Politiquemania

La base de données de la vie politique française

Législatives 2017: personnalités non sortantes candidates

Echangez sur les enjeux des élections législatives de 2017 : candidats, sondages,... et toute l'actualité circonscription par circonscription

Re: Législatives 2017: personnalités non sortantes candidates

Messagede stephed » Mar 8 Mar 2016 00:44

Herimene a écrit:Pas très étonnant qu'il y ait autant de candidats potentiels, c'est à la fois une circonscription favorable à la droite (quasi imperdable en cas de victoire de la droite à la présidentielle, d'autant que le FN est bien moins fort ici que dans le reste du département) et traditionnellement la circonscription du maire du Dijon ou du leader de l'opposition locale (l'ancien maire de Dijon, Pierre Poujade, a détenu le poste 14 années durant, de 1988 à 2002, et l'actuel maire, François Rebsamen, s'y est présenté 3 fois sans succès, en 1993, 1997 et 2002).

L'enjeu est donc à la fois de très probablement devenir député de la circonscription (les chances de réélection de Laurent Grandguillaume sont globalement bien faibles, et la faiblesse du FN local ne lui facilitera pas la tâche) mais aussi de se positionner comme probable leader de la droite dijonnaise voire départementale (Alain Houpert, ancien candidat à la mairie de Dijon en 2014 a été détrôné très rapidement dans le rôle de l'opposition municipale par Anne Erschens, qui fait quelque peu d'office de leader par défaut ; par ailleurs il est probable que François Sauvadet se retire du conseil départemental dans quelques mois, éventuellement quelques années). Aussi, François-Xavier Dugourd, dauphin contrarié de Sauvadet au conseil départemental, et ex-leader évincé de la droite dijonnaise, ne manquera pas de se positionner pour cette élection, avec l'espoir de remporter le poste de député mais surtout de bien se placer pour les autres échéances. Cela dit, il est loin de faire l'unanimité parmi la droite locale, aussi je pense que si l'ancien député Bernard Depierre tentait le coup, il aurait également certaines chances de s'imposer comme candidat de compromis.


Tu as très bien résumé l'enjeu: Au delà du poste de député sur une circonscription de droite, l'afflux de candidatures est aussi lié au leadership en vue de la conquête de la mairie de Dijon en 2020. Conquête qui sera sans doute plus difficile que la circonscription.
Mais ce sera un autre sujet
stephed
Animateur du site
Animateur du site
 
Messages: 3530
Inscription: Mar 21 Sep 2010 09:47
Localisation: Toulouse

Re: Législatives 2017: personnalités non sortantes candidates

Messagede Herimene » Mar 8 Mar 2016 01:18

Sachant qu'en plus le député sortant, Laurent Grandguillaume, a longtemps été présenté comme le dauphin désigné de Rebsamen (probablement une rumeur, car Rebsamen est en passe de lâcher tous ses mandats pour la mairie, ce qui rend très probable qu'il se représente en 2020), la reconquête de la circonscription risque d'avoir un certain poids symbolique et de permettre au postulant de droite de se construire en cas de victoire un poids politique certain à Dijon. Mais effectivement, honnêtement, les Municipales de 2020 seront une toute autre partie, et objectivement si Rebsamen se représentait, la droite n'a pas la moindre chance de faire basculer la ville (par contre en cas de retrait de Rebsamen, quelques espoirs sont permis sur le papier, même si la ville en elle-même est désormais clairement ancrée à gauche, ce sont ses banlieues notamment Nord qui font de la circonscription une terre pas défavorable à la droite et de l'agglomération une terre équilibrée (ville-centre plutôt à gauche, banlieues plutôt à droite sauf Chenôve et Quetigny).
Herimene
 
Messages: 1698
Inscription: Ven 6 Jan 2012 17:37
Localisation: Saône-et-Loire

Re: Législatives 2017: personnalités non sortantes candidates

Messagede stephed » Mar 8 Mar 2016 09:12

Herimene a écrit:Sachant qu'en plus le député sortant, Laurent Grandguillaume, a longtemps été présenté comme le dauphin désigné de Rebsamen (probablement une rumeur, car Rebsamen est en passe de lâcher tous ses mandats pour la mairie, ce qui rend très probable qu'il se représente en 2020), la reconquête de la circonscription risque d'avoir un certain poids symbolique et de permettre au postulant de droite de se construire en cas de victoire un poids politique certain à Dijon. Mais effectivement, honnêtement, les Municipales de 2020 seront une toute autre partie, et objectivement si Rebsamen se représentait, la droite n'a pas la moindre chance de faire basculer la ville (par contre en cas de retrait de Rebsamen, quelques espoirs sont permis sur le papier, même si la ville en elle-même est désormais clairement ancrée à gauche, ce sont ses banlieues notamment Nord qui font de la circonscription une terre pas défavorable à la droite et de l'agglomération une terre équilibrée (ville-centre plutôt à gauche, banlieues plutôt à droite sauf Chenôve et Quetigny).


Dijon est une ville qui historiquement est bien ancrée à droite, c'est la gentrification des grandes villes (la fameuse boboisation pour faire simple) qui la gauchit et qui en a fait une ville aujourd'hui trés partagée. Je partage ton point de vue sur le fait, qu'indépendamment du contexte national et/ou local que l'on ne connait pas aujourd'hui, la droite locale aura une petite chance en 2020 et que cela sera sa meilleure chance avant longtemps car l'évolution sociologique consécutive au(x) choix immobiliers de(s) l'équipe(s) Rebsamen rendront cette tache mission impossible ensuite.
stephed
Animateur du site
Animateur du site
 
Messages: 3530
Inscription: Mar 21 Sep 2010 09:47
Localisation: Toulouse

Re: Législatives 2017: personnalités non sortantes candidates

Messagede SALVAT » Mar 8 Mar 2016 10:03

Louis Giscard d'Estaing, maire UDI de Chamaliéres et conseiller régional, a annoncé son intention de briguer en 2017 la députation dans la 3 ème circonscription du Puy-de-Dôme où il avait été battu au second tour par Danièle AUROI, EELV soutenue alors par le PS.
S'il est plus que probable que la députée sortante ne sera pas réélue et ne devrait, de surcroît, pas bénéficier du soutien du PS, la candidature de LGE va se heurter au 1er tour à d'autres issues de la mouvance UDI/LR. J'en connais déjà deux ... sans compter les intrigues de Brice HORTEFEUX pour lancer quelques torpilles...
La circonscription avait été remaniée en 2012 et l'adjonction du canton d'alors de Champeix avait desservi LGE comme je l'avais indiqué dans ce forum (cf législatives 2012 Puy-de-Dôme).
Son capital s'est, depuis, érodé sur Chamalières-Royat qui étaient ses "points forts".
L'émergence de nouvelles municipalités, en couronne clermontoise, peut donner lieu à des ambitions législatives de premiers magistrats....
La bataille sera donc une bataille de premier tour pour établir le classement, des "ex-amis" et "cousins", et l'évaluation des dégâts qu'ils lui auront infligés.

Bertrand SALVAT
SALVAT
Animateur du site
Animateur du site
 
Messages: 4937
Inscription: Dim 8 Nov 2009 22:13
Messages : 1 (détails)

Re: Législatives 2017: personnalités non sortantes candidates

Messagede pop03 » Mar 8 Mar 2016 11:39

SALVAT a écrit:S'il est plus que probable que la députée sortante ne sera pas réélue et ne devrait, de surcroît, pas bénéficier du soutien du PS, la candidature de LGE va se heurter au 1er tour à d'autres issues de la mouvance UDI/LR. J'en connais déjà deux ...

Bertrand SALVAT


Je ne vois pas pourquoi le PS ne la soutiendrait pas...
Pour le reste, j'ai du mal à croire que des membres UDI/LR iraient troubler la candidature de LGE.
pop03
 
Messages: 1941
Inscription: Jeu 26 Fév 2015 01:04

Re: Législatives 2017: personnalités non sortantes candidates

Messagede cevenol30 » Mar 8 Mar 2016 18:09

pop03 a écrit:
SALVAT a écrit:S'il est plus que probable que la députée sortante ne sera pas réélue et ne devrait, de surcroît, pas bénéficier du soutien du PS, la candidature de LGE va se heurter au 1er tour à d'autres issues de la mouvance UDI/LR. J'en connais déjà deux ...

Bertrand SALVAT


Je ne vois pas pourquoi le PS ne la soutiendrait pas...
Pour le reste, j'ai du mal à croire que des membres UDI/LR iraient troubler la candidature de LGE.


Je pense un peu la même chose. Cette députée Verte ne fait pas énormément parler d'elle et même s'il n'y a pas d'accord national (je suppose que c'est l'hypothèse sous-jacente, à discuter dans un autre fil existant), dès lors qu'elle est la mieux placée (ce qui est probable) pour battre un Giscard d'Estaing, le PS se fera probablement un plaisir de la soutenir... Dans le cas contraire, ce sera un sérieux indice que tout va de travers.
A droite, il n'y aura pas tant de candidats au premier tour: c'est bien l'utilité des partis et de leurs commissions d'investiture. Deux candidats sérieux, possible mais pas plus.
Dernière édition par cevenol30 le Mer 9 Mar 2016 01:36, édité 1 fois.
cevenol30
 
Messages: 2780
Inscription: Lun 16 Mar 2015 00:52

Re: Législatives 2017: personnalités non sortantes candidates

Messagede Nico » Mar 8 Mar 2016 18:23

Un peu dans la même veine, avec un UDI d'ores et déjà candidat dans une circonscription écologiste, je nomme la 2° circonscription de la Somme, détenue actuellement par Romain Joron (PS), suppléant de Barbara Pompili (Nouvelle Ère). En effet, Hubert de Jenlis (UDI), Premier Vice-Président du Conseil départemental de la Somme, annonce être candidat à l'investiture de l'UDI.
Dans le cadre d'accords avec LR, c'est typiquement le genre de circonscription qui devrait être laissée à l'UDI.
Nico
Animateur du site
Animateur du site
 
Messages: 3832
Inscription: Dim 3 Oct 2010 16:34
Localisation: Corrèze

Re: Législatives 2017: personnalités non sortantes candidates

Messagede SALVAT » Mer 9 Mar 2016 10:07

je ne vois pas ce qui permet d'affirmer que Danielle AUROI serait "la mieux placée" pour affronter Louis Giscard d'Estaing.
EELV est implosé localement (cf; régionales 2015 puy de dôme) alors qu'en 2012, il surfait encore sur un score honnête obtenu lors des régionales de 2010 .
La députée se situe dans l'aile gauche d'EELV et a voté contre les derniers textes proposés par le gouvernement, ce qui ne fait pas spécialement plaisir aux socialistes locaux qui savent bien que c'est le suppléant (Roger GARDES) qui a "fait l'élection de 2012".
Démunie d'élus locaux, ayant perdu ses troupes, s'étant séparée de militants reconnus pour leur engagement honnête et désintéressé, isolée car ne disposant plus du soutien de l'ancien maire de Clermont, elle n'est pas sur une trajectoire ascensionnelle.

Pour LGE, il ne s'agit pas de donner dans un acte de foi : je renvoie l'intéressé aux faits précis cités, sur ce forum,
-- dans le cadre de l'élection législative de 2012, où l'UMP d'alors a fait campagne contre LGE,
-- aux municipales de 2014 sur Chamalières où Brice HORTEFEUX a présidé au montage d'une liste contre LGE,
-- aux propos publics tenus par le conseiller départemental LR visant LGE,
-- aux rigolades de LR pendant (et au soir des résultats) de l'équipée manquée de LGE en Amérique du Nord...et enfin
-- à la réduction à un seul élu de l'UDI du Puy-de-Dôme, lors des dernières régionales de 2015, faisant de LGE un obligé (tu es servi, maintenant tais-toi).
Certes, Jean-Marc BOYER, conseiller départemental et maire de Laqueuille, vient de se voir offrir le mandat très important de Président du Parc des Volcans d'Auvergne qui devait revenir à la droite ( donc un adversaire potentiel en moins) mais il demeure les autres candidats non déclarés auxquels je faisais allusion et qui peuvent servir de torpilles au spécialiste local de ce genre d'exercice.
On ne peut ignorer ce travail de sape au quotidien, parfois opérant grâce aux maladresses ou fautes de l'intéressé.
"on n'est jamais mieux trahi que par les siens", dit-on.

Bertrand SALVAT
SALVAT
Animateur du site
Animateur du site
 
Messages: 4937
Inscription: Dim 8 Nov 2009 22:13
Messages : 1 (détails)

Re: Législatives 2017: personnalités non sortantes candidates

Messagede cevenol30 » Dim 13 Mar 2016 17:24

Je comprends mieux, en effet...
Cependant, il est prévisible qu'EELV ait envie de garder le siège et donc re-présente la même candidate (ou quelqu'un d'autre mais c'est peu stratégique). Si le PS veut s'en détacher, on arrive dans une configuration avec 3 "gros" candidats à gauche (FdG, EELV, PS), assez classique finalement à ceci près que la "prime au sortant" dans la mesure où elle existerait irait à EELV, ce qui est plus inhabituel. D'où un risque de scores plus équilibrés et finalement d'une arrivée plus difficile, voire ratée, au second tour? Pour dire qui est le mieux placé(e), les hypothèses restent ouvertes.
A droite, il se peut que le savonnage de planche aille jusqu'à une grosse candidature ex-UMP (ou DVD). Mais de là à ce que LGE n'ait pas l'investiture UDI, c'est beaucoup moins sûr: l'UDI investirait-elle un autre? ou se rangerait-elle derrière son allié - et en échange de quoi, là ou ailleurs?
cevenol30
 
Messages: 2780
Inscription: Lun 16 Mar 2015 00:52

Re: Législatives 2017: personnalités non sortantes candidates

Messagede stephed » Jeu 17 Mar 2016 11:13

A l'occation d'un projet controversé de la mairie de Bordeaux dans le quartier de Caudéran, on apprend que le 2ème adjoint au maire de Bordeaux Nicolas Florian (LR) sera candidat dans la 1ère circonscription de la Gironde (les anciens Bordeaux 1, 2 et 8, Bruges Le bouscat).

http://www.sudouest.fr/2016/03/16/le-fu ... 2-2780.php
stephed
Animateur du site
Animateur du site
 
Messages: 3530
Inscription: Mar 21 Sep 2010 09:47
Localisation: Toulouse

PrécédenteSuivante

Retourner vers Élections législatives de 2017

Vidéos

Découvrez notre sélection de vidéos en lien avec l'actualité.

Voir toutes les vidéos

Guide de l'élu délégué aux sports

Patrick Bayeux

Aucune obligation n'incombe aux communes en matière de politique sportive. En effet, le sport a cette particularité de n'avoir fait l'objet d'une répartition de compétences ni dans les lois de décentralisation, ni même dans la loi sur le sport...

Découvrir l'ouvrage

Conseil communautaire : mode d'emploi

Joël Clérembaux

Elaboré par un ancien directeur général des services, ce classeur est le fruit d'une double expérience : expérience de dirigeant à l'origine de la création d'une communauté de communes, expériences de DGS acquises au sein de communes intégrées...

Découvrir l'ouvrage

Découvrez tous les ouvrages de

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 3 invités