Politiquemania

La base de données de la vie politique française

Vie politique en Colombie

Ce forum permet de réagir sur tous les évènements politiques qui ne concernent ni la France ni l'Europe. Exprimez-vous sur les élections, décisions ou nominations dans le reste du monde.

Vie politique en Colombie

Messagede Anarkour » Lun 14 Mar 2022 16:44

Les élections législatives colombiennes ont eut lieu hier.
Elles marquent une montée de la gauche, mais qui partait de très bas il est vrai.

Elle s'est unie au sein du Pacto historico, réunion de 18 organisations de tailles inégales, avec comme principaux partis le PC colombien (branche politique des FARC jusqu'au années 90), Colombia Humana (socialiste), le parti de Gustavo Petro (l'homme fort de la gauche colombienne), le Pôle démocratique alternatif de tendance social-démocrate, et le parti indigéniste MAIS.

Ce pacte devient la première formation à la chambre avec 16-17% des voix et 27 sièges (+12) sur 165.
Au sénat il est de même le premier groupe : il obtient 14,14% et 17 sièges (+7) sur 100.
C'est peu mais le paysage politique colombien est très éclaté, avec 8 groupes principaux qui vont de 4 à 16%.

Le centre-gauche progresse lui aussi, l'alliance Centro esperanza et Alianza Verde obtient 12,02% et 14 sénateurs, et autour de 10% et 14 députés. Soit 4 de plus dans chaque chambre.
Des discussions ont eut lieu entre les deux regroupements sur une possible entente, au moins pour soutenir le candidat qui fera face à la droite au second tour de la présidentielle.

Au centre, le parti libéral se stabilise, gagnant 12,65% et un siège au sénat (15 contre 14) et en perdant quatre à la chambre (32 contre 35) avec 14,18%, où il reste le premier groupe parlementaire.
C'est un parti historiquement de centre-gauche, mais qui regarde maintenant plus vers le centre droit. Il regroupe pas mal de propriétaires terriens, très souvent impliqués dans des achats de voix, tout comme le parti conservateur.
Il faisait partie de la majorité de Juan Manuel Santos mais pas de celle d'Ivan Duque, se plaçant en groupe minoritaire.

A droite, le parti conservateur tient sa revanche sur les nouveaux partis créés à la suite d'Alvaro Uribe.
C'est le seul à progresser, gagnant 12,45% et quatre sièges à la chambre (25 contre 21) et en n'en perdant pas au sénat 13,47% (15 élus).
La scission de droite pro-Uribe du parti libéral "Cambio radical", vitrine politique des paramilitaires, subit une déroute, passant de 14-15% à 9%. Elle voit son nombre de députés quasiment divisé par deux, 16 contre 30 en 2018 et 8,52% des voix, mais elle limite également les dégâts au sénat, passant de 16 à 11 élus pour 9,89%.
Le parti d'Ivan Duque "centro democratico", bien à droite malgré son nom, enregistre une belle rouste, passant de 16% en moyenne en 2018 à 10-12% cette année.
Chute plus violente à la chambre, où il ne dépasse pas les 10% (9,86%), passant de 32 élus à 16. Au sénat, avec 11,85% il limite la casse, passant de 19 à 14 élus.
Le "Partido de la U", qui regroupe les uribistes qui avaient soutenu les accords de paix en 2016 mais qui ont rejoint la majorité d'Ivan Duque en 2018 chute aussi. En 2018 ils avaient subi la création du Centro democratico de Duque et divisé leurs sièges et voix par deux en obtenant péniblement 12% des sufrages.
Cette année la perte est moins forte, il obtient 8,73% et 16 députés (contre 25 sortants) et 9,25% et 10 sénateurs (contre 14).
Le parti évangélique ultra conservateur MIRA progresse légèrement, gagnant un député et un sénateur.

Récapitulatif Chambres des députés (166 sièges) :
Gauche (PH+CE+AV) : 29% et 44 élus
Centre (PL) : 15% et 32 élus
Droite (PCC+CR+CD+U+MIRA) : 46% et 81 sièges

Il y a 9 élus sur des partis régionaux ou indigènes. Il faut également rajouter les cinq membres d'office des ex-FARC (Communes), et 16 représentants les victimes de la guerre civile, élu sur des circonscriptions spéciales.

Récapitulatif Sénat (102 sièges) :
Gauche (PH+CE+AV) : 32% et 32 élus, plus les 5 Communes (ex-FARC)
Centre (PL) : 13% et 15 élus
Droite (PCC+CR+CD+U+MIRA) : 46% et 55 sièges
Anarkour
 
Messages: 498
Inscription: Jeu 29 Déc 2011 00:24
Localisation: Rennes

Re: Élections législatives de 2022 en Colombie

Messagede Relique » Lun 14 Mar 2022 17:23

J'ai regardé un peu. C'est très difficile d'avoir une vision claire des rapports de force car les coalitions sont, localement, à géométrie variable, ce qui complique un peu. En ayant fait des totaux de toutes les listes (en incluant aussi les collèges "indigènes"), on obtient quelque chose comme (en prenant en gros sénat et assemblée):

Pacte Historique (gauche; candidat à la présidence: Gustavo Petro): 18-19%
Alliance verte (ne soutient pas de candidat à la présidentielle, en alliance avec le Centre Espoir aux sénatoriales mais avec quelques listes communes avec des membres du Pacte Historique à l'assemblée): 6-7%
Centre Espoir (centre-gauche, candidat à la présidentielle: Sergio Fajardo): 4-5%
Centre Démocratique (droite, candidat à la présidentielle: Oscar Ivan Zuluaga): 10-12%
Equipe pour la Colombie (droite, candidat à la présidentielle: Federico Gutierrez): 23-25%
Changement Radical (candidat à la présidentielle: German Cordoba): 9-10%
Parti Libéral de Colombie (je ne trouve pas trace de candidat à la présidentielle): 14-15%
Justa Libres (candidat à la présidentielle: John Milton Rodriguez): 1-2%
Liga de Gobernantes Anticorrupcion (candidat à la présidentielle: Rodolfo Hernandez): 1%
autres partis <1%: Salvacion Nacional, Partido Comunes - ex FARC, Colombia Renaciente, Estamos Listas)


Ce qu'il est intéressant de noter, c'est qu'en parallèle, des primaires étaient organisées par le Pacte Historique, le Centre Espoir et l'Equipe pour la Colombie.

Sur les 16 millions d'électeurs qui se sont déplacés aux législatives et sénatoriales,
- 4,1 millions se sont déplacés à la primaire d'Equipe pour la Colombie (environ 25% donc, soit relativement similaire au score de la coalition aux législatives-sénatoriales) dont 2,1 millions de voix pour le candidat désigné Federico Gutierrez

- 5,8 millions de sont déplacés à la primaire du Pacte Historique (environ 36%, soit presque le double des voix de la coalition aux élections) dont 4,5 millions pour le candidat désigné Gustavo Petro

- 2,3 millions de sont déplacés à la primaire du Centre Espoir (environ 14%, un peu plus que ce qu'a obtenu l'alliance Centre Espoir et Alianza Verde aux sénatoriales) dont 0,7 million pour le candidat désigné Sergio Fajardo.

Ces chiffres, très importants pour la gauche, me semblent être ceux à retenir (notamment les 4,5 millions de suffrage pour Petro !). Avec un soutien franc du Centre Espoir entre les deux tours, il me semble que ce sera plié pour la gauche. La droite, beaucoup plus divisée, n'aura pas autant de dynamique. Quand on additionne les électeurs des primaires Pacte Historique et Centre Espoir, on atteint la moitié des suffrages exprimés. C'est beaucoup !
Relique
Animateur du site
Animateur du site
 
Messages: 3112
Inscription: Jeu 20 Jan 2011 13:03

Re: Élections législatives de 2022 en Colombie

Messagede Eco92 » Lun 14 Mar 2022 17:34

Autant j'ai l'habitude de voir des circonscriptions réservées pour des communautés culturelles (sièges pour les autochtones, les francophones au Canada, etc.) et que je savais que les FARC avaient des sièges réservés dans les accords, je n'avais pas noté ces sièges pour les victimes de la guerre, c'est intéressant mais comment sont-ils définis ?
Eco92
Animateur du site
Animateur du site
 
Messages: 8015
Inscription: Dim 12 Juin 2011 18:43
Localisation: Mayenne

Re: Élections législatives de 2022 en Colombie

Messagede Relique » Lun 14 Mar 2022 17:44

Eco92 a écrit:Autant j'ai l'habitude de voir des circonscriptions réservées pour des communautés culturelles (sièges pour les autochtones, les francophones au Canada, etc.) et que je savais que les FARC avaient des sièges réservés dans les accords, je n'avais pas noté ces sièges pour les victimes de la guerre, c'est intéressant mais comment sont-ils définis ?


J'ai cru comprendre que le critère était géographique. Des villes qui ont été touchées par la guerre civile car à proximité.
Relique
Animateur du site
Animateur du site
 
Messages: 3112
Inscription: Jeu 20 Jan 2011 13:03

Re: Élections législatives de 2022 en Colombie

Messagede Anarkour » Lun 14 Mar 2022 19:04

Relique a écrit:
Eco92 a écrit:Autant j'ai l'habitude de voir des circonscriptions réservées pour des communautés culturelles (sièges pour les autochtones, les francophones au Canada, etc.) et que je savais que les FARC avaient des sièges réservés dans les accords, je n'avais pas noté ces sièges pour les victimes de la guerre, c'est intéressant mais comment sont-ils définis ?


J'ai cru comprendre que le critère était géographique. Des villes qui ont été touchées par la guerre civile car à proximité.


Ce sont les CITREP : "CIrcunscripciones TRansitorias Especiales para la Paz", circonscriptions transitoires spéciales pour la Paix. Elles ont été crées suite à l'accord de La Havane de 2016 entre les FARC et le gouvernement Santos.

En gros dans les départements où il y a eu lutte, les habitants des villages les plus touchés (déplacements de population, razzias, ..) élisent un député supplémentaire.
Par exemple, la première circonscription regroupe 3 départements : CAUCA, NARIÑO et VALLE DEL CAUCA (le sud-ouest côte pacifique). Mais à l'intérieur seules les habitants de 25 "zonas rurales" peuvent voter. Elle a un peu plus de 250 000 inscrits.
La deuxième circonscription, qui ne regroupe que le département de l'ARAUCA, compte seulement 29 000 inscrits pour 4 villages.
Anarkour
 
Messages: 498
Inscription: Jeu 29 Déc 2011 00:24
Localisation: Rennes

Re: Élections législatives de 2022 en Colombie

Messagede Eco92 » Lun 14 Mar 2022 21:44

Merci pour vos explications sur ce type de circonscriptions réservées très particulières.
Eco92
Animateur du site
Animateur du site
 
Messages: 8015
Inscription: Dim 12 Juin 2011 18:43
Localisation: Mayenne

Re: Vie politique en Colombie

Messagede Eco92 » Sam 14 Mai 2022 10:32

La présidentielle a lieu dans quelques semaines en Colombie.

Après l'élection assez tranquille du candidat de droite Ivan Duque en 2018, il y a beaucoup plus de tensions cette année, avec notamment un cycle de violent qui paralysent des morceaux de l'état. Il ne s'agit pas cette fois de guerrilleros mais du "clan du golfe", des milices de mafia productrice de cocaïnes (vous me direz que les FARC en faisaient aussi mais chez le clan il n'y a aucune considération idéologiques)..

Petro, candidat de gauche allant pour la troisième fois au charbon (il avait été largement battu au second tour en 2018, avec 41,77%) et favoris des sondages, est violemment accusé par la droite d'être responsable des violence car ancien terroriste (ce qui n'est pas exactement vrai...), la droite elle, a été prise en flagrant délit de tolérance des mafieux via la diffusion de photos d'un mariage auquel assistaient tranquillement e nombreux dignitaires en pleine zone de conflit.

Le spectre d'un assassinat de Petro, comme de nombreux candidats libéraux avant lui, est régulièrement avancé et n'est pas un fantasme.

https://www.lemonde.fr/international/ar ... _3210.html
Eco92
Animateur du site
Animateur du site
 
Messages: 8015
Inscription: Dim 12 Juin 2011 18:43
Localisation: Mayenne


Retourner vers Politique dans le monde

Vidéos

Découvrez notre sélection de vidéos en lien avec l'actualité.

Voir toutes les vidéos

Guide de l'élu délégué au tourisme

Jean-Luc Boulin

Le tourisme représente un atout de plus en plus fort pour les collectivités locales : générateur d'emplois, facteur d'attractivité territoriale, créateur de lien social, il s'inscrit de façon transversale dans les politiques publiques. Comment, lorsqu'on est élu délégué...

Découvrir l'ouvrage

Découvrir l'ouvrage

Découvrez tous les ouvrages de

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 2 invités