Politiquemania

La base de données de la vie politique française

Elections législatives de 1968

Espace dédié aux membres qui souhaitent échanger sur les élections plus anciennes. Résultats, analyses, cartographie,...

Re: Elections législatives de 1968

Messagede Ariège 61 41 38 26 » Ven 19 Oct 2012 18:12

un record qui ne peut être battu EMILE dIDIER (parti radical , FGDS) n'a été réélu qu'avec 1 voix de majorité dans le département des hautes alpes; 3 ans plus tard il se repliera prudemment sur le sénat
Ariège 61 41 38 26
 
Messages: 77
Inscription: Mar 24 Juil 2012 18:08

Re: Elections législatives de 1968

Messagede vudeloin » Ven 19 Oct 2012 19:14

Ne pas oublier que ce record peut être battu, justement...

Puisqu'on peut aussi être élu, en cas d'égalité de voix, au bénéfice de l'âge !
vudeloin
 
Messages: 8288
Inscription: Mer 5 Jan 2011 11:39
Avertissements: 3

Re: Elections législatives de 1968

Messagede Ariège 61 41 38 26 » Ven 19 Oct 2012 19:41

on a vu aussi david rousset trotskiste bon tein à la fin des années 40 se faire élire sous l'étiquette UDR dans la cinquième circonscrition de l'isère
Ariège 61 41 38 26
 
Messages: 77
Inscription: Mar 24 Juil 2012 18:08

Re: Elections législatives de 1968

Messagede Ariège 61 41 38 26 » Ven 19 Oct 2012 19:56

un petit hommage à un battu : edgar pisani : député UDR qui fût le seul de son groupe à voter la motion de censue présentée par la gauche
Ariège 61 41 38 26
 
Messages: 77
Inscription: Mar 24 Juil 2012 18:08

Re: Elections législatives de 1968

Messagede Jean-Philippe » Ven 19 Oct 2012 20:23

Ariège 61 41 38 26 a écrit:un petit hommage à un battu : edgar pisani : député UDR qui fût le seul de son groupe à voter la motion de censue présentée par la gauche

Il a démissionné le 22 mai 1968, un mois avant la dissolution. Je ne savais pas qu'il s'était représenté en juin, étant battu au 1e tour dans la 4e circonscription (Saumur) alors qu'il était élu de la 1e en 1967 (Angers-Nord), loin de Montreuil-Bellay dont il était le maire et qui se situe dans la 4e (Saumur-Sud).
Jean-Philippe
Animateur du site
Animateur du site
 
Messages: 9126
Inscription: Sam 26 Sep 2009 21:11
Localisation: Mayenne

Re: Elections législatives de 1968

Messagede vudeloin » Ven 19 Oct 2012 20:25

Pisani qui redeviendra parlementaire en étant élu Sénateur de la Haute Marne en 1974...
vudeloin
 
Messages: 8288
Inscription: Mer 5 Jan 2011 11:39
Avertissements: 3

Re: Elections législatives de 1968

Messagede Pullo » Sam 20 Oct 2012 11:23

L'IRICE, un des nombreux centres de recherche en histoire contemporaine de l'université Paris 1, a publié sur son site les contributions très intéressantes de Frédéric Bas et Gilles Le Beguec sur les élections de 1968, à partir d'une réflexion sur le concept de "majorité silencieuse", dont se réclamaient les membres de la majorité parlementaire UDR-RI :
http://irice.univ-paris1.fr/IMG/pdf_Lettre_17_Bas.pdf

C'est long, mais ça vaut la peine d'être lu. On voit que la campagne électorale ne s'est pas seulement jouée sur la peur de la révolution gauchiste violente, mais aussi sur la peur de l'étranger (la germanophobie dont Daniel Cohn-Bendit a fait les frais), et qu'elle a créé un climat favorable à l'amnistie des anciens de l'OAS. Et on voit aussi que Pompidou, plus que De Gaulle dans son discours du 30 mai 1968, a joué un grand rôle dans la campagne, ne serait-ce que par le choix des thèmes de campagne. Dans un livre qui a été publié au moment du centenaire de la naissance de Pompidou (Georges Pompidou, 1911-2011, un catalogue d'exposition édité par les Archives nationales), j'ai trouvé le texte d'un discours destiné aux Parisiens rédigé début juin par Pompidou :
Vous habitez Paris. Vous avez vu, depuis plusieurs semaines, des enragés, des anarchistes, se répandre dans notre capitale saccageant tout et détruisant pour le plaisir de détruire. Vous avez vu les troupes du Parti communiste défiler derrière le drapeau rouge en réclamant le pouvoir. Vous en avez assez, plus qu'assez.

Plus d'un million de Parisiennes et de Parisiens l'ont manifesté avec éclat, le 30 mai, de la Concorde à l'Etoile. et grâce à cet appui populaire, le président de la République et moi-même avons pu faire reculer le danger.

Mais la bataille est loin d'être gagnée. Le 23 juin, votre bulletin de vote sera déterminant pour la suite. Bien sûr, vous ne le donnerez pas au communisme totalitaire ni à ses alliés. Mais prenez garde. Ne donnez pas votre voix à des candidats de diversion. Ne vous laissez pas tenter par les spécialistes de la valse hésitation, par ceux qui invoquent la raison, le juste milieu, mais qui, au jour du danger, s'étaient évanouis. La raison, aujourd'hui, c'est d'apporter un concours massif aux candidats qui se sont unis pour défendre la République, qui ne connaissent que le drapeau tricolore, qui n'admettent d'autre Gouvernement que le Gouvernement légal, issu de vos suffrages. Le bon sens, la sagesse ne consistent pas, en ces heures critiques, à s'asseoir entre deux chaises. Nous n'avons pas cherché la bataille. D'autres l'ont déclenchée. Un choix s'impose. Rangez-vous dans le camp de la liberté, votez "Union pour la défense de la République". Ainsi, mais seulement, vous ferez reculez la subversion et vous pourrez, enfin, retrouver la paix dans le progrès et la légalité.


Dans ce discours on voit que la gauche n'est pas l'unique adversaire de la coalition UDR-RI. Les centristes sont aussi visés, à travers un portrait sévère. Mais la description est-elle si caricaturale ? En tout cas, les objectifs de Pompidou, discréditer toute alternative à la coalition gaulliste, et attirer une majorité d'électeurs autour d'elle, étaient atteints...
Dernière édition par Pullo le Sam 20 Oct 2012 13:19, édité 1 fois.
Pullo
 
Messages: 1571
Inscription: Ven 30 Mar 2012 20:25
Localisation: Paris
Avertissements: 2

Re: Elections législatives de 1968

Messagede Ariège 61 41 38 26 » Sam 20 Oct 2012 12:15

A cette époque on ne faisait pas dans la nuance ni la dentelle : je me souviens des tracts ne comportant qu'un drapeau tricilore rongé dans un angle par une faucille et un marteau avec ce titre : "LE CANCER"
Ariège 61 41 38 26
 
Messages: 77
Inscription: Mar 24 Juil 2012 18:08

Re: Elections législatives de 1968

Messagede vudeloin » Sam 20 Oct 2012 13:20

Je ne suis pas certain qu'aujourd'hui le débat politique soit forcément moins marqué par l'excès, notamment quand il s'agit de parler des "autres", de l'adversaire politique...
Ceci dit, la grande affaire de la législature 1968 - 1973, outre d'avoir accéléré l'union des forces de gauche (signature du Programme commun le 21 juin 1972), c'est plutôt l'oeuvre législative accomplie.
A l'occasion, il sera utile de revenir sur cet aspect essentiel de la question.
vudeloin
 
Messages: 8288
Inscription: Mer 5 Jan 2011 11:39
Avertissements: 3

Re: Elections législatives de 1968

Messagede Pullo » Sam 20 Oct 2012 13:24

Effectivement, quand on met côte à côte le tract et le discours de Pompidou, on voit que la propagande électorale de l'époque ne faisait franchement pas dans la nuance et la subtilité. Cela dit, comme Vudeloin, je ne pense pas qu'on ait fait beaucoup de progrès depuis...
Pullo
 
Messages: 1571
Inscription: Ven 30 Mar 2012 20:25
Localisation: Paris
Avertissements: 2

PrécédenteSuivante

Retourner vers Histoire des élections en France

Vidéos

Découvrez notre sélection de vidéos en lien avec l'actualité.

Voir toutes les vidéos

Guide de l'élu délégué à l'urbanisme

Eric Becet

Ce Dossier d'experts présente la réforme initiée par les dispositions de la loi n° 2010-788 portant engagement national pour l'environnement, votée le 12 juillet 2010, dite loi « Grenelle II ». Il ne s'agit pas d'une réforme complète du Code de l'urbanisme...

Découvrir l'ouvrage

Guide de l'élu délégué à l'animation, à la vie associative et à la vie des quartiers

Jérôme Dupuis

Ce guide dresse une synthèse du cadre des politiques locales d'animation, de vie associative et de vie des quartiers : les acteurs et le contexte d'intervention, les enjeux, les champs d'intervention...

Découvrir l'ouvrage

Découvrez tous les ouvrages de

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 2 invités