Politiquemania

La base de données de la vie politique française

La vie politique américaine

Ce forum permet de réagir sur tous les évènements politiques qui ne concernent ni la France ni l'Europe. Exprimez-vous sur les élections, décisions ou nominations dans le reste du monde.

Re: La vie politique américaine

Messagede Corondar » Dim 10 Juin 2018 16:54

Eco92 a écrit:Sur le G7 Trump a réussi à me surprendre, pas en disant que ça l'intéressait peu ni parce qu'il y a passé moins de 24h en partant avant les conclusions de la commission environnement, ça bon... Mais il a au passage annoncé qu'il souhaitait la réintégration de la Russie au G7.

Alors en soi je n'aime pas beaucoup le G7 hein, mais les bisous de Trump envers Poutine c'est quand même curieux comme timing.
https://www.washingtonpost.com/gdpr-consent/?destination=%2Fbusiness%2Feconomy%2Ftrump-calls-for-russia-to-be-reinstated-to-g7-threatens-allies-on-trade


Ça vous étonne encore les zigzags trumpiens ? Ce G7 a encore été un grand moment de télé-réalité trumpienne, mais on atteint je pense des sommets de surréalisme là.
Que Trump veuille faire une politique protectionniste (voire isolationniste ?) c'est son droit. Et comme en plus il a été élu (en partie) là dessus, il aurait tort de se priver... Le problème c'est la manière dont il le fait. Déjà, il croit encore qu'il peut imposer des tarifs à des pays sans que ceux-ci ne répliquent à leur tour par des tarifs qui, que le Donald le veuille ou non, impacteront l'économie US (je pense que les agriculteurs américains vont le sentir passer, à minima).
Mais le problème c'est que Trump ne tire pas les conclusions de tout ça, et ne va pas au bout de la logique. Il devrait arrêter d'aller à ce genre de sommet, retirer carrément les USA de l'OMC, du G7, voire de l'ONU (ça lui éviterait de signer un communiqué pour le dénoncer juste après déjà...). Et dans le même temps, en se rendant au G7, il propose carrément la suppression pure et simple de toutes les barrières douanières ! Ce qui est l'exact opposé de ce qu'il fait. Allez comprendre...
Mais le plus grave n'est pas là à mon sens. Trump a fait voter des tarifs contre le Canada en se basant sur un cavalier législatif, faisant ce décret pour des raisons de "sécurité nationale". Le premier ministre canadien fait légitimement remarquer qu'il ait du mal à avaler que son pays, allié très proche des USA, puisse être considéré officiellement comme une menace pour les USA. Et Trump enfonce le clou en partant dans des analogies historiques à deux balles (ce sont les Britanniques qui ont incendié la Maison Blanche en 1812 pas les Canadiens, et dans son tweet sur le débarquement en Normandie il aurait pu rappeler que les soldats Américains sont morts au côté de nombreux Canadiens, mais non...), et attaque le premier ministre canadien sur des propos qu'il n'a même pas tenu.
Il est assez difficile de ne pas remarquer que les chefs d'état russe et nord-coréen ont désormais droit à des mots doux beaucoup plus tendres que n'en ont les pays alliés des USA. Il serait peut-être temps que les alliés des USA en tirent aussi les conséquences...
Mais l'autre élément qui est schizophrénique c'est avec la Russie, puisque dans le même temps Trump enclenche une escalade avec l'Iran et la Syrie, les deux alliés russes au Moyen-Orient. Là c'est plus facile à comprendre pourquoi cela dit : les faucons de la Défense restent les mêmes, que ce soit sous Bush ou Trump...
https://edition.cnn.com/2018/06/09/poli ... index.html
https://edition.cnn.com/2018/06/09/poli ... index.html
https://globalnews.ca/news/4264889/g7-c ... e-trudeau/
https://edition.cnn.com/2018/06/09/poli ... index.html
Corondar
Animateur du site
Animateur du site
 
Messages: 2669
Inscription: Mar 26 Jan 2010 01:57
Messages : 1 (détails)

Re: La vie politique américaine

Messagede jean24 » Dim 10 Juin 2018 18:18

Corondar a écrit:Ça vous étonne encore les zigzags trumpiens ? Ce G7 a encore été un grand moment de télé-réalité trumpienne, mais on atteint je pense des sommets de surréalisme là.
Que Trump veuille faire une politique protectionniste (voire isolationniste ?) c'est son droit. Et comme en plus il a été élu (en partie) là dessus, il aurait tort de se priver... Le problème c'est la manière dont il le fait. Déjà, il croit encore qu'il peut imposer des tarifs à des pays sans que ceux-ci ne répliquent à leur tour par des tarifs qui, que le Donald le veuille ou non, impacteront l'économie US (je pense que les agriculteurs américains vont le sentir passer, à minima).
Mais le problème c'est que Trump ne tire pas les conclusions de tout ça, et ne va pas au bout de la logique. Il devrait arrêter d'aller à ce genre de sommet, retirer carrément les USA de l'OMC, du G7, voire de l'ONU (ça lui éviterait de signer un communiqué pour le dénoncer juste après déjà...). Et dans le même temps, en se rendant au G7, il propose carrément la suppression pure et simple de toutes les barrières douanières ! Ce qui est l'exact opposé de ce qu'il fait. Allez comprendre.

Hummm, ça faisait longtemps !
Déjà il faut remarquer que pour une réplique, l'union européenne a été très faible voire à coté de la plaque ! Quand Trump taxe l'acier européen et canadien c'est pour favoriser l'acier américain. Quand Macron, Merkel, Junker et compagnie répliquent, ils taxent du whisky, des cacahuètes, des jeans et des harley ! C'est vrai que taxer la cacahuète américaine va favoriser la cacahuète française ! Idem pour la harley, ça va sans doute favoriser l'équivalent de cette marque en Europe, mais comme on n'a pas d'équivalent, ceux qui sont fans de harley continueront à acheter des harley : la harley on ne l’achète que rarement comme moyen de transport quotidien à cause de sa taille, les propriétaires de harley que je connais ne l'utilisent que le weekend, le reste de la semaine ils vont sur des motos plus discrètes, plus silencieuses, plus fines et plus maniables ; on n’achète généralement cette moto que pour son nom et sa renommée, c'est comme aller voir un marvel, on ne va le voir que parce que c'est marvel et non parce que la bande annonce était intéressante (ce qui n'exclut pas quelques déconvenues). Quant aux jeans, levis n'a pas de souci à se faire, idem pour le bourbon.
Quand les USA nous taxent nous ne savons que répondre symboliquement et surtout inutilement car quand on taxe ces produits américains (ils ont dû bien rire à la maison blanche quand ils ont vu la réplique européenne !), dans le même temps les chinois propose d'acheter pour 70 milliards de produits américains en plus ! Dont du soja !
https://bfmbusiness.bfmtv.com/monde/la- ... 65865.html
Donc oui
Corondar a écrit:les agriculteurs américains vont le sentir passer, à minima
mais dans un sens qui leur sera plus favorable.
Les réponses canadiennes et mexicaines étaient plus sérieuses que la réponse européenne.

Le problème pour le Canada, la Chine et l'Europe c'est que les États-Unis ne peuvent pas perdre une guerre commerciale avec eux, ils ont un déficit commercial. Quand Trump propose la suppression de barrières douanières, il reste logique, il milite non pas pour réduire un déficit commercial dû à une mauvaise santé économique, mais un déficit dû à des barrières douanières, les taxes allemandes sur les voiture américaines sont de 10% quand les taxes américaines sur les voitures allemandes sont quatre fois inférieures à 2,5 %. Certes c'est Peter Navarro qui le dit, mais je vois mal le New York Times publier cette tribune en laissant passer un bobard de cette taille.
https://www.nytimes.com/2018/06/08/opin ... varro.html
Ce que Trump demande c'est de la réciprocité, des taxes à 0% pour tout le monde ou une guerre commerciale. Actuellement, seuls le Canada et l'UE ont choisi la guerre commerciale. Les Japonais tentent d'avoir un accord, idem avec les Chinois.

Pour finir, ce qui m'a fait le plus de peine était sans doute l'image de la France, un Macron tout docile devant Trump, mais menaçant quand il était avec Trudeau ; l’Élysée qui écrit dans un communiqué "Soyons sérieux et dignes de nos peuples ! " quand le seul exploit de Macron (40 ans) c'est d'écraser la main de Trump (71 ans), quel courage !
Dernière édition par ploumploum le Dim 10 Juin 2018 18:28, édité 1 fois.
Raison: Corrections
jean24
 
Messages: 605
Inscription: Mar 26 Aoû 2014 12:05

Re: La vie politique américaine

Messagede Corondar » Dim 10 Juin 2018 19:08

jean24 a écrit:
Corondar a écrit:Ça vous étonne encore les zigzags trumpiens ? Ce G7 a encore été un grand moment de télé-réalité trumpienne, mais on atteint je pense des sommets de surréalisme là.
Que Trump veuille faire une politique protectionniste (voire isolationniste ?) c'est son droit. Et comme en plus il a été élu (en partie) là dessus, il aurait tort de se priver... Le problème c'est la manière dont il le fait. Déjà, il croit encore qu'il peut imposer des tarifs à des pays sans que ceux-ci ne répliquent à leur tour par des tarifs qui, que le Donald le veuille ou non, impacteront l'économie US (je pense que les agriculteurs américains vont le sentir passer, à minima).
Mais le problème c'est que Trump ne tire pas les conclusions de tout ça, et ne va pas au bout de la logique. Il devrait arrêter d'aller à ce genre de sommet, retirer carrément les USA de l'OMC, du G7, voire de l'ONU (ça lui éviterait de signer un communiqué pour le dénoncer juste après déjà...). Et dans le même temps, en se rendant au G7, il propose carrément la suppression pure et simple de toutes les barrières douanières ! Ce qui est l'exact opposé de ce qu'il fait. Allez comprendre.

Hummm, ça faisait longtemps !
Déjà il faut remarquer que pour une réplique, l'union européenne a été très faible voire à coté de la plaque ! Quand Trump taxe l'acier européen et canadien c'est pour favoriser l'acier américain. Quand Macron, Merkel, Junker et compagnie répliquent, ils taxent du whisky, des cacahuètes, des jeans et des harley ! C'est vrai que taxer la cacahuète américaine va favoriser la cacahuète française ! Idem pour la harley, ça va sans doute favoriser l'équivalent de cette marque en Europe, mais comme on n'a pas d'équivalent, ceux qui sont fans de harley continueront à acheter des harley : la harley on ne l’achète que rarement comme moyen de transport quotidien à cause de sa taille, les propriétaires de harley que je connais ne l'utilisent que le weekend, le reste de la semaine ils vont sur des motos plus discrètes, plus silencieuses, plus fines et plus maniables ; on n’achète généralement cette moto que pour son nom et sa renommée, c'est comme aller voir un marvel, on ne va le voir que parce que c'est marvel et non parce que la bande annonce était intéressante (ce qui n'exclut pas quelques déconvenues). Quant aux jeans, levis n'a pas de souci à se faire, idem pour le bourbon.
Quand les USA nous taxent nous ne savons que répondre symboliquement et surtout inutilement car quand on taxe ces produits américains (ils ont dû bien rire à la maison blanche quand ils ont vu la réplique européenne !), dans le même temps les chinois propose d'acheter pour 70 milliards de produits américains en plus ! Dont du soja !
https://bfmbusiness.bfmtv.com/monde/la- ... 65865.html
Donc oui
Corondar a écrit:les agriculteurs américains vont le sentir passer, à minima
mais dans un sens qui leur sera plus favorable.
Les réponses canadiennes et mexicaines étaient plus sérieuses que la réponse européenne.

Le problème pour le Canada, la Chine et l'Europe c'est que les États-Unis ne peuvent pas perdre une guerre commerciale avec eux, ils ont un déficit commercial. Quand Trump propose la suppression de barrières douanières, il reste logique, il milite non pas pour réduire un déficit commercial dû à une mauvaise santé économique, mais un déficit dû à des barrières douanières, les taxes allemandes sur les voiture américaines sont de 10% quand les taxes américaines sur les voitures allemandes sont quatre fois inférieures à 2,5 %. Certes c'est Peter Navarro qui le dit, mais je vois mal le New York Times publier cette tribune en laissant passer un bobard de cette taille.
https://www.nytimes.com/2018/06/08/opin ... varro.html
Ce que Trump demande c'est de la réciprocité, des taxes à 0% pour tout le monde ou une guerre commerciale. Actuellement, seuls le Canada et l'UE ont choisi la guerre commerciale. Les Japonais tentent d'avoir un accord, idem avec les Chinois.

Pour finir, ce qui m'a fait le plus de peine était sans doute l'image de la France, un Macron tout docile devant Trump, mais menaçant quand il était avec Trudeau ; l’Élysée qui écrit dans un communiqué "Soyons sérieux et dignes de nos peuples ! " quand le seul exploit de Macron (40 ans) c'est d'écraser la main de Trump (71 ans), quel courage !


J'ai jamais dit que la réponse européenne avait été à la hauteur, au contraire, je dis que l'Union européenne (et, plus largement, tous les "alliés" des USA) devrait tirer les conclusions de la donne trumpienne. Par contre, je pense que l'UE a choisi une liste de produits US non pas en fonction de leurs équivalents européens, mais en fonction de leurs lieux de production (beaucoup des produits fabriqués par les USA et concernés par les taxes européennes le sont dans des swing states ou dans des états dont sont élus les poids lourds républicains du Congrès). La réponse est plus politique qu'économique, ce que l'on peut critiquer en effet.
Par contre la Chine a bien riposté par une guerre commerciale, elle a déjà surtaxé de nombreux produits US, notamment agricoles (le porc et les fruits, là aussi ça impacte des swing states), mais aussi industriels (les avions). Les 70 milliards sur lesquels la Chine s'est engagée (pour l'heure c'est du virtuel) sont une goutte d'eau à l'échelle du déficit commercial que les USA ont avec la Chine. Déjà, ça suppose que les USA puissent réellement augmenter leur production d'un tel niveau (ça reste à démontrer), et surtout, cela suppose que les exportations de la Chine vers les USA cessent de croître comme elles le font depuis des décennies (ça c'est plus qu'une démonstration à faire, mais un miracle). J'ai mis un lien dans un post précédent indiquant que les éleveurs de porcs de l'Iowa avaient déjà perdu 500 millions de dollars suite aux rétorsions chinoises. Vous croyez réellement que les élus ruraux républicains tirent la sonnette d'alarme par pure idéologie ? Non, c'est parce que leurs électeurs qui bossent dans l'agriculture les interpellent déjà sur l'argent qu'ils perdent, et qu'ils perdront.
Par contre, les USA n'ont pas un déficit commercial parce qu'il y a des taxes et des barrières douanières. Ils ont un déficit parce qu'ils achètent plus qu'ils ne produisent, et massivement. Toute la production industrielle et agricole américaine ne suffiraient pas à assurer la consommation américaine. Si tous les pays du monde consommaient autant que les USA, il faudrait environ 4 planètes pour assurer la demande.
Trump applique au commerce des recettes immobilières, ça ne peut pas marcher. Le commerce mondial n'est pas, et ne sera jamais, un jeu à somme nulle. Si vraiment on appliquait le zéro taxe (que Trump ne veut pas réellement, enfin je crois, je ne sais pas ce que veut Trump, à part être réélu), les Américains importeraient encore plus qu'ils ne le font déjà.
Les USA n'ont pas un problème de croissance ou de compétitivité, ils ont un problème de surconsommation et d'endettement (d'inégalités aussi), depuis un siècle environ. Ça marchera tant qu'ils seront la première puissance mondiale et qu'ils auront le dollar. Je ne sais pas combien de temps durera encore l'empire américain, mais il finira par s'effondrer. Dès qu'une autre puissance lui piquera son leadership, il déposera le bilan économique. Mais plus vraisemblablement la planète aura elle déposé le bilan écologique avant.
Corondar
Animateur du site
Animateur du site
 
Messages: 2669
Inscription: Mar 26 Jan 2010 01:57
Messages : 1 (détails)

Re: La vie politique américaine

Messagede Pullo » Dim 10 Juin 2018 19:10

Poutine, en voyant ce qui ce passe au G7, ou plutôt au "G1 + 6" (ou G6 + 1) doit bien ricaner depuis la Chine (où se tient un sommet de l'OCS avec la participation de l'Iran). La rencontre à Singapour avec Kim Jong Un aura lieu mardi. Quelle(s) surprise(s) va nous réserver le Donald ? La suite au prochain épisode !
Pullo
 
Messages: 1569
Inscription: Ven 30 Mar 2012 20:25
Localisation: Paris
Avertissements: 2

Re: La vie politique américaine

Messagede Jean-Philippe » Dim 10 Juin 2018 22:45

Sans répéter ce qu'a écrit Corondar et que j'approuve, l'attitude de Trump est assez originale (pour ne pas dire autre chose). Il s'éloigne de ses alliés les plus anciens et les plus proches géographiquement parlant et se rapproche (rien n'est fait) de son ex pire ennemi.
Les sondages sur l'approbation de son action dans les semaines qui vont suivre seront intéressants à suivre, bien que la politique étrangère soit loin d'être une priorité de beaucoup d'électeurs. A moyen terme, les effets économiques toucheront de plus en plus de monde et je ne suis pas sûr que le solde des gagnants sur les perdants soit positif.
Jean-Philippe
Animateur du site
Animateur du site
 
Messages: 9047
Inscription: Sam 26 Sep 2009 21:11
Localisation: Mayenne

Re: La vie politique américaine

Messagede Corondar » Lun 11 Juin 2018 02:59

Jean-Philippe a écrit:Sans répéter ce qu'a écrit Corondar et que j'approuve, l'attitude de Trump est assez originale (pour ne pas dire autre chose). Il s'éloigne de ses alliés les plus anciens et les plus proches géographiquement parlant et se rapproche (rien n'est fait) de son ex pire ennemi.
Les sondages sur l'approbation de son action dans les semaines qui vont suivre seront intéressants à suivre, bien que la politique étrangère soit loin d'être une priorité de beaucoup d'électeurs. A moyen terme, les effets économiques toucheront de plus en plus de monde et je ne suis pas sûr que le solde des gagnants sur les perdants soit positif.


Il est certain qu'entendre le président des USA désigner l'économie canadienne comme une menace pour la sécurité nationale de l'Union, c'est pour le moins original :).
Blague à part, je suis d'accord sur la difficulté d'évaluer les conséquences économiques, à moyen et long terme. Déjà parce qu'on ne sait pas l'ampleur que vont prendre ces guerres commerciales, qui ne font que commencer. Il y aura des gagnants et des perdants, entre différents pays mais aussi à l'intérieur de chaque pays.
Pour la Russie, par contre, je mets un petit bémol, comme Jean Philippe. Le discours c'est une chose, les actes en sont une autre. Trump aura beau faire toutes les déclarations d'amour du monde à Poutine, tant que la diplomatie US aura dans son viseur la Syrie ou l'Iran, ça fait une belle jambe à Poutine. Autant Trump a réussi à convaincre ou à faire taire le GOP quant au protectionnisme, autant sur un réalignement de la diplomatie US vers un penchant pro-russe, là y a encore du boulot.
Sur cet aspect là je pense qu'on restera plus dans les paroles que dans les actes. On est plus dans l’obsession trumpienne de se démarquer à tout prix de son prédécesseur. Obama avait des relations mauvaises avec Poutine, Trump voudrait de bonnes relations avec Poutine. Je pense pas que ça aille plus loin que ça. Je ne pense pas que le Congrès ou le GOP soient prêts à suivre Trump dans de vraies initiatives pro-russes (en tout cas Trump a été incapable de réduire les sanctions contre la Russie). Parce que si Trump semble tenir bon sur le protectionnisme, sur l'isolationnisme les républicains ont largement réussi à annihiler complètement l'agenda du candidat Trump. Le président Trump est, en matière de politique étrangère, un républicain pur jus (avec le déplacement de l'ambassade US à Jérusalem, il est même plus royaliste que le roi...). Alors qu'Obama avait enclenché une forme de désengagement du Moyen-Orient, sous Trump les USA reprennent pied fissa dans la région, et je doute que la Russie puisse trouver son compte là dedans.
Corondar
Animateur du site
Animateur du site
 
Messages: 2669
Inscription: Mar 26 Jan 2010 01:57
Messages : 1 (détails)

Re: La vie politique américaine

Messagede ploumploum » Lun 11 Juin 2018 19:57

Décision importante de la Cour Suprême concernant la législation électorale : elle valide par 5 pour/4 contre le toilettage des listes d'électeurs tel qu'il est pratiqué en Ohio

L’Ohio, gouverné par les républicains, a décidé de retirer des listes électorales les électeurs qui ne participent pas de manière assez régulière aux différents scrutins organisés dans cet Etat. Les autorités de l’Ohio affirment que ces mesures administratives sont destinées à maintenir à jour les registres électoraux en écartant les gens qui ont déménagé ou qui sont morts.

En pratique, quiconque ne votant pas durant deux ans reçoit de son bureau de vote une demande de confirmation d’adresse. Si la personne ne répond pas, ou si elle continue à ne pas voter durant quatre ans, elle est radiée des listes, sous la présomption qu’elle n’habite plus là.


https://www.lemonde.fr/ameriques/articl ... _3222.html

https://www.nytimes.com/2018/06/11/us/p ... rolls.html
ploumploum
Animateur du site
Animateur du site
 
Messages: 15154
Inscription: Ven 11 Mar 2011 18:24
Localisation: Séquano-Dionysien

Re: La vie politique américaine

Messagede Corondar » Jeu 14 Juin 2018 18:25

Au milieu du tourbillon incessant de l'actualité sous l'ère Trump, ce dossier là était tombé sous les radars malgré son aspect potentiellement grave. L'état de New-York poursuit Donald Trump et ses enfants dans la gestion de leur fondation de charité, accusée de tout un tas de violations de lois régissant les organes de charité. On parle aussi bien de législation fédérale que de législation de l'état de New-York. De mon point de vue, si les faits reprochés étaient avérés, ce serait sans doute judiciairement plus problématique que toutes les enquêtes de Mueller.
https://edition.cnn.com/2018/06/14/poli ... index.html
Dans le même temps, le DOJ sort un rapport dénonçant les actions de Comey dans le traitement du mailgate, mais le dédouane d'arrières pensées politiques.
https://edition.cnn.com/2018/06/14/poli ... index.html
Dans ce dernier dossier, ce que je ne comprends toujours pas c'est comment ce dossier a pu aller aussi loin alors qu'il a toujours été clair depuis le début que Clinton n'avait enfreint aucune loi au moment des faits.
Corondar
Animateur du site
Animateur du site
 
Messages: 2669
Inscription: Mar 26 Jan 2010 01:57
Messages : 1 (détails)

Re: La vie politique américaine

Messagede Jean-Philippe » Ven 15 Juin 2018 23:02

Une étude Etat par Etat sur l'évolution de la cote d'approbation nette de Trump (avis positifs moins les négatifs) entre janvier 2017 et mai 2018 montre de très grosses différences :
la chute la plus forte (de 25 à 31 points s'observe dans des Etats très variables : du Nouveau Mexique qui vire de plus en plus au bleu à l'Utah rouge vif qui n'est resté favorable à Trump que par réflexe anti Clinton, en passant par plusieurs fiefs démocrates comme New-York ou l'Illinois.
La chute est la moins forte (de 6 à 12 points) dans des Etats rouges vifs de la Bible Belt (ainsi que dans le Maryland, ce qui peut paraître assez étonnant).

Le solde reste positif dans l'Oklahoma (+11), le Montana (+3), le Kentucky (+15), l'Arizona (+2, assez surprenant pour moi), l'Alaska (+7), la Floride (+5, idem que l'Arizona), le Dakota du Nord (+6), le Nebraska (+6), l'Arkansas (+13), le Kansas (+8), la Caroline du Nord (+2), le Texas (+5), l'Indiana (+8), le Missouri (+5), le Tennessee (+20), l'Idaho (+16), le Wyoming (+28), la Géorgie (+7), le Mississippi (+23), la Caroline du Sud (+14), la Virginie Occidentale (+27), le Dakota du Sud (+14), l'Alabama (+30) et la Louisiane (+25). Dans l'Utah, le solde est nul.
Il s'agit de la moitié des Etats, mais ils sont majoritairement très peu peuplés et les plus gros (Texas, Floride, Géorgie, Caroline du Nord) ont un petit solde positif.
Or en janvier 2017, seuls 6 Etats avaient un solde négatif.
On remarque que la région des Grands Lacs échappe désormais totalement à Trump (sauf l'Indiana), alors qu'ils avaient largement contribué à sa victoire en 2016.


Autre sondage : Le plan fiscal républicain qui a été adopté en décembre fait face à plus d'opposition que de soutien, selon une nouvelle enquête sur les politiques publiques. 51% ont déclaré que le plan bénéficierait principalement aux riches, 30% ont dit que cela bénéficierait à la classe moyenne et seulement 7 ont dit que cela profiterait surtout aux pauvres.

Enfin, sur la même source que le reste de mon message, on peut lire qu'une étude du Pew Research Center a analysé 102 pays et a trouvé une corrélation inverse entre le PIB d'un pays et le pourcentage de personnes qui ont déclaré prier quotidiennement. Les États-Unis, cependant, sont un contre-exemple puisque c'est le seul pays avec un PIB de plus de 30 000 $ par habitant où plus de la moitié de la population adulte a déclaré prier quotidiennement.
Jean-Philippe
Animateur du site
Animateur du site
 
Messages: 9047
Inscription: Sam 26 Sep 2009 21:11
Localisation: Mayenne

Re: La vie politique américaine

Messagede Corondar » Sam 16 Juin 2018 14:54

Beaucoup d'actualités judiciaires et politiques sur les dernières 48 heures. Outre la mise en accusation de Trump et de certains de ses enfants dans le cadre d'une gestion possiblement frauduleuse de leur fondation de charité (qui, si les faits étaient avérés serait plus une banque de financement des Trump qu'une oeuvre de charité), Paul Manafort, l'ancien directeur de campagne de Trump, a vu sa liberté sous caution annulée par le juge qui le soupçonne désormais de tentative de subornation de témoin.
https://www.politico.com/story/2018/06/ ... ing-648988
Manafort attendra donc en prison le début de ses procès (25 juillet en Virginie et 17 septembre à DC).
Quant à Cohen, l'avocat de Trump, on semble de plus en plus se diriger vers une mise en accusation. Et les bruits de couloir parlent de plus en plus d'un deal entre Cohen et le procureur. Ce qui est certain c'est que Cohen a perdu la première manche puisque sa demande d'injonction à l'encontre de l'avocat, Avenatti, de la désormais célèbre actrice porno Stormy Daniels a été rejetée. Avenatti pourrait donc continuer à se répandre dans la presse pour dire tout le mal qu'il pense de Cohen et Trump.
https://www.bloomberg.com/news/articles ... t-16-pages
https://edition.cnn.com/2018/06/15/poli ... index.html
https://edition.cnn.com/2018/06/15/poli ... index.html
Enfin, toujours dans le volet judiciaire, l'équipe légale de Trump semble toujours se déchirer sur le bien fondé ou non d'accepter de faire témoigner Trump devant Mueller et ses équipes. Giulliani a déclaré hier que pour lui c'était une mauvaise idée.
http://thehill.com/homenews/administrat ... th-mueller
Le problème ici étant que les deux alternatives sont potentiellement dommageables. Si Trump ne va pas témoigner, ses opposants diront qu'il a quelque chose à cacher, et que si il était innocent il n'aurait rien à craindre à une confrontation. Pire, certains pourraient pointer là un manque de courage de la part du président, et on sait tous comment Trump réagit quand on met en doute sa virilité. Et puis les démocrates commencent déjà à persifler en rappelant avec gourmandise qu'Hillary Clinton n'a pas hésité à se coltiner plus de 11 heures d'entretiens musclés face au comité d'enquête parlementaire du Congrès sur l'emailgate et Benghazi. Mais Trump étant ce qu'il est, un entretien de plusieurs heures avec Mueller aboutirait presque inévitablementment sur un ou plusieurs parjures de la part du président. Et on sait tous avec le précédent de Bill Clinton à quoi ce chemin là mène... Du coup, entre deux maux, je pense que Trump aurait plutôt intérêt à éviter l'entretien.

Politiquement parlant, l'administration Trump vient de se lancer dans un vaste coup de filet anti-immigration. Sessions vient ainsi d'annoncer que la menace de représailles dans le pays d'origine en cas de retour ne serait désormais plus un motif de demande d'asile. Surtout, les autorités fédérales ont lancé plusieurs opérations d'arrestations et d'expulsions d'immigrés clandestins.
https://edition.cnn.com/2018/06/13/poli ... index.html
Mais tout cela a eu des conséquences en cascades très nombreuses. Je vais essayer de ne rien oublier :
1) les arrestations ont tourné à la polémique avec la séparation forcée de parents et de leurs enfants, entre 1500 et 2000 enfants ayant été retirés à leurs parents (ils sont désormais parqués dans un walmart vide). Au niveau des images c'est assez terrible pour l'administration Trump, on a ainsi une mère dont on a arraché le bébé au sein ou encore un père qui s'est suicidé après qu'on l'ait séparé de sa famille, ou encore l'arrestation d'un clandestin présent aux USA depuis 50 ans...
https://edition.cnn.com/videos/politics ... dnt-ac.cnn
https://www.nytimes.com/2018/06/14/us/f ... ntion.html
https://www.nbcnews.com/news/us-news/im ... -u-n881831
https://edition.cnn.com/2018/06/12/us/i ... index.html
https://slate.com/news-and-politics/201 ... t-him.html
2) il se confirme que dans ce contexte et sous Trump, la parole s'est totalement libérée chez de nombreux républicains. On a ainsi un élu de l'Arizona qui a déclaré que l'immigration devait cesser tant que l'Amérique n'aurait pas suffisamment d'enfants blancs, ça a au moins le mérite d'être clair.
https://edition.cnn.com/2018/06/14/poli ... index.html
Quant au célèbre ex sheriff Arpaio, il veut mettre en place des sanctions plus sévères contre les migrants qui viendraient avec des enfants, puisque pour lui la séparation des familles est la faute des parents (visiblement sa précédente condamnation ne lui a pas servi de leçon).
https://edition.cnn.com/2018/06/14/poli ... index.html
3) Sessions a décidé de défendre les positions du gouvernement et ses actions musclées en se référant à la bilbe. Il a donc cité un sympathique verset commandant aux croyants de se soumettre aux autorités publiques car ces dernières ont été ordonnées par dieu. Cette vision a ensuite été défendue par la porte parole de la Maison Blanche, Sanders, qui a déclaré que renforcer la loi était en effet biblique.
https://edition.cnn.com/2018/06/14/poli ... index.html
https://www.theguardian.com/us-news/201 ... der-policy
Beaucoup se sont sentis obligés de rappeler à Sessions que les USA n'étaient ni une théocratie, ni une autocratie, et que du coup ce choix de verset pour soutenir une politique n'était peut-être pas du meilleur effet.
Mais USA obligent, on est partis dans un débat théologique sur le sens réel du verset choisi par Sessions, et nombreux sont ceux qui rappellent aussi que la bible enjoint d’accueillir et de traiter l'étranger comme soi même, jusqu'au pape lui même qui s'est fendu d'un petit tweet sur le sujet.
https://edition.cnn.com/2018/06/15/us/s ... index.html
Tout un tas de groupes de pression dénoncent désormais cette politique, surtout la séparation des familles.
https://edition.cnn.com/2018/06/14/heal ... index.html
https://edition.cnn.com/2018/06/14/poli ... index.html
4) du coup les modérés à la Chambre ont de nouveau proposé un texte de compromis sur l'immigration. Un financement pour le mur et les patrouilles à la frontière, la fin des visas de loteries en échange de la naturalisation des clandestins présents depuis plusieurs années.
https://edition.cnn.com/2018/06/14/poli ... index.html
Et de nouveau Trump a dit qu'il s'y opposerait.
https://edition.cnn.com/2018/06/15/poli ... index.html
Trump qui dit que si il doit séparer des familles, c'est de la faute des démocrates. Bref, encore un sujet sur lequel on est dans l'impasse. Quant au plan d'infrastructures, il a totalement disparu des radars...
Par contre, la guerre commerciale avec la Chine bat son plein. Washington et Pékin augmentent de nouveau les taxes sur 50 milliards de produits (les USA vont taxer des produits électroniques, la Chine va taxer des produits agricoles et des voitures).
Ces taxes croisées devraient s'appliquer à partir de juillet.
https://www.nytimes.com/2018/06/15/us/p ... trade.html
Corondar
Animateur du site
Animateur du site
 
Messages: 2669
Inscription: Mar 26 Jan 2010 01:57
Messages : 1 (détails)

PrécédenteSuivante

Retourner vers Politique dans le monde

Vidéos

Découvrez notre sélection de vidéos en lien avec l'actualité.

Voir toutes les vidéos

Guide de l'élu délégué aux affaires scolaires et à l'action éducative

Jérôme Dupuis

Ce guide dresse une synthèse du cadre des politiques éducatives locales et de leurs champs d'intervention (construction, entretien et fonctionnement des écoles maternelles et élémentaires...

Découvrir l'ouvrage

Mémento du président du bureau de vote

Joël Clérembaux

Ce mémento a été conçu et réalisé pour permettre aux présidents des bureaux de vote de disposer d'outils pratiques à mettre en oeuvre avant, pendant et après le scrutin. Il expose les principales tâches qui incombent au président du bureau de vote pour...

Découvrir l'ouvrage

Découvrez tous les ouvrages de

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 1 invité