Politiquemania

La base de données de la vie politique française

Élections communales et provinciales belges de 2018

Forum dédié à la vie politique sur le "vieux continent". Réagissez sur les institutions européennes, les élections ou les décisions politiques de nos voisins européens.

Re: Elections communales et provinciales belges de 2018

Messagede cevenol30 » Lun 12 Nov 2018 15:57

Pullo a écrit:Je suis étonné du fait que la NVA ait cru attirer à elle des électeurs francophones conservateurs à Bruxelles. Surtout après les déclarations de Bart De Wever sur "l'évaporation" de la Belgique...

On dira que c'est parce que l'espoir fait vivre...
Disons aussi que par le passé, ce type de manoeuvre avait un peu fonctionné, le Vlaams Blok récupérant quelques voix non sur son positionnement flamand mais pour ses "idées" sur l'immigration etc. Et clairement, récupérer même 1% des voix des francophones sur la région de Bruxelles améliore(rait) déjà le score d'une formation néerlandophone.
Force est de reconnaître que cela n'a guère fonctionné ici. La NVA gagne un siège en arrivant à présenter une liste à Evere et à gagner quelques bouts de point (1,7) à Ganshoren, ce qui compense une perte d'un siège à Anderlecht. Des progressions locales parfois donc mais rien de mirobolant.
cevenol30
 
Messages: 2761
Inscription: Lun 16 Mar 2015 00:52

Re: Elections communales et provinciales belges de 2018

Messagede Républicain67 » Mar 13 Nov 2018 14:44

cevenol30 a écrit:
Pullo a écrit:Je suis étonné du fait que la NVA ait cru attirer à elle des électeurs francophones conservateurs à Bruxelles. Surtout après les déclarations de Bart De Wever sur "l'évaporation" de la Belgique...

On dira que c'est parce que l'espoir fait vivre...
Disons aussi que par le passé, ce type de manoeuvre avait un peu fonctionné, le Vlaams Blok récupérant quelques voix non sur son positionnement flamand mais pour ses "idées" sur l'immigration etc. Et clairement, récupérer même 1% des voix des francophones sur la région de Bruxelles améliore(rait) déjà le score d'une formation néerlandophone.
Force est de reconnaître que cela n'a guère fonctionné ici. La NVA gagne un siège en arrivant à présenter une liste à Evere et à gagner quelques bouts de point (1,7) à Ganshoren, ce qui compense une perte d'un siège à Anderlecht. Des progressions locales parfois donc mais rien de mirobolant.


Vous avez tout à fait raison. Les progressions de la N-VA ne concernent que quelques pourcentages. Dans une bonne partie des communes de la région de Bruxelles, on assiste même à un recul des nationalistes flamands, à Bruxelles-Ville, Anderlecht, Molenbeek-Saint-Jean... Le Vlaams Belang recule aussi, sans que la N-VA en profite. C'est très clair à Anderlecht où la N-VA perd un siège et le Vlaams Belang son dernier élu communal de la région bruxelloise. Il n'y a pas encore d'études sur le sujet, mais je doute que la N-VA ait réussi à conquérir un électorat francophone conservateur, séduit par les politiques sécuritaires de ministres Jambon et Francken. Je crois plutôt au contraire. Le Vlaams Belang récoltait jusqu'aux élections communales de 2006 (année du début de sa chute) une part (certes minoritaire) du vote francophone bruxellois, avec des scores honorables à Schaerbeek, Molenbeek, Anderlecht, Bruxelles-Ville, Koekelberg..., un vote que la N-VA n'a pas récupéré, bien au contraire. Le vote francophone pour l'extrême droite flamande était surtout un vote anti-immigration (l'extrême droite francophone étant très faible et divisée) et non un vote nationaliste flamand indépendantiste, comme ça peut l'être en Flandre. Bizarrement,la N-VA et le Vlaams Belang stagnent ou reculent à Bruxelles en 2018, alors qu'ils progressent en Flandre (plus le VB que la N-VA, notamment dans le Denderstreek et la province d'Anvers).
Le vote nationaliste flamand reste essentiellement néerlandophone à Bruxelles. Il est logique que la N-VA progresse le plus (ou perd le moins de voix) dans les communes du nord-ouest de la région de Bruxelles-Capitale, celles qui sont réputées être le plus néerlandophones: Ganshoren, Jette, Berchem-Sainte-Agathe... Dans le sud-est de Bruxelles, aisé et très francophones (où le vote MR et DéFI, voire Ecolo est fort), la N-VA est très faible, comme à Ixelles, Auderghem ou Uccle. Je ne sais pas si c'est toujours le cas, mais traditionnellement les Flamands de Bruxelles étaient connus pour être plus pauvre que les francophones de la région, à une époque où le français était la langue de la bourgeoisie dominante. Le néerlandais (et le dialecte brabançon local) a mieux résisté en milieu populaire. C'est pareil pour l'alsacien, qui dans les villes alsaciennes résiste mieux dans les classes populaires.

La N-VA a décidé du mal a réussir son objectif, devenir le premier parti flamand dans la région de Bruxelles. En 2019, elle souhaite être première dans le groupe linguistique néerlandophone pour les élections régionales bruxelloises et gagner un siège de député dans la région, au niveau fédéral. En 2014, aucun élu flamand n'avait été élu à Bruxelles, vu le faible poids des néerlandophones.
Républicain67
 
Messages: 2296
Inscription: Jeu 17 Jan 2013 10:57
Avertissements: 1

Re: Elections communales et provinciales belges de 2018

Messagede Républicain67 » Mar 13 Nov 2018 16:47

Le géographe et urbaniste belge Christian Vandermotten essaye, dans son livre Bruxelles, une lecture de la ville , de dresser un paysage linguistique de la Région de Bruxelles-Capitale. Les statistiques linguistiques n'existent plus en Belgique depuis 1960. La part des francophones et néerlandophones dans la région billingue de Bruxelles est un sujet sensible dans le Royaume. S'appuyant sur les choix des langues (français ou néerlandais) dans l'administration (immatriculation de véhicules, actes de naissances, actes de décès) et les résultats des élections régionales (avec un système de listes séparées pour les francophones et les néerlandophones), l'auteur établit qu'environ 90% des habitants de la Région de Bruxelles-Capitale seraient francophones, contre 10% de néerlandophones.

La répartition des langues n'est pourtant pas identitique d'une commune à l'autre. Ainsi le sud et l'est de la région sont plus francophones que le nord et l'ouest. L'auteur s'appuie toujours sur le choix de la langue pour les actes administratifs. (Je laisse ici de côté les sept communes flamandes à facilités pour les francophones de la périphérie bruxelloise.

Cela donnerai en estimant le pourcentage des francophones dans chacune des dix-neuf communes bruxelloises:

+ de 90% de francophones: Auderghem, Etterbeek, Forest, Ixelles, Koekelberg, Molenbeek-Saint-Jean, Schaerbeek, Watermael-Boitsfort, Woluwe-Saint-Lambert, Woluwe-Saint-Pierre

80-90%: Anderlecht, Bruxelles, Evere, Jette

70-79%: Ganshoren

50-59%: Berchem-Sainte-Agathe

Source: Vandermotten, Christian, Bruxelles, une lecture de la ville, Editions de l'Université de Bruxelles, Bruxelles, 2014, 238 pages.

La répartition des votes pour les nationalistes flamands (N-VA, Vlaams Belang) lors des élections communales de 2018, est donc très logique. Ils font leurs meilleurs scores dans les communes les plus néerlandophones: Berchem-Sainte-Agathe, Ganshoren, Jette, Evere, Anderlecht... et des scores faibles dans les autres communes, où les Flamands sont très peu nombreux. On peut donc partir du concept que le vote pour la N-VA et le Vlaams Belang dans la Région de Bruxelles-Capitale reste essentiellement néerlandophone. Contrairement aux années 1990-2000, où le Vlaams Belang a obtenu une fraction minoritaire du vote francophone, plus pour son discours anti-immigration que son nationalisme flamand. La N-VA a en 2018 globalement échoué à conquérir des électeurs francophones conservateurs, malgré la popularité de ses ministres fédéraux Jan Jambon et Theo Francken.

Plus loin dans le livre, il y a une carte des votes pour les nationalistes flamands aux élections régionales. Si on rajoute Molenbeek, il s'agit toujours des communes les plus néerlandophones.
Républicain67
 
Messages: 2296
Inscription: Jeu 17 Jan 2013 10:57
Avertissements: 1

Re: Elections communales et provinciales belges de 2018

Messagede Républicain67 » Mer 21 Nov 2018 12:38

Coup de théâtre à Anvers où Bart De Wever souhaite s'allier au SP.A et à l'Open VLD. Si une telle coalition N-VA-SP.A-Open VLD est mise en place dans la métropole flamande (qui est aussi la commune la plus peuplée de Belgique), le CD&V serait relégué dans l'opposition et les sociaux-démocrates retourneraient dans la majorité communale. https://www.rtbf.be/info/belgique/detail_bart-de-wever-de-la-conquete-d-anvers-en-2012-a-la-reconciliation-de-2018?id=10077646

Une telle coalition serait inédite et aurait des répercussions importantes sur la vie politique flamande et belge. La "coalition suédoise" (N-VA-CD&V-OPEN VLD) avait été mise en place à Anvers suite aux élections communales de 2012, avant d'être étendue au gouvernement flamand en 2014, ainsi qu'au gouvernement fédéral, avec le Mouvement réformateur (libéraux francophones) du premier ministre Charles Michel.
Républicain67
 
Messages: 2296
Inscription: Jeu 17 Jan 2013 10:57
Avertissements: 1

Re: Elections communales et provinciales belges de 2018

Messagede Républicain67 » Mer 21 Nov 2018 13:49

Les majorités communales sont désormais connue dans de nombreuses communes de Wallonie.

Province du Brabant wallon

Nivelles: MR-Ecolo

Province de Hainaut

Ath: PS-MR-Ecolo

Binche: PS-MR

Charleroi: PS-C+ (CDH)-Ecolo

Fleurus: PS-DéFI

Fontaine-l'Evêque: PS-MR-CDH-Ecolo

La Louvière: PS-Ecolo

Mons: PS-Ecolo

Mouscron: CDH-MR

Pont-à-Celles: PS-IC

Soignies: PS-MR-Ecolo

Tournai: PS-Ecolo

Province de Liège

Ans: PS-MR-IC

Herstal: PS-CDH

Huy: PS-CDH-MR

Liège: PS-MR

Seraing: PS majorité absolue

Verviers: PS-CDH

Visé: MR-PS

Province de Luxembourg

Marche-en-Famenne: CDH-PS

Virton: IC+-Ecolo+- Ensemble Autrement

Province de Namur

Gembloux: CDH-Ecolo

Namur: CDH-Ecolo-MR

https://www.rtbf.be/info/belgique/detail_le-paysage-politique-a-bien-change-dans-les-communes-wallonnes?id=10068510

https://www.rtbf.be/info/regions/detail_ps-et-mr-ic-les-deux-plus-importantes-forces-politiques-ansoises-dirigeront-la-commune?id=10050419

https://www.rtbf.be/info/regions/detail_le-pacte-de-majorite-a-ete-signe-a-virton?id=10054041

https://www.rtbf.be/info/regions/detail_ps-et-mr-ic-les-deux-plus-importantes-forces-politiques-ansoises-dirigeront-la-commune?id=10050419
Républicain67
 
Messages: 2296
Inscription: Jeu 17 Jan 2013 10:57
Avertissements: 1

Re: Elections communales et provinciales belges de 2018

Messagede Républicain67 » Ven 11 Jan 2019 17:56

Les politologues Pascal Delwit et Émilie Van Haute (Université libre de Bruxelles) ont publié une intéressante synthèse sur le scrutin communal dans la Région de Bruxelles-Capitale. http://cevipol.ulb.be/sites/default/files/delwit_vanhaute_cahierbxl1-2.final.9-1-19.pdf
Républicain67
 
Messages: 2296
Inscription: Jeu 17 Jan 2013 10:57
Avertissements: 1

Re: Élections communales et provinciales belges de 2018

Messagede myckilem » Jeu 25 Avr 2019 12:59

A la suite de fraude aux procurations de nouvelles élections ont été convoquée à Neufchateau dans le Luxembourg belge :

https://www.lalibre.be/regions/namur/su ... 0294607d29
myckilem
 
Messages: 99
Inscription: Lun 3 Sep 2018 16:37

Re: Élections communales et provinciales belges de 2018

Messagede myckilem » Mar 7 Mai 2019 13:06

Il va aussi falloir revoter dans la commune Limbourgeoise de Bilzen :

https://plus.lesoir.be/221476/article/2 ... le-conseil
myckilem
 
Messages: 99
Inscription: Lun 3 Sep 2018 16:37

Précédente

Retourner vers Politique en Europe

Vidéos

Découvrez notre sélection de vidéos en lien avec l'actualité.

Voir toutes les vidéos

Comprendre la TVA et ses évolutions pour maîtriser son impact et sécuriser sa récupération

Jean-Claude Chocque et Anne Lise Rodier

L'ouvrage expose les différentes catégories d'EPCI à fiscalité propre et de structures syndicales, les procédures de fusion et de modification de périmètre des EPCI à fiscalité propre et des...

Découvrir l'ouvrage

Guide de l'élu délégué au tourisme

Jean-Luc Boulin

Le tourisme représente un atout de plus en plus fort pour les collectivités locales : générateur d'emplois, facteur d'attractivité territoriale, créateur de lien social, il s'inscrit de façon transversale dans les politiques publiques. Comment, lorsqu'on est élu délégué...

Découvrir l'ouvrage

Découvrez tous les ouvrages de

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 1 invité