Politiquemania

La base de données de la vie politique française

Campagne de François Fillon (LR)

Espace de discussion entièrement dédié à l'actualité de l'élection présidentielle de 2017. Communiquez sur la campagne, les sondages, les candidats,...

Re: Campagne de François FILLON

Messagede Fabien » Mar 17 Jan 2017 16:40

Le porte-parole de François Fillon sur les questions internationales, Bruno Le Maire, était ce matin l'invité d'Inter. Perplexité manifeste, et que je ne peux que partager, du journaliste devant l'apparente contradiction entre la ligne, qu'on pensait plutôt "réaliste" du premier- parfois caricaturé en poutinien- et les positions "mainstream" du second.
Et le moins qu'on puisse dire, c'est que la demi-heure d'échange n'a guère permis de lever l'ambiguïté - volontaire?-, le député de l'Eure se montrant le plus souvent d'une prudence... toute diplomatique. Seul élément précis, on a cependant cru comprendre qu'un Fillon président ne demanderait pas, du moins tout de suite, la levée des sanctions contre la Russie, préférant attendre un geste de Poutine. Le sujet est le Donbass, puisque Le Maire, pour une fois assez clair, a évacué d'un revers de la main la question de la Crimée.*
Même si les français ne s'intéressent - hélas- que bien peu aux questions internationales, je trouve assez dommageable pour le débat démocratique que beaucoup de candidats (Macron et plusieurs candidats à la primaire PS notamment) ne se donnent pas la peine de prendre clairement position sur ces sujets qui figurent tout de même en bonne place dans le champ d'intervention d'un président...




* Il faut dire que si beaucoup prétendent encore, officiellement, que la péninsule appartient à l'Ukraine et doit lui revenir, officieusement, presque plus personne ne croit encore à cette fable!
Fabien
 
Messages: 1788
Inscription: Lun 12 Oct 2009 07:49

Re: Campagne de François FILLON

Messagede Profil supprimé » Mar 17 Jan 2017 18:31

François Fillon, aussi sage et mesuré soit il, n'est il pas en train de mettre en marche la machine à perdre ? Ce serait tout de même étonnant qu'un homme qui, même s'il est fort d'un large soutien de sa base d'un parti en position dominante, ne puisse pas se se rendre compte de la menace imminente qui commence à se pointer. Sa position trop libérale est déjà un risque, mais elle a le mérite de le positionner "droit dans ses bottes" (vielle expression) et de lui éviter de tomber dans cette caricature, souvent répétée par le FN et FdG, qui veut qu'entre le PS et la Droite il n'y a même pas l'épaisseur un papier à cigarette pour séparer les idéologies et la vision de la société (lle fameux "UMPS", si cher à Madame Le Pen)

Par contre, son positionnement chrétien est la pire des absurdités, et à mon avis la pire des erreurs. Ses croyances, tout le monde les connait, mais les remettre en avant ne peux être ressenti que comme une provocation par une majorité : la France est un des pays au Monde où l'on compte le plus de personnes sans religion, environ une petit tiers d'athées et un gros tiers d'agnostiques, le restant, soit donc un bon tiers (autour de 37%) se déclarent croyants, ce qui ne veut pas dire forcément chrétien, car il y a des musulmans (un peu "à vif", en ce moment) et des juifs dans cette estimation, sans oublier les adeptes d'autre religions plus ou moins méconnues (comme l'Hindouisme, le bouddhisme, le sikhisme). Que reste-il des chrétiens convaincus dans cette estimation : 15%, 20% des électeurs ? Pas sur... On a un petit indice quand on sait que 4.5% des français déclaraient aller à la messe en 2012 (Sondage WIN/Gallup International).

Veut-il aller chercher la frange droitière des électeurs chrétiens, ceux votent pour le FN, et qui sont déçus par l'influence philipotienne qui semble tourner le dos au bigotisme, telle qu'on a pu le constater dans la manif pour tous ? Affaiblir le FN pour que sa candidate ne soit pas présente au second tour, laissant ainsi la place au jeune loup aux dents longues qui ne demande que ça ? Voila une stratégie qui m'étonne !

Maintenant, à 90 jours du premier tour, il va falloir que l'ancien premier ministre de Monsieur Sarkozy (ça, faudra le faire oublier) sorte de sa semi retraite et commence son travail de sape contre ses concurrents sérieux : ils sont trois et parmi ses trois là (Mélenchon, Le Pen et Macron), il y en a deux qui n'ont aucune chance, s'ils sont au second tour de vaincre Monsieur Fillon... Il va donc lui falloir dés le début de sa vraie campagne porter les coups contre son "pire" concurrent, l'obligeant à son tour d'en parler et d'en parler encore et donc de lui donner de l'importance aux yeux des électeurs. Monsieur Macron ne pourra que s'en sorti grandi.

Le candidat des Républicains peut aussi l'ignorer mais alors dans ce cas là tourner sa critique uniquement contre le candidat PS pourtant déjà hors circuit. Il peut aussi assimiler Monsieur Macron à ce candidat socialiste dans le sens qu'ils sont blanc-bonnet (autre vielle expression), mais alors là, Monsieur Macron, qui aura un train d'avance pourra agir dans le sens d'un rapprochement avec les centristes du Modem, Bayrou en tête, lui redonnant ainsi une nouvelle qualification politique. C'est un peu équivoque, peut-être mais cela aura l'avantage de donner un autre choix aux électeurs juppéiste un peu fâchés de la perte de leur candidat si sur d'être le nouveau président, il n'y a pas si longtemps.

Il n'y a pas à dire, Monsieur Fillon est en train de s'enfermer dans un piège bien grossier. Rien n'est perdu, loin de là, mais rien n'est acquis et franchement, il commence à m'impressionner dans le mauvais sens du terme.
Profil supprimé
 

Re: Campagne de François FILLON

Messagede Proximus » Mar 17 Jan 2017 22:30

Je pense au contraire que Fillon attend sagement son heure comme il l'a fait pour la primaire. Il sait qu'il est en phase avec une grande partie de la société (pas majoritaire, mais importante ce qui suffit largement dans notre système politique) et mordra sur l'électorat d'extrême droite. Il a aussi un profil austère et droit qui convient à ceux qui ont été un peu déboussolés par les turpitudes sarkosystes.

Macron peut apparaître comme un danger mais il bénéficie d'une couverture démesurée, il n'a pas suffisamment d'expérience pour gérer une campagne jusqu'au bout, la dernière ligne droite sera trop longue pour lui, surtout que son profil très libéral sera difficilement tenable face au difficultés du moment. Il va s'essouffler rapidement.

De nombreux rebondissements sont à attendre, je pense que la chute de Macron, voir un dévissage sérieux de Le Pen en seront.
Proximus
 
Messages: 215
Inscription: Lun 7 Mai 2012 23:53

Re: Campagne de François FILLON

Messagede cevenol30 » Jeu 19 Jan 2017 18:24

Proximus a écrit:Je pense au contraire que Fillon attend sagement son heure comme il l'a fait pour la primaire. Il sait qu'il est en phase avec une grande partie de la société (pas majoritaire, mais importante ce qui suffit largement dans notre système politique) et mordra sur l'électorat d'extrême droite. Il a aussi un profil austère et droit qui convient à ceux qui ont été un peu déboussolés par les turpitudes sarkosystes


C'est fort possible. Les turpitudes avaient en effet déstabilisé l'électorat, en particulier le divorce et le remariage qui étaient des premières historiques (à part des remariages de rois après veuvage). Par contre, compter sur la dernière ligne droite, notamment dans la campagne de terrain, est risqué, sachant que d'autres ont prévu d'en faire autant: Le Pen, Jadot, le candidat PS (même en voulant démarrer au plus tôt, en étant au pied du mur début février, le rythme maximal ne peut être atteint tout de suite), ...

Le libéralisme de Macron? Il y a un candidat qui ne peut pas utiliser cet angle d'attaque ou alors fort difficilement: c'est justement Fillon.
Ce seront donc plutôt les autres candidats qui feraient chuter Macron par dispersion. Ainsi que ledit Macron qui ne cadenasserait pas assez sa communication. En tous cas, pour le moment, Macron est le candidat qui s'approcherait le plus d'une victoire en duel (ou d'un duel serré) avec Fillon.
Ce dernier pourrait avoir intérêt à récupérer un second tour facile, contre MLP typiquement. Ceci dit, une victoire de la sorte aurait l'inconvénient de ne pas vraiment valider le programme, même si les législatives confirmeraient ensuite.
Viser un second tour plus significatif peut s'avérer dangereux: il ne faut pas croire impossible un second tour Macon/ Le Pen ou Mélenchon/ Le Pen par exemple, même si les chances de Fillon d'être qualifié sont possiblement supérieures à 50%.
cevenol30
 
Messages: 2780
Inscription: Lun 16 Mar 2015 00:52

Re: Campagne de François FILLON

Messagede Profil supprimé » Jeu 19 Jan 2017 21:55

cevenol30 a écrit:Le libéralisme de Macron? Il y a un candidat qui ne peut pas utiliser cet angle d'attaque ou alors fort difficilement: c'est justement Fillon.


Bah si, justement, les gens (enfin le Peuple) préfèrent toujours l'original à la copie, surtout si la copie donne dans la malfaçon...
Profil supprimé
 

Re: Campagne de François FILLON

Messagede Eco92 » Ven 20 Jan 2017 07:22

En l’occurrence l'original libéral c'est plutôt Macron quand Fillon est un éco-libéral qui est très conservateur de l'autre côté. Macron c'est à la Trudeau, un libéral sous tous les plans, jeune et beau et plein de com.
Eco92
Animateur du site
Animateur du site
 
Messages: 6687
Inscription: Dim 12 Juin 2011 18:43
Localisation: Mayenne

Re: Campagne de François FILLON

Messagede PhB » Ven 20 Jan 2017 08:35

Eco92 a écrit:En l’occurrence l'original libéral c'est plutôt Macron quand Fillon est un éco-libéral qui est très conservateur de l'autre côté. Macron c'est à la Trudeau, un libéral sous tous les plans, jeune et beau et plein de com.

C'est bien "économico-libéral" qu'il faut comprendre ? Le terme "éco-" est ambigu et pendat une fraction de seconde j'ai hésité avec "écologico-libéral". Mais ça aurait été crédible pour Dany Cohn-Bendit, pas pour François Fillon...
PhB
 
Messages: 1462
Inscription: Ven 26 Aoû 2011 22:32
Localisation: Planète Terre

Re: Campagne de François FILLON

Messagede Apollinaire93 » Ven 20 Jan 2017 12:03

En tant que libéral je me sens un peu insulté depuis des mois à chaque fois que j'entends les mots Fillon et/ou Macron et libéral dans la même phrase :)

Sérieusement, Macron est un social-libéral et Fillon un libéral-conservateur. Dans leurs propositions il y a très peu de choses véritablement libérales. Quand Macron annonce qu'on va tout rembourser au niveau des lunettes et des prothèses auditives et dentaires, quand Fillon revient en arrière sur son petit projet de réforme de la sécu, on est très loin de ce que veulent les rares vrais libéraux.

J'attends de lire le programme complet de Macron, mais pour l'instant j'ai dû mal à voir une vraie proposition libérale chez Macron (et pour l'adjectif progressiste faudra repasser aussi).
Apollinaire93
 
Messages: 83
Inscription: Lun 22 Fév 2016 02:18

Re: Campagne de François FILLON

Messagede chroniqueur central » Ven 20 Jan 2017 12:25

Le mot libéral n'a pas le même sens en Europe et en Amérique du Nord.
Quand Fillon se déclare libéral dans la lignée de Madelin, il n'a rien à voir avec le courant "liberal" du parti démocrate aux USA qui est progressiste sur les questions sociétales.
Contrairement à ce qu'écrivent certains commentateurs à partir leurs présupposés marxistes, Macron n'est absolument pas libéral au sens européen, il veut le maintien du modèle social mais en le réformant pour contenir les déficits, en fait il se rapproche fortement du modèle capitaliste rhénan, ce que CDU et SPD appellent "socialmarktwirtschaft".
chroniqueur central
 
Messages: 553
Inscription: Dim 17 Avr 2011 11:13

Re: Campagne de François FILLON

Messagede pop03 » Ven 20 Jan 2017 14:42

Apollinaire93 a écrit:En tant que libéral je me sens un peu insulté depuis des mois à chaque fois que j'entends les mots Fillon et/ou Macron et libéral dans la même phrase :)

Sérieusement, Macron est un social-libéral et Fillon un libéral-conservateur. Dans leurs propositions il y a très peu de choses véritablement libérales. Quand Macron annonce qu'on va tout rembourser au niveau des lunettes et des prothèses auditives et dentaires, quand Fillon revient en arrière sur son petit projet de réforme de la sécu, on est très loin de ce que veulent les rares vrais libéraux.

J'attends de lire le programme complet de Macron, mais pour l'instant j'ai dû mal à voir une vraie proposition libérale chez Macron (et pour l'adjectif progressiste faudra repasser aussi).


Il est vrai que cette histoire de lunettes et prothèses est une idée répétée assez régulièrement dans les médias. Pourtant, Sarkozy proposait la même chose en 2007.
Je vais cous confier quelques propositions de Macron énoncées à Clermont-Ferrand qui n'ont évidemment jamais été reprises par les médias. Ainsi, vous pourrez vous faire une idée de son penchant libéral .

"A côté de ça, il y aura des devoirs. Quand vous avez eu une formation ou quand vous êtes dans une région où il y a une offre d'emploi, chez l'exploitant agricole ou dans le café-restaurant dont je parlais tout à l'heure. Et bien! Vous ne pouvez pas refuser une offre d'emploi décente.
[..]
Et donc derrière cela, il y aura une obligation et il y aura donc des contrôles. Certains seront amenés à accepter des emplois qui ne leur plaisent pas, qui n'étaient pas leur premier choix mais qui correspond à ce qui savent faire, à des besoins parce qu'ils auront eu en même temps de vrais droits."


Même Fillon ne propose pas cela...
Il s'agit d'une mesure au combien bien plus libérale que les "7 modestes heures hebdomadaires de bénévolat conditionnant le versement du RSA" dans le Haut-Rhin proposées par les élus de droite.
pop03
 
Messages: 1969
Inscription: Jeu 26 Fév 2015 01:04

PrécédenteSuivante

Retourner vers Élection présidentielle de 2017

Vidéos

Découvrez notre sélection de vidéos en lien avec l'actualité.

Voir toutes les vidéos

Guide des usages, du protocole et des relations publiques

Collectif

Les questions protocolaires sont généralement source d'un grand stress dans les collectivités locales. Comment composer une table d'honneur ? Comment aligner les drapeaux devant un bâtiment public ? Quel est l'ordre des discours lors d'une inauguration ?...

Découvrir l'ouvrage

Guide de l'élu délégué à l'urbanisme

Eric Becet

Ce Dossier d'experts présente la réforme initiée par les dispositions de la loi n° 2010-788 portant engagement national pour l'environnement, votée le 12 juillet 2010, dite loi « Grenelle II ». Il ne s'agit pas d'une réforme complète du Code de l'urbanisme...

Découvrir l'ouvrage

Découvrez tous les ouvrages de

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 1 invité