Politiquemania

La base de données de la vie politique française

Elections sénatoriales 2023

Laissez votre imagination s'exprimer. Quel sera le futur de la vie politique en France ? Qui seront les gagnants ou les perdants ? A vous de le dire.

Re: Elections sénatoriales 2023

Messagede stephed » Mar 1 Nov 2022 17:11

Meuse:
L'ancien ministre Gérard Longuet (LR), 76 ans, ne se représentera pas pour un nouveau mandat, mettant un terme à sa carrière politique.

https://www.estrepublicain.fr/elections ... natoriales
Sollicité, le vice-président de la région Grand Est Phillipe Mangin (LR) ne sera pas candidat pour le remplacer.
stephed
Animateur du site
Animateur du site
 
Messages: 4616
Inscription: Mar 21 Sep 2010 09:47
Localisation: Toulouse

Re: Elections sénatoriales 2023

Messagede Eco92 » Mar 1 Nov 2022 17:15

Pas si mauvaises que ça avec Belliard en tous cas, un de ses fervents soutiens en 2021, même si ils ne sont pas sur la même motion cette année. Et Jadot a fait campagne pour la liste EELV aux municipales, heureusement hein, mais bon, il n'a pas fait à moitié campagne ou en mettant un voile pudique dessus.

Quand à la chasse, Jadot fait plutôt partie des conservateurs à ce sujet au sein d'EELV, l'interdiction le dimanche est très entendables dans de nombreuses campagnes (même si je vous l'accorde les grands électeurs seraient plus enclins aux plaintes des chasseurs), je doute qu'il en ait peur, par contre en effet il irait au carton.
Eco92
Animateur du site
Animateur du site
 
Messages: 8157
Inscription: Dim 12 Juin 2011 18:43
Localisation: Mayenne

Re: Elections sénatoriales 2023

Messagede lostinthemiddle » Mer 2 Nov 2022 13:40

Je n'ai pas accès à la totalité de l'article, mais nous pouvons déjà savoir que Valérie Létard (UDI, Nord), vice-présidente du Sénat depuis 2017 et élue à la Chambre Haute depuis 2010 ne se représentera pas.

https://dailynord.fr/2022/10/senatorial ... spectives/
lostinthemiddle
 
Messages: 1212
Inscription: Mer 2 Mar 2016 17:43

Re: Elections sénatoriales 2023

Messagede lostinthemiddle » Mer 2 Nov 2022 21:41

Une question que je me pose depuis que je m'intéresse aux sénatoriales : est-ce qu'il faut être grand électeur pour participer au dépouillement?
lostinthemiddle
 
Messages: 1212
Inscription: Mer 2 Mar 2016 17:43

Re: Elections sénatoriales 2023

Messagede lostinthemiddle » Mer 2 Nov 2022 22:02

lostinthemiddle a écrit:Horizons se préparerait à des candidatures autonomes aux sénatoriales.
https://www.gala.fr/l_actu/news_de_stars/edouard-philippe-agace-encore-en-macronie-hors-de-question-quon-se-laisse-piquer-des-sieges_505269



Selon Valeurs Actuelles, qui cite "un cadre de la Macronie", "il pourrait y avoir plus de sénateurs Horizons que Renaissance".
lostinthemiddle
 
Messages: 1212
Inscription: Mer 2 Mar 2016 17:43

Re: Elections sénatoriales 2023

Messagede stephed » Dim 13 Nov 2022 15:21

Lot et Garonne:

Les 2 candidats de la majorité départementale de gauche seront Nicolas Lacombe et Michel Masset, respectivement maire de Nérac et Damazan et également vice-présidents du conseil départemental.

https://www.ladepeche.fr/2022/11/11/lot ... 796669.php
stephed
Animateur du site
Animateur du site
 
Messages: 4616
Inscription: Mar 21 Sep 2010 09:47
Localisation: Toulouse

Re: Elections sénatoriales 2023

Messagede lostinthemiddle » Mer 23 Nov 2022 13:38

Oise

Il y en a qui commencent leur campagne tôt... Caroline Cayeux, ministre déléguée chargée des Collectivités territoriales, et ancienne sénatrice-maire de Beauvais serait intéressée par un retour à la Chambre Haute et commence déjà à mettre les petits plats dans les grands.

Mercredi 23 novembre, tous les maires de l’Oise (y compris les socialistes et les communistes) sont invités par la ministre, à Paris, au ministère de l’intérieur, place Beauvau ! Ils ont reçu un mail indiquant : «Madame Caroline Cayeux, Ministre déléguée auprès du Ministre de l’Intérieur, chargée des Collectivités territoriales, a le plaisir de vous convier à une rencontre des Maires de l’Oise autour d’un buffet déjeunatoire, mercredi 23 novembre 2022 à 12h30. Ministère de l’Intérieur, Place Bauveau 75008 Paris»


https://www.oisehebdo.fr/2022/11/15/ois ... t-paccaud/
lostinthemiddle
 
Messages: 1212
Inscription: Mer 2 Mar 2016 17:43

Re: Elections sénatoriales 2023

Messagede citoyen electeur » Mer 23 Nov 2022 14:59

lostinthemiddle a écrit:Oise

Il y en a qui commencent leur campagne tôt... Caroline Cayeux, ministre déléguée chargée des Collectivités territoriales, et ancienne sénatrice-maire de Beauvais serait intéressée par un retour à la Chambre Haute et commence déjà à mettre les petits plats dans les grands.

Mercredi 23 novembre, tous les maires de l’Oise (y compris les socialistes et les communistes) sont invités par la ministre, à Paris, au ministère de l’intérieur, place Beauvau ! Ils ont reçu un mail indiquant : «Madame Caroline Cayeux, Ministre déléguée auprès du Ministre de l’Intérieur, chargée des Collectivités territoriales, a le plaisir de vous convier à une rencontre des Maires de l’Oise autour d’un buffet déjeunatoire, mercredi 23 novembre 2022 à 12h30. Ministère de l’Intérieur, Place Bauveau 75008 Paris»


https://www.oisehebdo.fr/2022/11/15/ois ... t-paccaud/


Si elle se présente, n'y a-t-il pas conflit d'intérêt ? Car elle reçoit des électeurs potentiels aux frais du contribuable....
citoyen electeur
 
Messages: 1029
Inscription: Mar 30 Mar 2021 13:10

Re: Elections sénatoriales 2023

Messagede Eco92 » Mar 6 Déc 2022 13:32

Eco92 a écrit:Puisqu'il vit à Paris il me semble qu'il visera sans doute une circo ici, d'autant qu'Esther Benassa ne sera pas réinvestie. Par ailleurs, quelque chahuté qu'il puisse être, Jadot a tout de même réalisé ses meilleurs scores à paris (7,61% sur toute la ville, plus de 10% dans certains arrondissements).


Je n'avais pas vu ce papier de la Lettre A, qui date de fin septembre, voici les hypothèses alors explorées.

Pour EELV la cible est de trois élus, ce qui est possible vu le nombre d'élus municipaux (28 en comptant G.S). Il faut aussi se rappeler que la dernière fois Bernard Jomier s'est fait élire en dissident écolo-social démocrate, EELV n'avait eu qu'un siège.

Yannick Jadot, qui n'aura plus le droit de candidater à un poste européen, serait intéressé (ce que j'imaginais ci-dessus), David Belliard aussi, mais l'élu parisien vu comme un fidèle Jadotiste (même s'il a soutenu une autre liste au congrès) ne pourrait guère peser face à lui. Parmi les autres candidatures potentielles : Anne Souyris, qui était sur la même motion que Belliard au congrès, Antoinette Guhl (éternelle candidate dans le XXe), et un candidat de Génération.s puisqu'aux sénat c'est un groupe commun (même si aux municipales ils étaient séparés). Trois sièges me semble ambitieux mais bon, ce doit être calculable, en tous les cas ça augmentera le groupe actuellement à 12 membres.

Pour le PS, ils avaient eu 4 élus en 2017, + Jomier qui a siégé avec eux. Je doute que ce dernier se représente, Marie-Noëlle Lienemann a depuis quitté le PS et siège avec les communiste, elle est aussi en fin de carrière. David Assouline a indiqué qu'il ne repartirait sans doute pas, ça a déjà été indiqué. Rémy Féraud et Marie-Pierre de La Gontrie, élus en 2017, devraient être réinvesti. Le PS ayant un peu perdu en surface au conseil cela peut lui faire perdre des voix, cela étant l'échec municipal de LREM fait que Bargeton (LREM), ne devrait pas être réélu, il avait été largement élu par des ex-PS, cela peut revenir vers le PS. Il y a en tous cas une lutte sur les places 3&4, avec diverses propositions. L'ancienne députée Lamia el-Aaraje, qui a obtenu une délégation d'adjointe à la mairie, pourrait y retrouver un siège parlementaire après son sacrifice nupesien, c'est une protégée d'Hidalgo comme... Jean-Marc Germain, qui est son conjoint, un proche d'Aubry qui a été député de la 12e circonscription des Hauts-de-Seine de 2012 à 2017. Il chercherait un nouveau siège parlementaire.
L'ensemble fait un peu tousser et le conseiller régional Maxime des Gayets, proche de Faure et l'un des négociateurs du PS au sein de la Nupes, a fait savoir qu'il était là. Le congrès du PS jouera sans doute aussi sur les désignations.

Pierre Laurent, ex dirigeant national du PCF, est candidat à sa réélection, le PCF a un peu perdu en influence au conseil mais devrait pouvoir sauver son poste (271 voix en 2017, le dernier élu, Jomier, en avait eu 190, certes le seuil dépend du nombre de listes mais il n'avait pas été élu sur le fil et je fais confiance au PCF pour avoir compté la sauvegarde du siège dans leurs négos).

Comme en 2017, où LR avait eu trois listes plus ou moins dissidentes (et une liste UDI, ces derniers n'ayant quasi plus d'élus, éventuellement à la région, aux municipales la liste commune avec LREM n'a pas été un succès). Philippe Dominati, élu depuis 20 ans, ne devrait pas se représenter. Catherine Dumas, qui a récupéré un siège en 2017 sur une des listes de droite, devrait être investie officiellement par LR. Pierre Charon, élu en dissident, vise un 3e mandat. Céline Boulay-Espéronnier, sénatrice sortante élue sur la liste Dominati, a fait une candidature dissidente pro aux municipales, puis soutenu LREM aux législatives, son sort semble donc scellé du côté LR, même si elle peut tenter une candidature solo ou avec LREM.
Voici du côté des sortant, 2 sur 4 peuvent être réinvestis, 4 sièges sont ciblables. Francis Szpiner, maire du 16e arrondissement, qui avait juste affronté Boulay-Espéronnier en 2017, a fait savoir son intérêt. Son statut de battu aux législatives n'en fait pas un favoris, d'autant qu'il n'est maire que depuis deux ans. L'eurodéputée et présidente de la fédération parisienne, Agnès Evren, proche de Pécresse, pourrait se laisser tenter même si elle a un autre mandat parlementaire.

D'un côté, le sénateur sortant Pierre Charon souhaite rempiler pour un troisième mandat, avec le soutien des caciques du parti au Palais du Luxembourg. Il devra trouver les appuis suffisants parmi les conseillers de Paris - dont il n'est plus membre -, qui sont la véritable clé du scrutin l'année prochaine. En face, l'eurodéputée et présidente de la fédération parisienne, Agnès Evren, ne ferme pas la porte à une éventuelle candidature, bien que concentrée sur son mandat à Strasbourg.Cette bataille interne pourrait conduire à la constitution de listes dissidentes, comme c'était déjà le cas en 2017.



Sinon : où votent les députés européens ? Les élus régionaux dans leur département d'élection mais les européens en circo unique votent ils en IDF ? (comme les français de l'étranger avant) ou simplement là où ils résident ?
Eco92
Animateur du site
Animateur du site
 
Messages: 8157
Inscription: Dim 12 Juin 2011 18:43
Localisation: Mayenne

Re: Elections sénatoriales 2023

Messagede Ramdams » Mar 6 Déc 2022 14:33

Eco92 a écrit:Sinon : où votent les députés européens ? Les élus régionaux dans leur département d'élection mais les européens en circo unique votent ils en IDF ? (comme les français de l'étranger avant) ou simplement là où ils résident ?


Il me semble que les députés européens ne font pas partie des grands électeurs.
Ramdams
 
Messages: 1864
Inscription: Dim 24 Mar 2013 11:55

PrécédenteSuivante

Retourner vers Politique fiction

Vidéos

Découvrez notre sélection de vidéos en lien avec l'actualité.

Voir toutes les vidéos

Guide de l'élu délégué au tourisme

Jean-Luc Boulin

Le tourisme représente un atout de plus en plus fort pour les collectivités locales : générateur d'emplois, facteur d'attractivité territoriale, créateur de lien social, il s'inscrit de façon transversale dans les politiques publiques. Comment, lorsqu'on est élu délégué...

Découvrir l'ouvrage

Guide de l'élu délégué au budget

Joël Clérembaux

Ce guide, principalement destiné aux adjoints chargés des finances et du budget, constitue aussi un précieux instrument de travail pour celles et ceux qui ont vocation à le devenir. L'auteur présente d'abord le statut de l'adjoint chargé des finances et...

Découvrir l'ouvrage

Découvrez tous les ouvrages de

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 2 invités