Politiquemania

La base de données de la vie politique française

La vie politique américaine

Ce forum permet de réagir sur tous les évènements politiques qui ne concernent ni la France ni l'Europe. Exprimez-vous sur les élections, décisions ou nominations dans le reste du monde.

Re: La vie politique américaine

Messagede manudu83 » Sam 30 Juin 2018 11:13

guillaume44 a écrit:La question du sondage Gallup est très mal posée. S'agit-il d'immigration légale ou illégale ? Les Etats-Unis dans leur histoire sont certes un pays d'immigration mais légale non illégale...
Sur ce sujet, la nouvelle mode des démocrates est l'abolition de l'ICE. L'organisme chargé de l'expulsion des clandestins illégaux et là surprise selon un sondage Harvard Harris 60% des sympathisants démocrates sont opposés à cette mesure.

http://www.breitbart.com/big-government ... abolished/



Les démocrates ne demandent pas l'abolition de l'ICE, des mavericks à l'intérieur de l'aile gauche, le demandent, c'est comme ci je disais que les positions de McCain représentent la doctrine du parti républicain.

sur les démocrates du congrés : 4 seulement à la chambre des représentants sont partisans de son abolition.
manudu83
 
Messages: 4055
Inscription: Mer 8 Fév 2012 20:53
Localisation: le long de la grande bleu

Re: La vie politique américaine

Messagede Relique » Sam 30 Juin 2018 12:12

Je ne sais pas si on peut vraiment parler de l'égalité ou d'illégalité de l'immigration concernant l'histoire des États unis. Il me semble que cette question est très récente. En quoi la colonisation serait légale ? Il y a eu quelques lois et actes par la suite. Mais ils étaient dirigés contre des populations précises. Mais globalement, l'illégalité de l'immigration est assez récente dans l'histoire des États unis. Les ancêtres des États uniens actuels ne pouvaient pas faire de l'immigration illégale car il n'y avait pas d'illégalité. Cette distinction n'existait pas.
Relique
Animateur du site
Animateur du site
 
Messages: 2154
Inscription: Jeu 20 Jan 2011 13:03

Re: La vie politique américaine

Messagede manudu83 » Sam 30 Juin 2018 13:15

La première loi sur l'immigration au USA date de 1875 et ne concernait que la venue des travailleurs forcés d'Asie (en particulier des prostituées) ainsi que le refus des criminels européens.

president Grant a écrit:While this is being done I invite the attention of Congress to another, though perhaps no less an evil--the importation of Chinese women, but few of whom are brought to our shores to pursue honorable or useful occupations.


Une série de loi passera de 1882 à 1907 pour exclure les malades, les fous, les personnes trop agées sans famille, ce n'est qu'en 1921 que le concept de restriction réelle de l'imigration commence.
manudu83
 
Messages: 4055
Inscription: Mer 8 Fév 2012 20:53
Localisation: le long de la grande bleu

Re: La vie politique américaine

Messagede Corondar » Sam 30 Juin 2018 16:39

guillaume44 a écrit:La question du sondage Gallup est très mal posée. S'agit-il d'immigration légale ou illégale ? Les Etats-Unis dans leur histoire sont certes un pays d'immigration mais légale non illégale...
Sur ce sujet, la nouvelle mode des démocrates est l'abolition de l'ICE. L'organisme chargé de l'expulsion des clandestins illégaux et là surprise selon un sondage Harvard Harris 60% des sympathisants démocrates sont opposés à cette mesure.
http://www.breitbart.com/big-government ... abolished/


Quelle est votre source d'information concernant l'ICE et les démocrates ? Le dernier reportage de Sean Hannity sur Fox ? Le dernier papier conspirationniste de Breitbart ? Ou le dernier discours en meeting de Trump ?
Vous savez, il y a quelques républicains qui sont favorables à la recriminalisation de l'homosexualité, ça ne fait pas pour autant du GOP un parti au programme homophobe. Encore une fois, il serait bon de lever le nez de la propagande trumpienne.
On peut certainement reprocher beaucoup de flottements et d'arrières pensées électorales aux démocrates (pas plus ni moins qu'aux républicains remarquez...) sur la question migratoire, mais il y a au moins un élément incontestable : on sait ce que les démocrates sont prêts à signer sur le sujet, et on sait aussi ce qu'ils ne sont pas prêts à signer. Côté républicain et côté présidentiel c'est nettement moins clair.

guillaume44 a écrit:Même en Californie, la promesse de donner une assurance santé à l'ensemble des clandestins au même titre que les californiens a provoqué de forts remous et la qualification d'un candidat républicain pour le poste de gouverneur. Chose très difficilement envisageable il y a à peine d'un an.
Je ne suis pas sur que donner les mêmes droits aux clandestins aux américains tels que le propose le parti démocrate enchantent réellement ces derniers. Et je ne parle même pas de l'aspect moral d'une telle mesure.
Par ailleurs, si les américains aiment bien quitter leur boulot du jour au lendemain et aller dans un autre état à l'autre bout du pays est réel.... Ils s'attendent tout de même à trouver une culture et une langue commune.

Ayant moins eu la chance de visiter les états "centraux" que vous, Milwaukee excepté (c'est à 1h30 de train de Chicago), que ce soit à Chicago, New York, et également dans l'ouest américain (Californie, Nevada, Utah et Arizona), j'ai également trouvé les américains très accueillant et chaleureux. J'ai même pu assister à un mariage américain en étant rentré par hasard dans une église de Milwaukee.
Néanmoins, je ne suis pas sur que si je leur aurais dit "Bon je m'installe ici et je commence à travailler dans la clandestinité " que l'accueil aurait été le même.
Par ailleurs, l'on ne peut nier qu'il y a une culture américaine. Et avec une immigration de masse illégale, celle-ci me semble menacée. Donc je ne suis vraiment pas sur que les américains soient si favorable à l'immigration.
Par ailleurs,


Une culture américaine ? Une seule et unique ? Il faut terriblement méconnaître la société américaine pour dire ça. La société américaine a toujours été, et sera toujours, multi-culturelle et communautariste. Intégration et assimilation sont considérés comme de très vilains mots outre-Atlantique.
Je vais encore enfoncer une porte ouverte : il n'y a pas de langue officielle aux USA, et on estime le nombre de locuteurs hispanophones à environ 50 millions (et pour couper court à tout fantasme : l'immense majorité des locuteurs en question sont estampillés 100% ricains sur leurs papiers officiels).
Encore une fois je ne dis pas qu'il n'y a pas de tension dans la population américaine concernant l'immigration (légale ou illégale). Je dis qu'une majorité d'Américains voit l'immigration comme une composante indissociable de la nature même de leur pays. Je ne dis pas qu'il n'y a pas de tension interne à la société US sur le sujet, loin de là. Je dis que ce rejet de l'immigration est nettement moins prégnant aux USA qu'en Europe, et je suis clairement pas convaincu que la politique de Trump sur le sujet soit approuvé par une majorité des Américains. Mais par sa base électorale certainement.
Surtout, j'aimerais rappeler que la majorité des clandestins sont rentrés légalement sur le territoire US, et qu'ils s'y maintiennent illégalement après la fin de leur titre de séjour. C'est peut-être là dessus que l'administration US devrait travailler un peu plus.
Enfin, concernant la Californie, je me souviens d'un ancien post où vous indiquiez que la "remontée" de Cox se faisait sur le prix des hydrocarbures, aujourd'hui c'est donc sur le rejet migratoire ? Dans les résultats des primaires californiennes vous lisez un succès pour les républicains vous ?
La qualification de Cox se joue surtout sur le fait que les voix républicaines se sont nettement moins éparpillées que les voix démocrates (il y avait 18 candidats en lice : 12 démocrates, 5 républicains et 1 indépendant). Le "succès" de Cox est juste d'avoir réussi à s'imposer comme le seul candidat républicain "utile". Les candidats républicains sur cette primaire rassemblent péniblement 35% des voix, l'ensemble des candidats démocrates réunissent un peu plus de 62% des voix. Si réellement on devait lire les primaires californiennes comme un référendum sur la question migratoire (lecture à mon avis très erronée), je crois que le résultat serait assez clair et sans appel.
Et pour information, le dernier sondage concernant la course au poste de gouverneur en Californie donne 29 points d'avance à Newsom sur Cox (58/29), soit un rapport de 2 contre 1. Si c'est ça les "remous" que ça provoque pour les démocrates en Californie, ma foi, je pense que le parti de l'âne s'en contentera...
Corondar
Animateur du site
Animateur du site
 
Messages: 2642
Inscription: Mar 26 Jan 2010 01:57
Messages : 1 (détails)

Re: La vie politique américaine

Messagede ploumploum » Sam 30 Juin 2018 17:30

Cour Suprême

Le Président Trump prévoit de ne pas perdre de temps : il annonce que son candidat pour remplacer le futur démissionnaire A.Kennedy sera connu le 9 juillet.
https://www.lemonde.fr/donald-trump/art ... 53715.html

D'après Fox News, parmi les candidats possibles, il y aurait les frères Lee :
- Thomas, 53 ans, membre de la Cour Suprême de l'Utah depuis 2010 (N°2 depuis 2012)
- Mike, 47 ans, sénateur de l'Utah depuis 2011.

Au delà du profil très conservateur des deux frères, c'est le vote en lui-même qui risque d'être serré, Pence pouvant encore être sollicité (un Vice-président départageant le vote serait-il une première pour un tel poste en jeu ?)
https://elpais.com/internacional/2018/0 ... 63094.html

http://www.foxnews.com/politics/2018/06 ... court.html
ploumploum
Animateur du site
Animateur du site
 
Messages: 15007
Inscription: Ven 11 Mar 2011 18:24
Localisation: Séquano-Dionysien

Re: La vie politique américaine

Messagede Jean-Philippe » Sam 30 Juin 2018 20:14

Pourvu que Ruth Bader Ginsburg et Stephen Breyer, les deux juges progressistes les plus âgés (85 et 79 ans), "tiennent" jusqu'à l'élection d'un président "normal", démocrate ou républicain modéré (une espèce rare ces derniers temps). Je crois me souvenir qu'à l'élection de Trump, la première avait promis de faire de son mieux pour "tenir" les quatre années suivantes.
Jean-Philippe
Animateur du site
Animateur du site
 
Messages: 9045
Inscription: Sam 26 Sep 2009 21:11
Localisation: Mayenne

Re: La vie politique américaine

Messagede manudu83 » Sam 30 Juin 2018 20:50

Une anecdote sur l'immigration hispanique, la gouverneur du nouveau mexique, Susan Martinez est d'ascendance mexicaine, elle compte en particulier le général Ortega Ramirez de la révolution mexicaine comme arrière-grand-père mais surtout une partie de sa famille maternelle était au nouveau mexique avant que les USA ne récupère le territoire en 1848, elle est donc une mexicaine qui n'a pas migré, c'est la frontière qui a migré.
manudu83
 
Messages: 4055
Inscription: Mer 8 Fév 2012 20:53
Localisation: le long de la grande bleu

Re: La vie politique américaine

Messagede Corondar » Dim 1 Juil 2018 00:38

Jean-Philippe a écrit:Pourvu que Ruth Bader Ginsburg et Stephen Breyer, les deux juges progressistes les plus âgés (85 et 79 ans), "tiennent" jusqu'à l'élection d'un président "normal", démocrate ou républicain modéré (une espèce rare ces derniers temps). Je crois me souvenir qu'à l'élection de Trump, la première avait promis de faire de son mieux pour "tenir" les quatre années suivantes.


D'autant plus que la majorité des républicains qui s'expriment sur le sujet annoncent assez franchement la couleur : ils espèrent bien pouvoir revenir sur la légalisation de l'avortement. Si Trump parvient à faire basculer la Cour Suprême dans l'escarcelle de l'ultra droite conservatrice, ce serait incontestablement le legs majeur de sa présidence pour des décennies.
Il faut avouer que le scénario (théorique mais loin d'être impossible) d'un président républicain anciennement démocrate, deux fois divorcé, trois fois marié, infidèle chronique, peu intéressé par la religion, ayant fait des cameos dans des films pornographiques, qui offrirait la cour suprême à la droite conservatrice américaine serait d'une ironie assez mordante.
Par contre faut quand même qu'ils fassent attention : en axant aussi massivement le débat sur la lutte contre le droit à l'avortement, les républicains prennent le risque de perdre les voix des sénatrices républicaines de l'Alaska (Murkowski) et du Maine (Collins), qui ne rigolent pas avec ce sujet là.
Corondar
Animateur du site
Animateur du site
 
Messages: 2642
Inscription: Mar 26 Jan 2010 01:57
Messages : 1 (détails)

Re: La vie politique américaine

Messagede guillaume44 » Dim 1 Juil 2018 02:31

De ce que j'ai entendu dire, la personne qu'il souhaite installer à la cour suprême serait une femme et parmi les 5 noms qu'il aurait retenu. il n'a aucunement l'intention de leur donner leur avis sur l'avortement.
Trump est bien plus malin qu'on ne le pense. Il ne mettra pas un juge ultra-conservateur clivant surtout sur l'avortement. Nous aurons la réponse le 9 Juillet.
PS : Donald Trump n'a jamais tourné dans des films pornographiques ni eu de relations avec des actrices pornographiques (prouvés) à ce jour. J'ai trouvé votre remarque particulièrement désobligeante envers Trump.
guillaume44
 
Messages: 206
Inscription: Mar 1 Mar 2016 20:40

Re: La vie politique américaine

Messagede Corondar » Dim 1 Juil 2018 08:21

guillaume44 a écrit:PS : Donald Trump n'a jamais tourné dans des films pornographiques ni eu de relations avec des actrices pornographiques (prouvés) à ce jour. J'ai trouvé votre remarque particulièrement désobligeante envers Trump.


Et si, désolé (on l'avait déjà signalé durant la campagne présidentielle, lorsque Trump avait attaqué, à tort, une miss pour une "participation" inexistante à un film porno, hypocrisie toujours, quand tu nous tiens...) :
https://www.20minutes.fr/insolite/19353 ... it-surface
Après cela dépend de ce que vous appelez "tourné". J'ai bien parlé de cameo, pas de rôle "actif" :). Quant au fait de coucher (ou non) avec une actrice porno, mon post ne le mentionnait en rien, c'est vous qui mettez ça sur le tapis (ses précédentes infidélités avérées, qui lui ont coûté ses deux précédents mariages, ne concernaient pas d'actrice porno).
Je précise qu'en ce qui me concerne coucher avec une actrice pornographique, ou même une prostituée, n'est en rien un crime, ni même moralement contestable. Je vous avoue qu'en ce qui concerne la chambre à coucher, la vie privée des gens m’indiffère totalement (ma seule "règle en" la matière est le consentement de la, du ou des partenaire(s) ). Je souligne juste l'hypocrisie flagrante entre le fait de nommer des juges extrêmement conservateurs et puritains (vous avez peut-être raté l'information, mais le président ne nomme pas que des juges à la SCOTUS, il le fait aussi dans les cours fédérales : je vous invite à aller voir le pedigree des juges que Trump nomme...) et avoir (eu ?) un style de vie peu en adéquation avec les préceptes puritains (là aussi, je vous rappelle que Trump a déjà nommé un juge très conservateur à la SCOTUS, Gorsuch).
Quant à la nomination du futur juge, je parlais bien des membres du parti du président (qu'il soutient et qui le soutient) qui s'expriment sur le sujet, et pour qui la lutte contre l'avortement semble bien être à l'ordre du jour :
https://edition.cnn.com/2018/06/30/poli ... index.html
J'ai jamais dit que c'est ce que tenteraient de faire les juges conservateurs de la SCOTUS une fois que l'institution aura été déportée vers la droite. Revenir sur le précédent de l'avortement ne serait pas si "facile" à obtenir, même avec une SCOTUS majoritairement conservatrice.
Si je devais être vraiment désobligeant avec Trump, c'est plutôt son "heure de gloire" où il s'est moqué du handicap physique d'une personne en le singeant que je mettrais en avant.
http://www.liberation.fr/video/2015/11/ ... pe_1416321
Corondar
Animateur du site
Animateur du site
 
Messages: 2642
Inscription: Mar 26 Jan 2010 01:57
Messages : 1 (détails)

PrécédenteSuivante

Retourner vers Politique dans le monde

Vidéos

Découvrez notre sélection de vidéos en lien avec l'actualité.

Voir toutes les vidéos

Guide de l'élu délégué à l'urbanisme

Eric Becet

Ce Dossier d'experts présente la réforme initiée par les dispositions de la loi n° 2010-788 portant engagement national pour l'environnement, votée le 12 juillet 2010, dite loi « Grenelle II ». Il ne s'agit pas d'une réforme complète du Code de...

Découvrir l'ouvrage

Comprendre les finances locales

Joël Clérembaux

Les finances locales sont une matière trop sérieuse pour être confiée aux seuls experts ! Les élus locaux, qui ont la lourde responsabilité de prendre les décisions en matière budgétaire, ne doivent pas s'en tenir...

Découvrir l'ouvrage

Découvrez tous les ouvrages de

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 1 invité