Politiquemania

La base de données de la vie politique française

Nombre d'adhérents des partis

Partagez vos opinions sur l'actualité ou les évènements internes aux différents partis politiques français.

Re: Nombre d'adhérents des partis

Messagede Caroline » Mar 2 Déc 2014 22:20

Corondar a écrit:
Vous avez peut-être répondu sur le fond du vote interne à l'UMP. Sur le fond du vote pour la présidence du FN (le topic dans lequel nous sommes actuellement, vous même êtes souvent prompte à dénoncer le hors sujet) j'attends toujours. Parce que visiblement pour vous c'est clair. Au 24 octobre le FN établit son corps électoral à 42 000 adhérents à jour de cotisation et ayant 16 ans révolus, tout en confirmant 1 mois après qu'il a bien 82 000 adhérents à jour de cotisation.
Donc, y a rien qui vous chiffonne ?

(Texte importé du topic Le 15ème congrès du FN)

Oui bien entendu, il est clair que des (sinon les) partis politiques gonflent les chiffres d'adhérents en totalisant des membres qui ne sont plus à jour de cotisation.
L'UMP le fait, le FN le fait, les autres partis politiques, je ne sais pas.
Il me semble facile de dire qu'ils ne devraient pas, car à partir du moment où l'un le fait, si le concurrent ne le fait pas, les appréciations de comparaison seraient faussées.

Corondar a écrit:
J'imagine donc (au doigt mouillé) que l'on doit se situer entre 180 000 et 200 000 militants à jour de cotisation (les quelques 150 000 suffrages exprimés me paraissant être un chiffre crédible).

(Texte importé du topic Le 15ème congrès du FN)
A le mi-septembre 170.000 adhérents maxi-maxi
Car c'était 170.000 maxi fin juin avec une tendance fortement baissière et la période des vacances n'est pas bonne pour les partis politiques.
Tendance depuis fin septembre ? Peut-être une inversion de tendance avec le retour de Sarkozy ?
Caroline
 
Messages: 563
Inscription: Lun 16 Déc 2013 05:37

Re: Nombre d'adhérents des partis

Messagede Relique » Mar 2 Déc 2014 22:52

Je ne comprends vraiment pas cette bataille de chiffres.
Si j'ai bien compris, le chiffre du corps électoral de l'UMP se base sur
toutes les adhésions de 2013
+ les "nouvelles" adhésions entre le 1er janvier et le 30 juin 2014.

Dans ces nouvelles adhésions, on peut, j'imagine, voir de vraies nouvelles (des primo-adhésions) et des personnes qui ont pu ne pas cotiser en 2013 (il arrive, ça m'est arrivé, de ne pas cotiser une année, puis de re-cotiser l'année suivante).

Il ne me semble pas du tout infondé d'utiliser ces chiffres. Je ne connais pas tous les partis, mais il me semble plutôt logique que, lorsque l'année est une année "à congrès", les chiffres des adhésion sont boostées. Les fédérations locales encouragent à carter pour des batailles locales par exemple (ou pour peser plus au niveau régional, national), ou alors pour booster un candidat national, et de nombreux sympathisants-adhérents souhaitent participer au scrutin et ré-adhèrent cette année-là pour pouvoir le faire. Il peut aussi y avoir de nouvelles adhésions dues à l"engouement" d'un candidat ou d'un autre...

De toutes façon, ces batailles de chiffres me semblent ridicules, car la question n'est pas vraiment l'adhésion, qui peut être bien souvent une simple fidélité, ou alors des membres de la famille d'élus, mais plutôt le nombre de militants qui se mobilisent quotidiennement (ou presque) pour faire vivre les fédérations, sections, etc...

Il est beaucoup plus intéressant, localement, de connaître combien de militants vont aux réunions de comités ou de section, plutôt que le nombre d'adhérent. Cela donne beaucoup plus d'informations sur un parti.
Relique
Animateur du site
Animateur du site
 
Messages: 2195
Inscription: Jeu 20 Jan 2011 13:03

Re: Nombre d'adhérents des partis

Messagede Eco92 » Mar 2 Déc 2014 23:20

Cette bataille sur les chiffres me donne envie de citer cette citation (douloureuse mais sans doute proche de la réalité) de Mariton après l'élection : "J’ai reçu autant de votes qu’EELV compte de militants".

Cela ne me réjouit pas mais c'est bien vu. Surtout que le parti revendiquant 10000 adhérents, on doit être en dessous...
Eco92
Animateur du site
Animateur du site
 
Messages: 5631
Inscription: Dim 12 Juin 2011 18:43
Localisation: Mayenne

Re: Nombre d'adhérents des partis

Messagede Corondar » Mer 3 Déc 2014 02:10

En effet, pour estimer la "vitalité" militante d'un parti, il me semble plus opportun de regarder l'activité au sein des fédérations et l'affluence dans les meetings et/ou rendez-vous militants pour se faire une petite idée, plutôt que des chiffres fournis par des état-major, soumis à caution, et difficilement vérifiables d'ailleurs.
Et il me semble assez logique de supposer qu'en année de congrès (où on vote pour un chef et/ou une ligne), les militants sont plus à même de se mobiliser (je peux par exemple vous confirmer qu'au sein de ma peu "peuplée" section du Pas de Calais, on a vu plus de participants en 2012 et en 2014 à l'approche des congrès). Avec en plus à l'UMP, l'élément supplémentaire que les sarkozystes sont indéniablement habiles à mobiliser leurs fans. Ceci étant dit, le chiffre de plus de 260 000 militants me semble tout de même un poil optimiste (on est pas loin du plus haut historique, et si j'ai bien l'impression qu'on récupère de l'effectif depuis l'hémorragie post guerre Fillon/Copé, je suis pas sur qu'on en soit déjà revenu à ce niveau là). Sachant qu'on peut tout de même être militant à jour de cotisation sans être très présent dans la vie interne du parti (j'en connais aussi pas mal qui ont leur carte par "soutien", sans que ça aille beaucoup plus loin que ça).
Pour en revenir au FN, encore une fois, je ne pointais pas un comportement unique ou exceptionnel. Seulement le fait qu'il est assez rare qu'un parti puisse être pris aussi ouvertement en flagrant délit de cafouillage sur son nombre d'adhérents.
En effet, comme le rappellent Ploumploum et Caroline (via l'article du Figaro), pour le scrutin du week-end, le FN a arrêté un corps électoral de 42 000 militants à jour de cotisation au 24 octobre.
Le problème, c'est que selon d'autres sources, le FN revendique dans le même temps plus de 80 000 militants, eux aussi à jour de cotisation :
http://www.huffingtonpost.fr/2014/10/30 ... _hp_ref=tw
vie-partis-f16/15eme-congres-t3825-50.html#p68427

Pour résumer, même si je pense que le chiffre de l'UMP de plus de 260 000 militants à jour de cotisation est pour le moins optimiste, il est le seul sur lequel l'UMP communique officiellement (c'est bien le chiffre qu'elle revendique, et c'est bien celui qu'elle prend en compte pour compter le taux de participation au scrutin de samedi dernier). Sachant que, pour arriver à ce chiffre là, l'UMP prend en compte aussi bien les gens ayant été à jour de cotisation le 31 décembre 2013, que ceux ayant adhéré entre cette date et le 30 juin (des nouveaux adhérents donc), ou ceux ayant réactivé leur adhésion tombée en déshérence avant cette date (des anciens militants peu impliqués, ou sur le départ). Donc, forcément, cela aide à augmenter le chiffre. Et si vous notez en effet que les déclarations des différents responsables UMP sur le sujet ont été assez contradictoires, il est à peu près certains que tous ne retenaient pas le même mode de calcul ou les mêmes dates (le chiffre de Juppé, par exemple, semblait bien n'inclure que les adhésions faites entre le 01 janvier et le 30 juin 2014, en excluant donc celles faites en 2013).
Bref, qu'il y ait gonflement des chiffres, ça me parait évident. Mais les instances officielles de l'UMP, et la Haute Autorité du scrutin, communiquent bien, in fine, sur le chiffre global de 260 000 militants.
Ce que je ne comprends pas du côté du FN, c'est comment, en arrêtant un chiffre de 42 000 militants à jour au 24 octobre, ils peuvent dans le même temps en revendiquer plus de 80 000, eux aussi à jour (c'est là où je ne comprends pas : si encore ces 80 000 étaient présentés comme incluant des militants non à jour, et encore, le passage du simple au double me paraitrait quand même gros). Et je n'ai trouvé nul part d'explications venant du FN sur le sujet (et, en même temps, comme aucun media ne semble le leur demander, à priori, ça risque pas d'arriver). A moins qu'ils n'aient inclus un élément d'ancienneté pour pour pouvoir participer au vote (ce dont je doute, puisque l'âge minimal requis est de 16 ans révolus), mais si tel est le cas, je n'en trouve trace nul part. Et si il y a, là aussi, cafouillage entre les uns et les autres sur la manière de compter, ça ne transpire d'aucune déclaration ou texte.
Tout cela me rend d'autant plus perplexe, qu'il suffisait au FN de reconnaître un taux de participation pour l'élection à la présidence du parti de l'ordre de 25% pour éviter le problème (ce qui représenterait toujours 2 fois plus de votes exprimés qu'en 2011, et ne me paraitrait pas si infamant que ça, pour une élection sans enjeu, avec une seule candidate). Par exemple, en 2002, la nouvelle UMP avait assumé pleinement son maigre 29% de participation pour la ratification de Juppé en tant que président.
Corondar
Animateur du site
Animateur du site
 
Messages: 2796
Inscription: Mar 26 Jan 2010 01:57
Messages : 1 (détails)

Re: Nombre d'adhérents des partis

Messagede Draume » Mer 3 Déc 2014 08:29

Peut être faudrait il se mettre d'accord sur ce qu'est un adhérent ?
Exemple non provocateur :
Rachida Dati n'a pas cotisé et n'a pas reversé sa part d'indemnités (prévue par les statuts de l'UMP). Est elle encore juridiquement adhérente ?
Draume
 
Messages: 1352
Inscription: Lun 26 Déc 2011 17:11

Re: Nombre d'adhérents des partis

Messagede Eco92 » Mer 3 Déc 2014 10:34

Sur ce cas ça me semble très clair, normalement non.

D'ailleurs il était question qu'elle soit exclue du groupe UMP à la mairie de Paris pour ces raisons.
Eco92
Animateur du site
Animateur du site
 
Messages: 5631
Inscription: Dim 12 Juin 2011 18:43
Localisation: Mayenne

Re: Nombre d'adhérents des partis

Messagede Draume » Mer 3 Déc 2014 11:18

Exclue d'un groupe c'est une chose;
Dun parti et du droit de vote dans ce parti, autre chose
Draume
 
Messages: 1352
Inscription: Lun 26 Déc 2011 17:11

Re: Nombre d'adhérents des partis

Messagede Eco92 » Mer 3 Déc 2014 12:47

Il ne s'agit pas tant d'exclusion, si elle n'adhère pas deux ans de suite a priori elle n'est plus membre. Normalement.
Eco92
Animateur du site
Animateur du site
 
Messages: 5631
Inscription: Dim 12 Juin 2011 18:43
Localisation: Mayenne

Re: Nombre d'adhérents des partis

Messagede Corondar » Mer 3 Déc 2014 13:21

Pour l'exemple de Rachida Dati, je dirais que tout dépend de la date à laquelle elle a versé sa dernière cotisation. Si c'était après le 01 janvier 2013, elle pouvait voter (l'UMP ayant retenu au final une longue période pour valider les "à jour de cotisation" : entre le 01 janvier 2013 et 30 juin 2014 si j'ai bien compris). Donc, pour Dati, si elle ne renouvelle pas son adhésion avant le 31 décembre, j'imagine qu'on peut alors considérer son adhésion comme expirée ?
Pour son non versement des cotisations d'élu, c'est un autre débat. A priori, dans ce genre de cas, le bureau politique peut, sur demande du président, analyser le cas d'un élu ne versant pas sa cotisation, et décider de sa suspension ou de son exclusion (mais, apparemment, et contrairement à d'autres partis, l'UMP est peu regardante sur ce sujet là). Dans la campagne interne qui vient de se terminer, Bruno Le Maire incluait dans son programme la hausse des cotisations à verser pour les élus et une plus grande sévérité à leur égard en cas de non paiement.
Corondar
Animateur du site
Animateur du site
 
Messages: 2796
Inscription: Mar 26 Jan 2010 01:57
Messages : 1 (détails)

Re: Nombre d'adhérents des partis

Messagede Draume » Dim 7 Déc 2014 07:58

Avec les votes UMP, UDI, FN, PS ... et en recherchant ceux du dernier Congrès PCF, on aboutit à moins de 500.000 réels adhérents, même pas 1° du corps électoral
Draume
 
Messages: 1352
Inscription: Lun 26 Déc 2011 17:11

PrécédenteSuivante

Retourner vers Vie des partis

Vidéos

Découvrez notre sélection de vidéos en lien avec l'actualité.

Voir toutes les vidéos

L'acte III de la décentralisation - Une nouvelle donne pour les territoires

Chrystelle Audoit, Aurélie Aveline, Mounia Idrissi et Laurent Roturier

À vouloir répondre à tous les enjeux territoriaux à la fois, tout en s'exonérant d'une réforme constitutionnelle, la nouvelle réforme territoriale...

Découvrir l'ouvrage

Conseil communautaire : mode d'emploi

Joël Clérembaux

Elaboré par un ancien directeur général des services, ce classeur est le fruit d'une double expérience : expérience de dirigeant à l'origine de la création d'une communauté de communes, expériences de DGS acquises au sein de communes intégrées...

Découvrir l'ouvrage

Découvrez tous les ouvrages de

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 1 invité