Politiquemania

La base de données de la vie politique française

La vie politique au Royaume-Uni

Forum dédié à la vie politique sur le "vieux continent". Réagissez sur les institutions européennes, les élections ou les décisions politiques de nos voisins européens.

Re: La vie politique au Royaume-Uni

Messagede Ramdams » Dim 20 Oct 2019 13:27

Oui, c'est un point très intéressant et ça montre combien le Royaume-Uni est aujourd'hui politiquement paralysé. Le gouvernement britannique pourrait sortir de la crise par la convocation d'élections anticipées mais a besoin d'une opposition officielle qui s'y oppose car, selon les sondages, elle y perdrait de nombreuses plumes.

Le Fixed-Term Act aurait été pertinent dans le cadre d'un régime présidentiel comme celui des Etats-Unis ou même de la France si nous avions gardé la différence de durée entre mandat présidentiel et mandat parlementaire, pour mieux opérer la séparation des pouvoirs et des agendas politiques.

Je pense plutôt que les événements au Royaume-Uni plaident pour l'instauration d'une proportionnelle, qui aurait l'avantage d'aboutir à de réels consensus et à chercher d'autres alliances opportunes.

Et dire que la mandature court jusqu'en 2022, ce sera long.
Ramdams
 
Messages: 1512
Inscription: Dim 24 Mar 2013 11:55

Re: La vie politique au Royaume-Uni

Messagede chroniqueur central » Dim 20 Oct 2019 14:45

La réforme de 2011 évoquée par Alambic a certes modifié la donne mais il faut dire aussi que nombre d'anciens premiers ministres britanniques ne se sont pas privés d'utiliser la dissolution comme un outil d'optimisation électorale supposée sans que le moindre blocage parlementaire ne soit pour autant prévisible. Quand Jacques Chirac en 1997 a voulu faire une "dissolution à la britannique" à moins d'un an du terme de la législature, les Français n'ont pas compris et on a vu le résultat...
J'ai toujours été un farouche partisan du 49/3 car c'est un moyen pour notre pays d'avancer si nos dirigeants le souhaitent véritablement, mais je suis aussi favorable au retour au septennat (non renouvelable toutefois) pour la présidentielle.
Le Parlement y retrouverait en effet quelques couleurs....
Pour autant, la proportionnelle intégrale , des deux côtés du Channel, serait une catastrophe, il suffit de regarder ce qui se passe en Espagne ou en Israël ces dernières semaines.
Pour en revenir à nos amis britanniques, je crois qu'au delà des contorsions de Boris Johnson dont le seul objectif est de conserver son poste à n'importe quel prix, l'explication principale de la crise est la rupture idéologique entre l'aile populiste de l'électorat tory, proche des idées de Nigel Farage et l'aile urbaine qui réalise qu'un Brexit sans accord contraindrait la City et le puissant dispositif financier qui s'y rattache à passer sous les fourches caudines de Wall Street pour survivre. L'apparente alliance contre nature du banquier Letwin avec le marxiste Corbyn (majoritaire au Labour mais fortement minoritaire au sein du groupe parlementaire) ne trompe personne. Ciblé par les dissidents de son propre parti, le Labour, les Libdems partisans du Remain, les nationalistes écossais et les écologistes et mis sous pression par Merckel, Macron et Tusk, Boris Johnson est dans une situation intenable à terme.
chroniqueur central
 
Messages: 569
Inscription: Dim 17 Avr 2011 11:13

Re: La vie politique au Royaume-Uni

Messagede Etienne92 » Mer 23 Oct 2019 09:24

Tentative de point d'étape sur le Brexit :
A ce jour tout est bloqué car le parlement fait trainer les choses et exige de prendre le temps d'étudier les détails de la loi transcrivant l'accord. La date du 31 octobre n'est donc plus tenable.
Que peut-il se passer dans l'immédiat ?
- Scénario 1 : no deal le 31 octobre
- Scénario 2 : report

Cependant, contrairement aux blocages précédents sur l'accord de Theresa May, le nouvel accord semble pouvoir rassembler une majorité.
L'accord de May, à vouloir ménager la chèvre et le choux, ne satisfaisait personne. Ce nouvel accord fâche le DUP et les remainers mais cela ne fait pas une majorité contre. Et les partisants du hard brexit semblent plutôt satisfaits.
A ce jour le parlement ne l'a pas formellement rejeté (alors qu'il avait rejeté 3 fois celui de May) mais a seulement gagné du temps. On peut toujours penser qu'il peut être voté. Mais surtout cet accord semble majoritairement accepté par l'opinion, et tout le monde semble considérer comme acquis qu'en cas d'élections il y aurait une majorité claire pour le voter.
Dans ces conditions, accorder un nouveau report peut sembler raisonnable. Boris Johnson pourrait même ne pas trop perdre la face malgré ce qu'il a dit précédemment (si au final son accord est voté, tout le monde trouvera qu'il a eu parfaitement
raison de procéder ainsi).
Au final au jeu de la poule mouillée, tout le monde s'est couché (enfin côté anglais, c'est surtout le parlement).
Etienne92
 
Messages: 139
Inscription: Mer 8 Mar 2017 22:25

Re: La vie politique au Royaume-Uni

Messagede Alambic » Mer 23 Oct 2019 10:02

A noter tout de même que, pour la première fois, le Parlement a voté positivement pour quelque chose lié au Brexit. Ils ont rejeté le calendrier législatif mais ils ont accepté la poursuite de l'examen de la loi de ratification.

L'extension semble quasi acquise à ce stade (sous réserve que l'UE l'accepte). Dans son discours suivant le vote négatif de la Chambre des Communes sur le calendrier législatif d'examen de l'accord, il a signalé que le RU quitterait l'UE en passant cet accord. Comme il est impossible désormais que cet accord soit ratifié avant le 31/10, ça veut donc dire que Johnson se range à une extension. En considérant qu'une extension sera accordée, il y a désormais deux options qui sont ouvertes (qui peuvent potentiellement se succéder dans le temps) :
1/ Le gouvernement accepte un calendrier législatif plus lent que celui qui a été proposé pour l'examen de l'accord avec la possibilité que l'accord soit ratifié in fine. Cette option est risquée dans la mesure où l'opposition va essayer d'introduire des amendements à la loi de ratification (comme soumettre l'accord à un référendum confirmatoire ou demander à ce que le RU reste en union douanière avec l'UE), ce qui, s'ils sont votés, priverait Johnson de sa majorité fragile. En effet, cette majorité entre des hard brexiters et des soft brexiters ne tient que dans la mesure où les décisions relatives à la relation future RU-UE sont reportées à plus tard. Si les parlementaires sortent de l’ambiguïté, l'accord a des chances quasi-nulles de passer. Evidemment, en théorie, ça ne devrait pas le cas puisque, si, par exemple, il y avait un amendement relatif au maintien de l'union douanière qui passait, par la suite, le Labour devrait en théorie voter pour l'accord ainsi amendé mais il est plus que probable que, même dans cette situation, ça n'arriverait pas (et qu'il s'agit uniquement de manœuvres d'obstruction parlementaire)...
2/ La convocation d'élections anticipées (pour décembre). Là, encore, option risquée car, si les conservateurs sont, dans les sondages, 10% au dessus du Labour et des Libéraux-Démocrates avec un Brexit Party relativement faible au regard des derniers mois, ça peut - comme on l'a vu en 2017 - beaucoup bouger pendant la campagne. Si, à l'issue des élections, aucune majorité ne se dégageait, tout serait à reprendre depuis le début...
Alambic
 
Messages: 159
Inscription: Jeu 9 Mai 2019 09:05
Localisation: Paris

Re: La vie politique au Royaume-Uni

Messagede Corondar » Mer 23 Oct 2019 16:40

Etienne92 a écrit:Cependant, contrairement aux blocages précédents sur l'accord de Theresa May, le nouvel accord semble pouvoir rassembler une majorité.
L'accord de May, à vouloir ménager la chèvre et le choux, ne satisfaisait personne. Ce nouvel accord fâche le DUP et les remainers mais cela ne fait pas une majorité contre.


Et pourtant, si j'ai bien suivi, à part sur la question irlandaise, l'accord est quasi identique à celui de Theresa May, non ?
Je ne sais pas si il sera validé ou non (puisque 322 députés ont déjà pour ne pas voter et que 306 députés ont ratifié l'accord, pour autant que l'on puisse en juger, à l'instant T, 306 députés sont pour l'accord, c'est encore un peu juste...), mais je trouverais très savoureux qu'un brexit voté au nom de la souveraineté britannique puisse aboutir à un accord réduisant la souveraineté britannique au sein de sa composante d'Irlande du Nord. Ce ne serait pas là le moindre des paradoxes de ce psychodrame qu'est le brexit pour le paysage politique britannique des 3 dernières années.
Corondar
Animateur du site
Animateur du site
 
Messages: 4246
Inscription: Mar 26 Jan 2010 01:57
Messages : 1 (détails)

Re: La vie politique au Royaume-Uni

Messagede Etienne92 » Mer 23 Oct 2019 18:44

Corondar a écrit:Et pourtant, si j'ai bien suivi, à part sur la question irlandaise, l'accord est quasi identique à celui de Theresa May, non ?

Pas vraiment : l'accord de May incluait l'obligation de rester dans l'union douanière tant qu'une solution n'était pas trouvé pour l'Irlande (le fameux Backstop), ce qui empêchait le UK de négocier des accords commerciaux avec des pays tiers. Cette restriction est levé, ils sont libres de négocier ce qu'ils veulent.
Etienne92
 
Messages: 139
Inscription: Mer 8 Mar 2017 22:25

Re: La vie politique au Royaume-Uni

Messagede Tirnam » Mer 23 Oct 2019 19:20

Etienne92 a écrit:
Corondar a écrit:Et pourtant, si j'ai bien suivi, à part sur la question irlandaise, l'accord est quasi identique à celui de Theresa May, non ?

Pas vraiment : l'accord de May incluait l'obligation de rester dans l'union douanière tant qu'une solution n'était pas trouvé pour l'Irlande (le fameux Backstop), ce qui empêchait le UK de négocier des accords commerciaux avec des pays tiers. Cette restriction est levé, ils sont libres de négocier ce qu'ils veulent.

On revient en fait à peu près à la première version du backstop, quand il ne devait concerner que l'Irlande du Nord avant que May, sous la pression du DUP et de ses députés eurosceptiques, ne l'abandonne parce que ça créerait une frontière au sein du Royaume-Uni "ce qu'aucun Premier ministre ne peut accepter". Et donc ce qu'acceptent aujourd'hui Johnson et les députés eurosceptiques.

Tout dépendra de la longueur de l'extension accordée par l'UE mais si on reste bien sur une extension de 3 mois jusqu'au 31 janvier on devrait (enfin) avoir des élections anticipées avant Noël.

Je pense qu'on se dirige quand même vers la fin de cette première phase du Brexit, les élections devraient permettre à Johnson de dégager une majorité (même si on va rester prudent avec le souvenir de 2017). Et au pire si l'UE n'accorde qu'une courte extension (comme cela semble être la position française avec d'autres pays), l'accord semble avoir une majorité au Parlement (même si là encore on va rester prudent).
Tirnam
 
Messages: 443
Inscription: Mer 18 Jan 2017 12:52

Re: La vie politique au Royaume-Uni

Messagede MiniM » Mer 23 Oct 2019 21:14

Tirnam a écrit:
Etienne92 a écrit:
Corondar a écrit:Et pourtant, si j'ai bien suivi, à part sur la question irlandaise, l'accord est quasi identique à celui de Theresa May, non ?

Pas vraiment : l'accord de May incluait l'obligation de rester dans l'union douanière tant qu'une solution n'était pas trouvé pour l'Irlande (le fameux Backstop), ce qui empêchait le UK de négocier des accords commerciaux avec des pays tiers. Cette restriction est levé, ils sont libres de négocier ce qu'ils veulent.

On revient en fait à peu près à la première version du backstop, quand il ne devait concerner que l'Irlande du Nord avant que May, sous la pression du DUP et de ses députés eurosceptiques, ne l'abandonne parce que ça créerait une frontière au sein du Royaume-Uni "ce qu'aucun Premier ministre ne peut accepter". Et donc ce qu'acceptent aujourd'hui Johnson et les députés eurosceptiques.

Tout dépendra de la longueur de l'extension accordée par l'UE mais si on reste bien sur une extension de 3 mois jusqu'au 31 janvier on devrait (enfin) avoir des élections anticipées avant Noël.

Je pense qu'on se dirige quand même vers la fin de cette première phase du Brexit, les élections devraient permettre à Johnson de dégager une majorité (même si on va rester prudent avec le souvenir de 2017). Et au pire si l'UE n'accorde qu'une courte extension (comme cela semble être la position française avec d'autres pays), l'accord semble avoir une majorité au Parlement (même si là encore on va rester prudent).


La différence est que May avait besoin du DUP pour garder sa majorité en chambre, alors que Johnson, même avec le DUP n'a pas de majorité. Le DUP est donc beaucoup moins influent.
MiniM
Animateur du site
Animateur du site
 
Messages: 1277
Inscription: Ven 21 Jan 2011 23:16

Re: La vie politique au Royaume-Uni

Messagede Tirnam » Jeu 24 Oct 2019 17:04

Boris Johnson va déposer lundi une 3e motion demandant une élection anticipée pour le jeudi 12 décembre.

La 3e fois devrait être la bonne.
Tirnam
 
Messages: 443
Inscription: Mer 18 Jan 2017 12:52

Re: La vie politique au Royaume-Uni

Messagede gerard24 » Ven 25 Oct 2019 07:30

Alors qu'une majorité pour l'accord de sortie semblait se dégager et par conséquent une sortie rapide, Boris Johnson nous fait repartir pour 3 mois de plus (minimum).
Les partisans du Brexit qui font trainer, c'est à n'y plus rien comprendre...
gerard24
 
Messages: 336
Inscription: Lun 28 Mai 2012 17:42

PrécédenteSuivante

Retourner vers Politique en Europe

Vidéos

Découvrez notre sélection de vidéos en lien avec l'actualité.

Voir toutes les vidéos

Guide du conseil municipal - Règles, pièges et astuces

Eric Landot

Comment un conseil municipal fonctionne-t-il ? Quel est le statut de l'élu ? Quels sont les droits des élus minoritaires ? Quels pièges juridiques éviter lors des séances du conseil ? Quelles astuces faut-il maîtriser ? Quelles sont les premières mesures à prendre...

Découvrir l'ouvrage

Guide de l'élu délégué à l'action sociale et à la solidarité

Jérôme Dupuis

Dédié à l'élu novice tout autant qu'à l'élu confirmé, ce guide permet d'appréhender les enjeux contemporains de la délégation d'action sociale locale. Replacées dans leur environnement historique et sociétal, les politiques publiques relatives à l'insertion...

Découvrir l'ouvrage

Découvrez tous les ouvrages de

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 1 invité