Politiquemania

La base de données de la vie politique française

Elections générales 2019 au Royaume-Uni

Forum dédié à la vie politique sur le "vieux continent". Réagissez sur les institutions européennes, les élections ou les décisions politiques de nos voisins européens.

Re: Elections générales 2019 au Royaume-Uni

Messagede alamo » Dim 15 Déc 2019 10:33

Azertyuiop a écrit:Résultats de ces élections :

Parti conservateur : 13 996 451 voix, 43,6% (+1,2), 365 sièges (+48)
Parti travailliste : 10 295 907 voix, 32,2% (-7,9), 203 sièges (-60)
Libéraux-démocrates : 3 696 423 voix, 11,5% (4,2), 11 sièges (-1)
Parti national écossais : 1 242 380 voix, 3,9 (+0,9), 48 sièges (+13)
Parti vert : 865 697 voix, 2,7% (+1,1), 1 siège (=)
Parti du Brexit : 642 323 voix, 2% (+2), 0 siège (=)
Parti unioniste démocrate : 244 127 voix, 0,8% (-0,1), 8 (-2)
Sinn Féin : 181 853 voix, 0,6% (-0,2), 7 sièges (=)
Plaid Cymru : 153 265 voix, 0,5% (=), 4 sièges (=)
Alliance : 134 115 voix, 0,4% (+0,2), 1 siège (+1)
Parti social-démocrate et travailliste : 118 737 voix, 0,4% (+0,1), 2 sièges (+2)
UKIP : 22 817 voix, 0,1% (-1,8), 0 siège (=)



On remarquera donc :
- qu'un député régionaliste écossais, irlandais ou gallois représente entre 25.000 et 38.000 électeurs
- qu'il faut 38.000 voix pour élire un tory mais 51.000 pour élire un travailliste mais ...336.000 pour un LibDem et 866.000 (!) pour envoyer un écolo à l'Assemblée
- qu'avec 642.000 voix on n'est pas représenté
- qu'on peut avoir deux députés avec 118.000 voix, deux fois plus qu'avec 865.000 et infiniment plus qu'avec 642.000

Une fois de plus le mode de scrutin à l'anglaise force l'admiration ;-))
comme chez nous, en fait...
alamo
 
Messages: 2480
Inscription: Lun 16 Avr 2012 14:22

Re: Elections générales 2019 au Royaume-Uni

Messagede Herimene » Lun 16 Déc 2019 13:08

C'est vrai que le scrutin majoritaire à un tour par circonscription est particulièrement déformant du vote populaire, même si je ne suis pas certain qu'il soit plus injuste que le scrutin à deux tours. Au moins évite-t-il les rassemblements opportunistes contre un parti ou un candidat, contrairement au nôtre, et respecte donc sans doute davantage la sensibilité politique de la majorité relative des électeurs.

Après, la comparaison entre voix et représentation n'est pas inintéressante, mais attention à ne pas mélanger des choux et des carottes. La surreprésentation de certains partis régionaux peut être un sujet, mais à l'intérieur de leur espace régional uniquement. Sinon on contredit l'esprit politique du Royaume-Uni qui est composé de plusieurs Nations constitutives ayant leurs propres scènes politiques (pour l'Irlande du Nord c'est même un monde totalement à part). Il me semble ainsi vraiment très difficile de défendre qu'un parti nord-irlandais notable ne devrait pas de représentation politique. D'autant plus que c'est probablement le coin du Royaume où la représentation politique est la plus équilibrée et la moins déformante, au moins entre les 2 grands camps (même si l'Alliance Party a une sous-représentation, il ne faut pas non plus la surestimer elle-même, c'était le seul parti à se présenter partout en Irlande du Nord quand les autres partis ont réalisé des pactes électoraux).

Rajoutons à cela que les Verts écossais sont en très grande majorité indépendantistes et sont un parti totalement indépendant de celui de l'Angleterre et du Pays de Galles.

Je rajouterai pour terminer que les Libéraux-Démocrates doivent leur sous-représentation avant tout à leur très mauvaise stratégie depuis une quinzaine d'années. Ils avaient en effet dans les années 1990 reconquis un grand nombre de circonscriptions, notamment périurbaines ou rurales et en avaient fait des bastions. Lors de cette élection, ils ont perdu pied hors des grandes villes, faisant campagne quasi exclusivement sur la négation du Référendum de 2016... une stratégie qui leur a permis de jouer placé à Londres (sans y faire de grands gains) mais a annihilé tout espoir de reconquête hors des grandes villes, faisant même chuter des bastions quasi irréductibles car ayant passé le cap de la très grande défaite de 2015 suite à l'expérience de coalition nationale avec les Conservateurs.

Le scrutin britannique a au moins un avantage, il favorise les stratégies de campagne cohérentes et les partis développant un ancrage territorial. Même si pour le reste, il est effectivement très déformant du vote populaire, et loin d'être le meilleur mode de scrutin.
Herimene
 
Messages: 1510
Inscription: Ven 6 Jan 2012 17:37
Localisation: Saône-et-Loire

Précédente

Retourner vers Politique en Europe

Vidéos

Découvrez notre sélection de vidéos en lien avec l'actualité.

Voir toutes les vidéos

Guide de l'élu délégué aux travaux

Jérôme Dupuis

Ce guide dresse une synthèse du cadre des politiques communales de travaux et explique comment agir, quelles relations développer avec les acteurs et opérateurs, quels outils méthodologiques privilégier, quels rapports et coopérations bâtir...

Découvrir l'ouvrage

Guide de l'élu délégué aux affaires scolaires et à l'action éducative

Jérôme Dupuis

Ce guide dresse une synthèse du cadre des politiques éducatives locales et de leurs champs d'intervention (construction, entretien et fonctionnement des écoles maternelles et élémentaires...

Découvrir l'ouvrage

Découvrez tous les ouvrages de

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 2 invités