Politiquemania

La base de données de la vie politique française

Municipales 2020 : sondages

Forum de discussion consacré aux élections municipales qui seront organisées en France en mars 2020.

Re: Municipales 2020 : sondages

Messagede PhB » Mar 25 Juin 2019 22:08

stephed a écrit:Nantes:

Enquête réalisée par l’institut Ifop pour le Parti socialiste par téléphone du 14 au 17 juin auprès d’un échantillon représentatif de la population de Nantes, âgée de 18 ans et plus et inscrite sur les listes électorales. La représentativité de l’échantillon a été assurée par la méthode des quotas (sexe, âge, profession du chef de ménage), après stratification par quartier:

scénario 1: avec 33% la liste conduite par Johanna Rolland (ps+pc+générations) devancerait la liste soutenue par Europe Ecologie Les Verts, conduite par Julie Laernoes, qui serait créditée de 23 % des intentions de vote, suivie par la liste des Républicains conduite par Laurence Garnier (15%), au coude à coude avec la liste de La République en Marche soutenue par le Modem et l’UDI, conduite par Sophie Errante (14%). Viendraient ensuite la liste sous l’étiquette du Rassemblement National, menée par Christian Bouchet (8%), puis la liste de la France Insoumise, conduite par Guy Croupy (6%). Une possible septième liste se contenterait de 1% des intentions de vote.(...)

http://www.presseocean.fr/actualite/nan ... 019-306179

Je trouve ce sondage très optimiste pour la gauche nantaise, et probablement influencé par les résultats des Européennes. Si on compare avec les élections 2014 :
PS & alliés 35 % en 2014, 33% selon le sondage
EÉLV 15/23
Droite 24 (+ 10 pour deux listes DVD, soit 34 au total)/15
FN RN 8/8
Modem LREM 2/14
Gauche FI (liste Croupy) 5/6
LO 1/X
Autres 0,5/1
Soit un total de gauche qui passerait de 55 à 62 %, essentiellement du fait de la progression d'EÉLV. La droite s'effondrerait de 34 à 15, le FN serait stable.
Toutes les voix macronistes seraient donc récupérées sur l'électorat de droite.
La gauche retrouverait des scores proches des municipales 2008, un sommet de l'Ayraldisme triomphant.
Si ce résultat se vérifiait à Nantes et ailleurs en France, les communes connaîtraient une grosse vague de gauche.
PhB
 
Messages: 940
Inscription: Ven 26 Aoû 2011 22:32
Localisation: Planète Terre

Re: Municipales 2020 : sondages

Messagede Vaulti » Jeu 5 Sep 2019 20:32

Quelques sondages très positifs pour LR sur des villes (historiquement de droite) reconquises lors des élections de 2014.
Il est important de signaler que ces sondages ont été commandés par le patron par intérim des républicains Jean Leonetti au sondeur IFOP.

Reims :
Premier et unique tour : LR : 53% ; LREM : 6%

Caen :
Premier tour : LR : 44%; LREM : 8%
Second tour : LR : 58%; LUG : 42%

Saint Etienne :
Premier tour : LR : 43% ; LREM : 7%
Second tour : LR : 50%; LUG et FN : 50%

Source : http://www.lefigaro.fr/politique/munici ... e-20190905

Le reste doit se ventiler entre les différentes listes de gauche et le RN.

Même s'il faudra vérifier la méthodologie, on peut déjà en tirer quelques conclusions.
Dans le rapport de force à droite, l'étiquette du sortant favorise nettement LR qui écrase LREM dans les 3 cas.

Les scores sont pour l'instant moins bon pour la gauche que ceux de 2014 mais son électorat n'est pas encore mobilisé et on peut supposer que ce sondage intègre uniquement les électeurs sûrs d'aller voter (plus favorable pour la droite).
Vaulti
 
Messages: 507
Inscription: Mer 7 Mar 2012 17:05

Re: Municipales 2020 : sondages

Messagede pierrep » Ven 6 Sep 2019 09:50

Vaulti a écrit:Quelques sondages très positifs pour LR sur des villes (historiquement de droite) reconquises lors des élections de 2014.
Il est important de signaler que ces sondages ont été commandés par le patron par intérim des républicains Jean Leonetti au sondeur IFOP.

Reims :
Premier et unique tour : LR : 53% ; LREM : 6%

Caen :
Premier tour : LR : 44%; LREM : 8%
Second tour : LR : 58%; LUG : 42%

Saint Etienne :
Premier tour : LR : 43% ; LREM : 7%
Second tour : LR : 50%; LUG et FN : 50%

Source : http://www.lefigaro.fr/politique/munici ... e-20190905

Le reste doit se ventiler entre les différentes listes de gauche et le RN.

Même s'il faudra vérifier la méthodologie, on peut déjà en tirer quelques conclusions.
Dans le rapport de force à droite, l'étiquette du sortant favorise nettement LR qui écrase LREM dans les 3 cas.

Les scores sont pour l'instant moins bon pour la gauche que ceux de 2014 mais son électorat n'est pas encore mobilisé et on peut supposer que ce sondage intègre uniquement les électeurs sûrs d'aller voter (plus favorable pour la droite).

Quelle valeur accorder à des sondages de ce type qui ne se basent pas sur le nom des candidats à la mairie mais sur des étiquettes ? qui ne se basent pas non plus sur les coalitions qui seront vraiment en lice mais juste sur de vagues termes du type LUG etc ... Je trouve que l'institut qui mène ce genre de travail déshonore la profession .
pierrep
 
Messages: 1228
Inscription: Jeu 15 Avr 2010 20:43

Re: Municipales 2020 : sondages

Messagede Estagel66 » Ven 6 Sep 2019 16:32

Ce sondage confirme mon sentiment.
Dans les villes où le sortant est de droite (non rallié à LREM):les électeurs de droite (macronistes ou LR ou DVD) soutiendront très majoritairement le maire qu'ils ont élu en 2014 et LREM aura le soutien des électeurs de centre-gauche qui l'ont rejoint et qui, en cas de second tour soutiendront plutôt le candidat de gauche.
Dans les villes où le maire de droite a rallié LREM, un certain nombre d'électeurs iront voter RN pour marquer leur opposition à la Macronie ce qui pourrait fragiliser quelques uns si le RN se retrouve au second tour.
Dans les villes où le maire de gauche a rallié LREM, il aura fort à faire avec le candidat de gauche (ou les) car les électeurs de droite macroniste qui l'ont combattu en 2014, ne lui apporteront pas massivement leurs voix.

Pour moi, LREM (si la tête de liste vient de la Droite) peut inquiéter des maires de gauche.
Il y a une exception : Paris où Villani (LREM dissident venant de la gauche) va compliquer la réélection d'Anne Hidalgo car, au second tour, il peut rassembler large de la droite à la gauche (Gantzer-Saporta).
Estagel66
 
Messages: 509
Inscription: Sam 28 Déc 2013 23:42

Re: Municipales 2020 : sondages

Messagede Azertyuiop » Ven 6 Sep 2019 20:42

pierrep a écrit:Quelle valeur accorder à des sondages de ce type qui ne se basent pas sur le nom des candidats à la mairie mais sur des étiquettes ? qui ne se basent pas non plus sur les coalitions qui seront vraiment en lice mais juste sur de vagues termes du type LUG etc ... Je trouve que l'institut qui mène ce genre de travail déshonore la profession .

Si je suis d'accord pour dire que ces sondages, avec de tels biais méthodologiques, n'ont aucune valeur, le fait que les instituts les réalisent n'est en rien déshonorant puisque ce sont des sondages privés. Si un parti politique est prêt à payer cher pour se rassurer, grand bien lui fasse. Quant à l'institut, il n'a pas publié le sondage, preuve de son caractère privé. Les chiffres balancés par LR ne se retrouvent nulle part et auraient très bien pu être inventés.

Vaulti a écrit:Les scores sont pour l'instant moins bon pour la gauche que ceux de 2014 mais son électorat n'est pas encore mobilisé et on peut supposer que ce sondage intègre uniquement les électeurs sûrs d'aller voter (plus favorable pour la droite).

Les étranges scores de ces sondages s'expliquent par les raisons évoquées par Pierrep, ni plus ni moins. La fameuse et fumeuse thèse de l'électorat de droite surmobilisé, au risque de me répéter, ne résiste ni à la moindre analyse sérieuse ni au moindre bref regard en coin sur les chiffres. Et les chiffres, que disent-ils ? Et bien qu'il n'y a aucune corrélation entre performance d'un camp et abstention, et qu'aucun camp n'est structurellement surestimé ou sous-estimé dans les sondages. Ce n'est pas parce que ça a été le cas pour LR aux dernières élections que c'est le cas tout le temps. Comment expliquez-vous l'immense sous-estimation de la droite dans les sondages des municipales de 2014 alors ? Peut-être que comme en Saxe dimanche dernier, les électeurs de gauche s'étaient massivement mobilisés à la dernière minute dans un grand baroud d'honneur pour endiguer la progression annoncée de la droite et de l'extrême-droite mais, et c'est ballot, ils se sont tous trompés de bulletin ???
Azertyuiop
 
Messages: 1845
Inscription: Jeu 1 Jan 2015 13:46

Re: Municipales 2020 : sondages

Messagede Vaulti » Ven 6 Sep 2019 22:33

Dans les faits, c'est ce qui s'est passé, l'augmentation de la participation plus importante dans les grandes villes où l'AFP est moins forte a contribué à minorer le score du parti d'extrême droite.
Juste que beaucoup sous-estimaient son potentiel électoral ce qui n'est pas mon cas.
Pour revenir à la France et au sujet en cours, effectivement IFOP n'a pas publié officiellement ces sondages.

Il est aussi utile de rappeler que les seuls sondages valables sont ceux validés par la commission des sondages:
http://www.commission-des-sondages.fr/notices/

Autre rappel de la loi concernant la presse:
Le droit de ne pas publier

Le fait d’avoir acheté un sondage à un institut n’oblige en rien les organes de presse à le publier. Les responsables de la publication restent libres de ne pas publier ou de ne publier que partiellement des résultats devenus à leurs yeux inopportuns.

L’obligation de sincérité

La liberté de ne pas publier intégralement un sondage ne doit toutefois pas être utilisée pour travestir le sens général de l’enquête d’opinion. La commission a eu à relever des altérations de la sincérité des résultats de l’enquête, soit par omission des résultats n’allant pas dans le sens souhaité, soit par présentation tendancieuse du sondage.

Source : http://www.commission-des-sondages.fr/o ... ations.htm
Bref, dans le cas où l'obligation de sincérité ne serait pas respectée, ce serait les organes de presse ayant publié partiellement ces sondages qui en prendraient la responsabilité pénale.
Vaulti
 
Messages: 507
Inscription: Mer 7 Mar 2012 17:05

Re: Municipales 2020 : sondages

Messagede Ramdams » Mar 10 Sep 2019 15:46

Biarritz
Sondage Opinionway (juillet 2019)

Source presse

Liste MoDem conduite par Michel Veunac (sortante) : ~ 30 % (17.43 % en 2014)
Liste LR conduite par Maider Arosteguy : 14 % (23.35 % pour la liste UMP en 2014)
Liste SE conduite par Guillaume Barucq (adjoint sortant à l'environnement) : 14 % (7.26 % en 2014)
Liste PS : 14 % (16.87 % pour la liste PS-PCF-PRG en 2014)
Liste RN : 12 % (5.04 % en 2014)
Liste UDI conduite par Nathalie Motsch (ancienne adjointe à l'urbanisme) : < 10 %
Liste LFI : < 10 %
Liste abertzale (REG) : 7 %

Les résultats du sondage sont partiels, notamment sur les listes UDI et LFI. J'ai uniquement formalisé l'article de France Bleu, qui reste également vague sur le score précis de la liste MoDem. Un petit doute demeure enfin sur le score de la liste LR.
Ramdams
 
Messages: 464
Inscription: Dim 24 Mar 2013 11:55

Re: Municipales 2020 : sondages

Messagede Xav » Mar 10 Sep 2019 21:49

Besançon

D'après le sondage commandé en juin dernier par LREM :
EELV : 24%
LR : 20%
Eric Alauzet(LREM) : 19%
RN : 13%
PS : 10%
France insoumise : 10%
PCF : 4%

https://www.macommune.info/municipales- ... -besancon/
Xav
 
Messages: 71
Inscription: Dim 16 Fév 2014 16:16
Localisation: Besançon

Re: Municipales 2020 : sondages

Messagede alamo » Jeu 12 Sep 2019 08:05

Même si ces sondages ont été commandés par LR avec évidemment la volonté de se rassurer, ils rejoignent mon pronostic sur un point : le fiasco des candidats LREM contre des maires en place.
Il n'y aura sans doute aucun maire (droite ou gauche) d'une commune importante réellement inquiété par la liste du parti au pouvoir.

C'est d'ailleurs bien pour cela que l'essentiel des efforts de LREM se concentre sur le "débauchage" de maires bien installés, élus sous une autre étiquette mais prêts à retourner leur veste (ou qui l'ont déjà fait)
Je pense que Collomb repassera à Lyon en laminant Kimmelfeld, qu'Hidalgo va être réélue à Paris (avec un poids des Verts renforcé dans l'équipe, et dans des secteurs que je connais moins je lis qu'à Besançon, dont le Maire actuel, PS, était passé chez Macron, LREM est bien parti pour perdre la Mairie.
Et je ne donne pas cher de la peau du Maire de Villejuif, malgré son ralliemnt pathétique à la fameuse "liste des 72 carpettes".
En cela, l'élection cantonale (gardons le terme) de Lodève, juste après les Européennes, risque de donner le ton des Municipales à venir (il y avait aussi eu quelques autres partielles, à Villemomble, Decize ou autres)

Estagel66 a écrit:Pour moi, LREM (si la tête de liste vient de la Droite) peut inquiéter des maires de gauche.
Il y a une exception : Paris où Villani (LREM dissident venant de la gauche) va compliquer la réélection d'Anne Hidalgo car, au second tour, il peut rassembler large de la droite à la gauche (Gantzer-Saporta).


Et bien, il est vite enterré, le pauvre Griveaux... ;-D
alamo
 
Messages: 2388
Inscription: Lun 16 Avr 2012 14:22

Re: Municipales 2020 : sondages

Messagede pierrep » Jeu 12 Sep 2019 09:34

alamo a écrit:Même si ces sondages ont été commandés par LR avec évidemment la volonté de se rassurer, ils rejoignent mon pronostic sur un point : le fiasco des candidats LREM contre des maires en place.
Il n'y aura sans doute aucun maire (droite ou gauche) d'une commune importante réellement inquiété par la liste du parti au pouvoir.

C'est d'ailleurs bien pour cela que l'essentiel des efforts de LREM se concentre sur le "débauchage" de maires bien installés, élus sous une autre étiquette mais prêts à retourner leur veste (ou qui l'ont déjà fait)
Je pense que Collomb repassera à Lyon en laminant Kimmelfeld, qu'Hidalgo va être réélue à Paris (avec un poids des Verts renforcé dans l'équipe, et dans des secteurs que je connais moins je lis qu'à Besançon, dont le Maire actuel, PS, était passé chez Macron, LREM est bien parti pour perdre la Mairie.
Et je ne donne pas cher de la peau du Maire de Villejuif, malgré son ralliemnt pathétique à la fameuse "liste des 72 carpettes".
En cela, l'élection cantonale (gardons le terme) de Lodève, juste après les Européennes, risque de donner le ton des Municipales à venir (il y avait aussi eu quelques autres partielles, à Villemomble, Decize ou autres)

Estagel66 a écrit:Pour moi, LREM (si la tête de liste vient de la Droite) peut inquiéter des maires de gauche.
Il y a une exception : Paris où Villani (LREM dissident venant de la gauche) va compliquer la réélection d'Anne Hidalgo car, au second tour, il peut rassembler large de la droite à la gauche (Gantzer-Saporta).


Et bien, il est vite enterré, le pauvre Griveaux... ;-D

Concernant Lyon je pense que c'est aller un peu vite en besogne que de dire que Kimelfled ( un seul " m" ) sera laminé par Collomb. De plus cette analyse bien rapide et légèrement péremptoire ne tient absolument pas compte des particularismes lyonnais puisque l'enjeu est double avec deux mandats d'importance : Métropole lyonnaise et ville de Lyon, et que pour ce qui concerne Collomb et Kimelfeld il y a un jeu subtil en coulisses sur la possible " répartition" des postes ... puisque à compter de 2020 il ne sera plus possible de cumuler poste de maire ET de Président de la Métropole (décision du CC de janvier 2014 qui avait fixé une " période transitoire 2014-2020 durant laquelle le cumul était encore accepté" . Le président de la Métropole exerçant les compétences anciennement dévolues au Conseil départemental , il ne pourra plus cumuler avec la fonction de maire de commune NI d'arrondissement.
pierrep
 
Messages: 1228
Inscription: Jeu 15 Avr 2010 20:43

Précédente

Retourner vers Elections municipales de 2020

Vidéos

Découvrez notre sélection de vidéos en lien avec l'actualité.

Voir toutes les vidéos

Guide de l'élu délégué à l'enfance et à la jeunesse

Jérôme Dupuis

Ce guide dresse une synthèse du cadre des politiques en faveur de l'enfance et de la jeunesse : les acteurs et le contexte d'intervention, les enjeux, les champs d'intervention. Il développe aussi une démarche d'élaboration et de mise en oeuvre de cette...

Découvrir l'ouvrage

Guide de l'élu délégué à la participation, la démocratie locale et la citoyenneté

Jérôme Dupuis

Du budget participatif à la territorialisation des services municipaux et intercommunaux et aux panels des pratiques participatives, en passant par les repas de quartier, les comités d'engagement au...

Découvrir l'ouvrage

Découvrez tous les ouvrages de

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 1 invité