Politiquemania

La base de données de la vie politique française

La vie politique en Grèce

Forum dédié à la vie politique sur le "vieux continent". Réagissez sur les institutions européennes, les élections ou les décisions politiques de nos voisins européens.

Re: La vie politique en Grèce

Messagede ploumploum » Lun 24 Juin 2013 19:27

Remaniement (obligé) après le départ de Dimar : Evangelos Vénizélos, le leader du PASOK, devient vice premier ministre et Ministre des Affaires Étrangères.

http://www.lefigaro.fr/flash-actu/2013/06/24/97001-20130624FILWWW00604-grece-samaras-remanie-le-gouvernement.php
ploumploum
 
Messages: 15560
Inscription: Ven 11 Mar 2011 18:24
Localisation: Séquano-Dionysien

Re: La vie politique en Grèce

Messagede ploumploum » Mar 25 Juin 2013 13:14

ploumploum a écrit:Remaniement (obligé) après le départ de Dimar : Evangelos Vénizélos, le leader du PASOK, devient vice premier ministre et Ministre des Affaires Étrangères.

http://www.lefigaro.fr/flash-actu/2013/06/24/97001-20130624FILWWW00604-grece-samaras-remanie-le-gouvernement.php


Le fait est que Samaras a dû renforcer l'équipe gouvernementale (qui pointe maintenant à 41 membres) pour donner l'image d'une coalition ND-PASOK solide.

Parmi les "nouveaux" membres, on retrouve d'anciens ministres et autres cadres des deux partis.

Côté PASOK : déjà cité, le leader Evangelos Vénizélos devient donc le n°2 du Gvt.
- Michalis Chryssohoïdes, ancien ministre sous Kostas Simitis et Papandréou, devient ministre des Infrastructures et des Transports.

Côté ND :
- Kyriakos Mitsotakis, fils de l'ancien Premier Ministre Kostantínos Mitsotakis, devient ministre de la Réforme de l'Administration.
- Adonis Georgiades, ancien membre du parti d'extrême-droite LAOS, est nommé à la Santé.

http://www.lefigaro.fr/international/2013/06/24/01003-20130624ARTFIG00640-grece-samaras-remanie-son-gouvernement.php
ploumploum
 
Messages: 15560
Inscription: Ven 11 Mar 2011 18:24
Localisation: Séquano-Dionysien

Re: La vie politique en Grèce

Messagede ploumploum » Lun 11 Nov 2013 14:00

Très tôt ce matin, la Vouli a rejeté une motion de censure déposée par Syriza : 153 contre/ 124 pour / 17 abstentions.

Déposée jeudi, la motion portait notamment sur l'expulsion musclée des occupants du siège de l'ERT, la groupe audiovisuel public.

Le vote est l'occasion de voir la situation de la coalition ND-PASOK.

Hier soir, le Parti socialiste disposait de 28 parlementaires. Ce matin, le groupe est passé à 27 députés. Une socialiste a voté pour la motion : elle a immédiatement été éjectée du groupe.
Nouvelle Démocratie dispose aujourd'hui de 127 députés.
La coalition dispose donc d'une majorité de 154 sièges.

Un ex-élu du Dimar est passé au Syriza, ce qu fait que le parti d'Alexis Tsipras dispose de 72 sièges

http://www.hellenicparliament.gr/en/Vouleftes/Ana-Koinovouleftiki-Omada/

On peut rappeler que 3 élus d'Aube Dorée (dont le leader Nikolaos Michaloliakos) sont incarcérés depuis fin septembre dans le cadre d'une enquête sur le meurtre d'un militant antifasciste. Pour reprendre les mots de la presse, le parti est "soupçonné d'être une organisation criminelle"


http://www.lemonde.fr/europe/article/2013/11/11/grece-le-parlement-rejette-la-motion-de-censure-de-syriza_3511459_3214.html#xtor=RSS-3208


Lors du débat, le Premier Ministre Antonis Samaras a martelé l'idée que les prochaines élections n’auraient lieu qu'à l'issue de la législature, en juin 2016.
Mais vu la courte majorité (154 officiellement, 155-156 avec des indépendants), la chose semble assez compliquée.

De plus, début 2015, il y a aura une élection présidentielle pour désigner le successeur de Karolos Papoulias qui ne peut se représenter après deux quinquennats.
Le mode de scrutin est le suivant : Est requis sur les deux premiers tours, la majorité des deux tiers (200 voix).
Au 3 ème tour, la majorité requise est de 3/5 (180 voix)
S'il n'y a pas d'élu, la Vouli est dissoute.

Au 4ème tour : 180 voix requis
Au 5ème tour : 151
Au 6ème tour : majorité relative.

Autant dire que le scrutin risque d'être tendu et serré. Tout dépendra de la situation d'Aube Dorée (exclusion ?) et des positions d'ANEL et de Dimar.

Articles 32 de la Constitution hellénique
ploumploum
 
Messages: 15560
Inscription: Ven 11 Mar 2011 18:24
Localisation: Séquano-Dionysien

Re: La vie politique en Grèce

Messagede ploumploum » Dim 18 Mai 2014 18:54

Ce dimanche avait lieu le 1er tour des élections locales qui visent à renouveler les exécutifs des 325 municipalités et 13 périphéries (équivalents de nos régions)

Ces élections sont un avant-goût des européennes. Les premiers sondages viennent de tomber.

Dans la région de l'Attique qui représente environ un tiers du corps électoral, le candidat de SYRIZA est crédité de 27 à 31 % des voix. Il devance le gouverneur sortant soutenu par le PASOK crédité de 20 à 25 %

A Athènes, le candidat Syriza à la mairie est crédité de 20 à 24 % des suffrages. Il devancerait le maire sortant soutenu par le PASOK (19-23 %)
Le candidat de ND obtiendrait 16 %, et celui d'Aube Dorée : 15 %
ploumploum
 
Messages: 15560
Inscription: Ven 11 Mar 2011 18:24
Localisation: Séquano-Dionysien

Re: La vie politique en Grèce

Messagede Eco92 » Lun 19 Mai 2014 20:52

Ce premier tour est un très bon cru pour SYRIZA, qui a des chances de transformer l'essai au second. Et qui devrait affirmer un gros score du parti aux européennes.

Après en dehors de la région de la capitale c'est plutôt la coalition droite/Pasok (socialistes) qui est en tête, à confirmer aussi. Mais cela ne peut masuer le bon score de l'extrême gauche.

J'ignore ce que donne Aube Dorée or d'Athènes (quand même un gros score), quelqu'un a une idée ?
Eco92
Animateur du site
Animateur du site
 
Messages: 6380
Inscription: Dim 12 Juin 2011 18:43
Localisation: Mayenne

Re: La vie politique en Grèce

Messagede Vaulti » Lun 19 Mai 2014 21:17

On ne peut plus classer SYRIZA comme d'extrème gauche, la branche "réformatrice" avec pas mal d'anciens cadres du PASOK est majoritaire dans le parti.
Par contre, le KKE réalise un assez bon score seulement 2 à 3 points moins que l'excellent score de 2010 et surtout le double de celui des dernières législatives ce qui montre que SYRIZA laisse de la place sur sa gauche et que la large majorité des gains vient des ex-électeurs du PASOK.
Pour Aube Dorée, en dehors d'Athènes, c'est inférieur à 10% partout du même niveau que les dernières législatives de 2012.
Vaulti
 
Messages: 541
Inscription: Mer 7 Mar 2012 17:05

Re: La vie politique en Grèce

Messagede ploumploum » Lun 19 Mai 2014 21:32

Eco92 a écrit:Ce premier tour est un très bon cru pour SYRIZA, qui a des chances de transformer l'essai au second. Et qui devrait affirmer un gros score du parti aux européennes.

Après en dehors de la région de la capitale c'est plutôt la coalition droite/Pasok (socialistes) qui est en tête, à confirmer aussi. Mais cela ne peut masuer le bon score de l'extrême gauche.

J'ignore ce que donne Aube Dorée or d'Athènes (quand même un gros score), quelqu'un a une idée ?


Voici les scores d'Aube Dorée dans les 13 périphéries du pays :

Attique : 11,13 %
Grèce-Centrale : 9,04 %
Péloponnèse : 9,01 %
Macédoine centrale : 8,74 %
Grèce-Occidentale : 7,82 %
Thessalie : 6,9 %
Macédoine-Est et Thrace : 5,96 %
Égée-Méridionale : 5,73 %
Iles Ioniennes : 5,15 %
Macédoine Ouest : 4,7 %
Épire : 3,94 %
Crète : 3,3 %
Égée-Septentrionale : pas de candidat

Le meilleur score des néo-nazis est atteint dans la région de la capitale.

Concernant les deux grandes villes du pays, on a :
Athènes : le maire sortant, soutenu par le PASOK, obtient 21,06 %. Le candidat de Syriza pointe à 20 %. ND est à 16,92 %, Aube Dorée à 16,12 % et le KKE à 7,4 %


Thessalonique : le maire sortant, là aussi soutenu par le PASOK, obtient 36,03 %. Il devance les candidats de ND (26,18 %), de Syriza (10,57 %), d'Aube Dorée (7,7 %) et du KKE (6,6 %)
ploumploum
 
Messages: 15560
Inscription: Ven 11 Mar 2011 18:24
Localisation: Séquano-Dionysien

Re: La vie politique en Grèce

Messagede ploumploum » Dim 25 Mai 2014 21:37

Second tour des élections locales en Grèce ce 25 mai :

Pour l'instant (1/4 des bureaux dépouillés), dans l'Attique, la candidate de Syriza est en tête avec 500 voix d'avance sur le gouverneur sortant.


A Athènes, le maire sortant pointe à 51,8 %
ploumploum
 
Messages: 15560
Inscription: Ven 11 Mar 2011 18:24
Localisation: Séquano-Dionysien

Re: La vie politique en Grèce

Messagede ploumploum » Lun 26 Mai 2014 09:21

ploumploum a écrit:Second tour des élections locales en Grèce ce 25 mai :

Pour l'instant (1/4 des bureaux dépouillés), dans l'Attique, la candidate de Syriza est en tête avec 500 voix d'avance sur le gouverneur sortant.


A Athènes, le maire sortant pointe à 51,8 %



Syriza est sur le point de remporter la plus grande région du pays.
Sur 6447 des 6490 bureaux, la candidat de Syriza est à 50,83 %. Elle obtient 788 858 voix.
Le gouverneur sortant pointe à 763 056 voix.
25 802 voix les séparent.


A Athènes, le maire sortant devrait être reconduit. Il manque 10 bureaux et dippose de 6000 voix d'avance sur le candidat de Syriza (51,41/48,59)
ploumploum
 
Messages: 15560
Inscription: Ven 11 Mar 2011 18:24
Localisation: Séquano-Dionysien

Re: La vie politique en Grèce

Messagede ploumploum » Jeu 29 Mai 2014 18:58

Résultats des élections régionales :

Attique : la candidate de Syriza l'emporte avec 25 622 voix d'avance sur le gouverneur sortant soutenu par le PASOK : 50,82 / 49,18

Îles Ioniennes : Syriza l'emporte largement. Il obtient 59,93 % des voix contre 40,07 % pour le gouverneur sortant étiqueté ND.

Grèce occidentale : le gouverneur sortant (membre du PASOK) est reconduit en l'emportant au second tour avec seulement 3044 voix d'avance sur le candidat de ND.

Grèce-centrale : le ND conquiert cette région (détenu par le PASOK) en battant le candidat de Syriza : 53,1 % / 46,9 %

Macédoine Occidentale : un indépendant (ex-membre de Syriza) l'emporte largement au second tour avec 59 % en battant le gouverneur sortant étiqueté ND. Au 1er tour, celui-ci était pourtant en tête avec 35,6 % contre 29,1 % pour le désormais nouveau gouverneur.

Macédoine centrale : ND perd cette région. Son candidat n'obtient que 29 % des voix contre son adversaire, membre de la majorité sortante, mais soutenu par ANEL et LAOS.

Macédoine-Orientale-et-Thrace : Le candidat ND, battu il y a quatre ans, l'emporte largement au second tour ur le sortant (PASOK) : 56,34 %/ 43,66 %

Égée-Septentrionale : ND conquiert cette région en battant le sortant PASOK : 53 / 47

Égée-méridionale : le ND conquiert cette région avec 56,86 % des voix en battant le sortant (soutenu par le PASOK)

Epire : le sortant ND a été reconduit dès le premier tour avec 50,83 %. Derrière on retrouve, entre autres candidats, celui de Syriza (24,58 %).

Thessalie : le gouverneur sortant (ND) l'emporte au second tour avec 54,5 % contre 45,5 % pour son adversaire soutenu par DIMAR.

Crète : le gouverneur sortant, soutenu par le PASOK, l'emporte largement au second tour avec 64 % des voix, contre 36 % pour on adversaire du ND.

Péloponnèse : le ND conquiert cette périphérie, détenu par le PASOK, en battant le candidat de Syriza : 59,35 % / 41,65 % au second tour.


Bilan :
-Syriza contrôle 2 périphéries dont la plus importante, l'Attique.
-ND conquiert 5 périphéries mais en perd 3. Au total, il contrôle 7 des 13 périphéries du pays.
ploumploum
 
Messages: 15560
Inscription: Ven 11 Mar 2011 18:24
Localisation: Séquano-Dionysien

PrécédenteSuivante

Retourner vers Politique en Europe

Vidéos

Découvrez notre sélection de vidéos en lien avec l'actualité.

Voir toutes les vidéos

Découvrir l'ouvrage

Découvrir l'ouvrage

Découvrez tous les ouvrages de

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 1 invité