Politiquemania

La base de données de la vie politique française

Vie interne du PS

Partagez vos opinions sur l'actualité ou les évènements internes aux différents partis politiques français.

Re: Vie interne du PS

Messagede PhB » Dim 9 Déc 2018 20:14

MiniM a écrit:
PhB a écrit:Celui qui décide du résultat d'un vote électronique est celui qui contrôle l'ordinateur.
Certes rien n'interdit au gestionnaire de l'ordinateur d'être absolument honnête et impartial sans oublier d'avoir les compétences suffisantes pour interdire tout piratage.
À titre personnel, je réfute tout scrutin électronique et je refuserais de participer si on me demandait de voter par voie électronique.


Le refus du vote électronique contribue à la fracture entre les territoires, car un militant d'une région rurale où le PS est faible pourrait avoir à faire des heures de route pour voter.

Si le choix doit se faire entre un mode de scrutin susceptible de freiner la participation et un mode de scrutin n'offrant aucune garantie de sincérité, mon choix va sans hésitation vers le premier.
En l'occurrence, des possibilités existent : multiplication des bureaux de vote - même si ça demande des militants -, possibilité de procurations (avec des clauses protectrices comme la limitation à une procuration par porteur, au maximum), vote par correspondance. ..
Encore une fois, participer à un vote électronique revient à accorder une confiance aveugle aux personnes qui contrôlent l'ordinateur (organisateurs, informaticiens, hackers, "tiers de confiance" ou autres). C'est incompatible avec la démocratie.

Quant à la fracture territoriale, j'en parlerai volontiers : fermeture des tribunaux, hôpitaux, sous-préfecture et autres bureaux de poste, suppression des "petites" lignes ferroviaires, fusion des régions pour construire des machins informes et sans cohérence grands comme l'Autriche, communes "nouvelles" immenses, étranglement financier des collectivités locales... Tout est fait actuellement pour éloigner les services publics (et privés ) des citoyens que nous sommes, encore plus en milieu rural
PhB
 
Messages: 1395
Inscription: Ven 26 Aoû 2011 22:32
Localisation: Planète Terre

Re: Vie interne du PS

Messagede ploumploum » Dim 16 Déc 2018 15:54

http://www.lavoixdunord.fr/507855/artic ... mbre-du-ps

La Voix du Nord annonce que Dominique Baert (59 ans), ancien député de la 8ème circonscription du Nord (1997-2002 et 2007-2017), maire de Wattrelos (41 200 habs) depuis 2000, a de nouveau été exclu du PS* en mars dernier en raison de ses soutiens envers Macron et ses candidats aux scrutins de 2017.

*Il avait déjà été exclu en 2012 après sa candidature dissidente (et victorieuse) aux législatives alors que sa circonscription était réservée aux écolos dans le cadre de l'accord national PS-EELV, avant d'être réintégré en 2014.
http://www.lavoixdunord.fr/507855/artic ... mbre-du-ps
ploumploum
 
Messages: 15561
Inscription: Ven 11 Mar 2011 18:24
Localisation: Séquano-Dionysien

Vincent FELTESSE ancien député (2012-14) quitte le PS

Messagede SALVAT » Mar 22 Jan 2019 14:35

Vincent Feltesse a annoncé lundi qu'il quittait le Parti socialiste (PS) qui se "racornit" et ne répond plus aux "défis" du temps.

Dans une lettre au Premier secrétaire du PS Olivier Faure, dont l'AFP a eu copie, V. Feltesse indique avoir "annoncé ce soir (lundi) en réunion de section" qu'il avait "décidé de quitter le Parti socialiste", et cela "sans rallier un autre parti".

"Je ne claque pas la porte, mais je ne le fais pas non plus sur la pointe des pieds", ajoute le conseiller régional de Nouvelle-Aquitaine qui évoque une décision prise après une "lente maturation".

"Face aux défaites successives, le PS se rabougrit, se racornit", ajoute l'élu qui ne voit pas de "travail de fond, s'inscrivant dans la durée, ni à Paris, ni à Bordeaux".

"Nous avons été incapables de donner une grille d’analyse et d’inventer les bons leviers d’actions face aux bouleversements connus ces dernières années: chute du Mur de Berlin, urgence climatique, croissance des inégalités", terrorisme, etc, écrit-il.

51 ans, qui revendiquant "plus de 22 années de militantisme et d’engagement" au PS, il va continuer à animer une association lancée en 2015, Bordeaux Métropole des Quartiers, et se consacrer à la "production d'idées au niveau local et national".

Il reste conseiller régional et membre du conseil municipal de Bordeaux, où il siègera aux groupes PS et apparentés.

Maire de Blanquefort, ville de la banlieue de Bordeaux, de 2001 à 2012, et président de la Communauté urbaine de Bordeaux de 2007 à 2014, il a été candidat à la mairie de Bordeaux en 2014 et battu dès le premier tour par A. Juppé. Il avait par la suite été conseiller de François Hollande à l'Élysée.

source : le jdc
Bertrand SALVAT

https://www.lejdc.fr/politique/2019/01/ ... 14697.html
Dernière édition par ploumploum le Mar 22 Jan 2019 15:48, édité 2 fois.
Raison: Message déplacé + balises citation (pour plus de clarté) + lien de l'article
SALVAT
Animateur du site
Animateur du site
 
Messages: 4937
Inscription: Dim 8 Nov 2009 22:13
Messages : 1 (détails)

Re: Vie interne du PS

Messagede ploumploum » Mer 23 Jan 2019 22:29

Nouveaux départs du PS dans la Nièvre.

Parmi les concernés :
- Daniel Bourgeois, 4ème vice-président du Conseil départemental (canton de Nevers-2), maire de Sermoise-sur-Loire
- Blandine Delaporte, 5ème vice-présidente du Conseil départemental (canton de de La Charité-sur-Loire). Candidate du PS aux sénatoriales de 2017
- Pascale Massicot, conseillère régionale.

Ces élus rejoignent Générations.
https://www.lejdc.fr/nevers/politique/2 ... ml#refresh
ploumploum
 
Messages: 15561
Inscription: Ven 11 Mar 2011 18:24
Localisation: Séquano-Dionysien

Re: Vie interne du PS

Messagede SALVAT » Dim 17 Fév 2019 10:05

"C’est l’un des derniers éléphants du Parti socialiste de l’Eure à quitter le navire. Alfred Recours, ancien député (1988-1993 ; 1997-2002), maire (depuis 1989) et conseiller général (1992-2001) puis départemental (depuis 2011) de Conches-en-Ouche, quittait le PS pour rejoindre pleinement LREM.
Il portait depuis deux ans la double étiquette (dans l’ordre) LREM-PS".

"Longtemps proche de Laurent Fabius avec lequel il a mené la bataille des régionales en 1986 (jusqu’en 1991), (il) tourne donc la page de quarante années de militantisme au nom de la rose".

« le premier fédéral du PS Timour Veyri : suis-je surpris ? Bien sûr que non. Je pense que cette conversion correspond à son penchant naturel comme à des intérêts bien compris".
Dans l’hémicycle départemental où le mélange des étiquettes est devenu la norme, les élus socialistes se retrouvent de plus en plus seuls.."

source : paris normandie

Alfred RECOURS au côté de LEMAIRE et LECORNU ? Qui l'eût cru, il y a peu ?
Bertrand SALVAT
SALVAT
Animateur du site
Animateur du site
 
Messages: 4937
Inscription: Dim 8 Nov 2009 22:13
Messages : 1 (détails)

Re: Vie interne du PS

Messagede pmf » Dim 17 Fév 2019 11:57

Cher Bertrand,
Tu as omis d'indiquer que l'Ami Alfred Recours a déclaré qu'il demeurait Social-Démocrate et qu'il renonçait à son affiliation au Parti Socialiste car l'orientation actuelle du PS s'éloigne fortement du courant de pensée qui est le sien.

Tu ne seras pas surpris d'apprendre que j'ai souvent milité aux cotès d'Alfred Recours et ainsi je dispose de souvenirs photographiques marquants avec lui au soir de son élection de 1997 à l'Assemblée Nationale dans la deuxième circonscription de l'Eure même si nous avons parfois différé dans nos positions ces dernières années, notamment à deux reprises dans des campagnes d'élections du Premier Secrétaire Fédéral mais c'était de nos libertés politiques militantes.

Je reste bien entendu très attaché à Alfred Recours qui fut par ailleurs Président de la Fédération des Oeuvres Laiques de l'Eure-FOL 27 et j'aurai encore l'occasion de militer avec lui au nom de la Laïcité qui nous rassemble notamment depuis 1984.
pmf
 
Messages: 2698
Inscription: Mer 2 Déc 2015 18:56

Re: Vie interne du PS

Messagede Eco92 » Sam 16 Mar 2019 08:57

En désaccord avec la candidature de Glucksmann en tête de liste, Stéphane le Foll quitte non pas le PS, mais son bureau national (mais pas le "conseil national"). Il dit que d'autres partent avec lui, l'ex-secrétaire d’Etat socialiste Ségolène Neuville a confirmé son départ et l'entourage de Le Foll parle aussi de l’ancienne ministre Marie-Arlette Carlotti.

https://www.lemonde.fr/politique/article/2019/03/16/ps-le-foll-en-desaccord-avec-la-candidature-de-glucksmann-quitte-le-bureau-national_5436914_823448.html
Eco92
Animateur du site
Animateur du site
 
Messages: 6459
Inscription: Dim 12 Juin 2011 18:43
Localisation: Mayenne

Re: Vie interne du PS

Messagede Républicain67 » Sam 16 Mar 2019 14:32

C'est assez compréhensible. Cette liste commune marque un peu plus l'effacement du Parti socialiste, qui il y a encore deux ans, dirigeait la France. Il devient de plus en plus un petit parti, replié sur ses fiefs locaux. Cela ressemble beaucoup au PCF, qui jusqu'en 2017 s'effaçait derrière des listes du Front de gauche.
Républicain67
 
Messages: 2969
Inscription: Jeu 17 Jan 2013 10:57
Avertissements: 1

Re: Vie interne du PS

Messagede Marcy » Sam 16 Mar 2019 15:57

Républicain67 a écrit:C'est assez compréhensible. Cette liste commune marque un peu plus l'effacement du Parti socialiste, qui il y a encore deux ans, dirigeait la France. Il devient de plus en plus un petit parti, replié sur ses fiefs locaux. Cela ressemble beaucoup au PCF, qui jusqu'en 2017 s'effaçait derrière des listes du Front de gauche.


La comparaison avec le PCF me semble d'autant plus pertinente que le premier secrétaire du PS ne cache pas que l'objectif est de mener le parti dans le meilleur état possible avant les municipales - qui, pour le PCF, constituent justement le scrutin majeur décidant de l'implantation locale et, partant, aux autres élections. A la décharge des dirigeants socialistes il peut être observé qu'il y a des précédents de ralliement à des personnalités non socialistes (François Mitterrand, qui n'était alors pas membre de la SFIO, à l'élection présidentielle de 1965), et que la vague en marche a réussi à l'emporter sans base militante réelle (seulement des adhérents à 0 euro, peu ou pas coordonnés), parallèlement au succès de la France insoumise (quitte à mettre en sommeil de Parti de gauche), et qu'une telle situation impose aux partis politiques de revoir leurs modes d'action.
Marcy
 
Messages: 591
Inscription: Mer 31 Aoû 2011 18:03

Re: Vie interne du PS

Messagede Républicain67 » Sam 16 Mar 2019 16:19

Marcy a écrit:
Républicain67 a écrit:C'est assez compréhensible. Cette liste commune marque un peu plus l'effacement du Parti socialiste, qui il y a encore deux ans, dirigeait la France. Il devient de plus en plus un petit parti, replié sur ses fiefs locaux. Cela ressemble beaucoup au PCF, qui jusqu'en 2017 s'effaçait derrière des listes du Front de gauche.


La comparaison avec le PCF me semble d'autant plus pertinente que le premier secrétaire du PS ne cache pas que l'objectif est de mener le parti dans le meilleur état possible avant les municipales - qui, pour le PCF, constituent justement le scrutin majeur décidant de l'implantation locale et, partant, aux autres élections. A la décharge des dirigeants socialistes il peut être observé qu'il y a des précédents de ralliement à des personnalités non socialistes (François Mitterrand, qui n'était alors pas membre de la SFIO, à l'élection présidentielle de 1965), et que la vague en marche a réussi à l'emporter sans base militante réelle (seulement des adhérents à 0 euro, peu ou pas coordonnés), parallèlement au succès de la France insoumise (quitte à mettre en sommeil de Parti de gauche), et qu'une telle situation impose aux partis politiques de revoir leurs modes d'action.


Le PS va devenir de plus en plus un parti régional et local et non plus un grand parti national comme avant 2017. Il a été vampirisé par LREM et LFI. La scission de Génération-s l'a encore plus affaibli. Si le parti faisait 7,5% aux dernières législatives, il n'est plus qu'à 5% dans les sondages. Les élections cruciales pour lui seront les municipales de 2020. Il faudra voir si sa bonne implantation locale, notamment dans les grandes villes, lui permettra de résister. Actuellement, au niveau national, le PS, avec des scores en dessous de 10% des voix est en voie vers une marginalisation, comme le PvdA aux Pays-Bas ou le Pasok en Grèce.
Républicain67
 
Messages: 2969
Inscription: Jeu 17 Jan 2013 10:57
Avertissements: 1

PrécédenteSuivante

Retourner vers Vie des partis

Vidéos

Découvrez notre sélection de vidéos en lien avec l'actualité.

Voir toutes les vidéos

Découvrir l'ouvrage

Découvrir l'ouvrage

Découvrez tous les ouvrages de

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 1 invité