Politiquemania

La base de données de la vie politique française

Vie interne du PS

Partagez vos opinions sur l'actualité ou les évènements internes aux différents partis politiques français.

Re: Vie interne du PS

Messagede lindet » Dim 17 Mar 2019 21:40

Oui, mais nous ne sommes plus en 2017, et encore moins dans la situation antérieure. Les choses sont ce qu'elles sont et le PS n'est plus qu'un parti modeste, à la survie incertaine. On peut donc se demander si Olivier Faure n'en a pas simplement pris acte et fait ce qu'il était possible de faire. Je ne suis pas sûr que ce soit le bon choix pour le PS, mais attendons maintenant la fin mai. En gros soit le désastre (moins de 5 %) et la direction actuelle sera illico remplacée, soit un résultat médiocre (5 à 7 %) et on dissertera pour savoir si le jeu en valait la chandelle, sans sortir de l'incertitude, soit un succès (8 à 10 %), Olivier Faure aura rempli son contrat et se tournera vers les municipales, scrutin essentiel pour lui et son parti, redevenu un acteur sans doute bien minoritaire, mais réel et vivant du jeu politique. Nous verrons bien, c'est dans un peu plus de 70 jours.
lindet
 
Messages: 443
Inscription: Lun 29 Aoû 2011 21:16

Re: Vie interne du PS

Messagede pmf » Lun 18 Mar 2019 09:43

Cher lindet,
Vos trois hypothèses de désastre, de médiocrité et de succès sont pertinentes au plan conceptuel et chacun retiendra celle qui lui paraîtra la plus plausible et j'ai mon opinion et la garde pour les commentaires du 26 mai et suivants.
Il est tout de même une chose qu'il ne faut pas passer sous silence en ce jour, c'est celle de l'étonnement ou du déboussolement de militants du quotidien qui, samedi dernier, étaient sur les marchés pour faire signer une pétition à l'initiative des Parlementaires socialistes pour faire rétablir l'Impot de Solidarité sur la Fortune et j'ai à l'esprit celui avec qui j'échangeais samedi midi et qui me racontait sa matinée de militant et de futur candidat aux élections municipales et qui était heureux de l'accueil rencontré au marché..
pmf
 
Messages: 2531
Inscription: Mer 2 Déc 2015 18:56

Re: Vie interne du PS

Messagede lindet » Mar 19 Mar 2019 15:25

D'accord avec vous cher PMF, d'autant que la notoriété de la tête de liste à Bernay ou même au Mans, mais pas seulement, n'est sans doute pas assurée... Et ceux qui le connaissent peuvent avoir des avis divers, pas nécessairement si catégoriques dans un sens ou l'autre d'ailleurs. Mais bien malin qui serait sûr d'avoir la bonne solution en tête. Maintenant le vin est tiré, il en va de même pour les autres listes de gauche (LO, France insoumise, PCF, Génération.s) et écologistes (EELV) avec quelques doutes sur les capacités de certains (NPA, Génération Ecologie, antispécistes...) à aller jusqu'au bout. Une chose est certaine, la route sera longue... Je ne sais pas ce que donne le PvdA actuellement, le Pasok passe par des hauts et des bas en essayant de regrouper un centre gauche qui pourrait arbitrer entre Syriza et la Nouvelle Démocratie, plutôt me semble-t-il en alliance avec le premier, déjà le cas sur l'affaire macédonienne. Là aussi nous verrons à l'automne voire avant ce qu'il en est. J'aime bien la formule de Mitterrand (mais j'ai déjà dû la citer ici, mille excuses) : le destin de la Seine est-il d'arroser Paris ou de se jeter dans la mer ? En tout cas, l'histoire ne s'arrête jamais...
lindet
 
Messages: 443
Inscription: Lun 29 Aoû 2011 21:16

Re: Vie interne du PS

Messagede pmf » Mar 19 Mar 2019 19:15

Si l'on raisonne à froid, donc sans passion politique, il est permis de penser que le scrutin important pour le Parti Socialiste, ce sont les élections municipales de 2020 car, à cette occasion, le PS aura encore un nombre important de sortants et, de mon point de vue, le résultat du scrutin des européennes n'aura pas grand impact sur celui à suivre pour les municipales.

Je ne sais pas si la situation en Seine-Maritime est représentative de la France mais la position des socialistes en Seine-Maritime me paraît assez solide pour 2020 avec pour élément essentiel la Métropole de Rouen et je pense que la Vallée de la Seine post Métropole de Rouen peut réserver quelques satisfactions de maintien, voire de conquêtes, à l'exception de la région havraise.

Pour l'Eure, le PS n'a pas beaucoup de sortants et a vu s'éloigner l'Ami Alfred Recours lequel ne sera pas candidat en 2020 mais soutiendra certainement son Premier Adjoint lequel est aussi en direction de la Majorité Présidentielle. Le PS peut escompter conserver Pont-Audemer dont le Maire actuel ne se présentera pas en 2020 et soutiendra son Premier Adjoint qui est au PS alors que le Maire actuel s'en est éloigné après avoir soutenu Emmanuel Macron au Premier Tour de l'élection présidentielle.
Val de Reuil et Gaillon devraient demeurer au PS et pour les conquêtes, je vois guère de noms à citer même si le tête de liste du PS à Evreux se veut combatif face aux dissensions de la Majorité Municipale ebroïcienne.
pmf
 
Messages: 2531
Inscription: Mer 2 Déc 2015 18:56

Re: Vie interne du PS

Messagede lindet » Mar 19 Mar 2019 20:50

Oui, bien sûr, mais nous nous éloignons un peu de la vie interne du PS, qui sera sans doute à nouveau agitée après la fin mai... On observe que sauf le cas d'Evreux que vous citez l'heure est plutôt à gauche à la défensive ; garder les villes... C'est vrai pour le PCF comme pour le PS et même la GRS (Maurel) avec La Seyne et les autres... Quelques ambitions insoumises en relève du PCF, qui se défendra, mais nous verrons cela plus tard et dans d'autres rubriques... Avec certainement un affichage très démarqué en apparence des partis comme avec Hidalgo à Paris, mais les partis ne seront pas loin. Pour en revenir à notre rubrique, la vie interne ne semble pas trop affectée par les désaccords sur les européennes, mais en même temps, comme vous le montrez, les militants ont déjà en tête les municipales et les enjeux internes ne sont pas de saison. Par exemple Stéphane Le Foll se consacre au Mans et à réussir sa réélection et il ne doit pas être le seul ! Les élus qui sont passés à Place Publique, ou sont dans les groupes qui devraient s'allier, les deux PRG maintenus, les écolos modérés non macroniens, ce qui reste du MRC du Nord-Pas-de-Calais ou du MDP devraient se retrouver en lisière du PS pour s'intégrer à des listes ouvertes et plurielles avant de converger au second tour avec la gauche plus à gauche. Il me semble que cela devrait mieux se passer que pour d'autres scrutins. Sur des enjeux locaux et avec des possibilités de fusion de listes, c'est tout de même plus simple. Une grande part d'inconnu : le sort des très grandes villes comme Paris, Lille, Rouen, Nantes, Rennes, etc. frappera l'opinion et conditionnera les chances de reprise des socialistes. Et évidemment une incertitude sur les élus assez nombreux encore dans l'ambiguïté entre majorité présidentielle et gauche modérée. Mais ils suivront sans doute plus leur électorat que l'inverse ?
lindet
 
Messages: 443
Inscription: Lun 29 Aoû 2011 21:16

Re: Vie interne du PS

Messagede SALVAT » Mar 19 Mar 2019 21:19

Ce que tu écris, pmf, concernant une certaine résistance du PS lors des municipales de 2020 - (si le scrutin n'est pas repoussé au-delà comme cela demeurerait encore une hypothèse assez sérieuse au ministère de l'intérieur) - me semble assez fondé.
En premier lieu, parce que les villes, où le PS se maintenait cahin-caha jusqu'en 2014, l'ont chassé : on en est, aujourd'hui, au noyau le plus solide.
En second lieu, on a la preuve, dimanche après dimanche, que même en situation rendue difficile, le PS-DVG sortant tient assez bien la route et même reconquiert, ici ou là des positions perdues, de justesse comme assez largement (cf. la rubrique des partielles).
En troisième lieu, des listes RN, plus nombreuses qu'en 2014, peuvent, en 2020, constituer un danger pour des listes LR-DVD à la majorité fragile et permettre au PS des conquêtes ou reconquêtes

Mais il faut attendre le 26 mai :
--les élections européennes : le macronisme pourra-t-il prétendre conquérir sous ses propres couleurs, au vu de ses résultats ?
--y aura-t-il des villes où LREM se détachera nettement.... Paris- Lyon, Strasbourg ? --il y a les métropoles où LREM ne peut pas ne pas se présenter sous ses couleurs au 1er tour quitte à devoir composer avec des alliés, en vue du second tour, pour gagner ou pour participer à une victoire commune plutôt orientées à droite..
--si son résultat est simplement "convenable", le macronisme, conscient de sa faiblesse locale, préfèrera-t-il s'introduire plus ou moins discrètement dans des listes de large union (de la droite affirmée aux socialistes repentis) -Parfois, on n'a pas attendu et des listes, en préparation, dénommées, ici ou là, "Pôle Central", se généraliseront-elles ? Ces mastodontes sont capables de gagner sur LR ou PS.... quitte à exploser ultérieurement.

2 mois de patience....
Bertrand SALVAT
SALVAT
Animateur du site
Animateur du site
 
Messages: 4919
Inscription: Dim 8 Nov 2009 22:13
Messages : 1 (détails)

Re: Vie interne du PS

Messagede pmf » Mer 20 Mar 2019 12:53

J'ai essayé d'expliquer que les élections européennes constitueront pour le PS un avant tour des municipales de 2020 dans les villes qu'il détient ou qu'il ambitionne de conquérir et souvent de reconquérir.
Dans l'hypothèse assez admise d'un résultat du 26 mai tournant autour de 5 pour cent, le PS devra élargir sa réflexion bien au delà de ce seul résultat et il lui faudra alors interroger son positionnement politique et surtout se livrer sans réserve à une analyse en profondeur des raisons pour lesquelles nombre de ses électeurs l'ont délaissé.
Je milite pour un véritable débat au sein du PS sur son idéologie et je regrette que ce débat ait été occulté depuis 2002, les résultats électoraux locaux de 2004 et de 2011 et les résultats des élections nationales des législatives de second tour de 2007 et de 2012 comme la Présidentiellede 2012 ayant eu pour effet de laisser de côté la question idéologique sans pour autant que la déroute de 2017 fusse suivie d'un tel débat.
Comme je suis un militant fort senior, je rappellerai pour l'avoir vécu en direct que dès le lendemain de la présidentielle de 1969, la gauche non communiste, comme on nous appelé alors, s'est mise en débat pour tirer les enseignements du 5,01 pour cent obtenus par Monsieur Gaston Deferre pourtant appuyé par Pierre Mendès France.
pmf
 
Messages: 2531
Inscription: Mer 2 Déc 2015 18:56

Re: Vie interne du PS

Messagede lindet » Jeu 4 Avr 2019 08:01

Ce ne sera pas simple pour le PS. Malgré tout, dans les années 1960-1970, l'idéologie dominante justement était progressiste. Nous étions toujours dans la logique issue de la Libération et de l'après-guerre d'une France qui devait être une "République indivisible, laïque, démocratique et sociale" selon la formule constitutionnelle de 1946 reprise en 1958, du moins des gaullistes aux communistes. Stratégies et méthodes divergeaient, mais ce fonds commun existait. Aujourd'hui c'est au minimum beaucoup plus compliqué, avec en effet une impression de débats idéologiques de très faible intensité, pas seulement au PS d'ailleurs. La formule me semble valoir pour à peu près tout le monde, reflet de nos incertitudes. La refondation ne sera ni commode, ni rapide.
Puisque PMF évoque 1969, signalons ici le décès récent de la veuve de Guy Mollet, Suzanne (1924-2019), sa 2e épouse et collaboratrice, ancienne secrétaire, toujours très attachée à la mémoire de son mari qui vivait retirée à Quimper.
lindet
 
Messages: 443
Inscription: Lun 29 Aoû 2011 21:16

Re: Vie interne du PS

Messagede pmf » Jeu 4 Avr 2019 17:21

J'ai lu avec grand intérêt les observations de lindet auxquelles je souscris.
Les idéaux progressistes hérités de 1936, pour moi de Léon Blum, puis du Conseil National de la Résistance, pour moi de Pierre Brossolette, de Jean Moulin ainsi que de Maurice Violette, Maire de Dreux, ces idéaux progressistes ont subi une entaille importante, qui ne fut alors pas mesurée à sa juste importance, et ce fut la répression de la grève des mineurs au Royaume Uni.
Le Maire communiste de la commune, dont j'étais alors l'élu, m'avait dit alors que nous recevions une délégation des mineurs anglais que si leur grève échouait ce serait la porte ouverte de manière béante au néolibéralisme reaganien promu en Europe par Margaret Thatcher et nous avons pu rapidement le mesurer avec la prise de contrôle à la fin des années 1980 de la Commission européenne par une entente entre les Allemands et les Anglais, bien appuyés par les Hollandais, sans que le couple franco-italien ne parvienne à enrayer la poussée néolibérale au sein des textes d'origine européenne et j'invite à se souvenir de celles concernant le Transport placèes sous l'autorité du Commissaire européen hollandais Van Miert.
Pour parler du 21ème siècle, force est de constater que le néolibéralisme s'est encore fortement développé et s'est servi de l'individualisme, qui a gagné nombre d'esprits, pour imposer ses vues et s'instiller dans nombre d'esprits.
Les progressistes ont espéré que le postmarxisme prenne racine aux Etats-Unis et nous savons depuis quelques années que ces espoirs doivent être mis en berne.
pmf
 
Messages: 2531
Inscription: Mer 2 Déc 2015 18:56

Re: Vie interne du PS

Messagede Relique » Jeu 4 Avr 2019 18:27

pmf a écrit:JLe Maire communiste de la commune, dont j'étais alors l'élu, m'avait dit alors que nous recevions une délégation des mineurs anglais que si leur grève échouait ce serait la porte ouverte de manière béante au néolibéralisme reaganien promu en Europe par Margaret Thatcher et nous avons pu rapidement le mesurer avec la prise de contrôle à la fin des années 1980 de la Commission européenne par une entente entre les Allemands et les Anglais, bien appuyés par les Hollandais, sans que le couple franco-italien ne parvienne à enrayer la poussée néolibérale au sein des textes d'origine européenne et j'invite à se souvenir de celles concernant le Transport placèes sous l'autorité du Commissaire européen hollandais Van Miert.



Le couple franco-italien (appuyé même par le Royaume-Uni qui voulait protéger ses champions nationaux) contre la poussée néolibérale existait peut-être au début des années 70 (jusqu'au changement de premier ministre Chirac-Barre) et plus ou moins entre 1981 et 1983 mais le choix de Mitterand de soutenir l'approche de Delors plutôt que celle de Chevènement concernant le choix entre dévaluation et construction européenne a totalement placé la France dans le camp "rhénan et saxon" favorable au néo-libéralisme. L'Italie s'est sentie d'ailleurs bien seule dans les années 1980, quand elle a du dévaluer seule face aux autres monnaies européennes accrochées au Mark...
Relique
Animateur du site
Animateur du site
 
Messages: 2562
Inscription: Jeu 20 Jan 2011 13:03

PrécédenteSuivante

Retourner vers Vie des partis

Vidéos

Découvrez notre sélection de vidéos en lien avec l'actualité.

Voir toutes les vidéos

Guide de l'élu délégué au budget

Joël Clérembaux

Ce guide, principalement destiné aux adjoints chargés des finances et du budget, constitue aussi un précieux instrument de travail pour celles et ceux qui ont vocation à le devenir. L'auteur présente d'abord le statut de l'adjoint chargé des finances et...

Découvrir l'ouvrage

Guide du conseil municipal - Règles, pièges et astuces

Eric Landot

Comment un conseil municipal fonctionne-t-il ? Quel est le statut de l'élu ? Quels sont les droits des élus minoritaires ? Quels pièges juridiques éviter lors des séances du conseil ? Quelles astuces faut-il maîtriser ? Quelles sont les premières mesures à prendre...

Découvrir l'ouvrage

Découvrez tous les ouvrages de

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 5 invités