Politiquemania

La base de données de la vie politique française

Elections Départementales 2021 - 85 Vendée

Forum de discussion consacré aux élections départementales qui seront organisées en France en mars 2021.

Elections Départementales 2021 - 85 Vendée

Messagede Relique » Mar 16 Juin 2020 21:26

J'ouvre ce fil de discussion pour ces élections théoriquement prévues en mars 2021.
Relique
Animateur du site
Animateur du site
 
Messages: 2692
Inscription: Jeu 20 Jan 2011 13:03

Re: Elections Départementales 2021 - 85 Vendée

Messagede lostinthemiddle » Mar 12 Jan 2021 20:46

Une chose est sûre, le futur président ou la future présidente du Conseil Départemental ne sera pas membre de LREM. Cela a été annoncé par leur responsable de campagne dans Ouest-France.

Est-ce que l'un d'entre vous est abonné ? Si oui, pourriez vous me dire si leur stratégie d'alliance est abordée dans l'article ?
lostinthemiddle
 
Messages: 331
Inscription: Mer 2 Mar 2016 17:43

Re: Elections Départementales 2021 - 85 Vendée

Messagede Anarkour » Jeu 14 Jan 2021 15:53

"Les élections départementales devaient avoir lieu en mars 2021, en même temps que les élections régionales. En raison de la pandémie de coronavirus, elles sont repoussées, a priori fin juin même si la date reste à fixer. En Vendée, 34 conseillers départementaux devront être élus par binômes (une femme, un homme) sur 17 cantons. Ils seront élus pour six ans.

Pierre Henriet, député La République en marche de Fontenay-le-Comte vient d’être nommé coordinateur de la campagne des départementales pour la Vendée.

Un nouveau référent départemental (Alexandre Huvet), des animateurs locaux, un coordinateur de campagne… C’est une reprise en mains du mouvement En Marche en Vendée ?

Une reprise en mains mais pas que… On a mûri dans l’approche politique et notamment après les élections municipales. Là où on a réussi, ce sont les communes où on a trouvé des partenaires, comme à La Roche-sur-Yon. Il faut qu’on puisse s’en inspirer. Notre ADN, c’est le dépassement des clivages politiques. Sinon, on devient un parti centriste comme les autres mais notre vocation, c’est d’être un parti central. C’est comme ça qu’on va fonctionner pour les élections départementales et régionales. Et puis c’est l’identité vendéenne [dépasser les clivages pour travailler ensemble, NDLR]. C’est ce qui a fait la réussite de la Vendée par le passé.

Ces élections se jouent certes en binôme mais ensuite, il faut une personnalité pour la présidence, avez-vous un ou une candidate ?

C’est vrai qu’on dit que les élections départementales se jouent en trois tours : les deux premiers pour les binômes et le troisième, pour la présidence. Très honnêtement, nous n’avons pas vocation aujourd’hui à briguer la présidence du conseil départemental. Notre but est de pouvoir travailler sur des partenariats avec les élus locaux, pas forcément encartés, mais qui partagent une même vision du territoire. On ne briguera pas la présidence du conseil départemental.

C’est étonnant…

C’est une approche en humilité. Notre espérance, c’est de pouvoir nous ancrer localement.

Quatre ans après avoir remporté et la présidentielle et les législatives en Vendée, n’est-ce pas un aveu d’échec ?

Non, il y a quatre ans, ce n’était pas le même contexte et ce ne sont pas les mêmes types d’élections non plus. Et en 2017, ce qui a pris le dessus, c’est l’envie de travailler au-delà des partis politiques. Ce n’est pas un aveu de faiblesse, si on veut réussir, on doit répondre aux attentes des citoyens. Il faut qu’on soit au-delà des clivages politiques, c’est ce que j’essaye de faire avec les élus de ma circonscription. On doit pouvoir suivre cette même logique aux départementales, qui sont des élections peu partisanes, où on peut se retrouver sur des sujets comme la santé, le bien vivre en Vendée, bien se loger…

Combien avez-vous d’élus en Vendée ?

Environ 150 qui sont adhérents à En Marche, après, on a des sympathisants. Il y a eu les sénatoriales, nous sommes la deuxième formation politique, mais loin derrière. On a encore un vrai travail à faire en termes d’ancrage local. Je souhaite qu’on puisse réussir, travailler sur des partenariats.

Serez-vous candidat ?

Pour l’instant, on m’a simplement confié la coordination de ces élections. Je sais qu’on reproche à certains parlementaires de ne pas avoir de mandats locaux, ce n’est pas mon cas puisque quand j’ai été élu, j’étais conseiller municipal à Saint-Pierre-le-Vieux [ce n’est plus le cas aujourd’hui, NDLR]. Il y a un travail de fourmi à faire pour identifier les personnes qui souhaitent s’engager et travailler avec nos partenaires que sont le MoDem et Agir.

Vous pensez présenter des candidats dans tous les cantons ?

Je ne pense pas, on n’est pas dans un schéma traditionnel où on présente des candidats dans tous les cantons juste pour récolter quelques voix qui serviront à financer le parti… Ce n’est pas notre vocation. Notre seul souhait, c’est d’avoir des élus locaux.

Céline BARDY"
Anarkour
 
Messages: 212
Inscription: Jeu 29 Déc 2011 00:24
Localisation: Rennes

Re: Elections Départementales 2021 - 85 Vendée

Messagede SALVAT » Jeu 14 Jan 2021 18:35

Des réponses qui n'entraînent pas à déclencher l'enthousiasme des électeurs.
Il est revendiqué "environ 150 élus adhérents".....quel flou ! En réalité, cette formulation incite à les chiffrer à une quinzaine.
On comprend pourquoi, il n' aura pas de candidats LREM dans chaque canton : le fin du fin résidera dans quelques présences (pas toujours revendiquées) à l'intérieur de quelques quatuors : encore faudra-t-il que les "alliés" consentent à les accueillir.
LREM va, lors du scrutin cantonal, vivre accroché aux basques du MODEM ou d'AGIR...donc, aux "alliés" il est délégué la charge de présenter les binômes et de faire le travail électoral. Maître Corbeau sur la branche perché, n'aura pas beaucoup è déguster .

Un député, élu par l'heureux hasard des scrutins de 2017 en faveur de LREM, qui ne donne de cet épisode qu'une vague explication (on devinerait même qu'il a du en être le premier surpris)...qui demeure, au bout de 4 années de mandat, bien isolé...
Plus tard le rideau sera levé, mieux cela vaudra...donc pas de candidature prématurée pour lui en 2021 et attendre 2022 pour l'épreuve de vérité..

Ce constat qu'il nous permet de dresser, grâce à ses confidences, ne lui est pas propre : il est partagé par 80% des collègues de son groupe.
Bertrand SALVAT
SALVAT
Animateur du site
Animateur du site
 
Messages: 4963
Inscription: Dim 8 Nov 2009 22:13
Messages : 1 (détails)


Retourner vers Elections départementales de 2021

Vidéos

Découvrez notre sélection de vidéos en lien avec l'actualité.

Voir toutes les vidéos

Découvrir l'ouvrage

Guide des usages, du protocole et des relations publiques

Collectif

Les questions protocolaires sont généralement source d'un grand stress dans les collectivités locales. Comment composer une table d'honneur ? Comment aligner les drapeaux devant un bâtiment public ? Quel est l'ordre des discours lors d'une inauguration ?...

Découvrir l'ouvrage

Découvrez tous les ouvrages de

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 0 invités