Politiquemania

La base de données de la vie politique française

La vie politique américaine

Ce forum permet de réagir sur tous les évènements politiques qui ne concernent ni la France ni l'Europe. Exprimez-vous sur les élections, décisions ou nominations dans le reste du monde.

Re: La vie politique américaine

Messagede ploumploum » Mer 30 Mai 2018 08:49

Missouri

Plombé par le scandale du chantage et menacé par une procédure de destitution, le Gouverneur républicain Eric Greitens annonce finalement sa démission qui sera effective le 1er juin.
C'est Mike Parson, également républicain et Lieutenant-Gouverneur depuis 2017, qui devrait lui succéder et terminer le mandat (qui s'achève en 2021)

https://www.nytimes.com/2018/05/29/us/e ... signs.html

https://www.ouest-france.fr/monde/etats ... el-5791616
ploumploum
Animateur du site
Animateur du site
 
Messages: 15216
Inscription: Ven 11 Mar 2011 18:24
Localisation: Séquano-Dionysien

Re: La vie politique américaine

Messagede Corondar » Jeu 31 Mai 2018 00:46

ploumploum a écrit:Missouri

Plombé par le scandale du chantage et menacé par une procédure de destitution, le Gouverneur républicain Eric Greitens annonce finalement sa démission qui sera effective le 1er juin.
C'est Mike Parson, également républicain et Lieutenant-Gouverneur depuis 2017, qui devrait lui succéder et terminer le mandat (qui s'achève en 2021)

https://www.nytimes.com/2018/05/29/us/e ... signs.html

https://www.ouest-france.fr/monde/etats ... el-5791616


Rappelons que le volet maîtresse/chantage n'était que l'un des deux dossiers judiciaires dans lesquels le gouverneur était impliqué. Lors de l'enquête sur ce chantage supposé, les policiers ont découvert un usage potentiellement frauduleux des listes de donateurs du GOP par Greitens (avec un possible transfert de fonds entre les caisses du parti et les caisses de campagne du gouverneur).
Les services judiciaires de l'état ont annoncé que la démission du gouverneur était incluse dans un accord passé entre lui et le procureur sur une plaider coupable et un allègement de peine. Il éviterait notamment la prison. Les services du procureur ont indiqué que de nouvelles informations seraient communiquées dans les jours à venir. Evidemment les démocrates dénoncent déjà un arrangement entre le gouverneur et l'attorney general, également candidat à la sénatoriale de novembre contre la sortante démocrate. En tout cas, tout cela devrait continuer à alimenter la campagne dans cet état.
http://www.kansascity.com/news/politics ... 27569.html
Corondar
Animateur du site
Animateur du site
 
Messages: 2684
Inscription: Mar 26 Jan 2010 01:57
Messages : 1 (détails)

Re: La vie politique américaine

Messagede guillaume44 » Jeu 31 Mai 2018 10:48

Hier Donald Trump a reçu Kim Kardashian pour discuter d'une éventuelle grâce présidentielle à Alice Johnson une grand mère condamnée à la perpétuité en 1997 pour trafic de drogue son premier crime.
Surtout ils ont discuté de la, réforme carcérale.
Cette réforme piloté par Jared Kushner et Ivanka Trump m'a paru très technique et je n'ai pas réussi à la traduire.
Néanmoins, elle aurait un esprit démocrate en permettant aux détenus de faire des petits boulots contre des réductions de peine. L'objectif serait donc de diminuer la population carcérale et le budget afférent (environ 80 milliards de dollars en 2015).
L'aile libertarienne du GOP y est favorable et elle est soutenue par les principaux donateurs du parti les frères Koch.
En revanche l'aile conservatrice y est défavorable car elle permettrait aux détenus de piquer des petits boulots aux étudiants ou aux Blue Collars et elle ferait donc stagner les salaires. Ainsi le site Breibart y est très hostile.

Voilà ce que j'ai compris de cette réforme mais il se peut que je me sois trompé. Si vous auriez d'autres détails de cette réforme. Je serai très preneur car il se peut que j'y ai dit des bêtises. Merci bien

https://www.tdg.ch/monde/ameriques/Kim- ... y/28070367

https://www.ouest-france.fr/monde/etats ... le-5794247
guillaume44
 
Messages: 215
Inscription: Mar 1 Mar 2016 20:40

Re: La vie politique américaine

Messagede Corondar » Ven 1 Juin 2018 01:58

guillaume44 a écrit:Hier Donald Trump a reçu Kim Kardashian pour discuter d'une éventuelle grâce présidentielle à Alice Johnson une grand mère condamnée à la perpétuité en 1997 pour trafic de drogue son premier crime.
Surtout ils ont discuté de la, réforme carcérale.
Cette réforme piloté par Jared Kushner et Ivanka Trump m'a paru très technique et je n'ai pas réussi à la traduire.
Néanmoins, elle aurait un esprit démocrate en permettant aux détenus de faire des petits boulots contre des réductions de peine. L'objectif serait donc de diminuer la population carcérale et le budget afférent (environ 80 milliards de dollars en 2015).
L'aile libertarienne du GOP y est favorable et elle est soutenue par les principaux donateurs du parti les frères Koch.
En revanche l'aile conservatrice y est défavorable car elle permettrait aux détenus de piquer des petits boulots aux étudiants ou aux Blue Collars et elle ferait donc stagner les salaires. Ainsi le site Breibart y est très hostile.

Voilà ce que j'ai compris de cette réforme mais il se peut que je me sois trompé. Si vous auriez d'autres détails de cette réforme. Je serai très preneur car il se peut que j'y ai dit des bêtises. Merci bien

https://www.tdg.ch/monde/ameriques/Kim- ... y/28070367

https://www.ouest-france.fr/monde/etats ... le-5794247


En gros c'est bien ça : il s'agirait d'offrir des formations aux détenus ainsi qu'un meilleur accès aux traitements de désintoxication, afin de faciliter leur réinsertion à la sortie de prison. Le projet prévoit aussi d'augmenter sensiblement les éléments pris en compte pour des libération pour bonne conduite. SI la loi était votée, 4 000 détenus seraient automatiquement libérés apparemment.
Ce projet divise au delà des lignes partisanes, puisqu'il y a des pour et des contre dans chaque parti. Côté démocrates, les libéraux disent que le projet ne va pas assez loin, surtout sur la réforme des peines. Côté républicains, c'est l'aile droite qui refuse, disant que tout le budget doit aller dans la répression et la sécurité, pas la réinsertion.
Le problème c'est que parmi les opposants il y a notamment le sénateur républicain Grassley, qui préside le comité sénatorial judiciaire, et McConnell, le leader de la majorité républicaine au Sénat. Du coup, si ces deux là le souhaitent, le projet ne sera jamais discuté au Sénat...
https://www.politico.com/story/2018/05/ ... ing-597620
Trump aimerait bien que le texte soit voté pour pouvoir brandir une éventuelle victoire législative avant les midterms (puisque du côté des infrastructures ça semble mort). Ce qui est rigolo c'est que le texte est très éloigné du discours de fermeté présidentiel sur les criminels. Du coup, est ce que la base républicaine serait enchanté par tout ça ?
Par contre je sais pas trop ce que Kim Kardashian vient faire là dedans :). Une cause qui tient au cœur de la star de télé-réalité sans doute ?
Corondar
Animateur du site
Animateur du site
 
Messages: 2684
Inscription: Mar 26 Jan 2010 01:57
Messages : 1 (détails)

Re: La vie politique américaine

Messagede Eco92 » Ven 1 Juin 2018 06:29

Sans doute. Tant mieux si elle l'utilise pour ça. L'attrait d'une star de TV est sans nul doute immense pour Trump d'autant que Kim Kardashian est la femme de Kanye West, rappeur parmi les plus important au monde, qui a créé une polémique certaine en avril dernier.

Sur twitter il s'est affiché pro-Trump comme jamais écrivant "Vous n'avez pas à être d'accord avec Trump mais la foule ne peut pas m'empêcher de l'aimer", "Nous sommes deux dragons d'énergie. C'est mon frère." De quoi faire plaisir au président qui l'a aussitôt remercié.

Il a même sorti peu aprè (le mois dernier) s « Ye vs. The People » (Ye étant son surnom), un morceau défendant son soutien au président. Cela vaut bien une réforme carcérale impopulaire chez les républicains.
Eco92
Animateur du site
Animateur du site
 
Messages: 5515
Inscription: Dim 12 Juin 2011 18:43
Localisation: Mayenne

Re: La vie politique américaine

Messagede guillaume44 » Lun 4 Juin 2018 20:05

Voici les informations du week-end,
- La décision prévisible d'imposer l'acier à 25% et l'aluminium à 10% a été décrétée ce vendredi. Elle s'impose à l'Union européenne, au Mexique et au Canada. Elle vise à mettre les mettre sous pression en vue d'arriver à des accords permettant de réduire les déficits commerciaux des Etats-Unis. Il est trop tôt pour savoir si cette politique fonctionnera mais les dirigeants des pays concernées oscillent entre colère et consternation. Ils craignent le risque d'une guerre commerciale.

Ainsi l'appel téléphonique de Macron à Trump aurait été dur.

https://edition.cnn.com/2018/06/04/poli ... index.html

- L'administration Trump a également lancé une enquête sur les importations de voitures et envisagerait de les taxer à hauteur de 25%. Si tel est le cas, nous verrons bien si Trump réussit à faire comme son mentor Reagan dans les années 1980 ou ces taxes avaient permises la construction d'usine automobiles japonaises aux Etats-Unis.

Dans les 2 cas l'Allemagne est la principale cible car les Etats-Unis ont un déficit commercial de -65 milliards d'euros avec ce pays par an bon an mal an.
On notera tout de même que Mercedes possède une usine d'assemblage en Alabama, BMW en Caroline du Sud et Volkswagen dans le Tennessee. Seule la marque Audi (du groupe Volkwagen) importe ces véhicules depuis une usine du Mexique mais sa part de marché dans les véhicules prémium est très marginale aux Etats-Unis.

Par ailleurs, le nouvel ambassadeur des Etats-Unis en Allemagne a livré une interview très intéressante sur le site Breibart en déclarant qu'il faudrait bien qu'un jour ce pays atteigne les 2% de dépenses de son PIB dans la défense et que ce seuil était un minimum absolu. Il a également été critique sur la politique d'accueil des migrants d'Angela Merkel.
Il préfère la position du jeune chancelier autrichien Sébastien Kurtz.

http://www.breitbart.com/london/2018/06 ... to-allies/

https://www.politico.eu/blogs/on-media/ ... in-europe/

D'un point de vue américain, cette administration défend bien mieux les intérêts des États-Unis à l'étranger que celle d'Obama et Bush Fils.
Les 2 derniers présidents n'ont me semble t-il pas fait beaucoup pour pousser les alliés des États-Unis et surtout l'Allemagne a augmenté son budget pour la défense.
Concernant la réduction des déficits commerciaux, la palme du mauvais élève revient plutôt "W" qu'à Obama pour ses traités de libre échange signés à tire la rigot avec la planète entière.
Bref, en politique étrangère je trouve l'administration Trump plus cohérente que les 2 précédentes.
guillaume44
 
Messages: 215
Inscription: Mar 1 Mar 2016 20:40

Re: La vie politique américaine

Messagede Corondar » Mar 5 Juin 2018 11:18

guillaume44 a écrit:Voici les informations du week-end,
- La décision prévisible d'imposer l'acier à 25% et l'aluminium à 10% a été décrétée ce vendredi. Elle s'impose à l'Union européenne, au Mexique et au Canada. Elle vise à mettre les mettre sous pression en vue d'arriver à des accords permettant de réduire les déficits commerciaux des Etats-Unis. Il est trop tôt pour savoir si cette politique fonctionnera mais les dirigeants des pays concernées oscillent entre colère et consternation. Ils craignent le risque d'une guerre commerciale.

Ainsi l'appel téléphonique de Macron à Trump aurait été dur.

https://edition.cnn.com/2018/06/04/poli ... index.html

- L'administration Trump a également lancé une enquête sur les importations de voitures et envisagerait de les taxer à hauteur de 25%. Si tel est le cas, nous verrons bien si Trump réussit à faire comme son mentor Reagan dans les années 1980 ou ces taxes avaient permises la construction d'usine automobiles japonaises aux Etats-Unis.

Dans les 2 cas l'Allemagne est la principale cible car les Etats-Unis ont un déficit commercial de -65 milliards d'euros avec ce pays par an bon an mal an.
On notera tout de même que Mercedes possède une usine d'assemblage en Alabama, BMW en Caroline du Sud et Volkswagen dans le Tennessee. Seule la marque Audi (du groupe Volkwagen) importe ces véhicules depuis une usine du Mexique mais sa part de marché dans les véhicules prémium est très marginale aux Etats-Unis.

Par ailleurs, le nouvel ambassadeur des Etats-Unis en Allemagne a livré une interview très intéressante sur le site Breibart en déclarant qu'il faudrait bien qu'un jour ce pays atteigne les 2% de dépenses de son PIB dans la défense et que ce seuil était un minimum absolu. Il a également été critique sur la politique d'accueil des migrants d'Angela Merkel.
Il préfère la position du jeune chancelier autrichien Sébastien Kurtz.

http://www.breitbart.com/london/2018/06 ... to-allies/

https://www.politico.eu/blogs/on-media/ ... in-europe/

D'un point de vue américain, cette administration défend bien mieux les intérêts des États-Unis à l'étranger que celle d'Obama et Bush Fils.
Les 2 derniers présidents n'ont me semble t-il pas fait beaucoup pour pousser les alliés des États-Unis et surtout l'Allemagne a augmenté son budget pour la défense.
Concernant la réduction des déficits commerciaux, la palme du mauvais élève revient plutôt "W" qu'à Obama pour ses traités de libre échange signés à tire la rigot avec la planète entière.
Bref, en politique étrangère je trouve l'administration Trump plus cohérente que les 2 précédentes.


Vous oubliez de signaler les tarifs envers la Chine, qui a déjà riposté sur les produits agricoles US. Les éleveurs de porcs de l'Iowa ont déjà ainsi perdu plus de 500 millions de dollars d'exportation. Les industries utilisant l'aluminium et l'acier ont déjà répercuté la hausse des tarifs sur les prix de leurs productions.
http://thehill.com/policy/finance/39041 ... k-industry
https://www.wsj.com/articles/steel-tari ... 0?mod=e2tw
Du coup, les sénateurs élus dans des états agricoles commencent à flipper un peu, et envisagent carrément de faire voter une loi pour supprimer la délégation concernant les tarifs douaniers que le Congrès avait consenti au pouvoir présidentiel.
https://edition.cnn.com/2018/06/02/poli ... index.html
A priori, il y a peu de chances que cette tentative soit couronnée de succès.
Concernant l'emploi, il est en effet trop tôt pour connaitre les retombées de la politique protectionniste. Les USA étant déjà au plein emploi, au niveau macro-économique cela ne devrait pas être perceptible. Dans certains états sinistrés ça peut peut-être rouvrir des usines, mais ça dépendra grandement des réactions des Européens, des Canadiens et des Mexicains (pour le Mexique, on en saura plus après leurs élections, mais si le favori AMLO l'emporte, la ligne anti-US devrait suivre). Le risque étant de déshabiller Pierre pour habiller Paul...
Par contre, je ne parlerai pas de cohérence en politique étrangère (quand on voit les revirements incessants concernant le Moyen-Orient ou la Corée du Nord...), mais en politique commerciale. Mais l'administration Bush aussi était cohérente en la matière, mais sur une ligne libre-échangiste. L'administration Trump n'est pas plus ou moins cohérente en la matière : elle l'est seulement sur une ligne différente.
Corondar
Animateur du site
Animateur du site
 
Messages: 2684
Inscription: Mar 26 Jan 2010 01:57
Messages : 1 (détails)

Re: La vie politique américaine

Messagede guillaume44 » Mar 5 Juin 2018 22:30

Corondar a écrit:Par contre, je ne parlerai pas de cohérence en politique étrangère (quand on voit les revirements incessants concernant le Moyen-Orient ou la Corée du Nord...), mais en politique commerciale. Mais l'administration Bush aussi était cohérente en la matière, mais sur une ligne libre-échangiste. L'administration Trump n'est pas plus ou moins cohérente en la matière : elle l'est seulement sur une ligne différente.


Effectivement l'administration Bush était cohérente sur sa ligne libre-échangiste. Il faut dire qu'à l'époque et même maintenant je ne comprenais t pas pourquoi elle signait des traités de libre-échange à tire la rigot alors que les déficits commerciaux approchaient les 300 milliards et les 400 milliards par an (contre 800 aujourd'hui). Après le parti républicain a toujours été libre-échangiste dans son histoire excepté depuis 2016 :)...

Effectivement les élus démocrates et républicains des états agricoles peuvent toujours voter une loi contre les tarifs douaniers... Trump y mettre son véto.
C'est pour cela que je n'ai pas parlé d'une loi de régularisation sur 1,8 millions de clandestins à la chambre. Déjà, il faudrait que les 193 démocrates de la chambre la votent (ce n'est pas gagné) et 24 républicains (possible) puis qu'elle passe au Sénat (pas gagné) pour ensuite se prendre un véto présidentiel.
Je ne comprends pas comment les élus du Congrès peuvent perdre autant de temps pour une loi qui mécaniquement va s'attirer un véto présidentiel.
Visiblement les 63 vétos de Barack Obama de 2012 à 2016 sur les propositions de réformes de l'Obamacare de la part des républicains n'ont servi à rien... :)

L'information amusante du jour : la présence de l'ancienne star de basket Dennis Rodman (5 fois champion du monde de NBA dans les années 90 avec la célèbre équipe des Chicago Bulls emmené par Michael Jordan) parmi la délégation américaine qui se rendra à Singapour pour le sommet États-unis-Corée du Nord la semaine prochaine.
Il a participé à la célèbre émission de téléréalité "The Apprentice" dans les années 2000 et a soutenu la candidature de Trump en 2016.
Concernant la Corée du Nord, il s'y est rendu plusieurs fois entre 2013-2014 et y a rencontré Kim Jung Un (Notamment lors d'un de ses anniversaires) pour rapprocher les États-Unis et la Corée du Nord.

A l'instar de Kim Kardashian pour la réforme carcérale, nous verrons bien si la présence de star de la téléréalité pour des réformes majeures et/ou de la diplomatie à haut niveau permet d'apporter un œil neuf par rapport à des élus du congrès ou des diplomates chevronnés :).

http://www.businessinsider.fr/us/dennis ... ore-2018-6

http://observer.com/2018/06/dennis-rodm ... e-ratings
Dernière édition par Corondar le Mer 6 Juin 2018 01:56, édité 2 fois.
Raison: Remise en forme (encore....) des balises citations et fusion des messages
guillaume44
 
Messages: 215
Inscription: Mar 1 Mar 2016 20:40

Re: La vie politique américaine

Messagede Corondar » Mer 6 Juin 2018 01:54

guillaume44 a écrit:Effectivement l'administration Bush était cohérente sur sa ligne libre-échangiste. Il faut dire qu'à l'époque et même maintenant je ne comprenais t pas pourquoi elle signait des traités de libre-échange à tire la rigot alors que les déficits commerciaux approchaient les 300 milliards et les 400 milliards par an (contre 800 aujourd'hui). Après le parti républicain a toujours été libre-échangiste dans son histoire excepté depuis 2016 :)...


Je crois que vous apportez vous même la réponse à votre incompréhension. Jusqu'à très récemment le GOP était le parti du "laisser passer, laisser faire". Le parti républicain était (est toujours en ce qui concerne certains de ses courants) le défenseur du libéralisme : le marché et rien que le marché. Ce courant existe toujours au sein du GOP, il est juste moins audible en trumpie. Soyons honnête, si un président démocrate menait ce genre de politique protectionniste, les républicains l'auraient déjà condamné pour communisme. Là certains républicains s'en accommodent parce que le président en question couple sa politique protectionniste avec une politique fiscale ultra libérale et une dérégularisation massive en matière administrative, sociale et environnementale. Si il n'y avait pas aussi cet élément dans le trumpisme, les républicains du Congrès combattraient plus vigoureusement je pense ce protectionnisme. Et comme en plus Trump nomme les juges les plus réactionnaires des 40 dernières années, ils se font une raison.
La véritable question est : est ce que ce virage protectionnisme du GOP survivra à Trump ? Cela dépendra de plusieurs éléments, notamment les conséquences de long terme de ce protectionnisme. Est ce que les conséquences seront plus positives que négatives ? Si les élus ruraux réagissent le plus c'est parce que pour l'instant l'agriculture est le domaine qui souffre le plus des mesures de rétorsion.

guillaume44 a écrit:Effectivement les élus démocrates et républicains des états agricoles peuvent toujours voter une loi contre les tarifs douaniers... Trump y mettra son veto.


Si j'ai bien suivi, le projet de Corker (puisque c'est le sénateur républicain du Tennessee qui semble le plus à la manoeuvre) ne consiste pas à supprimer les tarifs de Trump, mais bien de revenir sur la délégation que le pouvoir législatif a consenti par le passé au pouvoir présidentiel quant à la politique commerciale des USA. Constitutionnellement parlant, c'est le Congrès qui doit déterminer et conduire la politique commerciale de la Nation. Ce droit a été délégué au président dans le cadre d'une présidentialisation accrue du régime (et d'une forme d'optimisation aussi sans doute ?). Le but serait de revenir sur cette délégation (ça ne se limiterait pas qu'aux derniers tarifs). Mais quand je disais que cette loi n'irait pas loin, je ne pensais même pas au veto présidentiel. Il faudrait déjà que Ryan et McConnell la proposent au vote :).

guillaume44 a écrit:Je ne comprends pas comment les élus du Congrès peuvent perdre autant de temps pour une loi qui mécaniquement va s'attirer un veto présidentiel.


Parce que c'est leur devoir constitutionnel ? Légiférer indépendamment des pressions présidentielles ? En tout cas, c'était l'esprit des pères fondateurs.

guillaume44 a écrit:Concernant la Corée du Nord, il s'y est rendu plusieurs fois entre 2013-2014 et y a rencontré Kim Jung Un (Notamment lors d'un de ses anniversaires) pour rapprocher les États-Unis et la Corée du Nord.


Il s'y était surtout rendu pour encaisser des gros chèques :). Un peu comme quand Depardieu va dire coucou à Kadyrov en Tchétchénie.
Corondar
Animateur du site
Animateur du site
 
Messages: 2684
Inscription: Mar 26 Jan 2010 01:57
Messages : 1 (détails)

Re: La vie politique américaine

Messagede Eco92 » Ven 8 Juin 2018 21:50

Sur le G7 Trump a réussi à me surprendre, pas en disant que ça l'intéressait peu ni parce qu'il y a passé moins de 24h en partant avant les conclusions de la commission environnement, ça bon... Mais il a au passage annoncé qu'il souhaitait la réintégration de la Russie au G7.

Alors en soi je n'aime pas beaucoup le G7 hein, mais les bisous de Trump envers Poutine c'est quand même curieux comme timing.
https://www.washingtonpost.com/gdpr-consent/?destination=%2Fbusiness%2Feconomy%2Ftrump-calls-for-russia-to-be-reinstated-to-g7-threatens-allies-on-trade
Eco92
Animateur du site
Animateur du site
 
Messages: 5515
Inscription: Dim 12 Juin 2011 18:43
Localisation: Mayenne

PrécédenteSuivante

Retourner vers Politique dans le monde

Vidéos

Découvrez notre sélection de vidéos en lien avec l'actualité.

Voir toutes les vidéos

Conseil communautaire : mode d'emploi

Joël Clérembaux

Elaboré par un ancien directeur général des services, ce classeur est le fruit d'une double expérience : expérience de dirigeant à l'origine de la création d'une communauté de communes, expériences de DGS acquises au sein de communes intégrées...

Découvrir l'ouvrage

Guide de l'élu délégué à l'action sociale et à la solidarité

Jérôme Dupuis

Ce guide dresse une synthèse du cadre des politiques sociales locales : les acteurs et contextes d'intervention, les enjeux, les champs d'intervention (l'enfance et la famille, les personnes âgées, les handicapés, la lutte contre l'exclusion, la santé...)...

Découvrir l'ouvrage

Découvrez tous les ouvrages de

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 2 invités