Politiquemania

La base de données de la vie politique française

La vie politique au Royaume-Uni

Forum dédié à la vie politique sur le "vieux continent". Réagissez sur les institutions européennes, les élections ou les décisions politiques de nos voisins européens.

Re: La vie politique au Royaume-Uni

Messagede Pullo » Mer 20 Fév 2019 18:43

Joan Ryan, la dernière (pour l'instant) députée du Labour à démissionner, risquait depuis plusieurs mois de perdre l'investiture du parti aux prochaines législatives. Ses détracteurs l'accusaient d'avoir diffamé Corbyn en l'accusant d'antisémitisme :
https://www.politicshome.com/news/uk/po ... eselection
https://www.standard.co.uk/news/politic ... 26331.html
https://www.middleeasteye.net/fr/news/l ... -891331566

Quant à Luciana Berger, qui a pointé la complaisance supposée de Corbyn sur la question de l'antisémitisme, elle avait déjà lancé ce genre d'accusation des années auparavant contre le syndicat étudiant dont elle était membre lorsqu'elle a démissionné en 2005 de la direction du syndicat. Il s'est avéré que les accusations étaient sans fondement...
https://www.theguardian.com/education/2 ... ucation.uk
https://www.theguardian.com/education/2 ... s.students

On est en droit de se demander si la lutte contre l'antisémitisme (qui est un sujet sérieux au Labour, comme le montre le cas de Derek Hatton, suspendu deux jours après son retour au parti) n'est pas instrumentée par les blairistes, dont font partie les démissionnaires du Labour, pour discréditer Corbyn. Le plus comique est que sur la question du racisme, tous ne sont pas irréprochables...
https://tribunemag.co.uk/2019/02/the-sp ... cried-wolf
https://www.independent.co.uk/news/uk/p ... 85141.html
https://www.theguardian.com/commentisfr ... -mp-racism
Pullo
 
Messages: 1569
Inscription: Ven 30 Mar 2012 20:25
Localisation: Paris
Avertissements: 2

Re: La vie politique au Royaume-Uni

Messagede ploumploum » Ven 22 Fév 2019 15:34

Un 9ème travailliste (Ian Austin) quitte le groupe sans pour autant rejoindre les indépendants puisqu'il ne partage leurs velléités de second référendum voire de cessation du Brexit.
https://www.bbc.com/news/uk-politics-47330079

Pullo a écrit:Joan Ryan, la dernière (pour l'instant) députée du Labour à démissionner, risquait depuis plusieurs mois de perdre l'investiture du parti aux prochaines législatives. Ses détracteurs l'accusaient d'avoir diffamé Corbyn en l'accusant d'antisémitisme :
https://www.politicshome.com/news/uk/po ... eselection
https://www.standard.co.uk/news/politic ... 26331.html
https://www.middleeasteye.net/fr/news/l ... -891331566

Quant à Luciana Berger, qui a pointé la complaisance supposée de Corbyn sur la question de l'antisémitisme, elle avait déjà lancé ce genre d'accusation des années auparavant contre le syndicat étudiant dont elle était membre lorsqu'elle a démissionné en 2005 de la direction du syndicat. Il s'est avéré que les accusations étaient sans fondement...
https://www.theguardian.com/education/2 ... ucation.uk
https://www.theguardian.com/education/2 ... s.students

On est en droit de se demander si la lutte contre l'antisémitisme (qui est un sujet sérieux au Labour, comme le montre le cas de Derek Hatton, suspendu deux jours après son retour au parti) n'est pas instrumentée par les blairistes, dont font partie les démissionnaires du Labour, pour discréditer Corbyn. Le plus comique est que sur la question du racisme, tous ne sont pas irréprochables...
https://tribunemag.co.uk/2019/02/the-sp ... cried-wolf
https://www.independent.co.uk/news/uk/p ... 85141.html
https://www.theguardian.com/commentisfr ... -mp-racism


Les travaillistes ayant quitté le groupe ont pour la plupart été signataires de la motion de 2016 contre J.Corbyn et ils ont fait l'objet de motions de défiance par les comités de circonscription du Labour en raison de leur propension à contester le leadership de Corbyn. Tous ont dénoncé en retour "une infiltration du parti par l'extrême-gauche".

Plus largement, l'arrivée d'élues tories a le mérite de clarifier la situation et de révéler le vrai motif de ces départs : tout faire pour casser le Brexit et ne pas respecter la volonté du Peuple britannique

On notera également et je ne sais pas si c'est lié à une évolution des pratiques ou au penchant pro-UE mais ces élus ne valident leur changement d'étiquette en se soumettant à une partielle (contrairement aux ex-Tories Mark Reckless et D.Carswell en 2014 qui étaient passés devant les électeurs après leur ralliement à l'UKIP)
ploumploum
Animateur du site
Animateur du site
 
Messages: 15164
Inscription: Ven 11 Mar 2011 18:24
Localisation: Séquano-Dionysien

Re: La vie politique au Royaume-Uni

Messagede manudu83 » Jeu 2 Mai 2019 22:27

Aujourd'hui ont eu lieu des élections locales en Angleterre (et en Irlande du Nord).

168 conseils locals en milieu rural sont à renouveler
33 conseils urbains (dont Leeds, Liverpool et Manchester)
47 des 55 unitary councils sont en jeu.

Le Labour vise des gains substantiels car le dernier cycle en 2015 n'avait pas été bon pour eux, dans une moindre mesure les lib-dem espérent quelques gains.
Les tory défendent pas mal de conseils ruraux et craignent d'importantes pertes.
La participation attendue est faible.

Edit : premier résultats mauvais pour le labor sur sunderland.
manudu83
 
Messages: 4121
Inscription: Mer 8 Fév 2012 20:53
Localisation: le long de la grande bleu

Re: La vie politique au Royaume-Uni

Messagede manudu83 » Ven 3 Mai 2019 00:20

Sur Sunderland habituel premier conseil à dépouiller, c'est une déroute pour le labour.

Tous les partis lui prennent des sièges (y compris les verts). Par chance pour eux, seul un tiers des sièges est en jeu.
manudu83
 
Messages: 4121
Inscription: Mer 8 Fév 2012 20:53
Localisation: le long de la grande bleu

Re: La vie politique au Royaume-Uni

Messagede Pullo » Ven 3 Mai 2019 11:01

Cela peut paraître anecdotique à côté du Brexit et de ses conséquences, mais une députée élue en 2017 sous l'étiquette du Labour, Fiona Onasanya, représentant la circonscription de Peterborough, dans le Cambridgshire (qu'elle a arrachée de justesse aux Tories) a fait l'objet d'une pétition révocatoire, pour entrave à la justice. La députée avait commis des excès de vitesse et avait essayé, avec l'aide de son frère, d'éviter de rendre des comptes sur son délit. La parlementaire s'est faite prendre et, finalement, a été condamnée en janvier 2019 en appel à trois mois de prison. Dans la foulée, elle a été exclue du Labour.

Des électeurs de la circonscription de Peterborough, scandalisés par l'attitude de leur députée, se sont mobilisés pour la démettre de son mandat, comme le prévoit le Recall of MPs Act de 2015, pour les députés condamnés à une peine de prison, suspendus par la Chambre des Communes, ou coupables de dépenses frauduleuses. Il faut que 10% des électeurs inscrits de la circonscription signent une pétition en faveur de la destitution du ou de la parlementaire concerné(e) après que le Speaker de la Chambre des Communes a déclaré que l'élu(e) était potentiellement visé(e) par la procédure de révocation. Les promoteurs de la pétition ont six semaines pour réunir les signatures nécessaires. 19 261 électeurs, soit 27,6% des électeurs inscrits, se sont prononcés en faveur de la révocation de Fiona Onasanya.

Une pétition révocatoire avait été initiée précédemment en 2018 contre Ian Paisley Jr, député DUP d'Antrim North, en Irlande du Nord, mais avait échoué de peu (9,4%) à franchir le seuil nécessaire. Le fils et homonyme de Ian Paisley (qu'il a remplacé comme député à Westminster depuis 2010) avait été suspendu en juillet 2018 pour 30 jours par la Chambre des Communes, pour des voyages au Sri Lanka en 2013 payés par le gouvernement sri-lankais, qu'il n'avait pas déclarés à la commission de déontologie de la Chambre. Ces voyages avaient été assimilés à du lobbying déguisé pour un pays qui sortait à peine d'une guerre civile, et dont le gouvernement a été accusé d'atteintes aux droits de l'homme pendant cette guerre.

Suite à la révocation de Fiona Onasanya, une élection législative partielle sera organisée le 6 juin.
https://www.bbc.com/news/uk-england-cam ... e-48123355
https://www.marianne.net/monde/une-depu ... -electeurs

De ce côté de la Manche, les partisans du référendum révocatoire et du RIC sont à la fête...
Pullo
 
Messages: 1569
Inscription: Ven 30 Mar 2012 20:25
Localisation: Paris
Avertissements: 2

Re: La vie politique au Royaume-Uni

Messagede Pullo » Ven 3 Mai 2019 12:47

manudu83 a écrit:Aujourd'hui ont eu lieu des élections locales en Angleterre (et en Irlande du Nord).

168 conseils locals en milieu rural sont à renouveler
33 conseils urbains (dont Leeds, Liverpool et Manchester)
47 des 55 unitary councils sont en jeu.

Le Labour vise des gains substantiels car le dernier cycle en 2015 n'avait pas été bon pour eux, dans une moindre mesure les lib-dem espérent quelques gains.
Les tory défendent pas mal de conseils ruraux et craignent d'importantes pertes.
La participation attendue est faible.

Edit : premier résultats mauvais pour le labor sur sunderland.

Les résultats de ces élections locales sont mauvais pour les Tories et le Labour, qui laissent des plumes (surtout les conservateurs) au profit des Verts et des libéraux-démocrates. Les Tories paient un Brexit qui traîne en longueur alors qu'il aurait dû être effectif il y a plus d'un mois, et le Labour sa position sur le Brexit, jugée illisible ou ambiguë.
https://www.bbc.com/news/uk-politics-48091592
https://www.theguardian.com/politics/li ... -live-news
Pullo
 
Messages: 1569
Inscription: Ven 30 Mar 2012 20:25
Localisation: Paris
Avertissements: 2

Re: La vie politique au Royaume-Uni

Messagede ploumploum » Ven 3 Mai 2019 20:12

Un élu tory gallois est également sous la menace d'une telle démission d'office. (voir l'article de Marianne)

Pullo a écrit:De ce côté de la Manche, les partisans du référendum révocatoire et du RIC sont à la fête...


En même temps, c'est typiquement la fausse bonne idée bien adaptée au jeu parlementaire britannique, trop puissant à mon goût (il suffit de voir le cirque sur le Brexit où le Parlement a joyeusement piétiné la volonté du Peuple* sans que cela fasse broncher nos grands démocrates, ailleurs ou ici), ce qui fort heureusement n'est pas le cas en France avec une vraie Constitution et un Parlement suffisamment limité.

Si nous avions un système judiciaire digne de ce nom avec un peu plus de rapidité (quitte à être "expéditif"), nous n'aurions pas de besoin de ces revendications puisque les démissions d'office tomberaient plus rapidement.

*(et Corbyn semble trahir la Cause du Peuple tel un petit parti de gauche bien de chez nous que je ne nommerais pas par peur de me faire insulter.)
ploumploum
Animateur du site
Animateur du site
 
Messages: 15164
Inscription: Ven 11 Mar 2011 18:24
Localisation: Séquano-Dionysien

Re: La vie politique au Royaume-Uni

Messagede Relique » Sam 4 Mai 2019 10:44

En Irlande du nord, après les premiers comptages hier:

- certains districts ne sont pas encore dépouillés (notamment même le premier vote)
- trois conseils sont déjà complets
- les résultats ci-dessous s'appuient sur les résultats effectifs mais aussi des "probabilités" dues aux équilibres de la première préférence quand ils sont disponibles.

Globalement, c'est une percée pour l'Alliance Party qui enregistre une hausse de 15 conseillers (et probablement au moins 18 vus les équilibres des districts en cours de dépouillement). Cela se fait surtout au détriment des indépendants qui sont en bonne partie des conseillers ayant quitté leur parti.

Le DUP enregistre quelques baisses (-4 pour l'instant, probablement au moins -7), tout comme l'UUP (-3, probablement -2) et le SDLP (-2, probablement -2) et le TUV (-5, probablement -4) et le PUP (-1). Il y aurait donc plutôt un recul pour les unionistes.

Le SF enregistre quelques gains (+3 pour l'instant, probablement +4) tout comme les Greens (+3) et le PBPA (+3). Les conservateurs perdent leur siège.

Les nationalistes (SF et SDLP) semblent donc stables tandis que ce sont les "non alignés" (Alliance, Greens, PBPA) qui font de vraies progressions.

Nombre actuel de conseillers (sortants):
DUP: 81 (132)
SF: 74 (102)
UUP: 58 (85)
AP: 36 (30)
SDLP: 42 (58)
Greens: 5 (3)
PBPA: 3 (1)
TUV: 2 (9)
PUP: 2 (4)
Indépendants: 17 (38)

Dans le détail, la situation est différente selon les 11 districts. Dans les 3 intégralement dépouillés:
- Armagh City Banbridge and Craigavon:
Progrès du SF et de l'Alliance (qui entre au conseil) tandis que les unionistes perdent des sièges
DUP: 11 (13)
SF: 10 (7)
UUP: 10 (11)
AP: 3 (0)
SDLP: 6 (6)
Indépendants: 1 (4)

Parmi les indépendants qui ont perdu:
- 1 ancien conseiller SF parti à Aontu, le mouvement nationaliste anti avortement (le SF a récupéré le siège tandis que le SDLP prenait un siège au DUP à Craigavon)
- 1 ancienne conseillère de l'UUP (l'Alliance Party a pris le siège à Lagan River)
- 1 ancien conseiller UKIP (le DUP a récupéré le siège)

Donc hormis ces sièges, on a DUP - 3, UUP -1, SF +2 et AP +2. Les unionistes gardent une majorité (21/41) mais de justesse.

- Lisburn and Castle:
Dans ce fief unioniste, ceux-ci ont beaucoup perdu au profit des indépendants. Le SF entre au conseil mais au détriment des sièges SDLP. Les Greens entrent au conseil et l'Alliance presque double sa représentation.
DUP: 15 (20)
SF: 2 (0)
UUP: 11 (9)
AP: 9 (5)
SDLP: 2 (4)
Greens: 1 (0)
TUV: 0 (1)
Indé: 0 (1)

L'indépendante non réélue était membre de l'Alliance Party, son siège a été repris par son ancien parti à Castlereagh South (ainci que prendre un deuxième au DUP).

- Mid Ulster:
Ce fief nationaliste a vu peu d'évolutions. Le SDLP a pris un siège à un de ses anciens conseillers ayant quitté le parti et un indépendant républicain au SF et le DUP un siège à l'UUP. L'Alliance Party reste absente du conseil.
DUP: 9 (8)
SF: 17 (18)
UUP: 6 (7)
SDLP: 6 (5)
Indé: 2 (2)

Pour les conseils qui ne sont pas finis de dépouiller:
- Dans les fiefs unionistes (Antrim and Newtownabbey, Ards and Northdown, Causeway Coast and Glens), les unionistes perdent des sièges au profit des indépendants et des nationalistes, sans pour autant menacer leur domination.
- Dans les fiefs nationalistes (Derry City and Strabane, Fermagh and Omagh, Newry, Mourne and Down) les situations sont différentes entre elles. A Derry and Strabane, le SF perd des sièges au profit d'un peu tout le monde (DUP, AP, SDLP, PBPA). Il en est à -3, mais la majorité nationaliste n'est pas remise en question. A Fermagh and Omagh, la situation semble à peu près stable (l'UUP prenant un siège au DUP, les indépendants 1 au SF). Et à Newry Mourne and Down, le SF semble prendre le dessus sur le SDLP alors qu'ils avaient autant de sortants (14 chacun), le SDLP est pour l'instant à -3 et le SF à +2.

Dans le fief unioniste de Mid and East Antrim, ceux-ci semblent progresser, mais seulement au détriment des indépendants. Il s'agit ici plutôt de partis unionistes qui reprennent leur siège à des dissidents (le TUV à Ballymena, le DUP à Bannside). Les indépendants (Alliance Party) progressent un peu aussi. Les nationalistes sont stables (bien qu'un indépendant était un ancien SF et que le SF a échoué à reprendre le siège; il sera probablement pris par l'Alliance).

Enfin, à Belfast, c'est encore assez tôt pour faire des conclusions. La moitié des sièges ont été attribués (manquent les circonscriptions de Balmoral, Black Mountain, Castle, Court et Lisnasharragh).

Pour l'instant, le Sinn Féin semble perdre des sièges (2 pour l'instant) au profit du PBPA à Collin et de l'AP à Titanic.
A Botanic, le SDLP reprend son siège perdu suite à un départ du conseiller et les Greens prennent un siège à une indépendante ancienne du DUP.
A Oldpark, le PBPA prend un deuxième siège, cette fois-ci au PUP.
Enfin, à Ormiston, l'AP prend un siège à l'UUP.

On a donc globalement des pertes chez les unionistes (-3) et les nationalistes (-2) au profit des indépendants (+2 PBPA, +1 Green, +2 AP).
Relique
Animateur du site
Animateur du site
 
Messages: 2177
Inscription: Jeu 20 Jan 2011 13:03

Re: La vie politique au Royaume-Uni

Messagede manudu83 » Sam 4 Mai 2019 14:06

En Irlande du Nord, parmi les protestants on constate que ce sont les partis ayant défendu le remain qui montent, alors que les partis pro-brexit sont en baisse.
manudu83
 
Messages: 4121
Inscription: Mer 8 Fév 2012 20:53
Localisation: le long de la grande bleu

Re: La vie politique au Royaume-Uni

Messagede PhB » Sam 4 Mai 2019 21:22

Où peut-on trouver un récapitulatif des partis d'Irlande du Nord et de leurs positions ? J'avoue que là, je m'y perds un peu...
PhB
 
Messages: 908
Inscription: Ven 26 Aoû 2011 22:32
Localisation: Planète Terre

PrécédenteSuivante

Retourner vers Politique en Europe

Vidéos

Découvrez notre sélection de vidéos en lien avec l'actualité.

Voir toutes les vidéos

Abécédaire du conseil municipal

Joël Clérembaux

Avec 175 entrées et 100 articles avec développements encyclopédiques répondant aux exigences des spécialistes, cet ouvrage est conçu et organisé comme un dictionnaire afin d'en faciliter l'utilisation par le néophyte.

Découvrir l'ouvrage

Guide de l'élu délégué à la culture

Jérôme Dupuis

Ce guide dresse une synthèse du cadre des politiques culturelles communales et intercommunales : les acteurs et le contexte d'intervention, les enjeux, les champs d'intervention. Il développe aussi une démarche d'élaboration et de mise en oeuvre de ces...

Découvrir l'ouvrage

Découvrez tous les ouvrages de

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 2 invités