Politiquemania

La base de données de la vie politique française

La vie politique espagnole

Forum dédié à la vie politique sur le "vieux continent". Réagissez sur les institutions européennes, les élections ou les décisions politiques de nos voisins européens.

Re: La vie politique espagnole

Messagede Eco92 » Ven 3 Mai 2019 20:44

Conséquence sémantique et amusante des élections de dimanche, le PP, qui s'est pris une vraie déculotté même s'il reste (de peu) le premier parti à droite vient de qualifier pour la première fois Vox de parti "d'extrême droite" quand il ne parlait jusqu'ici que de "parti de la droite populiste" avec lequel il pouvait gouverner. De même Ciudadanos est désormais désigné comme un "parti social-démocrate déguisé en libéral", le PP étant "le seul parti de centre droit".

J'avoue sourire.

https://www.lemonde.fr/international/article/2019/05/03/le-parti-populaire-espagnol-deboussole-par-sa-defaite-aux-legislatives_5457757_3210.html
Eco92
Animateur du site
Animateur du site
 
Messages: 5459
Inscription: Dim 12 Juin 2011 18:43
Localisation: Mayenne

Re: La vie politique espagnole

Messagede ploumploum » Sam 4 Mai 2019 14:49

Eco92 a écrit:Conséquence sémantique et amusante des élections de dimanche, le PP, qui s'est pris une vraie déculotté même s'il reste (de peu) le premier parti à droite vient de qualifier pour la première fois Vox de parti "d'extrême droite" quand il ne parlait jusqu'ici que de "parti de la droite populiste" avec lequel il pouvait gouverner. De même Ciudadanos est désormais désigné comme un "parti social-démocrate déguisé en libéral", le PP étant "le seul parti de centre droit".

J'avoue sourire.

https://www.lemonde.fr/international/article/2019/05/03/le-parti-populaire-espagnol-deboussole-par-sa-defaite-aux-legislatives_5457757_3210.html


Et dans le même temps il tend la main...au PSOE pour des "pactes de régime". https://elpais.com/politica/2019/05/02/ ... 50318.html
Signalons que le recentrage forcé et tardif de Casado pourrait impacter la viabilité du tripartisme de droite en Andalousie puisque Vox s'estime insulté.
https://elpais.com/politica/2019/05/02/ ... 80822.html
https://www.lavanguardia.com/politica/2 ... estos.html

-----


Côté catalan, signalons l’initiative de C.Puigdemont qui cherche à déclencher l'article 7 du Traité de Lisbonne contre l'Espagne, à l'instar de ce qui a été fait contre la Hongrie. Parmi les membres du comité directeur, il y a, sans surprise,Gérard Onesta, élu régional de Languedoc-Roussillon-Midi-Pyrénées
https://www.elperiodico.com/es/politica ... na-7435173
ploumploum
Animateur du site
Animateur du site
 
Messages: 15164
Inscription: Ven 11 Mar 2011 18:24
Localisation: Séquano-Dionysien

Re: La vie politique espagnole

Messagede ploumploum » Sam 25 Mai 2019 13:25

Je laisse à chacun le soin de prendre connaissance des articles ci-dessous concernant la crise catalane. Je serais intéressé par connaître l'opinion des hispanophones, des pro ou anti-catalans :
https://elpais.com/politica/2019/05/05/ ... 15113.html
cet article porte sur un incident lors d'une cérémonie d'hommage à Mauthausen

https://www.elperiodico.com/es/politica ... si-7450857
ici, on rapporte l'opinion de l'ex-président Puigdemont sur ce que devra être le dialogue entre Catalogne et Madrid
ploumploum
Animateur du site
Animateur du site
 
Messages: 15164
Inscription: Ven 11 Mar 2011 18:24
Localisation: Séquano-Dionysien

Re: La vie politique espagnole

Messagede PhB » Lun 27 Mai 2019 20:34

ploumploum a écrit:Je laisse à chacun le soin de prendre connaissance des articles ci-dessous concernant la crise catalane. Je serais intéressé par connaître l'opinion des hispanophones, des pro ou anti-catalans :
https://elpais.com/politica/2019/05/05/ ... 15113.html
cet article porte sur un incident lors d'une cérémonie d'hommage à Mauthausen

https://www.elperiodico.com/es/politica ... si-7450857
ici, on rapporte l'opinion de l'ex-président Puigdemont sur ce que devra être le dialogue entre Catalogne et Madrid

Désolé, je ne maîtrise pas suffisamment le castillan pour comprendre le message de ces articles.
PhB
 
Messages: 906
Inscription: Ven 26 Aoû 2011 22:32
Localisation: Planète Terre

Re: La vie politique espagnole

Messagede Pullo » Mer 29 Mai 2019 12:42

PhB a écrit:
ploumploum a écrit:Je laisse à chacun le soin de prendre connaissance des articles ci-dessous concernant la crise catalane. Je serais intéressé par connaître l'opinion des hispanophones, des pro ou anti-catalans :
https://elpais.com/politica/2019/05/05/ ... 15113.html
cet article porte sur un incident lors d'une cérémonie d'hommage à Mauthausen

https://www.elperiodico.com/es/politica ... si-7450857
ici, on rapporte l'opinion de l'ex-président Puigdemont sur ce que devra être le dialogue entre Catalogne et Madrid

Désolé, je ne maîtrise pas suffisamment le castillan pour comprendre le message de ces articles.

Je ne me reconnais absolument pas dans ce clivage "pro ou anti-catalans"...

En gros, dans le premier article, les catalanistes accusent le gouvernement central, à travers la commémoration à Mauthausen, d'être semblable aux régimes fascistes du siècle précédent, et de pratiquer un génocide contre les Catalans. Un parallèle excessif de mon point de vue. Le gouvernement espagnol actuel, sauf à être de mauvaise foi, ne peut être accusé d'être fasciste ou nazi.

Dans le second, Puigdemont espère que l'UE fera pression sur l'Espagne pour donner son indépendance à la Catalogne. Visiblement, il croit, comme certains souverainistes, que l'UE est un outil pour dissoudre les Etats-Nations en montant les régions contre les Etats centraux. Si c'était le cas, l'UE serait intervenue depuis belle lurette dans la crise catalane, et je ne parle pas du cas du Pays basque (les abertzale les plus ambitieux revendiquent aussi les zones bascophones en France), de l'Ecosse, de la Corse ou de la Flandre (certains flamingants radicaux revendiquent Dunkerque, Lille, Roubaix et Tourcoing pour la Flandre indépendante). Puigdemont se berce d'illusions. L'UE n'interviendra pas. S'il n'est pas le traître à la Nation que dépeignent les espagnolistes durs, il n'est ni les républicains en exil sous Franco, ni Nelson Mandela...

EDIT : quand je disais que l'UE ne fera pas de cadeau à Puigdemont. Témoin, ce post sur le fil consacré aux européennes en Espagne...
Nico a écrit:Élus députés européens, Carles Puigdemont et Antoni Comín, se sont vus refuser l'entrée au Parlement européen en vue de la délivrance notamment d'un badge temporaire.

https://www.lesoir.be/227798/article/20 ... gdemont-et
Pullo
 
Messages: 1569
Inscription: Ven 30 Mar 2012 20:25
Localisation: Paris
Avertissements: 2

Re: La vie politique espagnole

Messagede ploumploum » Jeu 30 Mai 2019 11:22

Je remercie PhB pour avoir tenté et Pullo pour avoir retranscrit assez fidèlement les articles même s'il a zappé le passage sur la critique du "nationalisme d'Etat" que pratiquerait Madrid.

Allez d'autres infos sur le cas catalan :
on apprend que la Cour Européenne des Droits de l'Homme a rejeté un recours d'élus séparatistes contre la décision du Tribunal Constitutionnel sur la suspension d'une séance du Parlement régional. Le TC avait en effet annulé la séance du 9 octobre 2017 par mesure préventive puisque C.Puigdemont prévoyait de faire une Déclaration d'indépendance

La CEDH donne raison au TC, estimant :
- que cela relevait d'une "nécessité sociale impérieuse" pour "le maintien de l'ordre et la défense des droits et libertés"
- que le Bureau du Parlement catalan a procédé à "un non-respect manifeste" de la décision du Tribunal Constitutionnel
- que les droits de l'opposition régionale ont été bafoués.


Extraits de la décision disponible en français ci dessous (j'invite donc tout le monde, partisans ou non de la cause catalane, à la lire)
http://hudoc.echr.coe.int/eng?i=001-193593

b) But légitime

32. La Cour observe qu’il n’y a pas de raisons valables de s’écarter de celles avancées par le Tribunal constitutionnel dans sa décision du 5 octobre 2017 quant au but poursuivi avec la mesure litigieuse, à savoir celle de veiller à la protection des droits et libertés des parlementaires se trouvant en minorité au Parlement catalan, vis-à-vis des éventuels abus de la majorité parlementaire. En effet, la demande de convocation de la plénière fut effectuée par les groupes parlementaires rassemblant 76 des 135 parlementaires autonomiques. La mesure du Tribunal constitutionnel avait pour but de permettre aux demandeurs d’amparo d’exercer légitimement les fonctions qui leur étaient propres (ius in officium) conformément à l’article 23 de la Constitution espagnole.

33. Compte tenu des circonstances de l’espèce, la Cour estime que la suspension poursuivait plusieurs des buts légitimes énumérés à l’article 11, notamment le maintien de la sûreté publique, la défense de l’ordre et la protection des droits et libertés d’autrui


c) Nécessité dans une société démocratique
[...]
36. En l’espèce, la Cour observe que la décision du bureau du Parlement autonomique d’autoriser la tenue de la séance plénière supposa un non-respect manifeste des décisions du Tribunal constitutionnel des 7 et 12 septembre 2017, lesquelles avaient accordé la suspension des Lois nos 19/2017 et 20/2017 respectivement. Ainsi, en adoptant la mesure de suspension provisoire, le Tribunal constitutionnel prétendait s’assurer du respect de ses propres décisions, afin de préserver ainsi l’ordre constitutionnel. À l’appui de cette approche, la Cour relève le fait qu’il ressort de l’avis produit par la Commission de Venise (voir supra) qu’il est obligatoire de se conformer aux arrêts rendus par les tribunaux constitutionnels, ces derniers étant compétents pour pouvoir adopter les mesures qu’ils estiment pertinents pour y parvenir.

37. La Cour se réfère en outre à la motivation contenue dans l’arrêt du Tribunal constitutionnel du 17 octobre 2017 concernant les irrégularités dans la procédure d’approbation de la Loi no 19/2017, à l’origine de la convocation de la séance plénière du 9 octobre. Elle rappelle à cet égard qu’un parti politique peut mener campagne en faveur d’un changement de la législation ou des structures légales ou constitutionnelles de l’État à deux conditions :
1) les moyens utilisés à cet effet doivent être en tous points légaux et démocratiques
2) le changement proposé doit lui-même être compatible avec les principes démocratiques fondamentaux . Enfin, tel que relevé dans l’arrêt rendu le 26 avril 2018 par le Tribunal constitutionnel, la Cour considère qu’il était essentiel, dans les circonstances particulières de l’affaire, d’éviter, d’une part, que les parlementaires représentant une minorité du Parlement se voient empêchés, par le biais d’une procédure irrégulière mise en place par la majorité, d’exercer légitimement les fonctions qui leur étaient propres conformément à l’article 23 de la Constitution espagnole et, d’autre part, qu’il y ait une atteinte indirecte au droit constitutionnel des citoyens à participer dans les affaires publiques à travers leurs représentants.

38. Partant, l’ingérence dans le droit des requérants à la liberté de réunion peut raisonnablement être considérée, même dans le cadre de la marge d’appréciation réduite dont disposent les États, comme répondant à un « besoin social impérieux ». Il en résulte que la suspension de la séance plénière était « nécessaire dans une société démocratique », notamment pour le maintien de la sûreté publique, la défense de l’ordre et la protection des droits et libertés d’autrui

[...]
Par ces motifs, la Cour, à l’unanimité,

Déclare la requête irrecevable.


Passage supprimé

https://elpais.com/politica/2019/05/28/ ... 31179.html

https://www.elperiodico.com/es/politica ... nt-7477148
Dernière édition par ploumploum le Jeu 30 Mai 2019 17:42, édité 1 fois.
Raison: Passage supprimé
ploumploum
Animateur du site
Animateur du site
 
Messages: 15164
Inscription: Ven 11 Mar 2011 18:24
Localisation: Séquano-Dionysien

Précédente

Retourner vers Politique en Europe

Vidéos

Découvrez notre sélection de vidéos en lien avec l'actualité.

Voir toutes les vidéos

Les compétences du conseil municipal, du maire et des adjoints

Joël Clérembaux

Les communes ont des compétences multiples, dont certaines seulement sont clairement identifiées par le Code général des collectivités territoriales ; les lois de décentralisation et la...

Découvrir l'ouvrage

La première année du mandat municipal - Guide pratique

Eric Landot

Une nouvelle mandature municipale commence. Les ennuis aussi. Les défis à relever. Les points à maîtriser très vite. Ce guide pratique vise à répondre à toutes les questions simples mais urgentes que se pose toute nouvelle équipe municipale...

Découvrir l'ouvrage

Découvrez tous les ouvrages de

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 4 invités