Politiquemania

La base de données de la vie politique française

Vie politique au Conseil de Paris

Réagissez sur ce forum à toutes les initiatives locales, départementales ou régionales. Déçu ou convaincu par une orientation politique, faîtes-en part ici.

Re: Vie politique au Conseil de Paris

Messagede newritture » Jeu 12 Nov 2020 12:41

Suite à la démission du conseil de Paris de l'ancien adjoint au maire PS Pierre Aidenbaum (accusé d'agression sexuelle), c'est Corinne Faugeron (EELV, Paris centre) qui le remplace au Conseil de Paris et Amina Bouri (écologiste mais je ne sais pas si elle est encartée) au conseil d'arrondissement.

https://www.lemonde.fr/politique/article/2020/11/12/mis-en-examen-pour-viol-pierre-aidenbaum-demissionne-du-conseil-de-paris_6059463_823448.html
newritture
 
Messages: 470
Inscription: Dim 7 Juin 2020 23:41
Localisation: Métropole de Lyon

Re: Vie politique au Conseil de Paris

Messagede Eco92 » Sam 21 Nov 2020 22:33

Nouveau débat virulent dans la majorité entre PS et EELV mais là j'avoue qu'autant le dernière fois je défendais mon camp mais pouvait voir les raisons du clash, là je ne saisis pas.

Le conseil de Paris a voté mardi un voeu pour l'attribution d'un nom de rue à Samuel Paty. Lors de cette séance, la présidente du groupe écologiste (Fatoumata Koné) a rappelé qu'afin d'éviter de réagir "à chaud" la ville de Paris avait dans son règlement de ne pas nommer d'espace public moins de cinq après après la mort de quelqu'un, elle a cependant indiqué que le groupe écologiste soutenait cette idée de nomination. Le groupe écologiste a voté unanimement pour, comme tout le Conseil de Paris.

L'avocat et élu LR Francis Szpiner a cependant twitté qu'EELV avait voté contre ce vœu, puis que la majorité du groupe avait voté pour (ce qui n'est pas vrai non plus, puisqu'il s'agit de l'intégralité). De fait, il y a eu un bug informatique (une partie du conseil étant en distanciel la technique de vote a apparemment eu des soucis, où des élus ne l'ont pas compris, etc.) et une vingtaine de votes pour sont devenus des abstentions, pas tous dans le groupes écologiste (a priori 5). Les élus les ont aussitôt attribué à EELV, malgré leurs dénégations. Le problème s'aggrave quand l'AFP, connue pour son sérieux, publie une dépêche indiquant "Le Conseil de Paris a voté mardi pour qu'un lieu de la capitale porte le nom de Samuel Paty, enseignant décapité le 16 octobre, à l'exception des élus écologistes, pourtant alliés de la maire, qui se sont abstenus, suscitant un tollé."

Quelques heures plus tard la dépêche était retirée puis une version corrigée est sortie. Fin de l'histoire serait-on tenté de dire (seul LR tentant encore de dire que les écolos ont certes voté, mais avec prudence, etc. Bon, c'est de bonne guerre).

Aujourd'hui, Anne Hidalgo est interviewée par Ruth Elkrief, qui n'a visiblement pas l'info, et demande à la maire : "Dans votre Conseil de Paris, il y a quelques jours, vous avez proposé qu’une rue s’appelle la rue Samuel-Paty. Une partie des écologistes n’a pas voté cette proposition. C’est choquant non ? Ce sont vos alliés..."

Et à ma grande surprise Hidalgo a acquiescé, dit avoir trouvé ça choquant, explique que les écologistes ont un problème avec la laïcité et la république. Évidemment, chez les alliés ça tombe de leurs chaises. Depuis l'équipe Hidalgo explique qu'elle parlait du rappel au règlement vu comme un refus d'adhésion au vote etc., mais ça reste quand même à mes yeux très étonnant de créer un tel tollé alors que les relations sont tendues. EELV a publié un communiqué rageur... ça n'est pas très apaisant (et ça ne s'arrangera sans doute pas avec l'élection partielle à venir dans le XXe).

https://www.arretsurimages.net/articles/eelv-et-samuel-paty-elkrief-relance-une-intox
https://twitter.com/ecoloParis/status/1330214565783678983
Eco92
Animateur du site
Animateur du site
 
Messages: 6544
Inscription: Dim 12 Juin 2011 18:43
Localisation: Mayenne

Re: Vie politique au Conseil de Paris

Messagede Alambic » Mer 25 Nov 2020 08:32

Il semblerait que le Canard Enchainé rapporte une version sensiblement moins favorable à EELV que celle du communiqué du groupe EELV au Conseil de Paris. Il apparaitrait notamment que le "problème informatique" ne soit pas le fin mot de l'histoire.

Lien avec une capture d'écran de l'article : https://twitter.com/AvecEnMarche/status ... 60192?s=20
Alambic
 
Messages: 143
Inscription: Jeu 9 Mai 2019 09:05
Localisation: Paris

Re: Vie politique au Conseil de Paris

Messagede Eco92 » Mer 25 Nov 2020 09:02

Dans les faits l’article ne fait que reproduire des éléments de langages qui ne changent rien aux faits : le groupe vert a appelé à voter pour et il y a eu des problèmes de votes, le fait de ne pas rappeler dans le canard enchainé qu'il y a également le même problème (avec peut être moins de proportions, mais assez pour montrer qu'il y a bien un problème technique, personnellement je crois à la thèse du hasard) et que de nombreux membres d'autres groupes n'ont pas pris part au vote (car absent) est quand même problématique. Je ne vois rien de choquant à rappeler qu'en effet il faut mieux éviter de nommer sous le coup de l'émotion.
Eco92
Animateur du site
Animateur du site
 
Messages: 6544
Inscription: Dim 12 Juin 2011 18:43
Localisation: Mayenne

Re: Vie politique au Conseil de Paris

Messagede newritture » Mer 25 Nov 2020 09:08

Il y a déjà une erreur dans l'article, s'il y a 23 élus verts, 13 + 8 + 3 ça fait 24.
Ensuite selon les explications du groupe vert les 8 abstentions étaient en fait des votes pour. Ce qui fait qu'effectivement 3 élus (ou 2) verts n'ont pas pris part au vote. Le Canard affirme que c'est aussi le cas de 16 ou 17 élus non verts (puisque 19 conseillers de Paris n'ont pas pris part au vote).
À partir de là :
1/ Soit on considère que ne pas voter pour signifie qu'on est pas républicain, et on tape aussi sur les 16 ou 17 non verts qui n'ont pas pris part au vote
2/ Soit on se dit que ces 19 conseillers de Paris avaient soit eux aussi des soucis techniques, soit ne pouvaient tout simplement pas assister au conseil de Paris pour des raisons personnelles, et toute cette polémique est donc plutôt infondée
newritture
 
Messages: 470
Inscription: Dim 7 Juin 2020 23:41
Localisation: Métropole de Lyon

Re: Vie politique au Conseil de Paris

Messagede Alambic » Mer 25 Nov 2020 12:11

Il me semble qu'on peut faire une autre lecture de l'article du Canard que celle que vous faites.

Déjà, il est précisé qu'il existe deux types d'abstention au Conseil de Paris : l'une (l'abstention en tant que telle) où l'on manifeste expressément sa volonté de s'abstenir (en appuyant sur un bouton), l'autre (le non-vote) où l'on ne manifestement aucune volonté et ne participe pas au vote. Il me semble qu'un problème informatique classique peut très bien avoir un impact sur les "non-votes" - par exemple, si pendant le laps de temps où les votes sont ouverts, les intentions ne sont pas transmises du fait de difficultés de connexion à l'application de vote (un vote exprimé ne sera pas enregistré et apparaitra comme non-vote) - mais il me parait beaucoup plus improbable qu'un problème informatique changerait le sens d'une volonté effectivement exprimée (de "pour" vers "abstention", en l'espèce) ou en formulerait une là où aucune n'aurait été exprimée (de "non-vote" à "abstention", en l'espèce). D'ailleurs, si tel était le cas, ça sera très inquiétant pour l'intégrité du vote de l'ensemble du Conseil de Paris puisque les volontés effectivement exprimées pourraient être inversées par le système informatique et changer l'issue des votes. Je pense qu'on peut réalistiquement l'exclure.

Il existe d'ailleurs une autre indication que le "problème informatique" concerne effectivement les non-votes (mais pas l'abstention). En effet, les taux de non-votants par groupe sont relativement uniformes, ce qui est effectivement ce qu'on doit observer car l'impact du problème n'a aucune raison d'être corrélé avec les préférences des votants : si on s'en tient au communiqué du groupe EELV, il y a 12% de non-votants sur l'ensemble du Conseil de Paris (20 non votants pour 163 conseillers), 22% (5/23) au sein du groupe écologiste [nota : d'après le Canard, ça serait 3/23=13%], 13% au sein du groupe Dati (7/55) et au sein du groupe socialiste (7/56) et 8% au sein du groupe communiste (1/12). En revanche, si les chiffres du Canard sont fiables, les taux d'abstention volontaire ne sont pas du tout uniformes par groupe (le communiqué EELV n'évoque pas cet aspect des choses) puisqu'il est fait mention que sur 20 abstentions volontaires au total, il y en a 8 dans le groupe écolo (soit un taux d'abstention sur les votants de 8/(23-3) = 40% vs. 20/(122+20) = 14% au global et donc (20-8)/(122-13+20-8) = 10% pour la moyenne des autres membres du Conseil de Paris).

Il me semble donc que ce qui est en question est ce taux élevé d'abstention volontaire au sein du groupe écologiste qui ne parait pas être lié à un problème informatique. Dans la mesure où les chiffres ne correspondent pas entre les informations du communiqué du groupe EELV et celui du Canard, il faudra effectivement attendre le procès-verbal des délibérations quand il sera disponible pour confirmer ce point mais, vu les données fournies (et l'absence de commentaire du communiqué du groupe EELV sur cet aspect de l'abstention volontaire), ça me semble assez plausible. Enfin, ce haut taux d'abstention volontaire est cohérent avec une certaine réticente du groupe EELV face à ce vœu telle qu'évoquée par le Canard : i/ la référence en séance au délai des 5 ans pour renommer un lieu public par la présidente du groupe écolo et la réaction d'Hidalgo (échange consultable ici vers la minute 55 : http://event.paris.fr/Datas4/conseil/48 ... 506551315/) et ii/ le propos rapporté sur les échanges préalables au vote au sein du groupe qui fait mention de "questionnements".

Je termine en précisant que les réactions émanant d'EELV sur le sujet dénonçaient toutes la "manipulation" d'Hidalgo dans cette affaire (avec, pour certains militants, des assimilations avec les méthodes de l'extrême-droite) comme s'il était acquis qu'il ne pouvait y avoir manipulation de la part du groupe écologiste. Au regard de ce qui précède, il me semble que la question demeure ouverte.
Alambic
 
Messages: 143
Inscription: Jeu 9 Mai 2019 09:05
Localisation: Paris

Re: Vie politique au Conseil de Paris

Messagede daequin » Mer 25 Nov 2020 14:21

Concernant Anne Hidalgo, elle fait un croche-patte à un de ces alliés, pour un profit politique hypothétique aux régionales ou à la présidentielle. C'est hasardeux et déloyal. Et cette propension à mettre le mot "république" à toutes les sauces est indigne.

Concernant les écologistes, je pense que la position initiale du groupe était maladroite et pas courageuse. Soit la règle de ne pas donner le nom d'une rue à chaud à une personne décédée est bonne (c'est d'ailleurs mon avis) et dans ce cas là il fallait voter contre ou assumer une abstention, soit on ne la relève pas à moitié pour appeler à voter quand même le texte. Je pense que ces raisonnements tirés par les cheveux sont dommageables pour la politique.
daequin
 
Messages: 18
Inscription: Jeu 4 Mai 2017 21:25

Re: Vie politique au Conseil de Paris

Messagede Eco92 » Mer 25 Nov 2020 14:40

Je pense vraiment que dans ce cas on ne peut pas du tout envisager une "double posture" des écolos (ce qui n'empêche pas que ça arrive à d'autres moments ! La manipulation en politique vient de partout). Ou alors de la manière relevée par daequin, il n'y a pas une vraie cohérence entre la relève d'un problème règlementaire qui a du sens (ne pas réagir à chaud) et l'appel à voter pour, mais c'est très très léger pour parler d'atteinte à la république, au mieux est-ce un questionnement, comme le relève le Canard, mais ce questionnement n'a rien de secret et a été posé en public avec un discours clair (on peut être d'accord ou non mais enfin ce sont les positions affichées et affirmées).

Pour Alambic réellement j'entends ce que vous dites mais de fait le détail des votes prouve qu'il semble (je n'ai pas vu le système de vote) que l'erreur soit bien plus évidente avec abstention qu'avec "ne prend pas part au vote". Dans le 2e cas il ne faut rien faire donc c'est simple, dans le premier il y a une démarche à suivre et visiblement des élus se sont emmêlés les pinceaux. Il ne s'agit a priori pas tant d'un bug que d'une erreur de compréhension des élus. Ce n'est pas grave puisque les votes sont publics et qu'ils ont donc pu corriger, mais on en trouvait dans quasiment tous les groupes. Certes, 8 sur 20 chez les écolos, mais ça indique juste une erreur de clic qui pour une raison x ou y a plus touché les écolos, c'est à mes yeux un pur hasard et tout semble poindre vers ça (le gros nombre d'erreur, le fait qu'il y en ai partout et les positions affirmées clairement par chacun). Les écolos n'ont pas plus changés "en catastrophe" leur vote que Ian Brossat (PCF) ou les élus LR qui étaient concernés. Pour rappel, cela arrive régulièrement au Parlement européen ou à l'assemblée nationale, l'avantage des scrutins publics est que les votes peuvent être corrigés ensuite. C'est aussi pour ça que bien souvent sur les votes à bulletins secrets ont favorise le vote à l'urne, car on ne peut vérifier qui a fait quoi.
Eco92
Animateur du site
Animateur du site
 
Messages: 6544
Inscription: Dim 12 Juin 2011 18:43
Localisation: Mayenne

Re: Vie politique au Conseil de Paris

Messagede alamo » Sam 28 Nov 2020 13:09

Juste pour la culture générale, la fameuse "règle des cinq ans" brandie par la cheffe de file des Verts Parisiens date de 1938.
Epoque où le Conseil municipal de Paris était dominé par l'extrême droite, issue des élections de 1935, et présidé par Gaston Le Provost de Launay, Croix de Feu, proche des Camelots du Roi et des autres ligues d'extrême droite avac lesquelles il avait défilé en 1936. Obsédé par la lutte contre les "judéo-maçonniques", xénophobe, antisémite, ancien dirigeant de la Ligue Patriote antidreyfusarde, il sera décoré de la Francisque par Vichy.

Un héritage à préserver...
On a les références et les filiations que l'on mérite, étonnant quand même dans le cas présent pour des gens si prompts habituellement à adopter la "cancel culture" comme on dit aujourd'hui.

Bon c'est plus probablement de l'inculture crasse, du même niveau que le discours sur les immigrés italiens de Manon Aubry...
alamo
 
Messages: 3180
Inscription: Lun 16 Avr 2012 14:22

Re: Vie politique au Conseil de Paris

Messagede SALVAT » Sam 28 Nov 2020 14:52

Merci Alamo d'avoir enrichi mes connaissances sur les "compagnons de route"... ou de manifestation ...d'un futur Président de la V° République.. et d'avoir détaillé les motivations et slogans, d'alors, proférés par ce futur élu par la Gauche Unie ...!
Bertrand SALVAT
SALVAT
Animateur du site
Animateur du site
 
Messages: 4963
Inscription: Dim 8 Nov 2009 22:13
Messages : 1 (détails)

PrécédenteSuivante

Retourner vers Vie politique locale

Vidéos

Découvrez notre sélection de vidéos en lien avec l'actualité.

Voir toutes les vidéos

Droits des élus d'opposition

Joël Clérembaux

Le mode de scrutin des élections municipales assure la représentation des minorités au sein de l'assemblée délibérante communale. Les minorités constituent l'opposition, c'est-à-dire les conseillers qui n'appartiennent pas à la majorité et bénéficient...

Découvrir l'ouvrage

Guide de l'élu délégué à l'enfance et à la jeunesse

Jérôme Dupuis

Ce guide dresse une synthèse du cadre des politiques en faveur de l'enfance et de la jeunesse : les acteurs et le contexte d'intervention, les enjeux, les champs d'intervention. Il développe aussi une démarche d'élaboration et de mise en oeuvre de cette...

Découvrir l'ouvrage

Découvrez tous les ouvrages de

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 1 invité