Politiquemania

La base de données de la vie politique française

Elections cantonales 2011 : pronostics

Chambre de discussion sur les élections cantonales qui seront organisées en mars 2011 et visant au renouvellement de la moitié des conseillers généraux.

Re: Elections cantonales 2011 : pronostics

Messagede HORATIO » Mar 15 Mar 2011 19:58

Réponse à vudeloin :
Pas de liste FN dans ta ville, j'imagine que cela a dû beaucoup t'attrister...
30.000 habitants, c'est un seuil; 80.000 habitants, cela en est une autre, en effet, à partir de ce niveau les conseillers municipaux, mêmes d'opposition sont indemnisés, le bénévolat a peut-être ses limites.
Cette d'absence du FN devrait t'amener à des analyses beaucoup plus profondes, tu disposes de trop de connaissances pour te contenter d'apparences, tu dois pouvoir faire beaucoup mieux que "ces vieux trucs superficiels et faciles. »
Un débat plus en profondeur et donc plus proche de la vérité honorerait.

Concernant le FN, je pense qu'il n’appartient pas au domaine de l'honnêteté intellectuelle d'affirmer que ce "gros bazar" soit la faute de Marine Le Pen qui ne préside cette formation politique que depuis 2 mois.
On verra ce qu’elle fait dans l’avenir.
Pour ma part, je n’aurais absolument pas peur de critiquer ses actions, propositions, décisions et choix.

Dans le sujet de Poliquemania, "la présence du Front National", je rejoins Drieu sur la question de « l'absence de fidélisation" des élus de ce parti, pourquoi ?

J'aimerais également beaucoup connaître tes observations sur la question « des modes de scrutin", toujours sur Poliquemania ; Peut-on se satisfaire d'autant d'injustices ?
Est-ce que casser le thermomètre permet de faire baisser la température ?
Février 1934, mai 1968, la société française bouge (C’est tous les 34 ans ?)
N’avons-nous pas tous intérêt à des représentations justes, équilibrées et équitables ou préférons-nous des « scrutins de voleurs » qui avantagent notre camp partisan ?

Mon pronostic ? Je n’ai pas du tout envie d’une « nouvelle prise de la Bastille », le parlementarisme peut éviter ces choses de la rue et l’a prouvé dans le passé.
HORATIO
 

Re: Elections cantonales 2011 : pronostics

Messagede vudeloin » Mar 15 Mar 2011 21:48

Horatio, je pense que tu devrais relire les messages que j'ai laissés sur les modes de scrutin parce que bon, j'ai une opinion arrêtée la dessus : c'est la proportionnelle, que la proportionnelle, mais toute la proportionnelle !
Quant à ma ville, elle est située dans un département plein d'immigrés, au point que d'aucuns pensent que c'est un ghetto ou une jungle ( au choix ), mais où le FN, en 2008, n'a pas pu présenter la moindre liste dans quelque commune que ce soit !
Comme quoi...
vudeloin
 
Messages: 8288
Inscription: Mer 5 Jan 2011 11:39
Avertissements: 3

Re: Elections cantonales 2011 : pronostics

Messagede HORATIO » Mer 16 Mar 2011 05:22

Si l'immigration est un problème, aucun maire même FN ne réglera quoi que ce soit.
A ce jour, le FN ne s'est pas encore remis de la scission de 1998.
Avec 4% aux législatives de 2007, il était agonisant lors des élections municipales de 2008.
Avec ce genre de score, les candidats aux élections municipales n'ont pas l'espoir d'être élus, ni même d'être remboursés des importants frais d'une campagne électorale.
HORATIO
 

Re: Elections cantonales 2011 : pronostics

Messagede vudeloin » Mer 16 Mar 2011 11:51

Pour aller un peu plus loin dans les calculs des uns et des autres ( chacun voit midi à sa porte, ensuite ), quelques éléments de plus dans le sondage national dont nous avons pu parler dans plusieurs messages.

Attendu que j’ai récupéré la fiche descriptive de l’enquête…

Pour le moment, l’analyse du sondage permet de dégager un certain nombre de points.

Le moindre n’est pas celui de la caractérisation des électorats.

Ainsi, l’électorat du FN tend, de manière générale, à être un électorat fidèle ( aux trois quarts constitués par les électeurs de Le Pen en 2007 ), assez nettement masculin ( 18 % ), plutôt âgé ( 20 % chez les 35 -49 ans et 16 % chez les plus de 50 ans ) et, par voie de conséquence, plus faiblement diplômé et issu de catégories actives moins qualifiées.

Il compense en réalité dans l’électorat actif populaire, la relative faiblesse des candidats de droite et du centre ( la droite n’étant qu’à 24 % chez les ouvriers et employés contre 28 % au global ) et participe de l’ancrage à droite des catégories les plus âgées de la population ou des inactifs, dont font partie les retraités, puisque cette catégorie sociale est la seule où centre, droite et extrême droite fassent jeu égal avec la gauche.

Contrairement à l’électorat FN, l’électorat de droite est équitablement réparti entre hommes et femmes, le processus étant sans doute en partie lié à l’influence de la droite classique dans l’électorat le plus âgé et/ou le moins actif.

Les électorats de gauche sont donc de manière générale plus jeunes, plus qualifiés et légèrement plus féminisés.

La gauche est dominante chez les moins de 25 ans ( 67 % des intentions de vote ), chez les moins de 35 ans ( 63 %), et concurrencée chez les 35 – 50 ans ( 47 % à gauche ) et les plus de 50 ans ( 49 % ).

La gauche est à 53 % dans la population active, 58 % dans les catégories socio professionnelles plus qualifiées, 49 % dans les catégories moins qualifiées ( même si je crois savoir qu’on a tendance à placer dans cet ensemble les agriculteurs exploitants, ce qui tronque légèrement les données ).

Elle domine aussi chez les femmes ( 55 % d’intentions de vote ) plus que chez les hommes ( 52 % ).

Si l’on appréhende les points forts des uns et des autres, disons que le Front de Gauche dispose d’un bon soutien des plus jeunes ( 16 % d’intentions de vote ) et des catégories actives les plus qualifiées ( 12 % ).
Pour le PS, plus fort soutien féminin et des moins de 35 ans, ainsi que dans les catégories professionnelles les plus qualifiées.
Pour les Verts, soutien féminin plus net, ainsi que d’une partie de la jeunesse ( mais moins que le Front de Gauche avec 14 % ) et dans les catégories actives plus qualifiées.

Alors, évidemment, avec de pareilles tendances, voyez vous, que le Val d’Oise, l’un des départements les plus jeunes de France passe à droite, cela me paraît compliqué…

Que, par contre, la droite puisse sauver quelques positions parce qu’un certain électorat populaire va sans doute préférer l’abstention au vote pour ces cantonales me semble aussi assez évident.

Car les données d’intentions de vote sont une chose, il n’empêche qu’il faut sans doute s’interroger sur la participation relative de chaque groupe électoral et social.

Un fort score de la gauche chez les jeunes, soit, mais si 75 % des moins de vingt cinq ans ne vont pas voter, quels effets ?

Aussi, il faut regarder la question des transferts éventuels de vote depuis les présidentielles.

Nous l’avons vu, la base de l’électorat lepéniste provient de fidèles de l’extrême droite puisque 73 % des personnes ayant l’intention de voter FN aux cantonales avaient voté Le Pen aux présidentielles.

D’ailleurs cet électorat est d’autant plus stable que 18 % des électeurs Le Pen d’avril 2007 sont prêts à voter à droite pour un candidat UMP ou assimilé.

C'est-à-dire un potentiel de 400 000 électeurs quand même au niveau national.

Par contre, si les candidats UMP parviennent évidemment à conserver l’essentiel de l’électorat sarkozyste, 15 % des électeurs de Nicolas Sarkozy sont prêts à voter à gauche ( potentiel national : 1,65 million de voix ) et 16 % à voter pour le FN ( potentiel : 1,7 à 1,8 million de voix ).

Bonne stabilité aussi de l’électorat Royal pour le PS même si 15 % des électeurs Royal sont prêts à voter Front de Gauche ( potentiel national : 1,35 million de voix ) et 12 % pour les Verts ( potentiel : 1,1 million ).

Effondrement aussi des votes Bayrou, sous les réserves d’usage et notamment l’absence très répandue de candidat Modem, d’autant que 50 % des électeurs de Bayrou tendent à vouloir voter à gauche lors des cantonales dont 35 % pour le PS et les divers gauche, 11 % pour les Verts ( environ 750 000 voix en potentiel national, soit plus que le vote Voynet des présidentielles ! ) et 4 % pour le Front de gauche

Un Front de gauche qui capterait aussi 30 % de l’électorat Besancenot de 2007, c'est-à-dire 500 000 suffrages au niveau France…

Tous potentiels qu’il faudra diviser, évidemment, si tant est qu’on croit à la loi des grands nombres, par le rapport entre nombre de suffrages exprimés au premier tour de ces cantonales et suffrages exprimés au premier tour de la présidentielle…
vudeloin
 
Messages: 8288
Inscription: Mer 5 Jan 2011 11:39
Avertissements: 3

Re: Elections cantonales 2011 : pronostics

Messagede HORATIO » Mer 16 Mar 2011 20:14

L’abstention est l’une des grandes inconnues de ce scrutin cantonal.
On parle d’un taux de participation de 50%, certains pensent que cela sera moins, d’autres pensent que cela sera plus.
Bref, personne n’en sait rien; une large amplitude centrée sur 50% apparait possible.

De plus, les cantons ruraux et les cantons urbains ne se comporteront pas forcément de la même façon (comme souvent) sans parler des exceptions.

Chacune des formations politiques a des raisons différentes de craindre l’abstention.
HORATIO
 

Re: Elections cantonales 2011 : pronostics

Messagede ploumploum » Mer 16 Mar 2011 20:57

Oui je pense que l'abstention tournera autour des 50 %
Pour le résultat, je mise sur une issue plus serrée que prévue....
ploumploum
 
Messages: 15700
Inscription: Ven 11 Mar 2011 18:24
Localisation: Séquano-Dionysien

Re: Elections cantonales 2011 : pronostics

Messagede Oskial » Jeu 17 Mar 2011 06:52

Je pense pour ma part que l'abstention sera nettement supérieure à 50 % (entre 55 et 60%) avec des pointes à plus de 70% dans certains cantons urbains de banlieue parisienne par exemple.
Pour le résultat, je crois que la "cristallisation" des derniers jours va largement profiter à la gauche et au PS en particulier. Si le FG et EELV vont faire des scores tout à fait honorables, le PS (et ses alliés et DVG) devrait être au-delà des 32%. Le 2d tour devrait amplifier le phénomène. Je vois au moins douze départements basculer.
Oskial
Animateur du site
Animateur du site
 
Messages: 445
Inscription: Mer 24 Fév 2010 15:40
Messages : 2 (détails)

Re: Elections cantonales 2011 : pronostics

Messagede Nico » Ven 18 Mar 2011 21:15

Bon, ce ne sont pas vraiment des pronostics, mais LCPAN a mis en ligne une carte intéressante sur la situation actuelle et celle à venir des conseillers généraux. Il y a les élus de 2008, ceux qui le seront jusqu'au 27, les forces des Assemblées.
http://www.lcp.fr/elections-cantonales-2011
Nico
Animateur du site
Animateur du site
 
Messages: 3957
Inscription: Dim 3 Oct 2010 16:34
Localisation: Corrèze

Re: Elections cantonales 2011 : pronostics

Messagede Jean-Philippe » Mar 22 Mar 2011 00:17

Après avoir jeté un oeil sur quelques départements (vite fait je l'avoue), je pense que la gauche devrait l'emporter au second tour en Charente-Maritime (probable), la Côte d'Or (60/40 pour oui), les Pyrénées Atlantiques (60/40), conserver la Seine-et-Marne, l'Allier, la Somme, le Cher (sans avoir regarder pour ces 3-là) et la Corrèze et plus difficilement le Val-d'Oise. Je n'ai pas trop regardé pour le Jura, mais c'est encore possible. Si l'UMP gagne un département, ce serait le Val-d'Oise. Dans l'Aveyron, 40/60 à cause de la défaite de l'écologiste.

Pour le Rhône, il reste 25% de chances pour qu'il y ait bascule (mauvais reports FN sur la droite, notamment dans les cantons urbains). Enfin, les Hautes-Alpes devraient rester à droite.

Tout reste à faire. Une triangulaire avec UMP PS et FN dans l'Aube (canton de Bouilly) sera à suivre (3 candidats dans un mouchoir de poche, dans l'ordre croissant). http://elections.interieur.gouv.fr/CN2011/010/01005.html
Jean-Philippe
Animateur du site
Animateur du site
 
Messages: 9285
Inscription: Sam 26 Sep 2009 21:11
Localisation: Mayenne

Re: Elections cantonales 2011 : pronostics

Messagede marc joseph » Mar 22 Mar 2011 10:01

à défaut de pronostics , j' avoue avoir du mal à trouver les résultats complets ailleurs que sur internet .
j' ai acheté depuis hier libé , le monde et le figaro et - grosse déception - aucun cahier de résultats .
qui pourrait me dire si un journal a pris la peine de donner les résultats ?
j' espère qu' un membre du forum pourra m' aider
marc joseph
 
Messages: 193
Inscription: Lun 21 Déc 2009 20:45

PrécédenteSuivante

Retourner vers Élections cantonales de 2011

Vidéos

Découvrez notre sélection de vidéos en lien avec l'actualité.

Voir toutes les vidéos

Mémento du président du bureau de vote

Joël Clérembaux

Ce Mémento du président de bureau de vote a été conçu pour permettre aux présidents des bureaux de vote de disposer d'outils pratiques à mettre en oeuvre avant, pendant et après le scrutin. Il expose les principales tâches qui leur incombent dans...

Découvrir l'ouvrage

Guide de l'élu délégué aux travaux

Jérôme Dupuis

Ce guide dresse une synthèse du cadre des politiques communales de travaux et explique comment agir, quelles relations développer avec les acteurs et opérateurs, quels outils méthodologiques privilégier, quels rapports et coopérations bâtir entre l'élu délégué...

Découvrir l'ouvrage

Découvrez tous les ouvrages de

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 2 invités