Politiquemania

La base de données de la vie politique française

La vie politique en Allemagne

Forum dédié à la vie politique sur le "vieux continent". Réagissez sur les institutions européennes, les élections ou les décisions politiques de nos voisins européens.

Re: La vie politique en Allemagne

Messagede ploumploum » Sam 22 Juin 2019 09:38

ploumploum a écrit:
Corondar a écrit:Je connais assez mal le paysage politique allemand, mais de ce que j'en vois, il semble exclu que quiconque s'allie avec l'AfD, non ? On est très loin de la situation espagnole, et le fond historique et culturel est très différent.


Pour la CDU-CSU, se pose le dilemme suivant : devenir une force junior au risque de subir le même sort que le SPD ou bien tenter le tout pour le tout pour garder la chancellerie ? Quelque chose me dit que le goût du pouvoir va peut-être faire sauter quelques digues supplémentaires (pas mal ont déjà explosé ces derniers années...)

Notons également qu'au sein de la CDU, certains ne ferment plus la porte à l'AfD
politique-europe-f25/vie-politique-allemagne-t3485-80.html?hilit=Kretschmer#p127691


A propos des digues fragilisées :
https://twitter.com/OlivierCyran/status ... 8461494273
Où on apprend que le vice-président du groupe CDU en Saxe-Anhalt* propose une alliance avec l'AfD
dans le cadre d'un front blanc contre les "flux multiculturels". Et de préciser : "Il faut réconcilier le national et le social."


*Land situé dans l'ex-RDA, la Saxe-Anhalt constitue donc l'une des zones de force de l'AfD : 24,3 % lors des régionales de 2016 (qui avaient abouti à la constitution d'une coalition kényane CDU-SPD-Verts pour dépasser le total Die Linke-AfD) et 20,4 % aux dernières européennes (2,8 pts derrière la CDU)
ploumploum
 
Messages: 15634
Inscription: Ven 11 Mar 2011 18:24
Localisation: Séquano-Dionysien

Re: La vie politique en Allemagne

Messagede ploumploum » Dim 27 Oct 2019 15:34

L'incertitude demeure au SPD après le 1er tour du scrutin interne concernant la présidence.

Les résultats montrent une forte fragmentation de la base militante. Aucun des tickets en présence (il semble que le parti ait décidé de continuer à sombrer en adoptant le principe de la co-présidence) n'a obtenu plus de 25 % des voix.

Les deux tickets qualifiés pour le second tour (fin novembre) sont :
- Olaf Scholz, ministre fédéral des finances et vice-chancelier - Klara Geywitz, ancienne élue au Parlement régional du Brandebourg (22,68 %); ---> partisans de poursuivre la "grande" coalition jusqu'au bout
- Saskia Esken, députée du Bade-Wurtemberg - Norbert Walter-Borjans, ancien ministre des finances de Rhénanie-du-Nord-Westphalie (21,04 %); ---> critiques de la poursuite de la coalition.

https://www.lemonde.fr/international/ar ... _3210.html


Sinon un petit point sur les sondages alors que la mi-législature a été franchie :
après la forte poussée du printemps dernier, les Verts se sont un peu tassés mais il reste au dessus des 20 %, 4 à 9 pts derrière les conservateurs.
Le SPD continue de végéter autour des 14-15 % et lutte pour la 3ème place face à l'AfD.

Moyennes des sondages de 8 instituts : YouGov (3/10), GMS (8/10), Allensbach (16/10), Infratest (17/10), FGW (18/10), INSA (22/10), Emnid (26/10) et Forsa (26/10)


CDU-CSU : 28,06 % (-4,87 pts par rapport à 2017)
Die Grunen : 22,00 % (+13,06 pts)
SPD : 14,31 % (-6,20 pts)
AfD : 14,00 % (+1.36 pt)
Die Linke : 8,00 % (-1,24 pt)
FDP : 7,37 % (-3,38 pts)

Peu de projections en sièges mais INSA se distingue. Dans sa dernière édition hebdomaire (22 octobre), l'institut donnait un Bundestag à 786 sièges (soit majorité absolue à 394).

CDU-CSU : 225
Die Grunen : 187
AfD : 125
SPD : 112
Die Linke : 75
FDP : 62


CDU-CSU+FDP : 287 --> X
CDU-CSU+SPD : 337 --> X
Die Grunen+SPD+FDP : 361 --> X
Die Grunen+SPD-Die Linke (gauche) : 374 --> X

CDU-CSU+SPD+FDP ("allemande") : 399 --> OK (mais de peu)
CDU-CSU+AfD+FDP (coalition des droites) : 412 --> OK
CDU-CSU+Die Grunen : 412 --> OK
https://www.insa-consulere.de/insa-wahlkreiskarte/

http://www.wahlrecht.de/umfragen/index.htm
ploumploum
 
Messages: 15634
Inscription: Ven 11 Mar 2011 18:24
Localisation: Séquano-Dionysien

Re: La vie politique en Allemagne

Messagede Républicain67 » Dim 27 Oct 2019 22:22

ploumploum a écrit:L'incertitude demeure au SPD après le 1er tour du scrutin interne concernant la présidence.

Les résultats montrent une forte fragmentation de la base militante. Aucun des tickets en présence (il semble que le parti ait décidé de continuer à sombrer en adoptant le principe de la co-présidence) n'a obtenu plus de 25 % des voix.

Les deux tickets qualifiés pour le second tour (fin novembre) sont :
- Olaf Scholz, ministre fédéral des finances et vice-chancelier - Klara Geywitz, ancienne élue au Parlement régional du Brandebourg (22,68 %); ---> partisans de poursuivre la "grande" coalition jusqu'au bout
- Saskia Esken, députée du Bade-Wurtemberg - Norbert Walter-Borjans, ancien ministre des finances de Rhénanie-du-Nord-Westphalie (21,04 %); ---> critiques de la poursuite de la coalition.

https://www.lemonde.fr/international/ar ... _3210.html


Sinon un petit point sur les sondages alors que la mi-législature a été franchie :
après la forte poussée du printemps dernier, les Verts se sont un peu tassés mais il reste au dessus des 20 %, 4 à 9 pts derrière les conservateurs.
Le SPD continue de végéter autour des 14-15 % et lutte pour la 3ème place face à l'AfD.

Moyennes des sondages de 8 instituts : YouGov (3/10), GMS (8/10), Allensbach (16/10), Infratest (17/10), FGW (18/10), INSA (22/10), Emnid (26/10) et Forsa (26/10)


CDU-CSU : 28,06 % (-4,87 pts par rapport à 2017)
Die Grunen : 22,00 % (+13,06 pts)
SPD : 14,31 % (-6,20 pts)
AfD : 14,00 % (+1.36 pt)
Die Linke : 8,00 % (-1,24 pt)
FDP : 7,37 % (-3,38 pts)

Peu de projections en sièges mais INSA se distingue. Dans sa dernière édition hebdomaire (22 octobre), l'institut donnait un Bundestag à 786 sièges (soit majorité absolue à 394).

CDU-CSU : 225
Die Grunen : 187
AfD : 125
SPD : 112
Die Linke : 75
FDP : 62


CDU-CSU+FDP : 287 --> X
CDU-CSU+SPD : 337 --> X
Die Grunen+SPD+FDP : 361 --> X
Die Grunen+SPD-Die Linke (gauche) : 374 --> X

CDU-CSU+SPD+FDP ("allemande") : 399 --> OK (mais de peu)
CDU-CSU+AfD+FDP (coalition des droites) : 412 --> OK
CDU-CSU+Die Grunen : 412 --> OK
https://www.insa-consulere.de/insa-wahlkreiskarte/

http://www.wahlrecht.de/umfragen/index.htm


Selon cette étude électorale, le SPD ne garderait qu'une poignée de circonscriptions. Essentiellement dans la Ruhr et dans quelques bastions isolés: nord de la Hesse, Brême, Frise orientale... Les Verts sont à l'exception du Bade-Wurtemberg (aussi quelques sièges ruraux), essentiellement un parti des grandes métropoles et des villes universitaires, très ouest-allemand. L'AfD pourrait essentiellement gagner des sièges directs en Saxe, Brandebourg et Thuringe, soit le cœur industriel de l'ex-RDA.
Républicain67
 
Messages: 3453
Inscription: Jeu 17 Jan 2013 10:57
Avertissements: 1

Re: La vie politique en Allemagne

Messagede Eco92 » Sam 30 Nov 2019 19:35

XX a écrit:L'incertitude demeure au SPD après le 1er tour du scrutin interne concernant la présidence.

Les résultats montrent une forte fragmentation de la base militante. Aucun des tickets en présence (il semble que le parti ait décidé de continuer à sombrer en adoptant le principe de la co-présidence) n'a obtenu plus de 25 % des voix.

Les deux tickets qualifiés pour le second tour (fin novembre) sont :
- Olaf Scholz, ministre fédéral des finances et vice-chancelier - Klara Geywitz, ancienne élue au Parlement régional du Brandebourg (22,68 %); ---> partisans de poursuivre la "grande" coalition jusqu'au bout
- Saskia Esken, députée du Bade-Wurtemberg - Norbert Walter-Borjans, ancien ministre des finances de Rhénanie-du-Nord-Westphalie (21,04 %); ---> critiques de la poursuite de la coalition.

https://www.lemonde.fr/international/ar ... _3210.html


Le résultat est une victoire du duo qui conteste la grande coalition. Le vice chancelier Olaf Scholz est battu et cela devrait donc remettre l'Allemagne dans un certain flou puisque la coalition devrait prendre fin.

Inscrits: 425 630
Votants: 230 215 (54,09%)
Exprimés mais critères non respectés: 13 040
Exprimés, critères respectés: 217 175
Nuls: 454
Blancs: 3 480
Olaf Scholz/Klara Geywitz: 98 246 voix (45,33%)
Norbert Walter-Borjans / Saskia Esken: 114 995 voix (53,06%)
Eco92
Animateur du site
Animateur du site
 
Messages: 7061
Inscription: Dim 12 Juin 2011 18:43
Localisation: Mayenne

Re: La vie politique en Allemagne

Messagede Eco92 » Lun 10 Fév 2020 15:10

Suite aux événements en Thuringe, le président (CDU) du Land de Schleswig Holstein Daniel Günther a déclaré : "dans notre Land on a innové en faisant une coalition Jamaika CDU-FDP-GRÜNEN, je soutiens Bodo Ramelow (Linke) et donc la coalition minoritaire Linke-SPD-Grünen MAIS avec le soutien de la CDU sans participation gouvernementale, ce serait innovant. Si on ne va pas dans ce sens, ça aura des conséquences sur la coalition que je dirige".

Ce soutien d'Annegret Kramp Karrenbauer prenait une position à l'opposée de ceux appelant à l'alliance avec l'AFD mais aussi de la ministre de la défense et présidente de la CDU, dauphine de Merkel. Et finalement ce matin AKK a annoncé qu'elle renonçait à son poste de présidence comme à mener la CDU aux prochaines élections, expliquant : "dans la CDU de Thuringe, certains veulent s'allier avec l'AfD et d'autres avec die Linke, or moi je suis strictement contre toute coopération avec die Linke et l'AfD".

Kevin Kühnert, président des jeunes du SPD et fraîchement élu vice-président du SPD, souligne par ailleurs le risque de mettre un signe = entre l'AFD et Die Linke, ouvrant un nouveau front avec la CDU.

Dans ce contexte la démission d'AKK créée un vrai bouleversement en Allemagne, le CDU semblant ne plus tenir ses troupes et claquant la porte au projet de transition politique de Merkel, les prochaines élections ne sont cependant, sauf dissolution, en septembre 2021.
Eco92
Animateur du site
Animateur du site
 
Messages: 7061
Inscription: Dim 12 Juin 2011 18:43
Localisation: Mayenne

Re: La vie politique en Allemagne

Messagede manudu83 » Lun 10 Fév 2020 15:23

Eco92 a écrit:Suite aux événements en Thuringe, le président (CDU) du Land de Schleswig Holstein Daniel Günther a déclaré : "dans notre Land on a innové en faisant une coalition Jamaika CDU-FDP-GRÜNEN, je soutiens Bodo Ramelow (Linke) et donc la coalition minoritaire Linke-SPD-Grünen MAIS avec le soutien de la CDU sans participation gouvernementale, ce serait innovant. Si on ne va pas dans ce sens, ça aura des conséquences sur la coalition que je dirige".


Günther est aux antipodes des positions de l'AfD sa prise de position est logique.
manudu83
 
Messages: 4777
Inscription: Mer 8 Fév 2012 20:53
Localisation: le long de la grande bleu

Re: La vie politique en Allemagne

Messagede Eco92 » Lun 10 Fév 2020 16:04

Tout à fait, mais il y a une nuance entre refuser l'AFD et soutenir franchement Die Linke, car la CDU met justement un signe égal entre les deux.

Personnellement je vois là une CDU complètement fracturée entre ses ailes droitières et plus centristes, capables de rester ensemble tant qu'ils gagnaient mais qui va avoir bien du mal à remplacer Merkel, même s'ils peuvent lui trouver plein de défauts peu de leaders ont pu rester autant de temps au pouvoir dernièrement (au prix, certes, d'une adaptabilité idéologique assez incroyable - mais au moins toujours claire sur l'extrême droite).
Eco92
Animateur du site
Animateur du site
 
Messages: 7061
Inscription: Dim 12 Juin 2011 18:43
Localisation: Mayenne

Re: La vie politique en Allemagne

Messagede Républicain67 » Lun 10 Fév 2020 19:38

L'AfD aime se poser (c'est vraiment osé de sa part) comme l'héritier des courants démocrates et révolutionnaires de 1989 en RDA. Le soutien de certains membres de la CDU à Die Linke en Thuringe est vu dans leur rhétorique comme un nouveau "Front national" (liste unique des partis autour du parti dirigeant SED en RDA, dont faisait partie la CDU et les libéraux du LDPD). Ce genre de message est mensonger de la part d'un parti, dont la plupart (hormis Jörg Urban de l'AfD saxonne) des leaders à l'Est sont en réalité des Allemands de l'Ouest. Déjà lors des scrutins régionaux en ex-RDA à l'automne 2019, l'AfD faisait le lien avec la "révolution pacifique" de 1989. Les révolutionnaires de la "Wende" étaient en réalité à l'exacte opposée de l'extrême droite, prônant la démocratie et un socialisme démocratique, pas tout de suite la réunification (projet d'une RDA rééllement démocratique).
Républicain67
 
Messages: 3453
Inscription: Jeu 17 Jan 2013 10:57
Avertissements: 1

Re: La vie politique en Allemagne

Messagede ploumploum » Sam 14 Mar 2020 17:22

En raison de la crise sanitaire du Covid-19, le congrès extraordinaire devant élire le nouveau président de la CDU prévu pour fin avril a été reporté sans qu'une nouvelle date soit actée.
https://fr.wikipedia.org/wiki/33e_congr ... _de_la_CDU

Il y avait déjà 3 candidats, à la succession de Kramp-Karrenbauer, tous issus de la Rhénanie du Nord-Westphalie :
- Norbert Rottgen (54 ans), ministre fédéral de 2009 à 2012.
- Friedrich Merz (65 ans), ancien président du groupe conservateur au Bundestag. Déjà candidat en 2018, battu de peu.
- Armin Laschet (59 ans), ministre-président de la région depuis 2017

https://fr.reuters.com/article/idFRKBN20Z1XR
ploumploum
 
Messages: 15634
Inscription: Ven 11 Mar 2011 18:24
Localisation: Séquano-Dionysien

Re: La vie politique en Allemagne

Messagede Eco92 » Dim 22 Mar 2020 19:44

La chancelière Angela Merkel se place en quarantaine chez elle car vendredi elle s'est fait vacciner contre le pneumocoque, ce que recommandent les institutions sanitaires et le gouvernement allemand pour les plus de 60 ans. Or le médecin a ensuite été testé ensuite positif au coronavirus. Elle continuera à occuper ses fonctions à domicile.

https://m.tagesspiegel.de/wissen/coronavirus-in-deutschland-und-der-welt-merkel-muss-nach-kontakt-zu-infiziertem-in-quarantaene/25560996.html
Eco92
Animateur du site
Animateur du site
 
Messages: 7061
Inscription: Dim 12 Juin 2011 18:43
Localisation: Mayenne

PrécédenteSuivante

Retourner vers Politique en Europe

Vidéos

Découvrez notre sélection de vidéos en lien avec l'actualité.

Voir toutes les vidéos

Conseil municipal : mode d'emploi

Joël Clérembaux

Parce qu'on le pratique en permanence, on croit bien le connaître, le conseil municipal. Et pourtant... les habitudes ne sont pas un gage de la légalité ni d'un bon fonctionnement ! Ce guide rappelle l'ensemble des règles relatives à la préparation et à la tenue...

Découvrir l'ouvrage

Découvrir l'ouvrage

Découvrez tous les ouvrages de

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 2 invités