse du nombre d'adhérents se poursuit:
LR a annoncé avoir comptabilisé 58 000 adhérents à jour de cotisation au 31 décembre 2019, comme le rapporte mercredi L'Opinion.
A l'automne 2019, 62 401 adhérents avaient voté lors de l'élection de la présidence du parti.
https://www.lefigaro.fr/politique/en-qu ... s-20200129


J'observe tout d'abord l'effort de transparence de LR sur son nombre d'adhérents.

Enfin, je reprends mes propres travaux sur le nombre estimé d'adhérents des partis et mouvements politiques d'après la publication de la Commission nationale des comptes de campagne et des financements politiques (publication de la CNCCFP début 2019 sur les comptes arrêtés fin 2017) (source sur ce forum vie-partis-f16/nombre-adherents-des-partis-t1195-140.html#p131230)

1. LREM : 125 200 (*) / 10 014 588 (*) / 80 euros / + 63 200
2. LR : 91 900 / 2 758 480 / 30 euros / - 40 200
3. PCF : 57 100 / 3 997 561 / 70 euros / - 4 500
4. PS : 37 900 / 3 788 426 / 100 euros / - 18 900
5. FN : 37 100 / 1 857 394 / 30 euros / - 11 000
6. UPR : 35 500 / 1 064 763 / 30 euros / + 19 400


Je suis d'accord avec les autres contributeurs pour retirer de cette liste LREM : non seulement ce ne sont pas des adhérents à jour de cotisation, mais les données rendues publiques sur la dernière consultation interne (modification des statuts de LREM : environ 16 000 votants) indiquent que le nombre de militants actifs (et voter par voie électronique est un acte de militantisme des plus basiques...) est plus faible que celui de LR ou du PCF.

Bref, avec 58 000 adhérents à jour de cotisation, et malgré une baisse que j'estime ainsi à 34 000 adhérents sur 24 mois, il y a de fortes possibilités que LR soit toujours le premier parti de France en nombre d'adhérents - à moins que le PCF ne lui ait ravi cette place, s'il a connu une légère progression de ses adhérents sur cette période du 31 décembre 2017 au 31 décembre 2019 (d'autres contributeurs encartés au PCF pourront peut-être nous donner des indications), le PS, le FN et l'UPR ne m'apparaissant pas sur une pente (suffisamment) ascendante pour avoir atteint ce seuil de 58 000 adhérents à jour de cotisation fin 2019.

Surtout, 58 000 personnes représentent moins d'un Français pour 1 000, et l'émiettement des adhésions entre un grand nombre de formations politiques ne compense pas la faiblesse intrinsèque de chacune d'elles : dans quelle autre démocratie contemporaine les partis politiques subissent-ils une telle désaffection ? Une telle situation me semble inquiétante dans la mesure où, en républicain radical-socialiste, je crois à cette formule de l'article 4 de la Constitution de 1958 : "les partis et groupements politiques concourent à l'expression du suffrage."
Marcy
 
Messages: 574
Inscription: Mer 31 Aoû 2011 18:03

Re: Nombre d'adhérents des partis

Messagede pmf » Jeu 30 Jan 2020 15:34

Les difficultés rencontrées par les Partis politiques dans leur ensemble et dans leurs nombres d'adhérents sont le reflet à la fois du refus de s'engager politiquement pour nombre de nos concitoyens et d'un manque d'intérêt pour la chose publique comme en témoignent les taux d'abstention à de nombreux scrutins.

La conscience civique est en recul en France et également dans des Pays voisins et ce pour plusieurs raisons d'éducation à la chose civique, le Professeur Bertrand ne me suivra peut être pas sur ce point, et d'une appétence française à la critique de la chose publique sans pour autant accepter de s'engager pour remédier aux maux que ces protestataires de salon, de réseaux dits sociaux et de café du commerce dans ses nouvelles dimensions pensent avoir identifiés, parfois à bon escient.

La Republique française, elle, doit être celle des citoyens et ils doivent se l'approprier et la vivre à partir des modes de formation de la pensée politique, effectivement bien exposés dans 4 de la Constitution de la République française de 1958 par reprise des dispositions de la Constitution très démocratique de 1946 et dans les dispositions très avancées des Décrets-Lois de 1875 et des très Grandes Lois sur l'Education des années 1880 et de Séparation des églises de l'Etat du 9 décembre 1905.
pmf
 
Messages: 2651
Inscription: Mer 2 Déc 2015 18:56

Re: Nombre d'adhérents des partis

Messagede Ramdams » Jeu 30 Jan 2020 18:30

pmf a écrit:La conscience civique est en recul en France et également dans des Pays voisins et ce pour plusieurs raisons d'éducation à la chose civique, le Professeur Bertrand ne me suivra peut être pas sur ce point, et d'une appétence française à la critique de la chose publique sans pour autant accepter de s'engager pour remédier aux maux que ces protestataires de salon, de réseaux dits sociaux et de café du commerce dans ses nouvelles dimensions pensent avoir identifiés, parfois à bon escient.


Pour corroborer ça, je m'appuierais sur le tout dernier indice de démocratie de The Ecomist qui place la France à la vingtième place mondiale. Mais ce n'est pas tant la place qui nous intéresse ici que le détail des critères qui sont pris en compte pour calculer cet indice :

Image
Source : The Economist - Intelligence Unit (inscription obligatoire)
Classement consultable sur Wikipédia : Wikipedia (en anglais)

La France affiche un piètre résultat en matière de "culture politique" mais c'est encore plus flagrant dans le dernier classement de 2018 (avec une note de 5.63). Qu'est-ce que cela signifie ? Les questions pour calculer cet indice sont les suivantes :
- *degré de consensus et de cohésion sociale dans le pays
- proportion de la population désireuse d'un dirigeant fort qui dépasse le Parlement et les élections
- proportion de la population qui préférerait un régime militaire ;
- ... un régime dirigé par des technocrates
- proportion de la population qui pensent que la démocratie est incompatible avec le maintien de l'ordre public
- *proportion de la population qui pense quela démocratie bénéficie à la performance économique
- *degré de soutien populaire pour la démocratie
- *forte tradition de séparation entre l'Eglise et l'Etat.

Plus on répond "Oui" aux questions marquées par les astérisques, plus le score est élevé.
Plus la population est en accord avec les assertions sans astérisque, moins le score est élevé.

On le voit, dans un Etat comme la France où il y a une forte séparation entre l'Eglise et l'Etat, il est probable que la population soit peu encline à soutenir le consensus et la démocratie et c'est assez inquiétant. Les institutions ont bien sûr leur part de responsabilité mais j'ai envie de dire qu'elle est partagée à égalité avec les Français eux-mêmes. Il y a certes un léger mieux selon cet indice - qui je le rappelle n'est qu'un indice très perfectible - mais pas de quoi inverser la tendance générale au marasme et à la résignation que j'observe tout particulièrement dans ce pays. On est globalement une culture du "non", par rapport aux pays de tradition protestante où l'on a confiance dans l'avenir et notre capacité à améliorer la situation.

C'était une digression qui me paraissait intéressante, qui peut expliquer pourquoi non seulement il y a un rejet des partis qui profite aux "mouvements" autoritaires type LREM, aux "sans étiquette", aux listes citoyennes qui n'ont rien de citoyennes mais qui sont davantage un regroupement de notables et de techniciens sans bagage politique idéologique ou éthique, etc. Et pourquoi ils sont nombreux parmi les Français à plébisciter des figures comme le général de Villiers... Il est temps que les partis reviennent dans le jeu politique.
Ramdams
 
Messages: 1095
Inscription: Dim 24 Mar 2013 11:55

Re: Nombre d'adhérents des partis

Messagede PhB » Jeu 30 Jan 2020 20:53

On constate aussi que la France est le pays le plus mal noté de ce tableau sur le critère "civil liberties", c'est à dire celui qui restreint le plus les libertés publiques.
Les multiples lois qui, au nom d'une pseudo-sécurité antiterroriste, restreignent sans cesse nos libertés n'y sont sans doute pas étrangères. Nous n'avons réussi qu'à diminuer notre espace de liberté.
C'est très inquiétant.
PhB
 
Messages: 1370
Inscription: Ven 26 Aoû 2011 22:32
Localisation: Planète Terre

PrécédenteSuivante

Retourner vers Vie des partis

Vidéos

Découvrez notre sélection de vidéos en lien avec l'actualité.

Voir toutes les vidéos

Découvrir l'ouvrage

Les compétences du conseil municipal, du maire et des adjoints

Joël Clérembaux

Les communes ont des compétences multiples, dont certaines seulement sont clairement identifiées par le Code général des collectivités territoriales ; les lois de décentralisation et la...

Découvrir l'ouvrage

Découvrez tous les ouvrages de

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 0 invités