Politiquemania

La base de données de la vie politique française

Etats-Unis : Midterm elections 2014

Ce forum permet de réagir sur tous les évènements politiques qui ne concernent ni la France ni l'Europe. Exprimez-vous sur les élections, décisions ou nominations dans le reste du monde.

Etats-Unis : Midterm elections 2014

Messagede ploumploum » Mar 17 Juin 2014 17:06

Les républicains vont-il récupérer la majorité au Sénat ?

Voilà le principal enjeu des élections de mi-mandat qui auront lieu début novembre, puisqu'il semble acquis que les républicains conserveront la majorité à la Chambre des Représentants.(435 sièges)

Le renouvellement au Sénat concerne la série II (33 sièges), celle élue en 2008, année d'élection de Barack Obama à la Présidence des États-Unis
De plus, 3 sièges de la série III sont remis en jeu dans le cadre d’élections partielles.

Il y a donc 36 sièges qui sont remis en jeu.

Sénat des Etats-Unis :

Démocrates : 53 sièges dont 21 concernés par les élections (20 série II / 1 série III)
Républicains : 45 sièges dont 15 concernés les élections (13 série II / 2 série III)
Indépendants (proches des démocrates) : 2

Les dernières projections de Real Clear Politics donnent 52 sièges aux Républicains et 48 pour les démocrates.

Chaque camp serait assuré d'obtenir au moins 46 sièges.



Pour la Chambre des Représentants , le GOP est crédité de 230 sièges. Les démocrates sont crédités de 188 sièges
17 sièges incertains.
Il y aurait donc stabilité puisqu'aux élections de 2012, le GOP avait obtenu 234 sièges et les démocrates pointaient à 201 sièges.
ploumploum
 
Messages: 15700
Inscription: Ven 11 Mar 2011 18:24
Localisation: Séquano-Dionysien

Re: Etats-Unis : Midterm elections 2014

Messagede ligerien » Mar 17 Juin 2014 18:03

A la chambre des représentants, le découpage électoral rend la situation très stable, oscillant entre une faible ou majorité un peu plus confortable pour les républicains quoi qu'il en soit.

Du côté du Sénat, c'est un renouvellement par tiers, avec de forts virements de bord suivant le moment : en même temps et dans le même sensque l'élection du Président, ou sur des midterms dans ce cas assez généralement contre le Président. Si les républicains récupèrent une petite majorité cette année, ils devraient la reperdre dans 2 ans avec la remise en jeu du désastreux 1er midterm d'Obama.
ligerien
Animateur du site
Animateur du site
 
Messages: 1555
Inscription: Mer 12 Jan 2011 16:54
Localisation: Loire
Messages : 2 (détails)

Re: Etats-Unis : Midterm elections 2014

Messagede Jean-Philippe » Jeu 19 Juin 2014 20:40

Lors des primaires internes à chaque camp, il y a eu comme toujours des surprises.
Dans le camp républicain, on peut citer la défaite d'Eric Cantor, numéro 2 de la Chambre des représentants (l'équivalent du président de groupe) depuis janvier 2011, élu de la 7e circonscription de Virginie, battu par David Brat, un candidat du Tea Party qui lui reprochait son opposition insuffisamment forte à Obama, parlant de son « laxisme » en matière d'immigration.
Cantor briguait son 8e mandat (de deux ans) et son nom circulait pour succéder à John Boehner à la tête de la chambre. Malgré le soutien du patronat et un budget beaucoup plus important, David Brat l'a emporté avec 55% mardi 10 juin. (source).

PS : je viens de voir que Corondar en a parlé de manière plus complète dans un autre sujet : désolé pour la redite.

Outre les élections concernant le Congrès, il y a une multitude de scrutins locaux. De plus, 36 des 50 Etats américains élisent leur gouverneur lors de ces élections, 34 pour un mandat de 4 ans, et 2 (le Vermont et le New Hampshire) pour deux ans.

Les deux dernières fois où des élections de Midterm ont été un succès (progression de son camp dans les deux assemblées) pour le président en place sont 2002 pour Bush (8 sièges gagnés à la Chambre et 2 au Sénat) et en 1934 pour Roosevelt (+9 dans les deux assemblées). En 1998, c'était un quasi statu quo pour Clinton (+5 sièges à la Chambre, stabilité au Sénat, les démocrates restant minoritaires dans les deux chambres).
Source : Wikipédia
Dernière édition par Jean-Philippe le Jeu 19 Juin 2014 21:00, édité 1 fois.
Raison: double info
Jean-Philippe
Animateur du site
Animateur du site
 
Messages: 9288
Inscription: Sam 26 Sep 2009 21:11
Localisation: Mayenne

Re: Etats-Unis : Midterm elections 2014

Messagede Jean-Philippe » Jeu 19 Juin 2014 22:03

Les 4 sénateurs démocrates sortants qui se retirent sont :
- Tim Johnson (né en 1946, 3 mandats), réélu avec 63% en 2008 dans le Dakota du Sud
- Tom Harkin (né en 1939, 5 mandats), réélu avec 63% en 2008 dans l'Iowa
- Carl Levin (né en 1934, 6 mandats, soit depuis 1978), réélu avec 63% en 2008 dans le Michigan
- Jay Rockefeller (né en 1937, 5 mandats), réélu avec 64% en 2008 en Virginie-Occidentale

Les 2 sénateurs républicains sortants qui se retirent sont :
- Mike Johanns (né en 1950, un mandat), élu avec 58% en 2008 dans le Nebraska
Saxby Chambliss (né en 1943, 2 mandats), réélu avec 57% en 2008 en Géorgie

Plus de détails avec les candidats sur cette page de Wikipedia en anglais
Jean-Philippe
Animateur du site
Animateur du site
 
Messages: 9288
Inscription: Sam 26 Sep 2009 21:11
Localisation: Mayenne

Re: Etats-Unis : Midterm elections 2014

Messagede ploumploum » Jeu 19 Juin 2014 22:15

Eric Cantor ayant été battu, un nouveau majority leader (chef du groupe de la majorité) a été élu pour le remplacer dès le 1er août.. Il s'agit de Kevin McCarthy, représentant de Californie depuis 2007 (22ème puis 23ème district).

Il était depuis 2011 le majority Whip (n°3 du groupe parlementaire), celui qui se charge de la discipline et de la tactique parlementaire.


Fait intéressant, Kevin McCarthy est remplacé à ce poste par Steve Scalise, représentant de Louisiane depuis 2008 et surtout membre du Tea Party.

http://www.lefigaro.fr/flash-actu/2014/ ... u-chef.php
ploumploum
 
Messages: 15700
Inscription: Ven 11 Mar 2011 18:24
Localisation: Séquano-Dionysien

Re: Etats-Unis : Midterm elections 2014

Messagede Corondar » Lun 23 Juin 2014 13:05

Pour la chambre, pas de gros changements en perspective.
Pour le Sénat, c'est plus intéressant. La partie s'annonce difficile pour les démocrates. La série qui est renouvelée ici fut élue en 2008, sur fond d'obamania, dans des États parfois très républicains. Et les midterm sont rarement bénéfiques à la majorité présidentielle.
Cela dit, en 2012 aussi on pronostiquait un basculement du Sénat. Et pourtant, grâce aux dérapages de certains candidats Tea Party, les démocrates avaient réussi à conforter leur majorité. Je pense que ça jouera moins cette année, mais si Obama est majoritairement impopulaire, le pouvoir législatif dans son ensemble et le parti républicain en particulier le sont encore plus.
Je pense que la majorité se fera à 51/49, voire un 50/50. La chance des démocrates c'est que les sièges des 2 indépendants (qui penchent plutôt de leur côté) ne sont pas mis en jeu ici.
Corondar
Animateur du site
Animateur du site
 
Messages: 4844
Inscription: Mar 26 Jan 2010 01:57
Messages : 1 (détails)

Re: Etats-Unis : Midterm elections 2014

Messagede ploumploum » Mer 25 Juin 2014 17:49

Il y a failli avoir une nouvelle surprise :
Chris McDaniel, membre du Sénat de Mississippi et candidat du Tea Party, n'a pas été loin de l'emporter dans la primaire du GOP pour le scrutin sénatorial dans l’État du Mississippi.

Il a été battu en étant devancé de seulement 6700 voix par le sénateur sortant, Thad Cochran, en poste depuis 1978.

Thad Cochran représente pour les sympathisants du Tea Party le parti républicain traditionnel, plus habile à négocier des crédits fédéraux pour leur Etat qu'à réduire le déficit public et le rôle de l'Etat fédéral, une priorité du mouvement.


http://www.lefigaro.fr/flash-actu/2014/ ... -party.php

http://www.nytimes.com/2014/06/25/us/po ... ckage&_r=0
ploumploum
 
Messages: 15700
Inscription: Ven 11 Mar 2011 18:24
Localisation: Séquano-Dionysien

Re: Etats-Unis : Midterm elections 2014

Messagede Corondar » Jeu 11 Sep 2014 12:54

Petits points à l'approche de ces Midterms :
1) Contrairement aux dernières sénatoriales, les candidats Tea Party n'ont pas réussi à faire tomber de candidats républicains dits de "l'establishment" lors des primaires. Certains ont du batailler, les scores ont parfois été serrés, mais tous les sortants qui se représentaient et les favoris du parti l'ont emporté. C'est plutôt bon signe pour les républicains (en 2012, les démocrates avaient pu accroître leur majorité au Sénat grâce à la victoire de certains Tea Party dans les primaires).
Pour les élections au Congrès, on a eu quelques surprises déjà évoquées par contre au niveau des primaires républicaines. Mais avec des circonscriptions très gerrymandées ça ne devrait pas avoir d'impact sur les élections générales.
Bref, il se confirme une absence de suspens pour le Congrès (les républicains devraient conserver leur majorité facilement), et un scenario très serré au Sénat (les démocrates vont reculer, mais conserveront-ils tout de même une petite majorité à l'arraché ?).
2) Les démocrates ont déjà fait une croix sur le Montana, le Dakota du Sud et la Virginie Occidentale (ils perdront ces 3 sièges que des blue dogs détenaient jusque là).
Tous les regards se tournent vers le Colorado, l'Iowa, la Géorgie, le Michigan (très léger avantage pour les démocrates dans ces 4 états) et l'Arkansas, la Louisiane, la Caroline du Nord (très léger avantage pour les républicains dans ces 3 là, le problème pour les démocrates c'est que ce sont là des états où les sortants se représentent et sont démocrates !).
Dans le Kansas, c'est très serré entre le candidat républicain et un "indépendant", Greg Orman (dont je ne connais absolument pas le parcours, ni les positions, si un membre du forum a plus d'infos sur le bonhomme...), le démocrate s'étant retiré, mais il semble que les autorités républicaines de l’état renâcle (officiellement pour des raisons techniques) à le retirer de la course. Il continue à être pointé autour de 10% par les derniers sondages (et il semble bien que ces 10% se reporteraient plus sur l'indépendant en cas d'absence de ticket démocrate le jour J).

Si on fait un petit bilan des sondages actuels, on est soit à 50/50, soit à 51/49 pour l'un ou l'autre des camps. Personnellement j'hésite entre le 50/50 ou le 51/49 en faveur des républicains.
Corondar
Animateur du site
Animateur du site
 
Messages: 4844
Inscription: Mar 26 Jan 2010 01:57
Messages : 1 (détails)

Re: Etats-Unis : Midterm elections 2014

Messagede Zanas » Ven 12 Sep 2014 13:52

Corondar a écrit:Petits points à l'approche de ces Midterms :
1) Contrairement aux dernières sénatoriales, les candidats Tea Party n'ont pas réussi à faire tomber de candidats républicains dits de "l'establishment" lors des primaires. Certains ont du batailler, les scores ont parfois été serrés, mais tous les sortants qui se représentaient et les favoris du parti l'ont emporté. C'est plutôt bon signe pour les républicains (en 2012, les démocrates avaient pu accroître leur majorité au Sénat grâce à la victoire de certains Tea Party dans les primaires).
Pour les élections au Congrès, on a eu quelques surprises déjà évoquées par contre au niveau des primaires républicaines. Mais avec des circonscriptions très gerrymandées ça ne devrait pas avoir d'impact sur les élections générales.
Bref, il se confirme une absence de suspens pour le Congrès (les républicains devraient conserver leur majorité facilement), et un scenario très serré au Sénat (les démocrates vont reculer, mais conserveront-ils tout de même une petite majorité à l'arraché ?).
2) Les démocrates ont déjà fait une croix sur le Montana, le Dakota du Sud et la Virginie Occidentale (ils perdront ces 3 sièges que des blue dogs détenaient jusque là).
Tous les regards se tournent vers le Colorado, l'Iowa, la Géorgie, le Michigan (très léger avantage pour les démocrates dans ces 4 états) et l'Arkansas, la Louisiane, la Caroline du Nord (très léger avantage pour les républicains dans ces 3 là, le problème pour les démocrates c'est que ce sont là des états où les sortants se représentent et sont démocrates !).
Dans le Kansas, c'est très serré entre le candidat républicain et un "indépendant", Greg Orman (dont je ne connais absolument pas le parcours, ni les positions, si un membre du forum a plus d'infos sur le bonhomme...), le démocrate s'étant retiré, mais il semble que les autorités républicaines de l’état renâcle (officiellement pour des raisons techniques) à le retirer de la course. Il continue à être pointé autour de 10% par les derniers sondages (et il semble bien que ces 10% se reporteraient plus sur l'indépendant en cas d'absence de ticket démocrate le jour J).

Si on fait un petit bilan des sondages actuels, on est soit à 50/50, soit à 51/49 pour l'un ou l'autre des camps. Personnellement j'hésite entre le 50/50 ou le 51/49 en faveur des républicains.

Question terminologie, le Congrès est l'ensemble du parlement, Chambre et Sénat. Il vaut donc mieux parler de Chambre (des représentants) pour parler de la "House of Representatives".

Orman dans le Kansas est semble-t-il un ancien proche de Ross Perot, cet indépendant qui avait eu en 1992 l'un des plus hauts scores pour un "troisième parti" à l'élection présidentielle. Il semble qu'il soit potentiellement aussi démo- que répu-compatible, mais qu'il penche plutôt pour les démocrates. Ceux-ci ont préféré laisser tomber leur calamiteux candidat, dont le retrait est apparemment assez connu dans le public pour qu'il ne recueille plus grand chose lors du vote. Ils ont préféré faire élire un candidat susceptible de voter avec eux la moitié du temps que jamais (un Républicain).

En ce qui concerne les gouverneurs, 36 doivent être élus. Six États sont principalement sur le fil : Michigan, Wisconsin, Illinois autour des grands lacs, l'éternelle Floride, et Maine et Connecticut en Nouvelle-Angleterre. D'après les plus fines moyennes de sondage et les prédictions des pifomètres les mieux étalonnés, les démocrates pourraient gagner deux gouverneurs supplémentaires au total, les républicains en perdant deux.

Voir bien sûr l'excellent Atlas de Dave Leip pour plus de précisions.
Zanas
 
Messages: 568
Inscription: Ven 31 Jan 2014 15:10
Localisation: Paris

Re: Etats-Unis : Midterm elections 2014

Messagede Corondar » Sam 13 Sep 2014 09:48

Zanas a écrit:Question terminologie, le Congrès est l'ensemble du parlement, Chambre et Sénat. Il vaut donc mieux parler de Chambre (des représentants) pour parler de la "House of Representatives".


Du problème de regarder House of Cards en VO : à force d'entendre les représentants se donner du Congressman, ça déteint :).
Merci pour les précisions quant à Orman, l'indépendant du Kansas. Moi aussi j'y vais de mon petit lien : un excellent site (anglophone) sur la politique américaine.
http://electoral-vote.com/
Corondar
Animateur du site
Animateur du site
 
Messages: 4844
Inscription: Mar 26 Jan 2010 01:57
Messages : 1 (détails)

Suivante

Retourner vers Politique dans le monde

Vidéos

Découvrez notre sélection de vidéos en lien avec l'actualité.

Voir toutes les vidéos

Mémento du président du bureau de vote

Joël Clérembaux

Ce Mémento du président de bureau de vote a été conçu pour permettre aux présidents des bureaux de vote de disposer d'outils pratiques à mettre en oeuvre avant, pendant et après le scrutin. Il expose les principales tâches qui leur incombent dans...

Découvrir l'ouvrage

Découvrir l'ouvrage

Découvrez tous les ouvrages de

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 6 invités