Politiquemania

La base de données de la vie politique française

Guerre russo-ukrainienne

Forum dédié à la vie politique sur le "vieux continent". Réagissez sur les institutions européennes, les élections ou les décisions politiques de nos voisins européens.

Re: Guerre russo-ukrainienne

Messagede Eco92 » Sam 16 Avr 2022 07:57

Mon post vous répondait en effet directement, écrivant sur un téléphone j'ai renoncé à vous citer mais c'était bien l'idée donc vous avez bien fait ! ;-)

Il constitue en effet un front très hostile, une Europe relativement unie créant une faille dans le groupe de Visegrád, son meilleur allié jusqu'ici contre les institutions européennes (même si c'était un allié n'aimant que peu la Russie, il affaiblissait l'UE). Quand à l'OTAN on voit bien comment cela pousse les frontaliers vers l'organisation... L'idée d'être "protégée" par l'engagement de soutenir militairement et sur le terrain en cas d'attaque est forcément séduisante quand un pays voisin attaque un autre pays voisin.
Eco92
Animateur du site
Animateur du site
 
Messages: 8227
Inscription: Dim 12 Juin 2011 18:43
Localisation: Mayenne

Re: Guerre russo-ukrainienne

Messagede Corondar » Ven 13 Mai 2022 02:03

Voilà qui est fait, la Finlande saute le pas et demande officiellement son intégration dans l'OTAN, "sans délai".
https://www.lemonde.fr/international/ar ... 20Finlande.
Le soutien à l'adhésion au sein de la population finlandaise est passé de 25% avant la guerre en Ukraine à 75% aujourd'hui.
Ce projet d'adhésion (qui devrait être officiellement annoncé ce week-end) semble recevoir une approbation très favorable de la part des membres de l'OTAN. C'est moins certain, mais il est possible que la Suède suive le même chemin ?
Rien que pour ça, je pense qu'on peut déjà déclarer que Poutine a eu tort d'attaquer l'Ukraine : il a réanimé une OTAN jusque là moribonde, et poussé des pays plutôt neutres à la rejoindre par peur des appétits expansionnistes de la Russie.
Et comme le conflit ukrainien s'apparente de plus en plus à un bourbier terrible pour l'armée russe (on évoque désormais plusieurs dizaines de milliers de morts côté russe, des zones occupées qui s'apparentent à des champs de ruines soumis à la guérilla, et un appareil militaire russe qui montre d'énormes carences), je pense ne pas trop m'avancer en affirmant que Poutine a commis une erreur colossale. Et du côté des sanctions économiques pour la Russie, avec le long terme cela ne devrait guère s'arranger, surtout si l'Europe confirme sa volonté de ne plus acheter de matières premières russes.
Mais dans l'intervalle, je crains qu'on ne parte sur un conflit long, dont il va être difficile de sortir, et dont les principales victimes restent les populations ukrainiennes.
Du côté de l'Ukraine, on sent bien que les désormais fortes suspicions de crimes de guerre commis par les Russes ont changé la donne : jusque fin mars, des pourparlers et des concessions paraissaient possibles. Désormais, on sent bien que les Ukrainiens sont plus jusqu'aux boutistes et ne veulent plus rien céder aux Russes. La Russie en est réduite à essayer de mettre en scène des "annexions" de territoire en ruine, notamment dans la région de Kherson (sud de l'Ukraine, frontalier de la Crimée). Avec semble t il un projet assez délirant de pousser jusqu'en Transnistrie ?
https://www.lesechos.fr/monde/europe/le ... se-1406418
https://www.latribune.fr/opinions/tribu ... 16034.html
Corondar
Animateur du site
Animateur du site
 
Messages: 5005
Inscription: Mar 26 Jan 2010 01:57
Messages : 1 (détails)

Re: Guerre russo-ukrainienne

Messagede Tirnam » Mar 20 Sep 2022 13:49

Les autorités séparatistes pro-russes de Donetsk et de Louhansk ont annoncé la tenue de référendums sur le rattachement de leurs régions à la Russie et ce dès ce vendredi (3 jours de campagne devraient suffire pour que les électeurs d'une région en guerre puissent se décider sur un enjeu aussi crucial).
Les autorités d'occupation dans les régions de Kherson et Zapiroja ont également annoncé vouloir organiser des référendums au plus vite.

La conséquence pratique pour la guerre c'est qu'une fois ces territoires incorporés à la Russie celle-ci pourrait considérer toute attaque sur ces territoires comme une attaque contre la Russie donnant peut-être à Poutine le prétexte pour amplifier son action militaire en Ukraine (passage d'une opération militaire à une guerre, mobilisation plus large, ...)
Tirnam
 
Messages: 474
Inscription: Mer 18 Jan 2017 12:52

Re: Guerre russo-ukrainienne

Messagede Stéphane » Mar 20 Sep 2022 14:45

Tirnam a écrit:La conséquence pratique pour la guerre c'est qu'une fois ces territoires incorporés à la Russie celle-ci pourrait considérer toute attaque sur ces territoires comme une attaque contre la Russie donnant peut-être à Poutine le prétexte pour amplifier son action militaire en Ukraine (passage d'une opération militaire à une guerre, mobilisation plus large, ...)

Pour les autorités russes, la guerre en Ukraine n'a même pas le statut d' "opération militaire", mais de simple "opération spéciale".
Stéphane
 
Messages: 1161
Inscription: Lun 15 Fév 2010 09:08
Localisation: Gard rhodanien

Re: Guerre russo-ukrainienne

Messagede Corondar » Jeu 6 Oct 2022 22:03

Stéphane a écrit:
Tirnam a écrit:La conséquence pratique pour la guerre c'est qu'une fois ces territoires incorporés à la Russie celle-ci pourrait considérer toute attaque sur ces territoires comme une attaque contre la Russie donnant peut-être à Poutine le prétexte pour amplifier son action militaire en Ukraine (passage d'une opération militaire à une guerre, mobilisation plus large, ...)

Pour les autorités russes, la guerre en Ukraine n'a même pas le statut d' "opération militaire", mais de simple "opération spéciale".


Suite à ces "référendums" (pantalonnades ou mascarades me sembleraient des termes plus appropriés), la Russie a déclaré l'annexion des quatre régions concernées : Donetsk, Louhansk, Kherson et Zaporijia.
Le souci c'est que déjà avant même ces "scrutins", la Russie ne controlait pas la totalité des territoires en question, et depuis ça n'a fait qu'empirer. Désormais on ne parle plus vraiment de retrait russe, mais carrément de débandade. L'armée ukrainienne progresse de jour en jour et récupère chaque jour de plus en plus de territoires des zones en question. Contrairement au repli russe du printemps (après les échecs face à Kiev ou Odessa), cela semble en effet totalement désorganisé : les troupes russes laissent derrière elles énormément de matériels, d'armements et de munitions. La reprise de Kherson serait imminente ?
https://www.leparisien.fr/international ... YCNSZU.php
Du côté russe on semble jouer à "tout va très bien madame la marquise", mais l'hostilité et les oppositions fortes d'une partie de la population face aux ordres de conscription obligatoire ont été difficiles à camoufler.
Côté ukrainien il semble évident qu'ils poussent au maximum leur avantage, justement avant l'arrivée de renforts éventuels et la dégradation météorologique à venir.
De tout cela, il ressort sans doute que les Ukrainiens ont de moins en moins de raisons de négocier, Poutine est désormais dans le rôle du gars dont l'orgueil et la vanité sont dangereusement amochés. J'ai toujours tendance à me méfier des dictateurs placés dans ce genre de situation : ils ont parfois tendance à sombrer et à tomber dans la surenchère pour compenser. Espérons qu'on en arrivera pas là ?
En tout cas, quand on pense qu'il n'y a pas encore si longtemps tout un tas de gens nous présentaient Poutine comme un génie hyper intelligent. Bilan de sa guerre en Ukraine : l'Occident n'avait plus présenté un front aussi uni depuis un moment, l'OTAN s'est renforcée, l'armée russe est en train de subir un fiasco assez humiliant (mais je ne vends pas la peau de l'ours : les Russes peuvent encore contre-attaquer ou faire une guerre de position plus à l'est ?), et niveau économique, le monde entier en subit les conséquences, la Russie avec. Et je ne parle pas du bilan humain déjà effroyable.
Bref, sur ce coup là on peut difficilement faire autrement que de donner un zéro pointé à Poutine ? Quant à savoir quand et comment le conflit pourrait se terminer je n'en ai aucune idée. Avec toujours l'inconnue majeure : la situation réelle interne en Russie.
Corondar
Animateur du site
Animateur du site
 
Messages: 5005
Inscription: Mar 26 Jan 2010 01:57
Messages : 1 (détails)

Re: Guerre russo-ukrainienne

Messagede myckilem » Ven 7 Oct 2022 09:38

C'est plus qu'un fiasco pour l'armée russe. C'est un désastre complet.

Poutine a envoyé à peu près 200.000 soldats en Ukraine sur une armée d'à peu près 900.000 hommes. Si on décompte l'armée de l'air, la marine, les troupes terrestres qui protègent les frontières et celles envoyées à l'extérieur, il ne doit pas rester beaucoup de soldats disponibles en dehors de ceux envoyés en Ukraine.

Sur base de ce calcul au pif au mètre, je pense que l'armée russe est en train de perdre en Ukraine sa capacité à mener des offensives militaires autant sur le plan humain que sur le plan matériel. Si l'armée russe n'arrive pas à se dégager rapidement de ce conflit, elle pourrait tout simplement être en incapacité de menacer d'autres pays de l'ex-bloc soviétique ou de soutenir des dictateurs en place quand il y a des révoltes/révolutions un peu significatives.

La mobilisation des 300.000 conscrits est un acte de désespoir qui va être encore plus dramatique car je ne pense pas que l'armée russe ait la capacité d'équiper correctement ces nouveaux soldats. A moins d'utiliser ces soldats comme chaires à canon pour occuper les ukrainiens, je ne vois pas trop leur utilité. Il est probable que Poutine va transformer le front en mare de sang russe pour ne pas perdre la face.

Néanmoins la balle est dans le camp russe car même à genoux, la Russie pourrait continuer à alimenter la mare de sang avec de nouveaux conscrits. Cependant, on peut s'inquiéter aussi de la possibilité pour la Russie d'entrer en guerre civile avec un pouvoir fort qui chancelle, une armée en déliquescence et des petits chefs de guerre potentiels un peu partout sur le territoire. C'est un cocktail pour le moins explosif.
myckilem
 
Messages: 524
Inscription: Lun 3 Sep 2018 16:37

Re: Guerre russo-ukrainienne

Messagede Corondar » Ven 7 Oct 2022 12:15

Ce qui est certain c'est que les "experts" qui nous vantaient une armée russe reconstituée sous l'égide de Poutine et comptant parmi les premières puissances mondiales ont sans doute largement surestimé l'outil militaire russe. Que ce soit au niveau des troupes, du matériel, de la hiérarchie et des tactiques, le bilan semble extrêmement mauvais.
Poutine tente bien de vendre que l'Ukraine ne résiste que grâce à l'aide occidentale, mais il est tout de même difficile de ne pas constater que dès les premiers jours du conflit (avant même que cette aide ne devienne aussi massive) l'armée ukrainienne a paru nettement plus efficace et organisée que l'armée russe. Au niveau de la motivation, c'est assez attendue (quand on défend son territoire national on est plus impliqués que lorsqu'on envahit un territoire étranger), mais là aussi les troupes ukrainiennes semblent nettement plus investies que les troupes russes. Après, pour ces dernières, on leur avait sans doute vendu une petite balade champêtre sous les vivats d'une foule libérée de la barbarie nazie, comme souvent, la réalité aura été très éloignée de la propagande.
Moi ce que j'espère de plus en plus c'est surtout que Poutine ne va pas péter un plomb et commencer à utiliser des armes nucléaires tactiques, ou que, si il bascule, il y aura bien quelques caciques de l'armée et du gouvernement pour le court-circuiter ?
Corondar
Animateur du site
Animateur du site
 
Messages: 5005
Inscription: Mar 26 Jan 2010 01:57
Messages : 1 (détails)

Précédente

Retourner vers Politique en Europe

Vidéos

Découvrez notre sélection de vidéos en lien avec l'actualité.

Voir toutes les vidéos

Découvrir l'ouvrage

Découvrir l'ouvrage

Découvrez tous les ouvrages de

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 3 invités