Politiquemania

La base de données de la vie politique française

La vie politique au Royaume-Uni

Forum dédié à la vie politique sur le "vieux continent". Réagissez sur les institutions européennes, les élections ou les décisions politiques de nos voisins européens.

Re: La vie politique au Royaume-Uni

Messagede Eco92 » Dim 31 Aoû 2014 14:12

Je salue en tous cas son honnêteté électorale, le fait de démissionner pour se présenter dans une partielle sous de nouvelles couleurs est très rare.

Après il a toutes les chances d'être réélu, ça doit aider, mais ce n'est pas une raison.
Eco92
Animateur du site
Animateur du site
 
Messages: 6294
Inscription: Dim 12 Juin 2011 18:43
Localisation: Mayenne

Re: La vie politique au Royaume-Uni

Messagede JBD » Lun 1 Sep 2014 15:59

Quelqu'un connaît-il un autre exemple (... dans le monde) de ce cas de figure ?
JBD
 
Messages: 152
Inscription: Lun 18 Mar 2013 21:06

Re: La vie politique au Royaume-Uni

Messagede MiniM » Lun 1 Sep 2014 17:44

JBD a écrit:Quelqu'un connaît-il un autre exemple (... dans le monde) de ce cas de figure ?


Au Royaume-Uni, cela remonte à 1982, dans Mitcham and Morden, quand le député Bruce Douglas-Mann, travailliste a fait la même chose quand il a joint le parti social-démocrate (qui a fusionné avec les libéraux pour former le parti libéral-démocrate). Un conservateur a gagné la partielle.
MiniM
Animateur du site
Animateur du site
 
Messages: 1245
Inscription: Ven 21 Jan 2011 23:16

Re: La vie politique au Royaume-Uni

Messagede Corondar » Lun 1 Sep 2014 18:59

A noter également que la date du prochain referendum écossais sur l'indépendance approche (18 septembre). Le dernier sondage paru a fait état d'un resserrement (53/47 en faveur du non, contre 57/43 dans la précédente enquête). A voir si cette variation se maintient (voire s'accentue) à l'approche du scrutin.
Corondar
Animateur du site
Animateur du site
 
Messages: 3303
Inscription: Mar 26 Jan 2010 01:57
Messages : 1 (détails)

Re: La vie politique au Royaume-Uni

Messagede Eco92 » Lun 1 Sep 2014 22:33

Le référendum débutait dans les sondages à 29/30% de oui, cela paraissait plié à tous. Il est en effet admis de tous les analystes que le Parti National Écossais a obtenu sa majorité absolue à l'Assemblée d'Écosse avant tout pour leur programme social, notamment la gratuité de l'éducation et de la santé (si je ne me trompe pas pour ce deuxième secteur).

Tout au long de la campagne les appuis ont augmentés, la personnalité du leader séparatiste Alex Salmond a beaucoup joué et notamment sa prestation dans le dernier débat de campagne. Aujourd'hui le score très serré de 53/47 ne prend pas du tout en compte les indécis (qui, je crois, sont assez nombreux), donc ça promet d'être intéressant.

Fait intéressant, le droit de voter au référendum est très large. En effet toute personne britannique, membre du Commonwealth ou de l'Union européenne résidant en Ecosse à le droit de vote. Par ailleurs les électeurs pourront voter dès 16 ans, contre 18 habituellement, contrairement à ce qu'on a pu lire ce n'est pas un "bon coup" des indépendantistes puisque les moins de dix-huit ans sont majoritairement unionistes.

Pour l'anecdote, il y a parmi les députés indépendantistes un français émigré il y a quelques années :
http://www.liberation.fr/societe/2014/08/08/en-ecosse-un-bourguignon-en-premiere-ligne-pour-l-independance_1077435
Eco92
Animateur du site
Animateur du site
 
Messages: 6294
Inscription: Dim 12 Juin 2011 18:43
Localisation: Mayenne

Re: La vie politique au Royaume-Uni

Messagede Républicain67 » Mar 2 Sep 2014 21:08

Eco92 a écrit:Le référendum débutait dans les sondages à 29/30% de oui, cela paraissait plié à tous. Il est en effet admis de tous les analystes que le Parti National Écossais a obtenu sa majorité absolue à l'Assemblée d'Écosse avant tout pour leur programme social, notamment la gratuité de l'éducation et de la santé (si je ne me trompe pas pour ce deuxième secteur).

Tout au long de la campagne les appuis ont augmentés, la personnalité du leader séparatiste Alex Salmond a beaucoup joué et notamment sa prestation dans le dernier débat de campagne. Aujourd'hui le score très serré de 53/47 ne prend pas du tout en compte les indécis (qui, je crois, sont assez nombreux), donc ça promet d'être intéressant.

Fait intéressant, le droit de voter au référendum est très large. En effet toute personne britannique, membre du Commonwealth ou de l'Union européenne résidant en Ecosse à le droit de vote. Par ailleurs les électeurs pourront voter dès 16 ans, contre 18 habituellement, contrairement à ce qu'on a pu lire ce n'est pas un "bon coup" des indépendantistes puisque les moins de dix-huit ans sont majoritairement unionistes.

Pour l'anecdote, il y a parmi les députés indépendantistes un français émigré il y a quelques années :
http://www.liberation.fr/societe/2014/08/08/en-ecosse-un-bourguignon-en-premiere-ligne-pour-l-independance_1077435


Le référendum sur l'indépendance de l’Écosse n'est pas celui sur celle du Québec de 1995, mais il y a des points communs, malgré des différences de tailles (question "claire" qui plaira sûrement aux fédéralistes québécois, vote sur l'indépendance et non la "souveraineté", même si dans le vocabulaire politique québécois, les deux termes sont pratiquement devenus synonymes depuis l'émergence du Parti québécois au début des années 1970, l'absence de "partenariat" avec le "reste" du pays...). Le "Oui" partait de très bas, moins de 40% en décembre 1994 . Le leader souverainiste/indépendantiste Jacques Parizeau surtout été élu sur une volonté profonde après neuf ans de gouvernance libérale ("L'autre façon de gouverner." que sur son projet souverainiste (le sentiment nationaliste devenait moins important depuis 1992. Le PQ n'avait obtenu que 44,7% des voix lors des élections de septembre 1994, soit seulement 15 000 voix de plus que le Parti libéral, fédéraliste avant de connaître une formidable remontée après la nomination du très populaire Lucien Bouchard comme "négociateur en chef" des Québécois advenant un "Oui" majoritaire, pour finir avec la très courte défaite que l'on sait (50,58% pour le "Non", 49,42% pour le "Oui"). Je ne pas faire de pronostics, mais je pense que le résultats sera serré. En tout cas, l'Anglais David Cameron (qui mon avis sera obligé de démissionner si l’Écosse devient un pays indépendant) est comme même dans toute autre situation que Jean Chrétien, le Premier ministre canadien de l'époque, qui en tant que Québécois lui-même serait devenu citoyen du Québec souverain et aurait été dans une situation très inconfortable pour négocier avec le gouvernement québécois après la victoire du "Oui". L’Écossais Gordon Brown serait par exemple dans une situation beaucoup plus embarrassante que l'actuel Premier ministre britannique. Mais je ne veux pas faire de politique fiction. L'enjeu est beaucoup trop important.
Républicain67
 
Messages: 2867
Inscription: Jeu 17 Jan 2013 10:57
Avertissements: 1

Re: La vie politique au Royaume-Uni

Messagede ligerien » Dim 7 Sep 2014 06:56

A moins de 2 semaines du scrutin, un sondage place, d'une courte tête 51-49, pour la 1ère fois le OUI à l'indépendance en tête des intentions de vote !

http://www.lemonde.fr/europe/article/20 ... _3214.html
ligerien
Animateur du site
Animateur du site
 
Messages: 1469
Inscription: Mer 12 Jan 2011 16:54
Localisation: Loire
Messages : 2 (détails)

Re: La vie politique au Royaume-Uni

Messagede Jean-Philippe » Lun 8 Sep 2014 15:55

ligerien a écrit:A moins de 2 semaines du scrutin, un sondage place, d'une courte tête 51-49, pour la 1ère fois le OUI à l'indépendance en tête des intentions de vote !

http://www.lemonde.fr/europe/article/20 ... _3214.html


Quelqu'un peut-il dire si le oui est plutôt urbain ou rural, plutôt issu des classes populaires ou aisées ?
Jean-Philippe
Animateur du site
Animateur du site
 
Messages: 9132
Inscription: Sam 26 Sep 2009 21:11
Localisation: Mayenne

Re: La vie politique au Royaume-Uni

Messagede ploumploum » Lun 8 Sep 2014 16:19

Jean-Philippe a écrit:
ligerien a écrit:A moins de 2 semaines du scrutin, un sondage place, d'une courte tête 51-49, pour la 1ère fois le OUI à l'indépendance en tête des intentions de vote !

http://www.lemonde.fr/europe/article/20 ... _3214.html


Quelqu'un peut-il dire si le oui est plutôt urbain ou rural, plutôt issu des classes populaires ou aisées ?


Dans le sondage YouGov/The Sunday Times (2-5 sept) et si on se réfère à la typologie britannique, il est indiqué que le Oui est à 51 % dans les classes populaires/ classes ouvrières. 40 % pour le Non.

Dans le sondage précédent (fin août), c'était à égalité : 44-44

Concernant les classes moyennes (basse et supérieure), le Oui est à 43 (+3) et le Non à 51 (-2)



Le Oui est majoritaire chez les hommes (54 / + 6 pts par rapport au précédent sondage). Chez les femmes c'est le contraire : le Non est à 47 % et le Oui à 42 % mais ce dernier est sur une tendance favorable (+ 5 pts)

Le Oui dépasse les 50 % chez les 16-39 ans., il est majoritaire chez les 40-59 ans.
Le Non est majoritaire chez les 60 ans et plus : 59 % (le Oui est à 36 %)
Globalement, le Oui progresse dans toutes les classes d'âge :
16-24 ans : +11 pts
25-39 ans : + 6 pts
40-59 ans : + 2 pts
60/+ : + 7 pts
ploumploum
 
Messages: 15549
Inscription: Ven 11 Mar 2011 18:24
Localisation: Séquano-Dionysien

Re: La vie politique au Royaume-Uni

Messagede Corondar » Lun 8 Sep 2014 21:00

Je sais que ma remarque pourra paraitre très triviale (au regard des enjeux) et politicienne (après tout nous sommes sur un forum politique), mais l'indépendance de l’Écosse représenterait une très mauvaise nouvelle pour les travaillistes britanniques qui perdraient là un de leurs bastions.
En tout cas, les derniers sondages ont créé un vent de panique à Londres et dans les médias anglais. David Cameron, après avoir plutôt joué du bâton, utilise désormais la carotte. Il promet, si l’Écosse vote non, d'octroyer à la région une plus large autonomie, notamment fiscale et économique.
Corondar
Animateur du site
Animateur du site
 
Messages: 3303
Inscription: Mar 26 Jan 2010 01:57
Messages : 1 (détails)

PrécédenteSuivante

Retourner vers Politique en Europe

Vidéos

Découvrez notre sélection de vidéos en lien avec l'actualité.

Voir toutes les vidéos

Guide de l'élu délégué au tourisme

Jean-Luc Boulin

Le tourisme représente un atout de plus en plus fort pour les collectivités locales : générateur d'emplois, facteur d'attractivité territoriale, créateur de lien social, il s'inscrit de façon transversale dans les politiques publiques. Comment, lorsqu'on est élu délégué...

Découvrir l'ouvrage

Conseil municipal : mode d'emploi

Joël Clérembaux

Parce qu'on le pratique en permanence, on croit bien le connaître, le conseil municipal. Et pourtant... les habitudes ne sont pas un gage de la légalité ni d'un bon fonctionnement ! Ce guide rappelle l'ensemble des règles relatives à la préparation et à la tenue...

Découvrir l'ouvrage

Découvrez tous les ouvrages de

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 2 invités