Politiquemania

La base de données de la vie politique française

La vie politique au Royaume-Uni

Forum dédié à la vie politique sur le "vieux continent". Réagissez sur les institutions européennes, les élections ou les décisions politiques de nos voisins européens.

Re: La vie politique au Royaume-Uni

Messagede Relique » Sam 4 Mai 2019 23:33

Rapidement:

Les Unionistes:
- Democratic Unionist Party (DUP): Unionisme, droite conservatrice, pro-brexit (en alliance avec T. May depuis les dernières élections)
- Ulster Unionist Party (UUP): Unionisme, centre-droit, pro-remain (mais pas forcément le plus enthousiaste, il est membre de l'ECR)
- Traditional Unionist Voice (TUV): Unionisme, droite conservatrice, pro-brexit
- Progressive Unionist Party (PUP): Unionisme, centre-gauche, il me semble pro-remain (mais j'ai du mal à trouver une source fiable)
- Northern Ireland Conservatives (NIC), les conservateurs (Tories) en irlande du Nord. Très peu d'élus, ils sont la filiale nord-irlandaise du parti conservateur.
- UKIP, même chose la branche nord-irlandaise.

Les Nationalistes:
- Sinn Féin (SF): nationalisme (irlandais), gauche, pro-remain
- Social Democratic and Labour Party (SDLP): nationalisme, centre gauche, pro-remain
- Aontu (Aon): dissidence du Sinn Féin anti-avortement

Les "non alignés":
- Alliance Party (AP): non-aligné, centre libéral, pro-remain
- Green Party in Northern Ireland (GPNI): branche nord-irlandaise, non aligné, écologistes, pro-remain
- People Before Profit Alliance (PBPA): présent également en République d'Irlande, gauche radicale, pro-brexit


Pour reprendre le détail des derniers conseils:

- Antrim and Newtonabbey:
Dans ce fief unioniste, le DUP est stable tandis que l'UUP chute (- 4 sièges). L'Alliance gagne 3 sièges et le Sinn Féin 2 sièges.
Les équilibres restent majoritairement unionistes (28/40 à 23/40).
DUP: 14
UUP: 9
AP: 7
SF: 5
SDLP: 4
Ind: 1

- Ards and Northdown:
Fief unioniste, ceux-ci perdent du terrain, aussi bien le DUP (-4 sièges) que l'UUP (-1 siège). Les nationalistes n'en profitent pas pour percer, le SF n'étant pas représenté et le SDLP conservant son unique siège. Ce sont les non alignés qui gagnent des sièges: 3 pour l'Alliance et 1 pour le Green Party qui a désormais 3 sièges. Les équilibres passent de 28/40 à 23/40 pour les unionistes.
DUP: 14
AP: 10
UUP: 8
GP: 3
SDLP: 1
TUV: 1
Ind: 3

- Belfast:
Capitale régionale et très contestée, les unionistes perdent ici du terrain tandis que les nationalistes se maintiennent. Ce sont les non-alignés qui progressent et notamment la gauche radicale (PBPA +2) et les écologistes (GP +3) en plus de l'Alliance (+2). Le SDLP réalise une bonne opération en progressant de 2 sièges au détriment notamment du Sinn Féin (-1). A noter le très bon résultat du SF à Black Mountain où il passe de 5 à 6 sièges sur 7 (prenant celui du SDLP), le septième étant pris par le PBPA.
Les nationalistes passent de 23/60 à 24/60, les unionistes 22/60 à 19/60 les non-alignés de 10/60 à 17/60. Il faut rajouter aux sortants les 5 indépendants à classer (souvent des dissidents).
SF: 18
DUP: 15
AP: 10
SDLP: 6
GP: 4
PBPA: 3
UUP: 2
PUP: 2

- Causeway Coast and Glens:
Fief unioniste, ceux-ci sont en déclin, spécialement les plus petits partis (les conservateurs perdent leur siège, le TUV perd leur deux sièges et l'UUP perd 1 siège, alors que le DUP en gagne un). Les nationalistes du SF progressent de deux sièges, l'Alliance d'un siège. Les unionistes passent donc de 25/40 à 22/40.
DUP: 14
SF: 9
UUP: 7
SDLP: 6
AP: 2
PUP: 1
Ind: 1

- Derry City and Strabane:
Fief nationaliste, le Sinn Féin y était leader. Avec de nombreuses pertes (-5 sièges) au profit notamment de son concurrent SDLP (+3), il fait désormais jeu égal avec celui-ci. Les unionistes restent stables à 9 sièges tandis que les non-alignés en gagnent 4, 2 pour l'Alliance et 2 pour le PBPA qui y font leur entrée. Les nationalistes passent de 24/40 à 22/40 (sans compter les indépendants, certains étant nationalistes).
SF: 11
SDLP: 11
DUP: 7
UUP: 2
AP: 2
PBPA: 2
Ind: 5

- Fermanagh and Omagh:
Plutôt nationaliste, les équilibres restent assez stables ici. Le SF perd un siège, le DUP perd un siège au profit de l'UUP et l'Alliance y gagne un premier siège. Il y a toutefois du mouvement chez les indépendants qu'il faudrait surement analyser pour avoir une idée plus précise des équilibres. Les nationalistes passent de 21/40 à 20/40 sans compter les indépendants.
SF: 15
UUP: 9
DUP: 5
SDLP: 5
AP: 1
Ind: 5

- Lisburn and Castle (voir plus haut)

- Mid and East Antrim:
Fief unioniste, ce camp essuie quelques pertes au profit uniquement de l'Alliance Party(+4). Au sein des unionistes, le DUP perd 1 siège, l'UUP 2 tandis que le TUV reprend un siège. Les unionistes passent de 29/40 à 27/40 sans compter les indépendants qui passent de 5 à 3.
DUP: 15
UUP: 7
AP: 7
TUV: 5
SF: 2
SDLP: 1
Ind: 3

- Mid Ulster (voir plus haut)

- Newry, Mourne and Down
Fief nationaliste, les équilibres restent stables, ceux-ci perdant un siège au profit d'un indépendant. Les unionistes restent stables (l'UUP prenant un siège au DUP) et les non-alignés ne progressent pas. Le Sinn Féin prend la tête des nationalistes. Alors que le SF et SDLP avaient chacun 14 sièges avant l'élection, le SF a désormais pris de l'avance. Les nationalistes passent de 28/40 à 27/40.
SF: 16
SDLP: 11
UUP: 4
DUP: 3
AP: 2
Ind: 5



Et donc au final, au niveau de toute l'Irlande du Nord, on a:
DUP: 122 (-10)
SF: 105 (+3)
UUP: 75 (-10)
SDLP: 59 (+1)
AP: 53 (+23)
GPNI: 8 (+5)
TUV: 6 (-3)
PBPA: 5 (+4)
PUP: 3 (-1)
Ind: 26 (-11)

Une vraie progression des non-alignés et notamment de l'Alliance Party qui dépasse les 50 sièges. Les Unionistes sont en perte de vitesse tandis que les nationalistes progressent sur le papier (mais il faudrait voir avec les indépendants nationalistes, cela s'équilibre probablement).

Concernant le remain/brexit, on aurait:

Pro brexit:
DUP (-10)
TUV (-3)
PBPA (+4)

Pro-remain:
SF (+3)
UUP (-10)
AP (+23)
SDLP (+1)
GPNI (+5)
PUP (-1)

Je ne suis pas certain que la question du brexit ait été centrale dans ces élections locales. Peut-être qu'à certains endroits, des candidats pro-brexit ont été sanctionnés par leurs électeurs si eux étaient pro-remain. Je pense que, globalement, ce sont les partis traditionnels (DUP, UUP et aussi SF) qui ont montré leur manque d'attrait du fait de l'absence de gouvernement (depuis combien de jours maintenant ? 800 ? ). Certains électeurs ont peut-être voulu "désescalader" les polémiques sur le Brexit (les nationalistes du Sinn Féin en profitant pour parler de réunification, tandis que certains unionistes ne sont pas loin de demander une nouvelle frontière...).
Relique
Animateur du site
Animateur du site
 
Messages: 2177
Inscription: Jeu 20 Jan 2011 13:03

Re: La vie politique au Royaume-Uni

Messagede manudu83 » Dim 5 Mai 2019 02:06

L'UUP a supporté le remain au moment du referendum mais a depuis basculé dans une position nettement plus pro-brexit

https://www.belfasttelegraph.co.uk/news/general-election-2017/uup-ends-antibrexit-stance-and-sides-with-dup-to-oppose-sinn-fein-35702386.html

Le PBPA est quasiment absent dans la communauté protestante, si le parti ne se positionne pas comme nationaliste, il est clairement plus implanté chez les catholiques.
manudu83
 
Messages: 4121
Inscription: Mer 8 Fév 2012 20:53
Localisation: le long de la grande bleu

Re: La vie politique au Royaume-Uni

Messagede Relique » Mar 7 Mai 2019 21:10

Après un tour d'horizon des candidats indépendants pour les classer, les équilibres globaux sont les suivants.

Parti / Camp; 2014; 2019; évolution

SF (et ex-SF); 107; 107; =
SDLP (et ex-SDLP); 66; 61; -5

Nationalistes; 179; 174; -5

DUP (et ex-DUP); 137; 124; -13
UUP (et ex-UUP); 86; 75; -9
TUV (et ex-TUV); 11; 6; -5

Unionistes; 243; 211; -32

Alliance (et ex-AP); 31; 53; +22
Greens (et ex-GP); 5; 9; +4
PBPA et CCLA; 1; 6; +5

"Non alignés"; 37; 68; +31

Autres; 3; 9; +6

On a donc bien une défaite globale des unionistes qui perdent la majorité absolue du nombre total de conseillers (ils en avaient 243 sur 462, ils en ont désormais 211).

Les républicains/nationalistes perdent du terrain mais de manière plus mesurée et seulement le SDLP (ce n'était pas visible précédemment car il y avait eu 8 ancien SDLP classés en indépendants, 2 seulement étant réélus, contre 5 et 2 pour le SF - compensant leur apparente hausse, tandis que les républicains indépendants restant stables à 5).

Les non-alignés grimpent énormément et prennent de nombreux sièges, d'abord l'Alliance Party comme c'était visible avant.
Relique
Animateur du site
Animateur du site
 
Messages: 2177
Inscription: Jeu 20 Jan 2011 13:03

Re: La vie politique au Royaume-Uni

Messagede Eco92 » Jeu 23 Mai 2019 17:22

Alors que le pays vote pour les européennes a priori à contre-coeur, une nouvelle démission hier au gouvernement. Andrea Leadsom, ministre britannique chargée des relations avec le Parlement, poste très important dans cette démocratie parlementaire, a indiqué "ne plus croire" en la capacité du gouvernement de mettre en œuvre le Brexit. Elle dénonce la cacophonie des ministres et le manque de clarté pro-Brexit.

https://www.lemonde.fr/international/article/2019/05/22/royaume-uni-la-ministre-chargee-des-relations-avec-le-parlement-en-desaccord-sur-le-brexit-demissionne_5465712_3210.html
Eco92
Animateur du site
Animateur du site
 
Messages: 5464
Inscription: Dim 12 Juin 2011 18:43
Localisation: Mayenne

Re: La vie politique au Royaume-Uni

Messagede Eco92 » Ven 24 Mai 2019 10:08

Et désormais c'est Theresa May qui annonce sa démission du poste de leader des Tory pour le 7 juin, expliquant qu'elle restera peut-être premier ministre encore un peu, jusqu'à l'élection du successeur j'imagine.

Ce alors que les urnes sont fermées pour les européennes et qu'il y a une période de neutralité politique imposée jusqu'à dimanche ce qui devrait limiter les commentaires.

Je dis bien limiter car si certains pensent que cela interdit tout commentaires politique cela paraît hautement improbable, c'est tout de même la démission du dirigeant d'un pays, en lien direct avec l'UE et potentiellement les européennes de la veille pour lesquelles nous n'avons pas d'infos mais il est certain que le gouvernement, lui, a des sondages de sortie d'urne.

https://www.independent.co.uk/news/uk/politics/theresa-may-resigns-latest-brexit-deal-conservative-leadership-race-european-elections-tory-party-a8928321.html
Eco92
Animateur du site
Animateur du site
 
Messages: 5464
Inscription: Dim 12 Juin 2011 18:43
Localisation: Mayenne

Re: La vie politique au Royaume-Uni

Messagede ploumploum » Ven 24 Mai 2019 20:25

Terrible image celle de Mme May émue. Incontestablement le Royaume-Uni perd une grande dame, une grande femme politique qui a su résister à pas mal de coups bas; malheureusement elle n'a pas été entourée des meilleurs pour respecter le Choix du Peuple Britannique exprimé via un Référendum (légal).
Si les Tories (brexiters durs et eurobéats) sont les plus à blâmer, les Travaillistes et le premier d'entre eux ne sont pas innocents dans l'affaire. A voir si ça finit comme la Trahison de 2005-2007.
ploumploum
Animateur du site
Animateur du site
 
Messages: 15164
Inscription: Ven 11 Mar 2011 18:24
Localisation: Séquano-Dionysien

Re: La vie politique au Royaume-Uni

Messagede ligerien » Sam 25 Mai 2019 06:33

Le Brexit a eu 2 défauts énormes :
- Ses conditions n'étaient pas précisées
- A défaut d'un texte précis soumis au référendum, il n'était pas couplé à un changement gouvernemental et législatif, donnant des personnes pour mener à bien ce changement. L'élection post-Brexit n'a rien donné de clair, bien au contraire

On a quand mis à la tête du pays une May qui était du camp du Remain. La faute déjà à Boris Johnson qui après avoir mené la campagne du Leave, a courageusement laissé le "merdier" aux copains.

On est loin d'être au bout des soubresauts politiques, que le Brexit n'ait pas lieu (les brexiters auront la rage), qu'il soit hard (il y aura des conséquences pratiques importantes sur le court terme) ou soft (des mécontents d'un côté et de l'autre).
ligerien
Animateur du site
Animateur du site
 
Messages: 1451
Inscription: Mer 12 Jan 2011 16:54
Localisation: Loire
Messages : 2 (détails)

Re: La vie politique au Royaume-Uni

Messagede Pullo » Sam 25 Mai 2019 11:25

ligerien a écrit:Le Brexit a eu 2 défauts énormes :
- Ses conditions n'étaient pas précisées
- A défaut d'un texte précis soumis au référendum, il n'était pas couplé à un changement gouvernemental et législatif, donnant des personnes pour mener à bien ce changement. L'élection post-Brexit n'a rien donné de clair, bien au contraire

On a quand mis à la tête du pays une May qui était du camp du Remain. La faute déjà à Boris Johnson qui après avoir mené la campagne du Leave, a courageusement laissé le "merdier" aux copains.

On est loin d'être au bout des soubresauts politiques, que le Brexit n'ait pas lieu (les brexiters auront la rage), qu'il soit hard (il y aura des conséquences pratiques importantes sur le court terme) ou soft (des mécontents d'un côté et de l'autre).

Je suis d'accord avec cette analyse. Mais je pense, pour des raisons de clarté politique, que Boris Johnson, le plus médiatique des promoteurs du Brexit chez les Tories, doit enfin assumer ses responsabilités en menant le Royaume-Uni vers le Brexit, qu'il soit hard ou soft. C'est à dire devenir Premier ministre. On verra s'il mérite d'être qualifié d'homme d'Etat. Un qualificatif que je ne donnerais pas aussi facilement à Theresa May, à cause du scandale Windrush, pour ne citer qu'un seul exemple, dont la gestion a été calamiteuse.
https://www.youtube.com/watch?v=GhdTmlm14kI
Pullo
 
Messages: 1569
Inscription: Ven 30 Mar 2012 20:25
Localisation: Paris
Avertissements: 2

Re: La vie politique au Royaume-Uni

Messagede MiniM » Sam 25 Mai 2019 17:59

Sauf que Johnson était pro-EU jusqu'au référendum où il a subitement changé d'opinion.
MiniM
Animateur du site
Animateur du site
 
Messages: 1186
Inscription: Ven 21 Jan 2011 23:16

Re: La vie politique au Royaume-Uni

Messagede Pullo » Sam 25 Mai 2019 18:07

Justement. On verra de quoi il est capable. C'est au pied du mur qu'on voit le maçon...
Pullo
 
Messages: 1569
Inscription: Ven 30 Mar 2012 20:25
Localisation: Paris
Avertissements: 2

PrécédenteSuivante

Retourner vers Politique en Europe

Vidéos

Découvrez notre sélection de vidéos en lien avec l'actualité.

Voir toutes les vidéos

Conseil municipal : mode d'emploi

Joël Clérembaux

Parce qu'on le pratique en permanence, on croit bien le connaître, le conseil municipal. Et pourtant... les habitudes ne sont pas un gage de la légalité ni d'un bon fonctionnement ! Ce guide rappelle l'ensemble des règles relatives à la préparation et à la tenue...

Découvrir l'ouvrage

Guide de l'élu délégué à l'animation, à la vie associative et à la vie des quartiers

Jérôme Dupuis

Ce guide dresse une synthèse du cadre des politiques locales d'animation, de vie associative et de vie des quartiers : les acteurs et le contexte d'intervention, les enjeux, les champs d'intervention...

Découvrir l'ouvrage

Découvrez tous les ouvrages de

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 5 invités