Politiquemania

La base de données de la vie politique française

la vie politique italienne

Forum dédié à la vie politique sur le "vieux continent". Réagissez sur les institutions européennes, les élections ou les décisions politiques de nos voisins européens.

Re: la vie politique italienne

Messagede pop03 » Dim 10 Fév 2019 22:21

Abruzzes: Election régionale

Participation à 19h00: 43,00% (-2,10% par rapport à 2014)

Par province:
Chieti: 40,46% (-2,31%)
L'Aquila: 44,56% (+3,88%)
Pescara: 43,98% (-3,57%)
Teramo: 43,96% (-6,37%)
https://twitter.com/you_trend/status/10 ... 1237029892

Les résultats de l'élection régionale par province et ville en 2014:
https://elezionistorico.interno.gov.it/ ... es1=S&ms=S
pop03
 
Messages: 1626
Inscription: Jeu 26 Fév 2015 01:04

Re: la vie politique italienne

Messagede pop03 » Dim 10 Fév 2019 23:24

Abruzzes: Election régionale

Selon les premiers sondages, la coalition de droite l'emporterait avec une avance confortable sur la coalition de gauche.

Marco Marsilio (FdI/ Coalition de droite): 41-45%
Giovanni Legnini (PD/ Coalition de gauche): 30-34%
Sara Marcozzi (M5E): 22-26%
https://twitter.com/you_trend/status/10 ... -live.html


Si ce sondage se confirme, cela serait une vraie contre-performance pour le M5E avec un score très éloigné de ses 40% en 2018 pour cet état du Sud-Mezzogiorno. Je rappelle que les sondages récents de janvier donnaient au pire 32% pour Marcozzi (M5E). On n'est plus vraiment dans la marge d'erreur.
pop03
 
Messages: 1626
Inscription: Jeu 26 Fév 2015 01:04

Re: la vie politique italienne

Messagede Azertyuiop » Dim 10 Fév 2019 23:41

pop03 a écrit:
Si ce sondage se confirme, cela serait une vraie contre-performance pour le M5E avec un score très éloigné de ses 40% en 2018 pour cet état du Sud-Mezzogiorno. Je rappelle que les sondages récents de janvier donnaient au pire 32% pour Marcozzi (M5E). On n'est plus vraiment dans la marge d'erreur.

Ce n'est pas vraiment une surprise : le M5E a, et a toujours eu, de très gros problèmes pour mobiliser son électorat lors des élections locales. Cela a aussi été vrai aux dernières européennes : il se peut donc qu'une contre-performance notable soit à attendre pour celles qui arrivent en ce qui concerne le M5E. A part aux dernières municipales à Rome, et peut-être une ou deux autres exceptions, je n'ai pas le souvenir de beaucoup de scrutins locaux où le M5E a confirmé les scores de ses sondages dans les urnes.

EDIT : les projections suivantes amplifient la tendance.

Marsilio (FdI): 48.9%
Legnini (PD): 28.7%
Marcozzi (M5E): 21.2%
Azertyuiop
 
Messages: 1773
Inscription: Jeu 1 Jan 2015 13:46

Re: la vie politique italienne

Messagede pop03 » Lun 11 Fév 2019 00:21

Azertyuiop a écrit:Ce n'est pas vraiment une surprise : le M5E a, et a toujours eu, de très gros problèmes pour mobiliser son électorat lors des élections locales. Cela a aussi été vrai aux dernières européennes : il se peut donc qu'une contre-performance notable soit à attendre pour celles qui arrivent en ce qui concerne le M5E. A part aux dernières municipales à Rome, et peut-être une ou deux autres exceptions, je n'ai pas le souvenir de beaucoup de scrutins locaux où le M5E a confirmé les scores de ses sondages dans les urnes.

Un résumé des différents scrutins depuis 2013 pour le M5E dans les Abruzzes.
https://twitter.com/you_trend/status/10 ... 0266488837

Projection SWG:
Marco Marsilio (FdI/ Coalition de droite): 48.9%
Giovanni Legnini (PD/ Coalition de gauche): 28.7%
Sara Marcozzi (M5E): 21.2%
Stefano Flajani (CasaPound): 1.2%
https://twitter.com/you_trend/status/10 ... 4563058689

Dans ce cas, le M5E ferait moins bien qu'en 2014, le revers parait cinglant par rapport à 2018.
Si on observe la campagne électorale qui a eu lieu, Di Maio s'est perdu dans le Loiret pour rencontrer les gilets jaunes (optique alliance européenne? Faudrait-il qu'une liste GJ dépasse les 5% ...) pendant que Salvini semble avoir labouré la région avec de nombreux meetings.
pop03
 
Messages: 1626
Inscription: Jeu 26 Fév 2015 01:04

Re: la vie politique italienne

Messagede Azertyuiop » Lun 11 Fév 2019 00:56

Le M5E continue de se tasser dans la dernière projection et passe sous les 20% (si ça se confirme, c'est une raclée) tandis que la droite progresse encore et passe au-dessus des 50%. La gauche reprend quelques dizièmes également.

Marco Marsilio (FdI/ Coalition de droite): 50.6%
Giovanni Legnini (PD/ Coalition de gauche): 29.5%
Sara Marcozzi (M5E): 19.4%
Stefano Flajani (CasaPound): 0.5%

Dans le détail :

Coalition de droite : 50,6%

Lega : 27,3%
FI : 10,7%
FdI : 7%
UdC+ : 3,1%
AP : 2,5%

Coalition de gauche : 29,5%

LP : 9,2%
PD : 7,9%
MDP/SI : 3,3%
AI-AF : 2,3%
CPE : 2,2%
AC : 2,2%
+AC-D : 1,5%
AA-IdV : 1%

M5E : 19,4%

Heureusement qu'il y a ce système de coalition, sinon la gauche italienne ferait passer notre gauche à nous pour un modèle d'unité :D
Azertyuiop
 
Messages: 1773
Inscription: Jeu 1 Jan 2015 13:46

Re: la vie politique italienne

Messagede pop03 » Lun 11 Fév 2019 01:15

Azertyuiop a écrit:
Coalition de droite : 50,6%
Lega : 27,3%
FI : 10,7%
FdI : 7%
UdC+ : 3,1%
AP : 2,5%

Coalition de gauche : 29,5%
LP : 9,2%
PD : 7,9%
MDP/SI : 3,3%
AI-AF : 2,3%
CPE : 2,2%
AC : 2,2%
+AC-D : 1,5%
AA-IdV : 1%

M5E : 19,4%

Heureusement qu'il y a ce système de coalition, sinon la gauche italienne ferait passer notre gauche à nous pour un modèle d'unité :D

En étant dans une coalition, il faut avoir 2% pour avoir des élus. Certaines listes de gauche n'auront aucun élu.
La hausse est impressionnante pour la Lega depuis 2018 dans cette région du Sud (13.9% en 2018) et à quelques points près la Lega aurait pu gagner sans coalition sur la coalition de gauche.
Après, pour la gauche, c'était difficile de conserver cette région où l'alternance règne:
https://twitter.com/you_trend/status/10 ... 5503621123
pop03
 
Messages: 1626
Inscription: Jeu 26 Fév 2015 01:04

Re: la vie politique italienne

Messagede ploumploum » Lun 11 Fév 2019 13:08

Abruzzes (scrutin régional du 10 février)

Résultats définitifs
Inscrits : 1,211 million
Votants : 643 300 / 53,11 % (-8,44 pts par rapport à 2014)

M.Marsilio (Fdi/coalition de droite) : 299 949 voix / 48,03 % --> élu Président de la région
G.Legnini (PD/coalition de gauche) : 195 394 voix / 31,28 %
S.Marcozzi (M5E) : 126 165 voix / 20,20 %
S.Flajani (Casapound) : 2 974 voix / 0,47 %

Concernant l'assemblée régionale, ça donne 18 sièges à droite/ 6 à gauche et 7 au M5E.
La Lega passe de 0 à 10 sièges.

Droite : 18 sièges (+11) dont le siège du Président
- 10 Lega (+10)
- 3 Forza Italia (-2)
- 3 Fratelli d'Italia (+3)
- 2 DIvers (=)

Gauche : 6 sièges (-12) dont un siège pour G.Legnini, 2ème de la course présidentielle.
- 4 PD (-7)
- 2 DIvers (-5)

M5E : 7 sièges (+1)

https://elezioni.interno.gov.it/regiona ... I130000000
ploumploum
Animateur du site
Animateur du site
 
Messages: 15007
Inscription: Ven 11 Mar 2011 18:24
Localisation: Séquano-Dionysien

Re: la vie politique italienne

Messagede pop03 » Lun 11 Fév 2019 15:01

On constate que le nombre important de listes de gauche a pénalisé la coalition de gauche pour obtenir des élus:

G.Legnini (PD/coalition de gauche) : 195 394 voix / 31,28 % --> 6 élus
S.Marcozzi (M5E) : 126 165 voix / 20,20 % --> 7 élus

Le plus représentatif dans la province de Chieti:
UG: 53 398 voix / 30,53% --> 1 élu
M5E: 41 916 voix / 23,96% --> 3 élus

Au passage, on notera que la gauche signe son pire score historique depuis 1995 dans cette région (depuis que ce mode de scrutin existe). C'est aussi le pire score pour Forza Italia depuis 1995 et qui arrive à perdre des élus alors qu'elle bascule de l'opposition à la majorité. C'est assez particulier.
pop03
 
Messages: 1626
Inscription: Jeu 26 Fév 2015 01:04

Re: la vie politique italienne

Messagede ploumploum » Lun 18 Fév 2019 18:46

ploumploum a écrit:5 autres conseils régionaux seront renouvelés cette année : Sardaigne (24 février)[...]


Élection régionale de Sardaigne de 2019 (24 février)

Comme pour les Abruzzes, le centre-gauche pourrait perdre cette région (re)conquise il y a 5 ans. Et le M5E, qui avait largement dominé en 2018 (plus de 42 % des voix et obtention des 9 sièges uninominaux au Parlement), pourrait subir un nouvel effondrement.

L'assemblée régionale est composée de 60 élus dont un siège pour le Président élu et un siège pour le candidat arrivé en seconde position.
Accès à la répartition des sièges : 5 % pour les listes sans coalition, 10 % pour les listes de coalition
Prime majoritaire :
- de 60 % pour la coalition du président élu si ce dernier a un score > 40 %
- de 55 % si score présidentiel compris entre 25 et 40 %

- aucune prime en dessous si score présidentiel en dessous de 25 %



Résultats de 2014

Votants : 52,34 %

Francesco Pigliaru (PD/Centre-gauche) : 42,45 % (vote présidentiel) / 36 sièges
Ugo Cappellacci (FI/centre-droit), alors président sortant : 39,65 % / 24 sièges
Autres (4) : 17,87 %

Le M5E ne s'était pas présenté au scrutin.


Les principaux candidats cette année sont :
Massimo Zedda (PD/ coalition de gauche avec notamment Liberi e Uguali), maire de Cagliari
Christian Solinas, leader du parti régionaliste Partito Sardo d'Azione, il est sénateur depuis 2018 (comme apparenté Ligue du Nord). Il est le candidat de la coalition de droite. (UdC, Ligue, FI, FdI)
Francesco Desogus (M5E)

Dans un sondage publié fin janvier, C.Solinas (Droite) était donné vainqueur avec 33 à 37 %, devant M.Zedda (Gauche) avec 29 à 33 % et F.Desogus (M5E) crédité de seulement 22 à 26 %
http://www.ansa.it/sardegna/notizie/201 ... 074a6.html
ploumploum
Animateur du site
Animateur du site
 
Messages: 15007
Inscription: Ven 11 Mar 2011 18:24
Localisation: Séquano-Dionysien

Re: la vie politique italienne

Messagede pop03 » Dim 24 Fév 2019 13:14

Sardaigne: Election régionale
Participation à 12h00: 16.74% (+2.24 par rapport à 2014).
https://www.regione.sardegna.it/j/v/276 ... re=12&dc=1
pop03
 
Messages: 1626
Inscription: Jeu 26 Fév 2015 01:04

PrécédenteSuivante

Retourner vers Politique en Europe

Vidéos

Découvrez notre sélection de vidéos en lien avec l'actualité.

Voir toutes les vidéos

Guide de l'élu délégué à l'économie et à l'emploi

Jérôme Dupuis

Ce guide dresse une synthèse des leviers d'action au service de l'économie et de l'emploi communaux, sans oublier les articulations avec l'intercommunalité, acteur désormais essentiel du domaine. Il s'attache aussi à répondre aux questions suivantes...

Découvrir l'ouvrage

Les compétences du conseil municipal, du maire et des adjoints

Joël Clérembaux

Les communes ont des compétences multiples, dont certaines seulement sont clairement identifiées par le Code général des collectivités territoriales ; les lois de décentralisation et la...

Découvrir l'ouvrage

Découvrez tous les ouvrages de

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 2 invités