Politiquemania

La base de données de la vie politique française

La vie politique en Belgique

Forum dédié à la vie politique sur le "vieux continent". Réagissez sur les institutions européennes, les élections ou les décisions politiques de nos voisins européens.

Re: La vie politique en Belgique

Messagede Eco92 » Dim 9 Déc 2018 11:24

ploumploum a écrit:
cevenol30 a écrit:La signature du "pacte de Marrakech" onusien sur les migrations a donné lieu à un pataquès fragilisant la coalition belge incluant la N-VA. Ce parti nationaliste flamand a voté contre la signature du pacte tout en restant au gouvernement, le Vlaams Belang a voté contre aussi, les autres partis de gouvernement et 4 partis d'opposition (la plupart des élus d'opposition probablement; l'article ne précise pas lesquels) ayant voté pour la ratification.

https://www.lemonde.fr/international/ar ... _3210.html


La N-VA a tout simplement commencé sa campagne électorale pour les élections législatives qui se tiendront dans seulement 5 mois et demi et alors qu'il semble en recul dans les dernières enquêtes (autour de 25-26 % en Flandre contre 32,4 en 2014)
Pas sûr cependant que cette tentative de dynamitage soit réellement appréciée vu la proximité de l’échéance électorale.


D'autant que le reste du gouvernement a été cohérent en soulignant la rupture du pacte (même s'il faut admettre que le rejet par la NVA est cohérent aussi), la NVA quitte le gouvernement et replonge le pays dans la crise gouvernementale. On pourrait sans doute avoir des élections anticipées, de peu, mais l'analyse est une NVA irresponsable qui fait des petits calculs. Pas sur que leur stratégie soit bonne.

https://www.rtbf.be/info/belgique/detail_olivier-maingain-la-n-va-hors-jeu-une-victoire-du-parlement?id=10093207
Eco92
Animateur du site
Animateur du site
 
Messages: 7160
Inscription: Dim 12 Juin 2011 18:43
Localisation: Mayenne

Re: La vie politique en Belgique

Messagede ploumploum » Mar 18 Déc 2018 20:59

A l'issue d'une séance à la Chambre, le Premier Ministre Charles Michel annonce sa démission après avoir constaté une majorité de refus sur son appel à "une coalition de bonne volonté" et alors que Socialistes (wallons et flamands) et écolos avaient annoncé une motion de défiance face au refus du Premier Ministre de solliciter la confiance des députés après le remaniement engendré par le départ des nationalistes flamands.
http://www.lalibre.be/actu/politique-be ... c91c07ac2f
http://www.lefigaro.fr/flash-actu/2018/ ... ission.php

Plus tôt dans la journée, C.Michel avait acté le caractère minoritaire de son Gvt en mettant fin aux discussions sur le Budget 2019 avec la N-VA (qui avait dans un premier temps annoncé maintenir un soutien sur le texte avant de faire monter les enchères)
ploumploum
 
Messages: 15640
Inscription: Ven 11 Mar 2011 18:24
Localisation: Séquano-Dionysien

Re: La vie politique en Belgique

Messagede ploumploum » Ven 21 Déc 2018 13:18

ploumploum a écrit:A l'issue d'une séance à la Chambre, le Premier Ministre Charles Michel annonce sa démission après avoir constaté une majorité de refus sur son appel à "une coalition de bonne volonté" et alors que Socialistes (wallons et flamands) et écolos avaient annoncé une motion de défiance face au refus du Premier Ministre de solliciter la confiance des députés après le remaniement engendré par le départ des nationalistes flamands.
http://www.lalibre.be/actu/politique-be ... c91c07ac2f
http://www.lefigaro.fr/flash-actu/2018/ ... ission.php

Plus tôt dans la journée, C.Michel avait acté le caractère minoritaire de son Gvt en mettant fin aux discussions sur le Budget 2019 avec la N-VA (qui avait dans un premier temps annoncé maintenir un soutien sur le texte avant de faire monter les enchères)


Le Roi ayant accepté la démission du Gouvernement Michel, ce dernier se retrouve à "expédier les affaires courantes" en attendant les élections de mai 2019 (le scrutin anticipé a été écarté)
http://www.lalibre.be/actu/politique-be ... d2f75f0a6a
ploumploum
 
Messages: 15640
Inscription: Ven 11 Mar 2011 18:24
Localisation: Séquano-Dionysien

Re: La vie politique en Belgique

Messagede cevenol30 » Ven 21 Déc 2018 20:49

Pas de tentative, donc, de refaire une coalition d'ici mai?
cevenol30
 
Messages: 2780
Inscription: Lun 16 Mar 2015 00:52

Re: La vie politique en Belgique

Messagede Eco92 » Sam 22 Déc 2018 11:33

Non, le gouvernement d'affaires courante ne peut pas faire de grandes transformation mais reste en poste jusqu'aux élections prévues. Charles Michel reste donc premier ministre.

Ce n'est pas nouveau en Belgique, Yves Letterme avait dirigé un gouvernement d'affaires courantes durant 541 jours (ce qui ne les ont pas empêché de prendre la présidence tournante de l'UE), ce qui avait beaucoup amusé à l'époque est que la croissance avait été très bonne et avait même repris du poil de la bête. Bon personellement je ne mise pas tout sur cette notion mais ça avait un côté amusant.
Eco92
Animateur du site
Animateur du site
 
Messages: 7160
Inscription: Dim 12 Juin 2011 18:43
Localisation: Mayenne

Re: La vie politique en Belgique

Messagede Républicain67 » Sam 22 Déc 2018 13:23

Peu de partis sont pour des élections anticipées. Les partis traditionnels (socialistes, libéraux, démocrates-chrétiens) y sont plutôt opposés, vu qu'ils savent (surtout depuis les élections communales et provinciales du 14 octobre) qu'ils ont beaucoup a perdre lors d'un nouveau scrutin. D'après de récents sondages, la N-VA reste puissante en Flandre, alors que Groen et le Vlaams Belang progressent . Les partis traditionnels (CD&V, Open VLD, SP.A) reculent. Côté francophone, c'est surtout Ecolo et le PTB, ainsi qu'à moindre mesure le Parti populaire. Le PS, MR, le CDH, ainsi que DéFI semblent à la peine. https://www.lesoir.be/196414/article/2018-12-19/en-flandre-seuls-la-n-va-et-le-vlaams-belang-veulent-des-elections-anticipees
Républicain67
 
Messages: 3516
Inscription: Jeu 17 Jan 2013 10:57
Avertissements: 1

Re: La vie politique en Belgique

Messagede ploumploum » Sam 22 Déc 2018 18:53

cevenol30 a écrit:Pas de tentative, donc, de refaire une coalition d'ici mai?


Il y en a déjà eu une mais le Premier Ministre a dit non à sa manière :
- outre la sollicitation de la confiance après le remaniement, l'opposition de gauche (socialistes et écolos) a tenté de jouer la carte du "pouvoir sans y être" (afin de mieux se préparer/être bien vue pour le scrutin de 2019) en proposant notamment des mesures sociales lors du débat de mardi : Charles Michel n'y a pas répondu favorablement, d'où l'annonce d'une motion de censure
http://www.lalibre.be/actu/politique-be ... c91c0c777f

- rejet des revendications de la N-VA (notamment sur le plan institutionnel) en échange d'un soutien sur le Budget 2019

Et négocier avec les autres ne sert à rien ou presque dans la mesure où le bloc (N-VA + Socialistes + Ecolos) dépasse la majorité absolue (autour de 80 sièges sur 150 à eux trois)

Républicain67 a écrit:Peu de partis sont pour des élections anticipées. Les partis traditionnels (socialistes, libéraux, démocrates-chrétiens) y sont plutôt opposés


Situation paradoxale (typiquement belge ? // vouloir faire chuter le Gvt sans pour autant participer à un autre ou accélérer le calendrier) qui donne l'impression :
- que l'opposition de gauche a partiellement raté son coup (pas d'inflexion sociale)
- que la motion de défiance était "insincère" ou du moins résultait d'une manœuvre politico-électorale : affaiblir l'exécutif sortant (limiter ses pouvoirs) et le rendre impopulaire (à cause de "son inaction") en vue des élections. C'est assez risqué.

Eco92 a écrit:Non, le gouvernement d'affaires courantes ne peut pas faire de grandes transformation mais reste en poste jusqu'aux élections prévues. Charles Michel reste donc premier ministre.

Ce n'est pas nouveau en Belgique, Yves Leterme avait dirigé un gouvernement d'affaires courantes durant 541 jours


On a retenu "les 541 jours"* mais en réalité la période dite de "gestion des affaires courantes" a duré plus longtemps (autour de 590 jours) puisque le Gouvernement Leterme II avait démissionné dès fin avril 2010 (et le blocage politique avait engendré la tenue d'élections anticipées pour juin de la même année)

* : qui correspond à la période allant du 13 juin 2010 (jour des élections fédérales anticipées) au 6 décembre 2011 (jour de la prise de fonctions du Gvt Di Rupo)
ploumploum
 
Messages: 15640
Inscription: Ven 11 Mar 2011 18:24
Localisation: Séquano-Dionysien

Re: La vie politique en Belgique

Messagede Républicain67 » Sam 22 Déc 2018 19:33

D'après un récent sondage, le MR de Charles Michel est en grande difficulté en Wallonie, où il risque de devenir le troisième parti, derrière Ecolo. En Flandre, Groen n'est plus très loin de l'OPEN VLD et du CD&V. https://www.rtbf.be/info/belgique/detail_barometre-politique-vague-verte-recul-ps-et-mr-n-va-moins-triomphante?id=10100433
Républicain67
 
Messages: 3516
Inscription: Jeu 17 Jan 2013 10:57
Avertissements: 1

Re: La vie politique en Belgique

Messagede alamo » Dim 23 Déc 2018 10:28

Eco92 a écrit:Non, le gouvernement d'affaires courante ne peut pas faire de grandes transformation mais reste en poste jusqu'aux élections prévues. Charles Michel reste donc premier ministre.

Ce n'est pas nouveau en Belgique, Yves Letterme avait dirigé un gouvernement d'affaires courantes durant 541 jours (ce qui ne les ont pas empêché de prendre la présidence tournante de l'UE), ce qui avait beaucoup amusé à l'époque est que la croissance avait été très bonne et avait même repris du poil de la bête. Bon personellement je ne mise pas tout sur cette notion mais ça avait un côté amusant.


Ce n'est pas forcément étonnant.
La magie de la technocratie (en Belgique comme en France) fait que privée de directives politiques la machine de l'Etat tourne toute seule, gère les affaires courantes dans la continuité (rappelons qu'en Belgique les salaires étaient et sont peut-être toujours indexés sur l'inflation, hérésie pour les néo-libéraux de la Commission Européenne, pas loin de sortir les crucifix et les gousses d'aile devant une telle horreur...).

Tant que personne ne vient prendre une décision aberrante inspirée par la doxa libérale européiste, ça marche...
Si on démolit les recettes de l'Etat par des décisions dogmatiques et il faut bien au service d'une petite oligarchie financière (aussi bien la suppression de l'ISF que la privatisation de l'énergie ou des autoroutes en passant par le CICE et autres), on casse la mécanique.
On constatera d'ailleurs avec Macron une règle générale : les ultra-libéraux creusent toujours les déficits publics en même temps qu'ils appauvrissent la majorité de la population.
Sur un secteur que je connais bien, le sabrage des APL et la volonté de détruire (ou de privatiser) le système de logement social provoque déjà une chute de la production de logements (et de la rénovation de l'existant) qui va entraîner une perte de recettes fiscales bien supérieure aux économies de bouts de chandelle opérés, sur le dos des plus démunis, par les petits comptables courtelino-kafkaiens de Bercy...

Donc on a pu dire que la Belgique ne s'était jamais aussi bien portée que lorsqu'elle n'avait pas de Gouvernement.
On peut penser dans le contexte actuel qu'il en serait de même ici. En tout cas sans ce Gouvernement là...
alamo
 
Messages: 3281
Inscription: Lun 16 Avr 2012 14:22

Re: La vie politique en Belgique

Messagede Eco92 » Mar 17 Mar 2020 10:18

Sophie Wilmès, Première ministre (Mouvement réformateur, centre droit francophone) de Belgique d'un gouvernement d'affaires courantes depuis octobre 2019, vient d'obtenir, fait incroyable en Belgique, le soutien de 11 partis pour obtenir des pouvoirs spéciaux afin de faire face à la crise sanitaire. Son gouvernement d'affaires courantes prend donc fin et elle est chargée de mettre en place un "gouvernement d'urgence" et de proposer un programme au Parlement.

Ce gouvernement se voit confier des pouvoirs spéciaux (autrefois appelés "pouvoirs extraordinaires") afin de pouvoir agir rapidement face au Cocvid19. D'ordinaire utilisé lors d'une guerre, son gouvernement pourra promulguer des "arrêtés royaux de pouvoirs spéciaux" qui évitent le processus législatifs et s'appliquent à tous les paliers de gouvernements. Ces arrêtés restent limités dans le temps et devraient passer par un vote pour être inscrits définitivement.

Sophie Wilmès, première femme à la tête d'un gouvernement belge, quitte donc son intérim puisque le Sénat et l'Assemblée ont validé sont statut de première ministre de plein exercice.

https://histoiresroyales.fr/roi-philippe-nomme-premiere-ministre-sophie-wilmes-gouvernement-pouvoirs-speciaux/
Eco92
Animateur du site
Animateur du site
 
Messages: 7160
Inscription: Dim 12 Juin 2011 18:43
Localisation: Mayenne

PrécédenteSuivante

Retourner vers Politique en Europe

Vidéos

Découvrez notre sélection de vidéos en lien avec l'actualité.

Voir toutes les vidéos

Guide des usages, du protocole et des relations publiques

Collectif

Les questions protocolaires sont généralement source d'un grand stress dans les collectivités locales. Comment composer une table d'honneur ? Comment aligner les drapeaux devant un bâtiment public ? Quel est l'ordre des discours lors d'une inauguration ?...

Découvrir l'ouvrage

Découvrir l'ouvrage

Découvrez tous les ouvrages de

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 1 invité