Politiquemania

La base de données de la vie politique française

Départs d'Europe Ecologie Les Verts

Partagez vos opinions sur l'actualité ou les évènements internes aux différents partis politiques français.

Re: Départs d'Europe Ecologie Les Verts

Messagede CARL » Jeu 12 Nov 2015 00:07

nouveau détricotage à EELV Corsica, qui perd un peu plus la tête : http://www.corsematin.com/article/artic ... 21934.html
CARL
 
Messages: 309
Inscription: Mer 4 Avr 2012 10:32

Re: Départs d'Europe Ecologie Les Verts

Messagede Eco92 » Jeu 12 Nov 2015 08:25

Tiens, la tête de liste PG en Finistère Catherine Boudigou était conseillère régionale Verte en Pays de la Loire de 1998 à 2004. Elle avait quitté le parti en juin 2004 mai était revenue à EELV pour soutenir Eva Joly, faut croire qu'elle est rerepartie.
Eco92
Animateur du site
Animateur du site
 
Messages: 5513
Inscription: Dim 12 Juin 2011 18:43
Localisation: Mayenne

Re: Départs d'Europe Ecologie Les Verts

Messagede Eco92 » Dim 3 Jan 2016 12:24

ALain Refalo, conseiller municipal de Colomiers, quitte EELV.

Ce n'est pas tant un "grand élu" qui s'en va qu'un de ces symboles de l'ouverture de 2010, ALain Refalo étant un militant historique de la désobéissance civile et de la non-violence. CF https://fr.wikipedia.org/wiki/Alain_Refalo

Dans son texte il exprime sa déception face à un mouvement d'espoir revenu à la politique politicienne, cependant si c'est ce qu'on entend de la bouffe des De RUgy et Placé (ce qui est drôle) son argument est autre, il voit la mort d'EELV dans l'alliance avec le PS en 2012 et l'inféodation qui a suivie. On notera que la goutte qui semble avoir fait déborder le vase est la manière dont s'est faite l'alliance Onesta/Delga et l'éjection de son co-conseiller municipal Patrick Jimena des places éligibles.

http://alainrefalo.org/2015/12/27/pourquoi-je-quitte-eelv-mais-pas-la-politique/
Eco92
Animateur du site
Animateur du site
 
Messages: 5513
Inscription: Dim 12 Juin 2011 18:43
Localisation: Mayenne

Re: Départs d'Europe Ecologie Les Verts

Messagede Nico » Mar 5 Jan 2016 22:01

Jean-Paul Besset, cofondateur d'EELV et ancien député européen (2009-2014) annonce qu'il quitte le parti.
http://www.liberation.fr/france/2016/01 ... ni_1424471
Nico
Animateur du site
Animateur du site
 
Messages: 3533
Inscription: Dim 3 Oct 2010 16:34
Localisation: Corrèze

Re: Départs d'Europe Ecologie Les Verts

Messagede Eco92 » Mar 5 Jan 2016 22:15

J'allais le poster, ça c'est un vrai coup dur.

Vraiment, le départ de Placé, Lambert ou Gatignon ont été vécu comme un soulagement en interne (de Rugy c'est un peu différent).

Jean-Paul Besset est tout sauf un opportuniste, sa carrière politique est derrière lui, elle n'a été que d'un mandat et il n'a pas d'ambitions en ce domaine. Son analyse est d'ailleurs très juste : la force écolo n'existe que dans l'autonomie réelle, du PS comme de la gauche dite radicale.

Le problème c'est qu'en dehors des européennes il n'y a pas de scrutin proportionnel total en France, 2009 puis 2010 permettant cette vague, ensuite les petits accords nécessaires créent forcément la déception et la dilution.

La forme du parti est sans doute morte il n'a pas tort, mais il faudrait bien plus qu'un changement de nom pour le transformer.

Son texte est bon, et il est amusant de voir des "Écologistes !" le reprendre à leurs comptes alors même que Besset rejette toute alliance de parti à parti, que ce soit FDG ou PS.
Eco92
Animateur du site
Animateur du site
 
Messages: 5513
Inscription: Dim 12 Juin 2011 18:43
Localisation: Mayenne

Re: Départs d'Europe Ecologie Les Verts

Messagede pba » Mer 6 Jan 2016 18:57

Effectivement, le départ de JP Besset est marquant et son papier dans Libé assez implacable.
je ne m'en réjouis pas, m^me s'il marque un peu plus le délitement de EELV ce dont je ne me réjouis pas non plus.
"Donc, conclut-il, «Europe Ecologie-Les Verts, c’est fini». Le parti est «descendu beaucoup trop bas pour se relever, trop abîmé, trop disqualifié, trop décrédibilisé», affirme-t-il «sans plaisir ni ressentiment» mais «en assumant une part de l’échec».

Bien d'accord; évidemment, l'écologie politique n'est pas morte: elle devra renaitre de ses cendres, en revenant aux fondamentaux sans doute : politique autrement, valorisation des thèmes écolos dans le concret et des thèmes participatifs, actions non "sectaires " etc..

«A peine né, le parti de l’écologie politique redevint Les Verts et se referma sur le pré carré des affrontements binaires, surjouant les réflexes d’appartenance à un camp plutôt que le dépassement et la convergence vers les nouveaux enjeux de l’intérêt général», analyse-t-il.
Oui, tout ou presque est dit.
pba
 
Messages: 837
Inscription: Lun 8 Aoû 2011 14:26

Re: Départs d'Europe Ecologie Les Verts

Messagede Fabien » Mer 6 Jan 2016 20:26

Eco92 a écrit:J'allais le poster, ça c'est un vrai coup dur.

Vraiment, le départ de Placé, Lambert ou Gatignon ont été vécu comme un soulagement en interne (de Rugy c'est un peu différent).

Jean-Paul Besset est tout sauf un opportuniste, sa carrière politique est derrière lui, elle n'a été que d'un mandat et il n'a pas d'ambitions en ce domaine. Son analyse est d'ailleurs très juste : la force écolo n'existe que dans l'autonomie réelle, du PS comme de la gauche dite radicale.

Le problème c'est qu'en dehors des européennes il n'y a pas de scrutin proportionnel total en France, 2009 puis 2010 permettant cette vague, ensuite les petits accords nécessaires créent forcément la déception et la dilution.

La forme du parti est sans doute morte il n'a pas tort, mais il faudrait bien plus qu'un changement de nom pour le transformer.

Son texte est bon, et il est amusant de voir des "Écologistes !" le reprendre à leurs comptes alors même que Besset rejette toute alliance de parti à parti, que ce soit FDG ou PS.


Besset a beau citer Podemos, il a beau ne pas être soupçonnable d'opportunisme, c'est tout de même bien plutôt "par la droite" qu'il quitte EELV. La dénonciation de l'ancrage à gauche du parti, les appels au "dépassement des clivages" abondent dans son texte...
Fabien
 
Messages: 1662
Inscription: Lun 12 Oct 2009 07:49

Re: Départs d'Europe Ecologie Les Verts

Messagede Eco92 » Mer 6 Jan 2016 20:55

Par l'ailleurs plus que par la droite, il ne montre pas non plus un regret d'absence d'alliances avec le PS. Bien sûr Besset est plus "centriste" mais il pense surtout au delà du clivage droite/gauche pour élaborer un clivage anti-productiviste/productiviste, je pense qu'il regrette bien plus l'éloignement de gens comme Lepage ou Hulot que de Mélenchon. Mais qu'il se sentait très bien avec Bové.

Quand à Podemos, je suis de ceux qui pensent que leur force vient justement d'assumer un discours radical sans recycler slogans ou totem de la gauche radicale. (J'aime bien ce texte sur le sujet, mais je m'éloigne https://medium.com/@raphaelproust/la-le%C3%A7on-de-podemos-%C3%A0-la-gauche-radicale-70fc81ae4cf6)
Eco92
Animateur du site
Animateur du site
 
Messages: 5513
Inscription: Dim 12 Juin 2011 18:43
Localisation: Mayenne

Re: Départs d'Europe Ecologie Les Verts

Messagede pba » Jeu 7 Jan 2016 12:21

Merci Eco 92 pour ce lien concernant Podemos qui se quaifie un peu par le terme OVNI .

Et là, je rebondis, ne serait ce pas le ro^le d'un grand mouvement écologiste d'être une sorte d'OVNI dans le paysage politique français :
-non identifié dans le sens de non conventionnel, de non-aligné systématiquement sous l'angle gauche/droite, ce non-alignement étant, à mon sens, consubstantiel à un mouvement écologiste

-non identifié dans le paysage trop traditionnel français, peut être ou sans doute à l'allemande

J'entends sans doute Fabien, voire Eco 92 ne pas partager cette analyse.

EELV doit être dépassé, un peu comme on parle d'une date de validité et doit être parti prenante d'un nouveau mouvement vraiment écolo, qui pourrait conclure des accords à gauche (et au centre gauche) pour gouverner au national, mais qui ne s'interdirait pas des actions transversales avec centristes ou même gaullistes ouverts à l'environnement, sans oublier le socle de la société civile
Ce mouvement écolo pourrait être radicalement écolo, un peu comme on parlaient (3ème rép) de modérés qui étaient des radicaux par ailleurs (mais sans sectarisme ou outrances ) et donc participatif.
Pour moi, quitter EELV par la droite ou la gauche n'a pas de sens, ce qui en a c'est de le quitter par plus d'écologie, plus de démocratie participative y compris en interne
pba
 
Messages: 837
Inscription: Lun 8 Aoû 2011 14:26

Re: Départs d'Europe Ecologie Les Verts

Messagede Eco92 » Jeu 7 Jan 2016 13:31

pba a écrit:J'entends sans doute Fabien, voire Eco 92 ne pas partager cette analyse. [...] Pour moi, quitter EELV par la droite ou la gauche n'a pas de sens, ce qui en a c'est de le quitter par plus d'écologie, plus de démocratie participative y compris en interne


Au contrairement, j'ai toujours partagé cette analyse. On ma caricature souvent en gauchiste mais j'ai mené dans mon département des actions communes avec l'UDI, toujours à la surprise médiatique mais il y a une logique : une vision de la coalition en dehors du clivage stérile (surtout qu'entre le PS majo et l'UDI c'est de pure forme) sur des questions de fond, ponctuellement ou contractuellement. Dans une ligne à l'allemande.

Je ne crois qu'en la démocratie radicale, celle qui empêche quasi toute majorité absolue, comme sortie de crise. C'est ma ligne avant toute chose et aucune "troisième voie" (ou quatrième etc.) ne pourra se faire entendre sans cela. Le système actuel est fait pour sa sclérose et ce n'est pas pour rien qu'Europe Ecologie avait eu son succès lors de la seule élection proportionnelle à un tour qui existe en France (ce malgré le seuil de 5% et les eurocirconscriptions, faîtes pour accorder une prime majo ne disant pas son nom).

C'est pour ça que je trouve dommage les analyses qui, comme celle de Besset, ne voient pas le contexte très particulier de 2009/2010 avec une droite au pouvoir, un PS alors essoufflé (sortant d'un congrès désastreux), un grand rassemblement des écolos (qui ne faisait alors pas de débauchage d'élus ou de cadres de parti en mal d'élection) et une élection proportionnelle, suivie d'une autre élection semi-proportionnelle l'année suivante !

S'en sont suivi les cantonales, présidentielles, législatives, municipales... Autant de scrutins très différents. Aux européennes c'est le FN qui a pris l'ascendant de l'autre voix, usé que nous étions par nos hésitations et un discours stupide se limitant à "Avec Mélenchon ou Hollande" quand il suffisait d'être avant tout écolo autonome.

Mais comme toi je ne crains pas la mort de l'écologie politique. D'un parti pourquoi pas, de ce mouvement alternatif certainement pas.
Eco92
Animateur du site
Animateur du site
 
Messages: 5513
Inscription: Dim 12 Juin 2011 18:43
Localisation: Mayenne

PrécédenteSuivante

Retourner vers Vie des partis

Vidéos

Découvrez notre sélection de vidéos en lien avec l'actualité.

Voir toutes les vidéos

Guide de l'élu délégué au tourisme

Jean-Luc Boulin

Le tourisme représente un atout de plus en plus fort pour les collectivités locales : générateur d'emplois, facteur d'attractivité territoriale, créateur de lien social, il s'inscrit de façon transversale dans les politiques publiques. Comment, lorsqu'on est élu délégué...

Découvrir l'ouvrage

Guide de l'élu délégué au tourisme

Jean-Luc Boulin

Le tourisme représente un atout de plus en plus fort pour les collectivités locales : générateur d'emplois, facteur d'attractivité territoriale, créateur de lien social, il s'inscrit de façon transversale dans les politiques publiques. Comment, lorsqu'on est élu délégué...

Découvrir l'ouvrage

Découvrez tous les ouvrages de

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 1 invité