Politiquemania

La base de données de la vie politique française

La vie politique en Turquie

Forum dédié à la vie politique sur le "vieux continent". Réagissez sur les institutions européennes, les élections ou les décisions politiques de nos voisins européens.

Re: La vie politique en Turquie

Messagede manudu83 » Dim 24 Juin 2018 22:59

pop03 a écrit:Les résultats des consulats en France:
https://pbs.twimg.com/media/Dgejl6IXUAAbVWp.jpg:large

Recep Tayyip Erdogan:
Lyon 84.4%
Strasbourg 69.8%
Nantes 62.6%
Bordeaux 59.7%
Marseille 43.3%
Paris 42.9%
A Marseille, Erdogan est battu par Selahattin Demirtaş à 45.4%.


Sur Marseille, rien de bien surprenant la communauté turque est surtout une communauté kurde.
manudu83
 
Messages: 4128
Inscription: Mer 8 Fév 2012 20:53
Localisation: le long de la grande bleu

Re: La vie politique en Turquie

Messagede pop03 » Lun 25 Juin 2018 13:01

manudu83 a écrit:
pop03 a écrit:Les résultats des consulats en France:
https://pbs.twimg.com/media/Dgejl6IXUAAbVWp.jpg:large

Recep Tayyip Erdogan:
Lyon 84.4%
Strasbourg 69.8%
Nantes 62.6%
Bordeaux 59.7%
Marseille 43.3%
Paris 42.9%
A Marseille, Erdogan est battu par Selahattin Demirtaş à 45.4%.


Sur Marseille, rien de bien surprenant la communauté turque est surtout une communauté kurde.


Finalement, les résultats définitifs montrent qu'Erdogan l'emporte partout et même à Marseille de 5 voix (5115 voix contre 5110 voix pour Demirtaş).

France:
Recep Tayyip Erdoğan: 101 300 voix : 63,7%
Selahattin Demirtaş 30 762 voix: 19,3%
Muharrem İnce : 23 569 voix: 14,8%
http://www.hurriyet.com.tr/secim/24-haz ... -sonuclari

Parmi les autres pays:
Erdogan l'emporte très largement aux Pays Bas (73%), en Belgique (74.9%), Autriche (72.3), Allemagne (64.8%)et Norvège (56.2%).
En revanche, İnce l'emporte au Royaume-Uni (51.9%), Russie (56.6%), Italie (42.8%), USA (69.3%).
pop03
 
Messages: 1716
Inscription: Jeu 26 Fév 2015 01:04

Re: La vie politique en Turquie

Messagede cevenol30 » Ven 12 Oct 2018 23:27

La justice turque remet en liberté le pasteur américain Brunson, notamment à cause d'un temps déjà important (un an et demi) passé en détention provisoire notamment pour liens présumés avec le prédicateur musulman en exil Gülen (accusation dont la crédibilité même est sujette à caution, dira-t-on) et pour espionnage. L'administration Trump aux USA a pris fait et cause pour son concitoyen accusé, en plus du soutien aux Kurdes de Syrie qui existait déjà sous Obama, au point de déclencher (suite à sa non libération en août ainsi qu'à la situation d'une quinzaine d'autres citoyens américains en Turquie) de lourdes sanctions économiques contre la Turquie qui ont fait plonger la livre turque.
Erdogan use d'une rhétorique guerrière mais les bases économiques de son succès sont sapées (ceci dit, vu les limogeages et le musèlement de la presse, il a plus de marge qu'autrefois...)
https://www.lemonde.fr/international/ar ... _3210.html
https://www.lemonde.fr/international/ar ... _3210.html
cevenol30
 
Messages: 2761
Inscription: Lun 16 Mar 2015 00:52

Re: La vie politique en Turquie

Messagede Ramdams » Sam 30 Mar 2019 15:53

Les Turcs se rendent aux urnes demain à l'occasion des élections municipales. D'après l'article de Ouest-France, il s'agit d'un scrutin test pour l'AKP, qui domine - à l'instar des échelons nationaux - les municipalités. La popularité en baisse du parti au pouvoir et du président Erdogan, minée notamment par la récession économique, pourrait en principe profiter à l'opposition. Mais l'autoritarisme du président turc ne garantit pas des élections pleinement honnêtes, ni même un respect des résultats. Aussi, Erdogan a-t-il prévenu que "si des candidats qui ont partie liée avec le terrorisme remportent des élections, ils seront immédiatement démis et l'État nommera des administrateurs à leur poste". Avec une acceptation large du terrorisme : le simple fait d'être affilié au parti pro-kurde HDP peut suffire.

L'opposition est toutefois unie à l'occasion de ces municipales, avec notamment des listes communes entre le Parti républicain du peuple (CHP) et le Bon parti (nationaliste) et l'absence de listes HDP dans l'Ouest du pays, qui lui est défavorable, pour éviter l'éparpillement des votes qui profiterait à la majorité. L'AKP est quant à elle contrainte à des alliances quasi-systématiques avec l'extrême droite nationaliste, le Parti d'action naliste (MHP).

Les sondages, à prendre avec des pincettes, confirment un certain repli de l'AKP : Source
Istanbul, dont Erdogan a été maire entre 1994 et 1998, pourrait éventuellement basculer, tout comme la capitale Ankara, Bursa (4e ville du pays), Antalya (8e) et bien d'autres.
Ramdams
 
Messages: 449
Inscription: Dim 24 Mar 2013 11:55

Re: La vie politique en Turquie

Messagede Ramdams » Dim 31 Mar 2019 21:17

À Istanbul, le candidat de l'AKP annonce sa victoire avec 48.76 %, mais les résultats sont contestés par son opposant du CHP (48.60 %). Ceux-ci seraient très serrés, on parle d'à peine 20 000 voix de différence, une goutte d'eau vu la taille de la ville.

Mais le CHP défait l'AKP à Ankara, Antalya, Mersin, Bilecik.

Pour consulter les résultats
Ramdams
 
Messages: 449
Inscription: Dim 24 Mar 2013 11:55

Re: La vie politique en Turquie

Messagede Eco92 » Lun 1 Avr 2019 09:47

L'AFP indique l'opposition en tête à Istanbul. Mais c'est très serré et l'AKP entant demander des recomptages dans plusieurs villes.
Eco92
Animateur du site
Animateur du site
 
Messages: 5541
Inscription: Dim 12 Juin 2011 18:43
Localisation: Mayenne

Re: La vie politique en Turquie

Messagede PhB » Mar 7 Mai 2019 17:28

Je me rends compte que personne n'avait donné les résultats de ces élections. En résumé, l'AKP de Recep Tayyip Erdogan conserve la majorité absolue dans le pays mais perd de nombreuses grandes villes, dont Ankara (capitale politique) et Istanbul (capitale démographique et économique), ce qui sonne un peu comme le début de la fin pour le régime Erdogan.

Attendez... On me glisse dans l'oreille que le Haut Conseil électoral annule l'élection du maire d'Istanbul, après avoir subi moult et intenses pressions du clan Erdogan.

Il est vrai que cette élection, acquise avec seulement 13 000 voix d'avance, était très contestée par R.T. Erdogan, ancien maire de la ville. On le comprend : perdre ainsi une élection qu'il avait tripatouillée organisée et surveillée avec soin, dans son propre fief électoral, est une rebuffade insupportable. D'autant qu'il n'y a plus de scrutin majeur prévu dans les 4 prochaines années et qu'Istanbul pourrait servir de base à la construction d'une puissante opposition (ça avait bien réussi à l'AKP, en son temps). Inacceptable pour le président turc, dont l'appétit pour un pouvoir fort et incontesté et la main-mise sur la Turquie croissent avec le temps.

Heureusement le HCE a su écouter les doléances du chef de l'état et relance le jeu. Le scrutin est prévu le 23 juin.
PhB
 
Messages: 923
Inscription: Ven 26 Aoû 2011 22:32
Localisation: Planète Terre

Re: La vie politique en Turquie

Messagede Pullo » Mer 8 Mai 2019 11:14

L'enjeu de la municipale partielle à Istanbul est de savoir si le résultat sera inversé ou confirmé. S'il est confirmé, Erdogan a du souci à se faire, et il le sait...
Pullo
 
Messages: 1571
Inscription: Ven 30 Mar 2012 20:25
Localisation: Paris
Avertissements: 2

Re: La vie politique en Turquie

Messagede Nico » Dim 23 Juin 2019 17:58

Pullo a écrit:L'enjeu de la municipale partielle à Istanbul est de savoir si le résultat sera inversé ou confirmé. S'il est confirmé, Erdogan a du souci à se faire, et il le sait...


La victoire du candidat CHP Ekrem İmamoğlu se confirme, elle est plus large encore qu'au mois de mars.

Sur 99,19% des bulletins dépouillés, Ekrem İmamoğlu (CHP) obtient 54,01% des suffrages, contre Binali Yıldırım (AKP) avec 45,10% des suffrages.

Pour rappel, en mars, le candidat CHP a fini avec 48,77% des voix et le candidat AKP à 48,61%

https://www.bbc.com/news/world-europe-48739256
http://www.hurriyet.com.tr/
Nico
Animateur du site
Animateur du site
 
Messages: 3539
Inscription: Dim 3 Oct 2010 16:34
Localisation: Corrèze

Re: La vie politique en Turquie

Messagede myckilem » Dim 23 Juin 2019 18:43

Encore une preuve s'il en fallait une qu'il ne faut pas jouer avec les pieds des électeurs. Ils n'aiment pas cela et ils le rendent bien. Erdogan se prend une défaite humiliante.
myckilem
 
Messages: 114
Inscription: Lun 3 Sep 2018 16:37

PrécédenteSuivante

Retourner vers Politique en Europe

Vidéos

Découvrez notre sélection de vidéos en lien avec l'actualité.

Voir toutes les vidéos

Les marchés publics expliqués aux élus locaux

Patrice Cossalter

Le droit de la commande publique a été bouleversé début 2016. Il est d'autant plus indispensable d'intégrer ce droit nouveau que les élus ont un rôle juridique, stratégique et de management dans la commande publique...

Découvrir l'ouvrage

Les marchés publics expliqués aux élus locaux

Patrice Cossalter

Le droit de la commande publique a été bouleversé début 2016. Il est d'autant plus indispensable d'intégrer ce droit nouveau que les élus ont un rôle juridique, stratégique et de management dans la commande publique...

Découvrir l'ouvrage

Découvrez tous les ouvrages de

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 3 invités