Politiquemania

La base de données de la vie politique française

Elections régionales de 2021 pour LREM

Chambre de discussion sur les élections régionales qui seront organisées en mars 2021. Retrouvez toute l'actualité de cette échéance électorale.

Re: Elections régionales de 2021 pour LREM

Messagede Marcy » Ven 16 Oct 2020 13:04

myckilem a écrit:Pour moi, la Normandie est jouable pour LREM. Si le MoDem rejoint les rangs dans cette région (ce qui va être compliqué Morin et Bayrou s'entendent très bien), LREM pourrait même avoir une tête de liste du cru Rodolphe Thomas. Rodolphe Thomas a une implantation très forte dans le Calvados où il a fait 12 % seul en 2010 et où il a été tête de liste du centre et de la droite en 2015. C'est le département où la liste de Morin a fait le meilleur score de la droite et du centre en 2015 au premier tour. Bref, c'est loin d'être un mauvais choix comme chef de file. Si en plus, Sebastien Lecornu se lance dans la bataille dans l'Eure, cela fait tout de même deux départements avec des poids lourds locaux pour peser dans la bataille. Le président du conseil départemental de Seine-Maritime pourrait aussi jouer un rôle.

Avec une tête de liste MoDem (comme en Nouvelle Aquitaine), l'UDI pourrait faire le choix de rallier cette liste. Cela ferait quand même un gros bloc autours de la majorité présidentielle. Pour moi, il n'est pas improbable que cette liste puisse faire 20 % voire même être devant au premier tour en cas de division de la gauche.

Maintenant, la victoire ne sera possible que s'il y a une fusion entre la liste de la majorité et Morin. Le fusion, j'y crois assez bien, mais je ne suis pas certain que ce soit vendeur pour l'électorat de centre gauche de la majorité.

Après, vous allez me dire (et vous auriez raison) que cela fait tout de même beaucoup de conditions particulières loin d'être acquises aujourd'hui pour que ce scenario se réalise.

Pour la Corse, je n'ai pas beaucoup d'opinion. Je connais très mal le contexte local.


Je suis d'accord pour rajouter la Normandie dans la liste des régions gagnables pour LREM - d'autant plus que Le Havre peut aussi servir de tête de pont pour LREM en Seine-Maritime.

La difficulté est qu'il y a déjà un président de région dont la couleur politique et les orientations sont LREM-compatibles ; si la gauche avait gagné la Normandie en 2015, dans une primaire ouverte au premier tour entre des listes LREM et UDI-LR avant une fusion au deuxième tour, j'aurais plus volontiers vu une victoire de LREM. Les conditions d'une victoire sont effectivement difficiles à réunir, mais ce n'est pas impossible - surtout en cas de "divine" surprise créée par des catastrophes qui feraient apparaître le chef de l'Etat en rassembleur. Ce que je vais dire est sans doute cynique, mais les attentats de 2015 ont grandement contribué au (demi-)succès inattendu du PS aux régionales de 2015.

Quant à la Corse, par référence aux territoriales de 2017 qui ont vu la disparition de la gauche non communiste, le clivage semble devoir se faire entre nationalistes, d'une part, élargie à des DVG, DVD et divers tout court, et droite non nationaliste. LREM est a priori nationaliste-compatible, mais les élus nationalistes siègent au niveau national plutôt avec EELV (on l'a vu avec le sénateur élu il y a quelques semaines) : LREM devrait avoir une liste au premier tour, qui dépassera sans doute le seuil de fusion de listes requis (7% en Corse), mais est-ce opportun pour le chef de l'Etat de renforcer les nationalistes corses, qui certes accueillent favorablement les évolutions institutionnelles en Corse proposées par Emmanuel Macron, mais qui ne font pas partie de sa majorité dans les deux chambres du Parlement ? Après, en Corse, on sait faire preuve de souplesse idéologique - surtout chez la majorité des nationalistes...
Marcy
 
Messages: 607
Inscription: Mer 31 Aoû 2011 18:03

Re: Elections régionales de 2021 pour LREM

Messagede Herimene » Ven 16 Oct 2020 16:11

Ce n'est pas certain qu'une liste Macroniste atteigne les 7% en Corse. Jean-Charles Orsucci a son petit espace politique qui devrait lui ouvrir la porte des 10% mais derrière lui c'est désormais le désert, il suffirait qu'il n'y aille pas pour que la liste LREM n'ait quasiment aucune chance de conserver des élus (ce qui est normal, sur l'île, l'incarnation personnelle de la tête de liste est fondamentale).

Désolé mais je ne vois vraiment pas comment LREM peut gagner la Normandie alors qu'Hervé Morin joue le rassemblement et demeure perçu comme un homme de centre-droit. En plus l'UDI semble décidé à y aller seule et a investi Nathalie Goulet qui est quand même relativement connue et implantée localement même si je vois guère comment elle peut viser plus de 5% (allez maximum 7) à l'échelon régional.

La gauche reste puissante en Normandie et le RN aussi, mathématiquement ça me semble impossible que LREM y fasse une vraie percée, car la droite et le centre-droit ne vont pas s'effondrer. Pour moi, la performance très médiocre de la liste Lecornu aux Sénatoriales dans l'Eure est un premier signe que LREM va reculer nettement dans le coin (l'autre est le mauvais premier tour des Municipales au Havre, rattrapé par le bon second tour certes) car LREM dispose ici de beaucoup d'élus mais d'un soutien parmi la population qui est déjà probablement beaucoup plus réduit.

Je ne vois pas comment LREM peut grignoter fortement sur Morin. Sur la gauche ça me semble encore plus difficile vu que le ni-droite ni-gauche a explosé encore plus dans cette région où une nette majorité du personnel politique de LREM via de la droite dès le départ.
Herimene
 
Messages: 1717
Inscription: Ven 6 Jan 2012 17:37
Localisation: Saône-et-Loire

Re: Elections régionales de 2021 pour LREM

Messagede pmf » Ven 16 Oct 2020 19:29

Concernant Rodolphe Thomas, Maire très apprécié de Hérouville Saint Clair (Calvados), il faut se rappeler qu'il est actuellement Vice-Président du Conseil Régional et que, si il doit se présenter en 2021 à l'élection régionale de Normandie, il figurera sur la liste que présenterait Hervé Morin, le Président en exercice du Conseil Régional.

Quant au mauvais résultat de la liste de Sébastien Lecornu au Sénatoriales dans l'Eure le 27 septembre, elle est essentiellement due au caractère " court après tout " du tête de liste à qui les Délégués Sénatoriaux ont reproché de vouloir régner sur tout dans le Département, et aussi, cela aurait beaucoup joué, de se présenter à une élection en annonçant qu'il ne siègerait pas au Sénat. Ajoutons que sa déclaration selon laquelle il se verrait bien succéder à Gérard Larcher à la Présidence du Sénat n'a pas eu le meilleur effet sur sa candidature au Sénat et il a aussi été perçu comme un candidat des villes alors que le Département compte nombre de Communes de taille modeste dans l'arrondissement de Bernay, dans celui de Les Andelys et dans le Sud Est de l'Eure.
pmf
 
Messages: 2761
Inscription: Mer 2 Déc 2015 18:56

Re: Elections régionales de 2021 pour LREM

Messagede myckilem » Dim 18 Oct 2020 12:03

pmf a écrit:Concernant Rodolphe Thomas, Maire très apprécié de Hérouville Saint Clair (Calvados), il faut se rappeler qu'il est actuellement Vice-Président du Conseil Régional et que, si il doit se présenter en 2021 à l'élection régionale de Normandie, il figurera sur la liste que présenterait Hervé Morin, le Président en exercice du Conseil Régional.

Quant au mauvais résultat de la liste de Sébastien Lecornu au Sénatoriales dans l'Eure le 27 septembre, elle est essentiellement due au caractère " court après tout " du tête de liste à qui les Délégués Sénatoriaux ont reproché de vouloir régner sur tout dans le Département, et aussi, cela aurait beaucoup joué, de se présenter à une élection en annonçant qu'il ne siègerait pas au Sénat. Ajoutons que sa déclaration selon laquelle il se verrait bien succéder à Gérard Larcher à la Présidence du Sénat n'a pas eu le meilleur effet sur sa candidature au Sénat et il a aussi été perçu comme un candidat des villes alors que le Département compte nombre de Communes de taille modeste dans l'arrondissement de Bernay, dans celui de Les Andelys et dans le Sud Est de l'Eure.


Je ne serai pas aussi affirmatif sur Rodolphe Thomas. Tout va dépendre de l'accord national entre le MoDem et LREM. Sur ce point, la situation du MoDem est délicate. Il est présent dans les majorités régionales du PACA, Grand-Est, Haut de France, Ile de France, du Pays de la Loire et de la Normandie.

Bon dans le Pays de la Loire, je pense qu'il reste un conseiller régional MoDem. Donc, ce n'est pas trop grave. Le Grand-Est et PACA, si LREM s'allie avec la droite, aucun soucis. Il reste les Hauts de France, l'Ile de France et la Normandie. Cela va être particulièrement compliqué en Normandie parce que comme je l'ai répété plusieurs fois la relation entre Morin et Bayrou est plutôt bonne (voire très bonne). Les hauts de France et l'Ile de France, le MoDem pourra encore justifier qu'il est compliqué pour lui de se mettre sur la même liste que des personnalités qui ont ouvertement fait le choix de l'opposition à Macron.

Maintenant, il me parait compliquer pour le MoDem de dire non à la majorité présidentielle même en Normandie s'il obtient au moins 2 têtes de liste et pas des moindres à savoir le CVL et la Nouvelle Aquitaine. Cela fera quand même tâche s'il part avec Morin en Normandie. Toutefois, je pense que si on respecte le poids de chacun des partis de la majorité le MoDem aurait droit à une troisième tête de liste puisque le MoDem a généralement droit à 1/4 des places. Pour moi, le deal le plus logique est de laisser la Normandie au MoDem. C'est d'autant plus vrai que Rodolphe Thomas est un fidèle de très longue date de François Bayrou. Et il est resté au MoDem contre vent et marée depuis 2007. Donc, ce n'est pas la personnalité que je verrai claquer la porte pour une question de place ou de vice-présidence de la région. Qui plus est, une fusion au second tour sera probablement plus facile à négocier ente Morin et lui qu'avec un LREM surtout si la liste de la majorité est devant la liste de Morin (même si c'est très hypothétique). Plus largement, cela permet d'éviter d'exposer une personnalité du gouvernement contre Morin tout en assurant que la liste fasse au moins 10 % (car même si être premier au premier tour me parait compliquer, cela me parait aussi compliquer que la liste fasse moins de 10 %).

Sinon, j'ai vu passer un appel de plusieurs cadres locaux de LREM à ne pas présenter de liste dans les hauts de France. Cela pourrait faire les affaires du MoDem et d'Agir qui vont avoir du mal à quitter la majorité régional en étant sûrs de se planter sur une liste autonome.
myckilem
 
Messages: 224
Inscription: Lun 3 Sep 2018 16:37

Re: Elections régionales de 2021 pour LREM

Messagede Herimene » Dim 18 Oct 2020 18:08

Rodolphe Thomas serait un très bon candidat pour la majorité présidentielle mais j'ai personnellement de gros doutes qu'il accepte d'y aller si le but est de s'opposer à la majorité régionale sortante. Après c'est sûr que s'il y va il est capable de faire un score honorable. Mais je ne vois pas trop comment malgré tout il pourrait mettre en danger Morin, et il me semble que ça pourrait être difficilement son intention. Après, c'est une région où il est très difficile d'y voir clair car la droite de l'ancienne Haute-Normandie s'est fortement rapprochée de LREM, alors même que le centre-droit, lui, est resté plus indépendant... C'est à rien n'y comprendre. Je pense que Morin aura une prime personnelle qui devrait le placer en tête au premier tour même si une surprise de gauche n'est pas à exclure dans cette région toujours politiquement divisée.
Herimene
 
Messages: 1717
Inscription: Ven 6 Jan 2012 17:37
Localisation: Saône-et-Loire

Re: Elections régionales de 2021 pour LREM

Messagede pmf » Dim 18 Oct 2020 21:53

Depuis la Seine-Maritime, je souscris à vos propos, notamment à ceux se rapportant à Rodolphe Thomas.

La question à se poser en l'état politique en Normandie, c'est de se demander qui sera le chef de file du Parti Socialiste en mars 2021 et, pour l'instant, rien ne filtre dans la Presse Régionale, ni rien ne sort des Fédérations du PS, et notamment de la puissante Fédération de Seine-Maritime.

J'ai des idées de chef de file Socialiste, mais comme elles ne reposent que sur mes seules réflexions, je me tairais, le seul nom avancé fut celui de Bernard Cazeneuve, mais il a démenti un souhait de candidature.
En Normandie, il est un principe qui est de ne pas se dévoiler trop rapidement et le caractère taiseux est toujours à l'oeuvre.
pmf
 
Messages: 2761
Inscription: Mer 2 Déc 2015 18:56

Re: Elections régionales de 2021 pour LREM

Messagede Eco92 » Jeu 10 Déc 2020 11:34

L'Opinion nous indique que LREM a désigné ses "chefs de files" chargés d'organiser les régionales dans un certain nombre de régions. L'article indique que le parti ne souhaite pas dévoilé le casting trop tôt tout en investissant déjà des candidats, on peut imaginer qu'il s'agit bien de future tête de liste, sauf dans le cadre d'accords avec d'autres partis (deux sont annoncés), mais leur rôle est officiellement celui d'organisateurs pour le moment :

Jean-René Cazeneuve, député du Gers, Occitanie ;
Florent Boudié, député de Gironde et conseiller régional, Nouvelle Aquitaine, qui devrait s'effacer pour Geneviève Darrieussecq, secrétaire d’Etat aux Anciens combattants, ex-députée et élue locale des Landes (Modem) ;
François de Rugy, député de Loire Atlantique, ancien ministre de l'écologie et ancien président de l'assemblée nationale, Pays de la Loire ;
Daniel Labaronne, député d'Indre-et-Loire, Centre-Val de Loire, qui devrait s'effacer pour Marc Fesneau, ministre délégué aux Relations avec le parlement et ex-député du Loir-et-Cher (Modem) ;
Didier Paris, député de Côte-d'Or, Bourgogne-Franche-Comté ;
Jean-Michel Blanquer, ministre de l'éducation nationale, Ile-de-France ;
Bérangère Abba, Secrétaire d'État chargée de la Biodiversité, ancienne députée de Haute Marne, Grand Est.

https://www.lopinion.fr/edition/politique/regionales-2021-republique-en-marche-s-est-choisi-chef-file-dans-sept-231456
Eco92
Animateur du site
Animateur du site
 
Messages: 6537
Inscription: Dim 12 Juin 2011 18:43
Localisation: Mayenne

Re: Elections régionales de 2021 pour LREM

Messagede Herimene » Jeu 10 Déc 2020 14:26

On remarque en tout cas clairement que la stratégie de LREM est tout autre qu'aux Municipales et que les points lourds seront envoyés au "charbon"... pas sûr que ça suffise pour enrayer la mauvaise dynamique du mouvement aux élections locales.

On évoque souvent la nationalisation du scrutin comme pouvant aider LREM (et le RN), mais le couplage avec les Départementales pourrait finalement entraîner l'effet inverse, d'autant que la nationalisation du scrutin sera compliquée vu que les gens n'auront pas la tête aux élections (bon courage aussi pour dans le contexte actuel, appeler à faire barrage au RN, encore plus si le parti lepéniste fait moins qu'en 2015 au premier tour, ce qui est probable).
Herimene
 
Messages: 1717
Inscription: Ven 6 Jan 2012 17:37
Localisation: Saône-et-Loire

Re: Elections régionales de 2021 pour LREM

Messagede myckilem » Ven 25 Déc 2020 17:07

https://www.francetvinfo.fr/replay-radio/le-brief-politique/regionales-francois-bayrou-agace-la-majorite_4206295.html

Le MoDem lui essaye de jouer sur le plus de tableau possible. Il joue la stratégie du "ce qui est à toi est à moi et ce qui est à moi est à moi" (pour reprendre la formulation de l'article).

Je crois que LREM a essayé de forcer Bayrou à prendre position en donnant la tête de liste de la Nouvelle Aquitaine et du Centre Val de Loire au MoDem, mais force est de constater essaye de la jouer fine pour garder ses alliances à droite. Les régions visées sont les Hauts de France, le Grand Est, le PACA, la Normandie et l'Ile de France.

Je ne sais pas très bien ce que va faire le MoDem en fin de compte, mais je crois que cela va être douloureux pour tout le monde. Je vois mal le MoDem pouvoir faire la fine bouche avec deux têtes de liste dans des régions où les listes feront plus de 10 %. Bayrou espère peut-être obtenir une troisième tête de liste (et je pense au cas de Rodolphe Thomas que j'ai déjà évoqué dans le sujet sur la Normandie). Maintenant, je n'ai pas d'infos qui va dans un sens ou dans un autre.
myckilem
 
Messages: 224
Inscription: Lun 3 Sep 2018 16:37

Re: Elections régionales de 2021 pour LREM

Messagede myckilem » Sam 16 Jan 2021 10:46

Pour répondre à Herimene dans un sujet générique de LREM :

C'est un problème global pour LREM d'ailleurs, dans les régions à majorité régionale de droite le MoDem n'a quitté la majorité régionale que dans une seule : Auvergne-Rhône-Alpes, en prenant pour motif les déclarations répétées très conservatrices de Wauquiez. Et même là ce ne fut pas franchement un choix évident, il me semble qu'il y a eu d'ailleurs des dissensions assez fortes en interne sur ce sujet. Il n'y a pas de raison pour que dans les autres régions, où le MoDem assume souvent en grande partie le bilan de la majorité régionale de droite, le parti change totalement de position à quelques mois des élections, sachant en plus qu'il risque de perdre une bonne partie de ses élus en ralliant LREM.

Le MoDem n'aura par contre a priori aucune difficulté à rejoindre des listes LREM dans les régions à gauche, d'autant que LREM semblait disposer à lui donner la tête de liste en Nouvelle-Aquitaine et/ou Centre-Val-de-Loire. Mais ce sera très difficile pour LREM de conditionner l'attribution de ces 2 têtes de listes à un ralliement global du MoDem dans chaque région. LREM n'est pas vraiment en position de force, et le MoDem peut se permettre de perdre quelques élus dans des régions aujourd'hui à gauche s'il conserve son poids dans les majorités régionales dont il fait partie aujourd'hui.


En fait la situation du MoDem dans les régions où il est dans l'opposition. Il y a des régions où le MoDem n'a pas de conseillers régionaux (Bourgogne-Franche Comté et Centre Val de Loire), il y a des régions où le MoDem a peu de sortants (Occitanie une sortante, Bretagne trois sortants). Puis il reste le cas de l'AURA avec 5 sortants et de la Nouvelle Aquitaine avec 8 à 12 sortants (difficile de savoir si les dissidents UDI accueillis dans le groupe MoDem sont tous passés au MoDem).Dans ces cas, le MoDem n'a que peu de soucis a se faire pour la reconduction des sortants puisqu'à l'exception de la Nouvelle Aquitaine où le MoDem est purement et simplement incontournable, il y a peu de sortants. Bien souvent, les conseillers régionaux MoDem sont mêmes des élus locaux reconnus. Faire des listes LREM-MoDem sans les mettre en bonne place, cela va être difficile. Donc j'oserai même dire qu'il va être compliqué pour le MoDem de perdre des élus dans ces conditions.

Pour les majorités de droite, la situation est plutôt variable. Le MoDem a 9 conseillers régionaux (dont un apparenté de mémoire) dans les Hauts de France, 9 élus dans le Grand Est, 13 en Ile de France, 3 en Normandie, 4 dans le PACA, 1 en Pays de la Loire. Là, le bas blaise fortement puisqu'il est improbable que LREM puisse offrir en IDF, dans les Hauts de France ou dans le Grand Est autant d'élus au MoDem à moins de donner des places éligibles en pagaille au MoDem dans l'espoir de fusionner dans le Grand est et les Hauts de France avec la droite.

Donc effectivement du point de vue du MoDem, cela va être compliqué localement de faire passer la pilule aux élus de faire alliance partout avec LREM tout en étant conscient que sur le programme ils pourront probablement obtenir autant de la droite que de LREM. Il faut ajouter à cela qu'effectivement le MoDem ne renie pas le bilan des équipes régionales en question .

De son côté LREM n'a pas grand chose à offrir. Il va être très compliqué pour LREM de ne pas donner la tête de liste à un MoDem en Nouvelle Aquitaine. Marc Fesneau est difficilement contournable en Centre-Val-de-Loire. Donc, je vois mal LREM ne pas donner ces têtes de liste au MoDem. LREM pourrait essayer de donner une ou deux autres têtes de liste au MoDem en échange du soutien national du MoDem à toutes les listes LREM. Maintenant, cela implique de trouver des leaders locaux du MoDem qui portent. Il y a toujours Rodolphe Thomas en Normandie, Nathalie Griesbeck dans le Grand est, Bruno Joncour en Bretagne, Christophe Grudler en Bourgogne-Franche-Comté. Mais bon, je n'y crois pas trop en dehors de la Normandie.

En tout état de cause, le MoDem risque d'être courtisé de toute part et c'est une bonne position de négociation.
Dernière édition par myckilem le Sam 16 Jan 2021 14:37, édité 1 fois.
myckilem
 
Messages: 224
Inscription: Lun 3 Sep 2018 16:37

PrécédenteSuivante

Retourner vers Elections régionales de 2021

Vidéos

Découvrez notre sélection de vidéos en lien avec l'actualité.

Voir toutes les vidéos

Découvrir l'ouvrage

Découvrir l'ouvrage

Découvrez tous les ouvrages de

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 6 invités