Politiquemania

La base de données de la vie politique française

Coronavirus

Forum général sur l'actualité politique du moment. Discutez ici de l'action de la Présidence, des décisions gouvernementales, des projets ou propositions de lois ainsi que de toutes les démarches de l'opposition.

Re: Coronavirus

Messagede SALVAT » Jeu 19 Mar 2020 10:01

Le Président LARCHER a été "consulté" en sa qualité de Président du Sénat
Il y a donc répondu et donné son avis qui n'avait rien d'impératif pour le président de la république.
C'était au Président qu'il revenait de décider en dernier ressort.
La responsabilité du maintien du scrutin lui revient entièrement puisqu'il a consulté d'autres personnalités politiques et les spécialistes en matière médicale : il devait en faire la synthèse et mesurer les conséquences de sa décision (engager un processus électoral qui comporte 2 tours de scrutin éventuels dans un certain nombre de communes).

Et cependant...il savait depuis longtemps puisque Agnès BUZYN l'avait alerté depuis plusieurs semaines....


Passons à une information stupéfiante :
ce matin, chez BOURDIN, nous apprenons, par un représentant du secteur privé, que les cliniques privées tournent à 30% de leur capacité, ont des lits disponibles et des services de réanimation à même de suppléer l'hôpital public...et en particulier, dans le Grand Est d'où il a été expédié 6 malades à destination de...TOULON....par avion-hôpital (volonté de manifester aux yeux du public l'efficacité de nos gouvernants par un déploiement -en l'espèce stupide- de "grands moyens" ?). Toujours du spectacle au détriment d'un examen intelligent de la situation et des solutions à y apporter.

Qui a pris et prend toujours la responsabilité du blocage de transfert de malades de l'hôpital public aux cliniques à même d'en recevoir ?

Enfin, je ne cache pas mon irritation par ces grandes envolées lyriques qui introduisent les propos de nos huiles macroniennes, à l'adresse des médecins et personnels soignants...à l'encontre desquels ils ont affiché un mépris constant et appuyé depuis une année entière lorsque ces derniers manifestaient leur impatience qu'un effort soit consenti pour leur secteur qui était en rupture.
C'est le bal des hypocrites et il faudra, après la crise, régler les comptes à tous les niveaux et au premier d'entre eux, bien entendu.

Bertrand SALVAT
SALVAT
Animateur du site
Animateur du site
 
Messages: 5489
Inscription: Dim 8 Nov 2009 22:13
Messages : 1 (détails)

Re: Coronavirus

Messagede BernardD » Jeu 19 Mar 2020 11:00

Il me semble l'on comprend mieux les décalages de la propagation de l'épidémie en Europe et les différences de létalité en raisonnant non pas sur le nombre de cas (car les stratégies de testing sont différentes) mais sur le nombre de morts; ainsi en mettant le T0 à 10 décès (pour éviter les alèa des faibles nombres), on observe, en ordre de grandeur:

- Italie - T0 vers le 25 février - lockout décidé du 8 au 10 mars soit à T0 + 14
- Espagne - T0 vers le 6 mars - lockout décidé le 14 mars soit à T0 + 8
- France - T0 vers le 6 mars - lockout décidé du 12 au 16 mars soit à T0 + 8
- Allemagne - T0 vers le 14 mars - lockout décidé le 14 mars soit à T0 + 0
- UK - T0 vers le 12 mars - lockout en train de se mettre en place

Cette différence des dates de démarrage pourrait expliquer, pour une bonne partie, la forte différence de létalité entre France et Allemagne (un facteur 10).

Et les différences dans les dates du lockout par rapport aux dates de démarrage POURRAIENT conduire à ce que , en fin de cette première phase d'épidémie,les bilans en nombre de décès en France et en Espagne soient, EN ORDRE DE GRANDEUR, relativement proches,4 fois plus faibles que le bilan italien et environ 4 fois plus élevé que le bilan allemand.
BernardD
 
Messages: 235
Inscription: Jeu 23 Mar 2017 16:06

Re: Coronavirus

Messagede pmf » Jeu 19 Mar 2020 12:02

Il serait utile de prendre connaissance de l'existence du Plan ORSAN, de son volet ORSAN EPI-VAC et des Plans de zones de Mobilisation sanitaire lesquels organisent les modalités d'intervention des différents moyens sanitaires en France.
pmf
 
Messages: 3760
Inscription: Mer 2 Déc 2015 18:56

Re: Coronavirus

Messagede pop03 » Jeu 19 Mar 2020 12:34

BernardD a écrit:Il me semble l'on comprend mieux les décalages de la propagation de l'épidémie en Europe et les différences de létalité en raisonnant non pas sur le nombre de cas (car les stratégies de testing sont différentes) mais sur le nombre de morts; ainsi en mettant le T0 à 10 décès (pour éviter les alèa des faibles nombres), on observe, en ordre de grandeur:

- Italie - T0 vers le 25 février - lockout décidé du 8 au 10 mars soit à T0 + 14
- Espagne - T0 vers le 6 mars - lockout décidé le 14 mars soit à T0 + 8
- France - T0 vers le 6 mars - lockout décidé du 12 au 16 mars soit à T0 + 8
- Allemagne - T0 vers le 14 mars - lockout décidé le 14 mars soit à T0 + 0
- UK - T0 vers le 12 mars - lockout en train de se mettre en place

Cette différence des dates de démarrage pourrait expliquer, pour une bonne partie, la forte différence de létalité entre France et Allemagne (un facteur 10).

Et les différences dans les dates du lockout par rapport aux dates de démarrage POURRAIENT conduire à ce que , en fin de cette première phase d'épidémie,les bilans en nombre de décès en France et en Espagne soient, EN ORDRE DE GRANDEUR, relativement proches,4 fois plus faibles que le bilan italien et environ 4 fois plus élevé que le bilan allemand.


Pour la France, c'est Le 16 mars et application le 17 et non sur une période de 4 jours et encore combien de parisiens sont partis en province en début de semaine?

Alambic a écrit: Dans mes cercles d'amis personnels, nous sommes au moins 5 à avoir suivi le timing suivant par rapport à la crise : inquiétude à partir de la semaine du 2/3, très vive préoccupation et discussion à propos de la nécessité d'un confinement généralisé rapide à partir du week-end du 7-8/3. Et je ne compte pas tous les gens avec qui je suis en relation sur Twitter qui tenaient le même discours. Il y a un profil commun aux gens qui tenaient ce discours à ce moment là : actifs relativement jeunes avec une formation scientifique (non médicale, la plupart du temps) et informés. D'ailleurs je précise non médicale parce que j'ai lu et vu beaucoup de médecins (bien que pas tous) minimiser la situation de manière dramatique pendant très longtemps. Donc, si nous étions en mesure de comprendre les dynamiques et de faire des calculs sur un coin de table dont les conclusions étaient d'une clarté limpide dès la semaine du 2/3, il est incompréhensible que le fameux comité scientifique n'ait été constitué que le 11/03. Je précise par ailleurs que sa mise en place anticipée aurait permis aux autorités de prendre conscience plus tôt de la pleine mesure du problème et de pouvoir accompagner plus graduellement le basculement de l'opinion publique vers la prise en conscience de l'impérieuse nécessité de la distanciation. Ceci aurait permis d'obtenir une atténuation forte de l'épidémie par auto-discipline plutôt que d'avoir à prendre des mesures drastiques (nécessaires désormais à ce stade) mais extrêmement coûteuses. Il y a là pour moi une faute à nouveau.

Il ne faut pas généraliser les déclarations des médecins et distinguer ceux de terrain de ceux des plateaux de TV:
29/02: Quentin Delannoy, urgentiste à la Pitié-Salpêtrière : « On a tellement de cas suspects qu'on ne peut plus dépister tout le monde ». Désormais, certains patients sont renvoyés chez eux sans être testés malgré des symptômes faisant penser au coronavirus.
3/03: Sébastien Thos médecin généraliste à Vannes: "Nous avons 15 jours de retard. Le 19 février on apprend qu'il y a un cluster en Italie. On aurait dû distribuer le matériel, nous informer sur les protocoles. On se retrouve avec des professionnels libéraux qui reçoivent des mails contradictoires toutes les deux heures. On a l'impression d'avoir une gestion à la petite semaine."
05/03: Patrick Vogt médecin généraliste à Mulhouse et médecin régulateur au Samu: « À Mulhouse, on est en phase 3 »

A titre personnel, mon niveau d'alerte maximale s'est déclenché lors du décès du professeur de Crépy-en-Valois (25-26/02) alors qu'il ne revenait pas d'une zone à risque. Ce qui signifiait dès lors que ''le virus circulait''.
Je rappelle les mesure(tte)s prises le lendemain: Test des élèves et membres du personnel de l'établissement au contact du professeur, fermeture de l'école au moins pour 8 jours.
pop03
 
Messages: 2135
Inscription: Jeu 26 Fév 2015 01:04

Re: Coronavirus

Messagede Alambic » Jeu 19 Mar 2020 14:49

SALVAT a écrit:Le Président LARCHER a été "consulté" en sa qualité de Président du Sénat
Il y a donc répondu et donné son avis qui n'avait rien d'impératif pour le président de la république.
C'était au Président qu'il revenait de décider en dernier ressort.
La responsabilité du maintien du scrutin lui revient entièrement puisqu'il a consulté d'autres personnalités politiques et les spécialistes en matière médicale : il devait en faire la synthèse et mesurer les conséquences de sa décision (engager un processus électoral qui comporte 2 tours de scrutin éventuels dans un certain nombre de communes).

Il ne fait pas de doute qu'ultimement, la responsabilité de la prise de décision relève de Macron. Cela dit, ça n'exonère pas Larcher de toute responsabilité : j'ignore dans quelles conditions il a été consulté, quelles informations lui ont été communiquées (ou non) et sa responsabilité personnelle dépend indéniablement de ces éléments mais il demeure que bloquer une décision majeure dans un contexte de crise sanitaire majeure (ce caractère étant déjà connu à la date en question) est tout sauf anodin.

BernardD a écrit:Cette différence des dates de démarrage pourrait expliquer, pour une bonne partie, la forte différence de létalité entre France et Allemagne (un facteur 10).

Et les différences dans les dates du lockout par rapport aux dates de démarrage POURRAIENT conduire à ce que , en fin de cette première phase d'épidémie,les bilans en nombre de décès en France et en Espagne soient, EN ORDRE DE GRANDEUR, relativement proches,4 fois plus faibles que le bilan italien et environ 4 fois plus élevé que le bilan allemand.

C'est bien sûr un critère important mais il faut aussi prendre en compte les capacités des systèmes hospitaliers qui ne sont pas identiques entre les pays ainsi que les mesures prises antérieurement au lockdown. A cet égard, l'Italie a tout de même mis en quarantaine assez rapidement les premiers villages foyers de l'épidémie ce qui a probablement ralenti les choses. En France, on a tout de même interdit les grands événements pas trop tardivement, ce qui a aussi contribué à limiter les dégâts. Si on compare par rapport à l'Espagne, c'est beaucoup mieux que ce qu'ils ont fait : ils ont laissé de grands événements et des manifestations très nombreuses (et très rapprochées) se dérouler quasiment jusqu'au dernier moment, ce qui explique très probablement que la dynamique de l'épidémie chez eux est beaucoup plus forte.

Donc, si on compare France/Italie/Allemagne, je pense qu'il est raisonnable de dire que le nombre de morts sera essentiellement déterminé par la date relativement du confinement par rapport à un point de référence épidémique. Pour l'Espagne, j'en doute très fortement.

pop03 a écrit:Il ne faut pas généraliser les déclarations des médecins et distinguer ceux de terrain de ceux des plateaux de TV

Oui, oui, ça n'est pas mon propos, j'ai toujours veillé à dire "certains médecins" ou "pas tous les médecins" dans mes interventions à ce sujet. Et puis, il est aussi clair que la majorité des médecins (comme tout un chacun et d'ailleurs comme dans toutes les crises) n'avait probablement pas d'avis très arrêté sur la question ni dans un sens ni dans l'autre. Mon propos visait ceux qu'on a entendus.
Alambic
 
Messages: 161
Inscription: Jeu 9 Mai 2019 09:05
Localisation: Paris

Re: Coronavirus

Messagede Ramdams » Jeu 19 Mar 2020 15:24

Alambic a écrit:
SALVAT a écrit:Le Président LARCHER a été "consulté" en sa qualité de Président du Sénat
Il y a donc répondu et donné son avis qui n'avait rien d'impératif pour le président de la république.
C'était au Président qu'il revenait de décider en dernier ressort.
La responsabilité du maintien du scrutin lui revient entièrement puisqu'il a consulté d'autres personnalités politiques et les spécialistes en matière médicale : il devait en faire la synthèse et mesurer les conséquences de sa décision (engager un processus électoral qui comporte 2 tours de scrutin éventuels dans un certain nombre de communes).

Il ne fait pas de doute qu'ultimement, la responsabilité de la prise de décision relève de Macron. Cela dit, ça n'exonère pas Larcher de toute responsabilité : j'ignore dans quelles conditions il a été consulté, quelles informations lui ont été communiquées (ou non) et sa responsabilité personnelle dépend indéniablement de ces éléments mais il demeure que bloquer une décision majeure dans un contexte de crise sanitaire majeure (ce caractère étant déjà connu à la date en question) est tout sauf anodin.


Tout à fait. La presse, y compris Le Figaro (qui n'est pas le titre de presse le plus hostile à LR), insiste sur le fait que le président du Sénat a " fait pression" pour maintenir les élections. Il n'a certes pas été le seul mais en sa qualité de deuxième personnage de l'Etat et de président de la "chambre des territoires", on peut dire qu'il a joué de sa stature. Il a donc une part de responsabilité, inférieure à celle du président, mais tout de même existante. Que LREM utilise Larcher comme bouc émissaire, peut-être, mais c'est un autre débat.

Larcher veut alors les honneurs sans les responsabilités qui incombent à sa fonction. Qui plus est, il récidive actuellement sur le report des dépôts de liste pour les acter le plus tôt possible, là où l'exécutif défend plutôt un report en juin. En admettant que le gouvernement cède à sa demande et en admettant qu'on apprenne plus tard que ce fut une mauvaise décision sur le plan sanitaire et institutionnel (encombrement des préfectures), il serait le premier à en accuser l'Elysée.
Ramdams
 
Messages: 1864
Inscription: Dim 24 Mar 2013 11:55

Re: Coronavirus

Messagede pmf » Jeu 19 Mar 2020 19:09

Le Sénateur de l'Allier et Docteur en Médecine, Claude Malhuret, vient de prononcer un discours remarquable au Sénat il y a quelques minutes lors du Débat Général sur le Projet de Loi instaurant des Mesures d'Urgence.
Lisez ce discours, il le mérite.
pmf
 
Messages: 3760
Inscription: Mer 2 Déc 2015 18:56

Re: Coronavirus

Messagede SALVAT » Jeu 19 Mar 2020 19:59

@ ramdams
Quels ont été les termes exacts de l'échange et surtout ceux dont a usé le Président LARCHER ?
"Faire pression" : pour moi cela ne veut rien dire surtout si cette présentation du propos de Gérard LARCHER provient des séides du locataire de l'Elysée et a été colportée par des journalistes qui "rapportent" ce qu'ON (qui au juste ?) leur a dit, sous couvert d'anonymat, bien entendu.

Tu me permettras de douter et de n'accorder aucune valeur à une expression non authentifiée.
Cordialement.
Bertrand SALVAT
SALVAT
Animateur du site
Animateur du site
 
Messages: 5489
Inscription: Dim 8 Nov 2009 22:13
Messages : 1 (détails)

Re: Coronavirus

Messagede Ramdams » Jeu 19 Mar 2020 21:07

Je ne serais pas loin de penser comme vous, si on n'assistait pas aux actuelles pressions des sénateurs de droite pour organiser au plus tôt le second tour et par la même occasion le dépôt des listes (on parle du 23 mars, dans 4 jours, à l'approche du pic !). Un comportement qui illustre à mon avis le forcing rapporté précédemment. Là encore, il n'a pas été le seul et le président de l'AMF, François Baroin, s'est lui aussi montré très vindicatif.

De manière générale, la droite parlementaire, et j'y inclus une bonne partie de LREM, a été majoritairement "coronavosceptique" ("ce n'est qu'une grippette") et j'espère qu'ils prendront conscience à l'avenir de l'importance d'appliquer le principe de précaution en matière sanitaire et environnementale. Je suis cependant sceptique.
Ramdams
 
Messages: 1864
Inscription: Dim 24 Mar 2013 11:55

Re: Coronavirus

Messagede pop03 » Ven 20 Mar 2020 00:55

J'ai réalisé une carte des zones d’exposition à risque pour lesquelles une transmission communautaire diffuse du SARS-CoV-2 est décrite selon Santé publique France au 19/03/2020 .

Légende:
Marron: Zone à risque
Rouge: Zone nouvellement à risque entre le 18-19/03
Fichiers joints
france covid.png
pop03
 
Messages: 2135
Inscription: Jeu 26 Fév 2015 01:04

PrécédenteSuivante

Retourner vers Débats politiques du moment

Vidéos

Découvrez notre sélection de vidéos en lien avec l'actualité.

Voir toutes les vidéos

Guide de l'élu délégué aux sports

Patrick Bayeux

Aucune obligation n'incombe aux communes en matière de politique sportive. En effet, le sport a cette particularité de n'avoir fait l'objet d'une répartition de compétences ni dans les lois de décentralisation, ni même dans la loi sur le sport...

Découvrir l'ouvrage

Découvrir l'ouvrage

Découvrez tous les ouvrages de

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 1 invité

cron